Dermatite de la couche: causes, symptômes et méthodes de traitement

Beaucoup de parents ayant des enfants en bas âge de la naissance à 3 ans sont confrontés au problème de la dermatite de la couche.

Souvent, les mères ignorantes le confondent avec des allergies ou une dermatite atopique. Mais seul un pédiatre peut poser le bon diagnostic et prescrire le traitement nécessaire.

Définition de maladie

La dermatite des couches est l’inflammation de l’épiderme du bébé dans les endroits en contact avec des couches ou une couche. Ce problème est particulier aux enfants de moins de trois ans. Les nouveau-nés, dont la peau délicate est plus exposée aux facteurs environnementaux externes, sont particulièrement sensibles à cette maladie.

Les étapes et leurs caractéristiques

La dermatite de la couche est généralement locale, c’est-à-dire qu’elle se produit dans des endroits où le derme est frotté sur une couche ou une couche ou lorsque la peau entre en contact avec la peau. Si des rougeurs ou des éruptions cutanées sont observées sur le visage ou d'autres zones du corps qui ne sont pas sujettes à des frottements, les allergies ou autres maladies de la peau doivent être exclues. Il existe différents types d'inflammation cutanée:

  1. Cervical. Se produit avec des régurgitations fréquentes, lorsque les masses gastriques tombent sous les vêtements ou la couche de l'enfant, provoquant une érythème fessier et une inflammation de la couche épidermique entre les plis du cou.
  2. Perianal. Apparaît autour de l'anus d'un bébé en raison d'un contact prolongé de la peau avec les selles.
  3. L'inguinal. Seule l’aine de l’enfant est affectée par le frottement contre les bords de la couche ou par le long séjour du bébé dans une couche ou un sous-vêtement humide.
  4. Dermatite des organes génitaux. L'irritation se produit à la suite de l'urine du nourrisson.

En fonction du degré de négligence, cette inflammation cutanée peut être divisée en trois étapes:

  1. Stade facile - ressemble à une rougeur faible, qui disparaît rapidement après exclusion des effets indésirables ou du traitement du derme avec un outil spécial. La zone enflammée de la peau est généralement petite et peut être recouverte d'une légère éruption cutanée. En règle générale, la chaleur épineuse à ce stade ne cause pas de grands inconvénients à l'enfant.
  2. Moyen - les rougeurs deviennent assez vives, prennent une teinte pourpre. Vous pouvez ressentir un gonflement et une éruption cutanée abondante sous la forme de petites bulles remplies de liquide. Le bien-être du bébé se dégrade considérablement, il commence à agir, ne dort pas bien.
  3. Sévère - la peau entière de l'enfant sous la couche enfle, devient bourgogne, l'inflammation se propage à l'abdomen, aux hanches et au dos. Ce degré s'accompagne d'une abondance de papules abondantes et humides, d'ulcérations, de plaies profondes et de fissures. Très souvent, les infections rejoignent ce stade de la maladie. Cette condition survient en cas d'évolution très grave de la maladie et peut entraîner des lésions plus profondes de l'épiderme et même un abcès.

Sur les photos ci-dessous, vous pouvez voir des exemples de ce à quoi ressemble une dermatite de couche chez un bébé:

Causes de l'éruption

La raison principale est considérée comme une mauvaise prise en charge de l'enfant et des procédures d'hygiène rares. Mais il y a des enfants, en particulier ceux prédisposés à l'apparition d'une inflammation sur le derme. Ce groupe à risque comprend les bébés dont le système immunitaire est affaibli, les troubles de l'équilibre des selles et l'équilibre eau-sel dans le corps, ainsi que les enfants prédisposés aux réactions allergiques et présentant une augmentation du taux d'ammoniac dans les urines.

Vous pouvez également diviser les causes de l'apparition de cette maladie chez les enfants en 4 groupes:

  1. Mécaniques, qui consistent en un frottement de l'épiderme sur le tissu d'une couche ou d'une couche, ce qui entraîne un frottement. En l’absence de soins et de traitements appropriés, ils se transforment en dermatite, qui peut évoluer, se propager à des parties saines du corps du nourrisson et former une érosion et des fissures propices aux infections.
  2. Chimique, résultant de l'effet sur le derme de l'ammoniac, qui est présent dans l'urine du bébé en forte concentration. La peau de votre bébé peut également réagir à certains composants du détergent.
  3. Les effets physiques sont dus à des changements peu fréquents de linge et de couches, l’augmentation de la température et de l’humidité contribuant au développement de maladies de la peau. Pour cette raison, la forme périanale de la maladie décrite ci-dessus survient.
  4. Les infections fongiques qui surviennent chez les enfants principalement lors de la prise d’antibiotiques, souvent en complément d’une dermatite existante. Les couches mouillées et chaudes favorisent la reproduction des bactéries fongiques. En outre, les fèces du bébé peuvent contenir des microorganismes fongiques mal soignés. Douter de cette infection est assez facile sur la floraison blanchâtre de la peau enflammée du bébé.

Symptomatologie

Cette inflammation cutanée survient le plus souvent aux fesses, à l'aine et à la surface interne de la cuisse. Elle peut toucher à la fois de petites zones de l'épiderme et une zone assez grande en fonction du stade et de la durée du processus inflammatoire.

Les principaux symptômes incluent:

  1. Rougeur de la peau des fesses, de l'aine, de la cuisse, des organes génitaux ou de l'anus. Souvent, il s'étend jusqu'aux hanches et au bas du dos de l'enfant.
  2. La rougeur principale et vive se produit sous la couche, s'éclaircissant progressivement et se dirigeant vers un derme en bonne santé, c'est-à-dire qu'entre la zone touchée et la zone en bonne santé, il n'y a pas de limites claires.
  3. Rougeur inégale. Il est le plus prononcé sur les bords de la couche. Avec des selles liquides - autour de l'anus. Dans les plis naturels de la peau du bébé, les rougeurs peuvent être totalement absentes ou avoir une couleur douce.
  4. Gonflement du derme. Au toucher, la zone touchée est plus dense que la peau saine.
  5. Les zones de la lésion sont inégales, sans forme, avec le stade avancé peut augmenter en taille et fusionner.
  6. La présence de petites plaies larmoyantes et de fissures sur lesquelles des croûtes ne cicatrisant pas peuvent apparaître.
  7. Eruption cutanée légère ou lourde, selon le stade.
  8. Des cloques qui peuvent éclater et former des taches humides.
  9. Dans certains cas, la dermatite, au contraire, peut entraîner une sécheresse et un desquamation de la peau, ainsi que la formation d'écailles blanches et jaunes.

Tous ces symptômes sont un inconvénient majeur pour le bébé, car il ressent une sensation de brûlure et de démangeaison sur les zones enflammées de la peau. Un bébé peut pleurer longtemps, être capricieux, refuser de manger, son sommeil est perturbé. La température est souvent absente, sa présence indique une possible infection de l'infection et nécessite des soins médicaux immédiats.

Diagnostics

Dans la plupart des cas, seul un tableau clinique suffit à diagnostiquer cette maladie de la peau. Les parents expérimentés peuvent résoudre ce problème eux-mêmes. Mais si cela pose des problèmes ou si le traitement ne fonctionne pas, la consultation d’un spécialiste est nécessaire.

Les dermatites de couches normales doivent être distinguées des infections séborrhéique, atopique, staphylococcique et allergique. Cependant, la présence d'une de ces variétés n'exclut pas la présence d'une dermatite ordinaire. Au contraire, ces espèces peuvent donner une impulsion à son développement. Dans ce cas, il peut être nécessaire de collecter des analyses supplémentaires, notamment une étude du grattage de la zone touchée du derme.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement est mieux fait sous surveillance médicale. Au stade initial de l'inflammation, il suffit d'observer des procédures hygiéniques simples, telles que le changement fréquent de couches ou de couches, le lavage complet du bébé après chaque épisode de défécation (de préférence en n'utilisant que du savon hypoallergénique).

Après le lavage, vous ne pouvez pas essuyer la zone touchée avec une serviette, vous pouvez obtenir une peau humide avec un chiffon doux. Bien sécher les bains d’air de l’épiderme 3 à 4 fois par jour.

Pour les peaux sèches et squameuses, des crèmes adoucissantes aux effets anti-inflammatoires sont prescrites. Les zones suintantes du corps nécessitent l'utilisation d'agents desséchants. Les plus efficaces sont les pommades à base d'oxyde de zinc, telles que Bepanten, D-Panthenol. La crème Drapolen convient à la cicatrisation et à la désinfection des zones enflammées. Ces outils sont bien adaptés à l'élimination des maladies graves.

Pour les procédures hygiéniques et le traitement des zones touchées, les médecins recommandent des produits cosmétiques pour enfants, des gels hypoallergéniques, des poudres, des lotions et des huiles à base d'extraits naturels (camomille, cire d'abeille, glycérine, etc.).

Si l'enfant souffre de dermatite à Candida, le médecin devrait vous prescrire des pommades antifongiques, telles que le clotrimazole, le miconazole, etc. Ce traitement doit être à la fois externe et interne. Par conséquent, une préparation orale appropriée doit être prescrite au nourrisson.

Si l'infection aggrave la maladie, il est recommandé d'utiliser une poudre antibactérienne pour la poudre de Baneocin, qui combat efficacement les infections à staphylocoques et à streptocoques.

Méthodes traditionnelles de traitement

Les méthodes traditionnelles ne peuvent que contribuer au stade bénin de la maladie. En plus des procédures d'hygiène et des bains d'air réguliers, il est recommandé de baigner le bébé dans des bouillons d'herbes médicinales. Ces herbes incluent la camomille, le thym, le calendula, l'agave. Ils ont un effet anti-inflammatoire et assèchent bien la peau irritée de l'enfant. Pour soulager les démangeaisons et les brûlures, utilisez un bouillon à l'avoine.

Pour préparer le bouillon, il faudra 2 c. cuillères d'herbes sèches ou fraîches. Il est nécessaire de les remplir avec un verre d'eau et laisser mijoter au bain de vapeur pendant 30 minutes. Filtrer le bouillon résultant, vous pouvez l'ajouter à l'eau pour la baignade d'un enfant.

Un bon outil est une compresse de pommes de terre crues râpées. Il devrait être appliqué sur les zones enflammées du derme pendant 20 minutes. Frotter avec un mélange d'hypericum et d'huile d'olive a également un effet anti-inflammatoire prononcé.

Conditions obligatoires pour la récupération de l'enfant

Le respect des procédures d'hygiène et la mise en œuvre de manipulations simples aideront votre enfant à ne pas tomber malade ou à faire face rapidement à l'apparition de la maladie. Ces procédures comprennent:

  • laver le bébé avec de l'eau tiède après chaque selle;
  • changement fréquent de couches ou de couches. Le nouveau-né doit être changé après chaque sortie aux toilettes, enfants plus âgés - 3-4 fois par jour;
  • Les couches doivent être achetées strictement en fonction de leur taille, de manière à ne pas écraser ni frotter la peau délicate de bébé. Ils doivent également être fabriqués à partir de coton naturel avec une charge de gel;
  • il vaut mieux refuser le savon alcalin, car il sèche la peau;
  • pour la période de traitement à exclure de l'alimentation, les produits laitiers, les jus et les fruits;
  • après le lavage, il est bon de repasser les vêtements et les couches de l'enfant;
  • Lavez-vous toujours les mains avant tout contact avec le bébé.

Prévisions

Le pronostic de la guérison dépend de nombreux facteurs, tels que le stade de la maladie, le fardeau d'autres maladies, la cause de l'inflammation de la peau. Dans les cas les plus bénins, il suffit d'éliminer la cause fondamentale et la rougeur disparaîtra dans quelques jours. Avec des soins supplémentaires appropriés pour l'enfant, la rechute ne se produira pas.

Les cas plus complexes et graves de cette maladie nécessitent l'aide d'un expert et la supervision d'un spécialiste, la prescription appropriée de médicaments avec la possibilité d'une adaptation ultérieure. Dans de tels cas, la récurrence de la maladie ne survient généralement pas non plus.

Les enfants à risque de rechute comprennent les enfants présentant des pathologies congénitales ou acquises du tube digestif, un système immunitaire affaibli, la présence de dermatite atopique et des parents asociaux.

En observant toutes les mesures et règles de soins nécessaires pour un petit enfant, vous pouvez éviter la survenue d'une maladie aussi désagréable que la dermatite des couches. Mais si vous avez toujours des éruptions cutanées ou des éruptions cutanées sur la peau de votre bébé, vous devez revoir et ajuster les soins pour lui. Un pédiatre peut facilement aider les parents avec cela.

Tout sur le traitement et les médicaments pour la dermatite de la couche

La dermatite des couches est une maladie des enfants de la période néonatale à un an, qui se caractérise par une irritation, une inflammation de la peau à la place sous les couches. Le plus souvent, une dermatite se développe chez les bébés qui portent des couches. Souvent, le diagnostic met les personnes âgées alitées.

La définition

Dermatologie pédiatrique indique que la dermatite de la couche est une maladie fréquente chez les enfants avec une période néonatale. Selon les statistiques, la pathologie est présente chez le nourrisson dans 50% des cas. Le groupe à risque comprend les prématurés, ainsi que ceux nourris au biberon. Une faible réaction protectrice de la peau est observée chez les nouveau-nés ayant subi une antibiothérapie au cours de leur première année de vie.

Les parents doivent noter que l’irritation des fesses et des parties génitales de l’enfant se développe lorsque l’humidité ambiante est élevée ou, au contraire, que l’air est sec. Une mauvaise utilisation des couches, la couche-culotte entraîne le fait que la peau du bébé est irritée, des éruptions cutanées, des rougeurs apparaissent. Par conséquent, la première chose à laquelle vous devez faire attention dans le processus de prise en charge d'un nouveau-né est l'hygiène.

Si les conditions d'hygiène sont remplies et que l'enfant a une érythème fessier, le dermatologue soupçonne des causes telles que:

  • Réaction allergique aux détergents;
  • Mélanges artificiels alimentaires;
  • Processus inflammatoires et infectieux des reins et du système urinaire.

L'irritation de la peau commence par une légère rougeur qui se transforme rapidement en cloques, infectée et remplie de contenu purulent. La maladie est caractérisée comme bactérienne. En l'absence de traitement, l'épiderme du nourrisson subit des dommages persistants, ainsi qu'une infection secondaire.

Les causes

Les causes de la dermatite de la couche sont classées en externes et internes. Dans ce contexte, les fonctions de protection de l'immunité des enfants sont réduites. Les principales causes de la maladie:

  • Produit chimique - chez un enfant dont le métabolisme est perturbé, on observe une augmentation du pH de l'urine, de l'ammoniac et de l'acide urique dans l'urine;
  • Biologique - le manque de traitement en temps opportun entraîne l’infection secondaire par un champignon. Dans le contexte du développement pathologique de la microflore développe la candidose. Le groupe à risque comprend les filles nouveau-nées en raison de l'ouverture du tractus génital externe;
  • Physique - non-respect de la température dans la pièce où se trouve l'enfant la plupart du temps (température de l'air élevée - supérieure à 23 ° C, humidité élevée, frottement des tissus de la couche sur la peau).

La peau d'un nourrisson est différente de celle d'un adulte. Le nourrisson a un épithélium et un derme immatures, les éléments structurels de la peau sont sous-développés. Il faut également tenir compte du fait que les enfants de la première année de vie n’ont pas de fonction thermostatique formée. La peau des enfants est facilement blessée par des méthodes mécaniques et chimiques.

Un certain nombre de facteurs peuvent provoquer des frissons chez les bébés:

  • Violation de l'acte de défécation (un enfant a la diarrhée ou vice versa - constipation);
  • Troubles métaboliques;
  • Ammoniac et acide urique élevés dans l'urine (une analyse en laboratoire doit être effectuée pour déterminer);
  • Troubles d'hygiène: utilisation d'une couche pendant plus de 3 heures, pas de changement de couche après la miction;
  • Allergies congénitales aux produits chimiques entrant dans la composition des produits chimiques ménagers destinés aux soins du bébé
  • Mauvais choix de préparations pour nourrissons pour l'alimentation artificielle;
  • Processus infectieux dans le corps qui n'ont pas été diagnostiqués immédiatement après la naissance de l'enfant.

La dermatite des couches pour enfants est divisée en plusieurs types:

  • Candida - inflammation fongique du nourrisson, causée par Candida, généralement concentrée dans la région de l'aine. Le groupe à risque comprend les bébés prématurés ayant suivi un traitement antibiotique.
  • Perianal - l'érythème fessier se produit dans l'anus. La pathologie est associée à une digestion altérée chez un enfant. S'il est nourri avec des mélanges, les matières fécales deviennent alcalines.
  • Régional - le type le plus "inoffensif" de la maladie. Il se produit lors du frottement de la couche sur la peau du bébé.
  • Séborrhéique - l'entrejambe du nouveau-né est recouverte de croûtes. L'absence de traitement entraîne la propagation de l'inflammation dans tout le corps.
  • Dermatite atopique - pathologie accompagnée d'inflammation du périnée, de démangeaisons, de rougeurs, de desquamation.
  • Intertrigo est un type de processus inflammatoire bactérien, dont les bactéries - staphylocoques, streptocoques. La peau du bébé se couvre de vésicules qui se transforment plus tard en lésions cicatricielles de la peau.

Veuillez noter que seul un pédiatre peut établir un diagnostic précis et identifier exactement le type de dermatite d'un enfant.

Étapes et symptômes

La dermatite de la couche se déroule en plusieurs étapes. Si vous commencez un traitement au stade bénin de la maladie, il réussira L'essentiel - ne pas se soigner soi-même.

La forme bénigne de la dermatite est différente en ce que l’enfant a la peau rouge, mais aucun dommage n’est observé (bulles, acné, plaies). L'état général du nourrisson est toujours satisfaisant.

Avec une forme moyenne de dermatite, la peau de l’enfant devient enflammée, enflée et provoque des démangeaisons. Après quelques heures, les zones touchées sont couvertes de nombreux ulcères.

La dermatite affaiblie est classée comme grave. Chez un petit patient, il y a une inflammation de la peau, une lésion avec des abcès profonds et des ulcères. L'état général est grave. L'enfant est méchant, nerveux, ça lui fait mal de s'allonger, de s'asseoir, de porter des vêtements.

Le premier symptôme de la maladie se manifeste par une rougeur sous la couche. Cela indique le développement du processus inflammatoire, qui peut se concentrer sur les fesses, l'aine, les hanches de l'enfant. Ensuite, il y a plusieurs boutons sur la peau du bébé, des ulcères. La surface de pelage augmente, l'épiderme gonfle.

Une inflammation accrue est observée dans la région génitale en raison du contact direct avec l'urine. La dermatite séborrhéique se manifeste dans le contexte d’une détérioration générale du bien-être de l’enfant. Chez les enfants, des flocons abondants se forment sur la peau, les joues deviennent rouges et les bulles se remplissent d'infiltration.

Diagnostics

Afin de poser un diagnostic précis et de commencer le traitement, les parents doivent montrer l’enfant à un pédiatre. Si un nouveau-né a une éruption cutanée sur la peau sous une couche, un gonflement de l'épiderme, une rougeur des tissus, il est fort probable qu'il s'agisse d'une dermatite de la couche.

Le diagnostic médical est réalisé par des spécialistes - un pédiatre ou un dermatologue. Le diagnostic consiste en:

  • Examen primaire du bébé;
  • Tests de laboratoire: grattage de la peau (pour confirmer la dermatite fongique), analyse d'urine, analyse biochimique du sang.

Traitement

Le traitement de la dermatite de la couche est l’hygiène, l’utilisation de pommades desséchantes (pour les ulcères et les érosions), l’utilisation de couches sans parfum ni parfum. Le traitement commence par la normalisation du régime de température (comme recommandé par le pédiatre Komarovsky), l'abandon des produits chimiques ménagers, l'utilisation d'absorbants pour le nettoyage du corps, ainsi que des antihistaminiques, des préparations bactériennes et hormonales, indiqués par le médecin.

Les parents posent une question au pédiatre: «Combien de dermatites vont-elles traverser?» Un résultat efficace dépend de la rapidité du traitement et du respect des instructions du médecin.

Traitement selon Komarovsky

Le célèbre pédiatre Komarovsky affirme que la dermatite allergique est une maladie très courante chez les enfants au cours des deux premières années de la vie. Les principes de traitement du médecin sont les suivants:

  • Ne pas trop nourrir l'enfant avec des mélanges artificiels;
  • Évitez la constipation chez les bébés (s’ils surviennent, utilisez le sirop Duphalac);
  • Ne donnez pas à l'enfant un bonbon.
  • Pendant les manifestations allergiques aiguës, donnez des sorbants aux enfants: Smecta, Enterosgel;
  • Maintenir la température dans la pépinière pas plus haut que 20 degrés, humidité - 60%;
  • Pour laver les vêtements de bébé, utilisez des poudres spéciales;
  • Donnez à l'enfant des antihistaminiques Suprastin, Zodak;
  • Traitez les zones sèches de l'épiderme avec Bepanten, Panthenol, utilisez Fenistil Gel en cas de démangeaisons;
  • Les médicaments hormonaux destinés au traitement doivent être dosés: nous extrayons 1 gramme de pommade du tube et nous le mélangeons à la crème pour bébé, et uniquement selon les directives du médecin.

Médicamenteux

Des mesures thérapeutiques médicales sont montrées aux enfants dans les cas cliniques:

  • Si le respect scrupuleux des règles d'hygiène n'améliorait pas le tableau général de la maladie;
  • Lorsque le processus inflammatoire se propage à de grandes zones de l'épiderme;
  • Les tumeurs à bulles se sont transformées en ulcères, érosion avec exsudat purulent;
  • Il y a une augmentation de la température corporelle;
  • Troubles digestifs de l'enfant (diarrhée, vomissements).

L'image de la maladie doit indiquer au pédiatre l'orientation du traitement. Il est recommandé de traiter avec des onguents Levanol, Furatsilin, Zinc, avec des érosions, utiliser Bepanten, Dexpanthenol, D-panthénol. Les préparations Desitin, Drapolen possèdent une action desséchante et constrictive.

Lorsque vous pleurez, l'érosion de la peau d'un enfant malade est absolument inacceptable d'utiliser des produits à base d'alcool. S'il n'y a pas de pommade en main, l'érosion peut être réduite avec de la fécule de maïs ordinaire.

Il est recommandé de traiter les lésions cutanées fongiques avec des pommades au clotrimazole et au miconazole. Le traitement est prescrit individuellement, mais il est généralement de 21 jours.

Méthodes folkloriques

Il n'est pas recommandé d'utiliser les méthodes de la médecine traditionnelle séparément du traitement thérapeutique. Le soulagement de la dermatite des couches aidera les remèdes populaires:

  • Faire bouillir l'herbe à la camomille, se succéder en quantités égales et ajouter l'infusion à l'eau pour la baignade;
  • À partir de l'écorce concentrée d'un chêne, préparez des compresses. Verser 2 c. écorce avec de l'eau bouillante, insister 30 minutes, traiter les zones touchées avec un liquide.
  • Pour soulager les démangeaisons, versez de l’avoine dans de l’eau, laissez agir pendant 60 minutes, passez au chinois Infusion essuyez les rougeurs de l'épiderme.

Prévention

La prévention de la dermatite des couches chez les enfants ne nécessite pas de connaissances médicales de la part des parents. Tout ce qui reste à faire est de bien prendre soin de la peau de bébé, d’inspecter quotidiennement sa peau et également:

  • Utilisez des couches sans parfum ni saveur. Veillez à respecter la fréquence de changement de produits d’hygiène - au moins toutes les 3 heures. Il n'est pas recommandé d'utiliser des couches plutôt que des couches, car elles augmentent le risque de dermatite.
  • Après chaque changement de couche, lavez les parties génitales du bébé à l'eau tiède ou traitez-les avec des lingettes hypoallergéniques. Appliquez l'hydratant Bepanten sur votre peau. Alterner l'hydratation en séchant le Sudokremom ou la pommade de zinc.
  • N'utilisez pas une grande quantité de produits chimiques ménagers pour nettoyer la peau de votre bébé. L'outil idéal à ces fins - le savon pour bébé habituel.

La dermatite des couches est généralement une maladie bénigne. À des stades plus graves de la pathologie va en l'absence de traitement en temps opportun et des soins de la peau du bébé. Pour éviter les allergies cutanées aux couches, aux produits chimiques ménagers, aux composés artificiels, aux vêtements, il est nécessaire de surveiller de près la réaction de l'épiderme face à ces facteurs. Hydratez la peau de l'enfant, si nécessaire - à sec, faites attention aux aliments (prenez un mélange de qualité hypoallergénique). En cas de premiers signes d'inflammation sur la peau d'un nouveau-né, contactez immédiatement un pédiatre. Pour la dermatite sur les fesses chez les adultes, voir cet article.

Comment traiter la dermatite de la couche: onguents et autres moyens

La dermatite de la couche se réfère à des maladies inflammatoires de la peau, affectant principalement la zone des fesses, l'aine et l'intérieur des cuisses. Le nom "couche", ce type de dermatose infantile était dû aux cas fréquents de développement après un long séjour de l'enfant dans des couches sales. Le problème se produit chez les enfants de la naissance à un an.

Raisons

La principale cause de la dermatite de la couche est une violation des règles de soin hygiénique du bébé.

L'inflammation affecte les zones de la peau qui se trouvent sous la couche, car c'est dans cette zone que se créent les conditions d'un traumatisme cutané. L'effet négatif comprend les facteurs suivants:

  • physique - fièvre et humidité sous les couches;
  • chimique - influence agressive des composants de l'urine (acide urique, ammoniac) et des matières fécales (enzymes, bilirubine) sur la peau;
  • mécanique - friction due à des couches mal choisies;
  • biologique - amélioration de la reproduction de la flore conditionnellement pathogène (champignons, cocci).

Ceci est facilité par la vulnérabilité à la lumière de l'épiderme du nouveau-né en raison d'une fonction protectrice insuffisamment développée de la peau.

Certains enfants sont susceptibles de développer une dermatite de la couche en raison des particularités des processus métaboliques, une augmentation de l'ammoniac dans les urines, une sensibilisation accrue de la peau aux stimuli externes.

  • changement rare de couches;
  • alimentation artificielle, dans laquelle les masses fécales ont une activité enzymatique élevée;
  • la diarrhée;
  • traitement antibiotique provoquant une dysbiose;
  • dermatite séborrhéique atopique;
  • produits cosmétiques mal choisis pour les soins du bébé: gels, crèmes, pommades, poudres, lingettes humides.

Classification

La dermatite de la couche est divisée en trois types:

  1. Primaire, pas compliqué. La principale raison est la violation des règles de garde d'enfants.
  2. Compliqué lorsque des infections bactériennes (streptocoques, entérocoques), virales (herpès) et des candidoses causées par des champignons ressemblant à des levures se rejoignent.
  3. Secondaire. Manifesté contre d'autres pathologies cutanées.

Étapes de la dermatite de la couche

  1. Le stade I se caractérise par une diminution de la fonction protectrice de la peau sous l'influence de facteurs négatifs externes (humidité, urine, fèces).
  2. Stade II - le processus inflammatoire sur l'épiderme.
  3. Stade III - restauration de la peau.

Avec un parcours simple, ce cycle dure 2 à 3 jours et se termine par une récupération complète.

Les symptômes

Chez le nouveau-né et le nourrisson, autour de l'anus, sur la peau des organes génitaux et des zones adjacentes, en grands plis (interdigitaux, inguinaux), il apparaît une rougeur et un gonflement clairement délimités. La surface des taches rouges est lisse, brillante et peut être recouverte d’une patine blanchâtre ou crémeuse.

Si elle n'est pas traitée, la peau enflammée se couvre de fissures, des éruptions papuleuses et une macération apparaissent dans les plis. L'enfant se sent douloureux et pleure surtout après avoir uriné et déféqué. Mais les symptômes d'intoxication sont absents, l'état général en souffre un peu.

Des complications

L'évolution de la dermatite de la couche est bénigne, mais avec l'immunité affaiblie lors de la superposition d'une infection secondaire, les couches profondes du derme sont affectées. Les microbes pyogéniques pénètrent profondément dans les tissus sous-cutanés en formant des infiltrats purulents, des abcès et du phlegmon.

Dans l’inflammation candidale, les zones d’hyperémie sont recouvertes d’un film ou d’une floraison grisâtre blanchâtre qui, une fois retirées, expose une surface érodée.

La consultation d'un médecin est nécessaire si l'enfant a:

  • la température monte à 39 ° C;
  • gonflement de la peau affectée;
  • les téguments prennent une teinte bleuâtre;
  • lorsqu'il touche un point sensible, l'enfant crie;
  • des éléments pustuleux apparaissent sur la peau;
  • ganglions lymphatiques élargis.

Ce sont des signes d'une complication de la pathologie et des symptômes d'un processus infectieux.

Diagnostics

Le diagnostic repose sur l'inspection visuelle, la localisation caractéristique des modifications inflammatoires de la peau, l'absence de signes d'intoxication. Le diagnostic différentiel dans les cas non clairs est réalisé avec une dermatite atopique, de contact et allergique. En cas de complications, le matériel prélevé sur des zones cutanées pathologiquement modifiées est semé afin de déterminer la nature de l'agent pathogène.

Thérapie

Le traitement commence en premier lieu par l'amélioration des soins de la peau du bébé:

  • natation quotidienne;
  • se laver à l'eau tiède après avoir changé la couche et après chaque miction et défécation;
  • bains d'air.

Des médicaments

Lorsque la dermatite de la couche est suffisante pour utiliser des moyens externes sous la forme de pommades, crèmes, gels. En fonction de la prédominance de ceux-ci ou d'autres éléments inflammatoires, des médicaments appropriés sont sélectionnés.

  1. Lors de la macération dans les plis et de la macération, une pommade contenant du zinc (Valiskin, Sudokrem, Tsindol, pommade de zinc) est appliquée sur une peau nettoyée 2 fois par jour. Le principal ingrédient actif de ces produits est l'oxyde de zinc, qui a un effet desséchant sur la peau, réduit l'inflammation et le gonflement. Le traitement est effectué pas plus de 7 jours.
  2. Pour les nouveau-nés, le gel Pantestin est un bon remède contre l'érythème fessier. C'est un médicament combiné: il comprend le D-Panthénol et le Miramistin. Il a un effet antiseptique, anti-inflammatoire et fongicide.
  3. Le D-Panthénol et le Bepantin, produits sous forme de pommade, de crème, de spray, sont des médicaments qui favorisent les processus de régénération de la peau. La pommade est rapidement absorbée, a un effet anti-inflammatoire et cicatrisant. Traitez les zones à problèmes après le bain et le lavage du bébé.
  4. Crème efficace contre la dermatite de la couche Drapolen est utilisée à la fois pour le traitement et la prévention. Il a une propriété adoucissante et antiseptique.
  5. Pommade pour les enfants Biolan. Dans le cadre du panthénol avec de l'oxyde de zinc. La pommade sèche, adoucit la peau sous les couches.

Méthodes folkloriques

L’un des prérequis pour l’utilisation des remèdes populaires est de vérifier l’absence d’hypersensibilité de la peau de l’enfant à certains composants.

  1. Les décoctions et les infusions de camomille, de calendula, d'origan, de menthe poivrée et de bandes de roulement ont des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes. La recette pour préparer l’infusion: une cuillère à soupe d’herbe sèche (quelle qu’elle soit) pour s’endormir dans un récipient avec 200 ml d’eau bouillante. Insister pendant une heure, filtrer et appliquer pour éliminer les zones à problèmes ou ajouter à l’eau de baignade.
  2. Versez 200 ml d'eau bouillante dans 40 g d'avoine moulue. Après 30 minutes, filtrer et ajouter à l'eau pour nager.
  3. Versez 40 g d'Hypericum dans un récipient avec 20 ml d'huile d'olive. Garder au bain-marie pendant 1 heure. Nettoyez les zones touchées après le bain tous les jours.

Prévention

Les mesures préventives pour prévenir le développement de la dermatite de la couche comprennent:

  • Garder la peau de bébé propre et sèche.
  • Changement de couche au moins après 3 heures.
  • Bains d'air - laissez l'enfant nu ou la partie inférieure du corps nue pendant 20 à 30 minutes.
  • Certains parents élèvent leurs enfants avec des couches, par crainte des effets néfastes de ces dernières sur la santé du bébé. Dans ce cas, il est impossible d'utiliser une toile cirée, ce qui crée un effet de serre sur le corps, et la dermatite de la couche en eux se développe encore plus rapidement avec les couches.
  • N'utilisez pas de détergents alcalins (savon), qui dissolvent le film lipidique protecteur sur la peau, à cause desquels il devient sec, il se craquelle facilement.
  • Utilisation de couches jetables de haute qualité, dans lesquelles le liquide est absorbé dans la couche intermédiaire et la peau reste sèche pendant longtemps.
  • Pour éviter l’érythème fessier, ne surchauffez pas l’enfant, appliquez une pommade au zinc après chaque bain sur la peau recouverte d’une couche.
  • Pour prendre soin des nourrissons, utilisez uniquement des produits cosmétiques hypoallergéniques pour enfants.

La dermatite des couches est une maladie répandue. Presque tous les enfants ont des érythèmes fessiers sur la peau. Mais un traitement rapide, de bons soins hygiéniques et la prévention des complications aideront les parents à élever l'enfant en bonne santé.

Pommade de dermatite de couche pour enfants

La dermatite de la couche est présente chez les bébés sous forme d'irritation et d'inflammation de la peau; le plus souvent, une éruption cutanée se produit sous la couche. La maladie affecte les enfants qui sont souvent dans la couche. Souvent, un enfant de 9 à 12 mois souffre, mais la maladie peut se développer à tout âge.

De plus, une irritation dans la région génitale peut être causée par une diarrhée prolongée. La principale raison de ce type de dermatite réside dans le manque d'hygiène personnelle de l'enfant. Par conséquent, les médecins déconseillent d'appliquer une crème ou un onguent sur la dermatite de la couche.

Sois prudent

Les personnes atteintes de dermatite commettent très souvent une grosse erreur:

Grosso modo, même s’il s’avère que les signes de dermatite de l’extérieur sont éliminés et que la peau est en ordre - à l’intérieur du corps, la maladie continue de dévorer le système auto-immun, ce qui provoque les maladies les plus graves, souvent mortelles. Le fait que la dermatite puisse provoquer le cancer est particulièrement effrayant.

Le seul remède actuellement disponible pour une utilisation indépendante par les patients atteints de dermatite est le remède spécial "ZDOROV".

Lisez les détails dans la source officielle.

Causes possibles de la pathologie

La pathologie est le résultat d'une irritation de la peau par diverses substances avec lesquelles le contact se produit. Si les parents utilisent des couches, l'irritation peut commencer en raison de:

  • humidité et température élevées dans la pièce;
  • contact prolongé de la peau avec les selles ou l'urine;
  • reproduction active de champignons.

La rougeur sur le prêtre de l'enfant indique le développement d'une dermatite de la couche.

Afin d'éviter l'érythème fessier, il est nécessaire de surveiller l'hygiène, de réduire le contact de la peau avec la couche. De nombreux médecins recommandent d'utiliser des poudres dès la naissance, alors que d'autres disent que cela n'est pas nécessaire s'il n'y a pas de problèmes sur la peau.

Dans tous les cas, il est préférable de montrer le bébé au médecin en cas de forte irritation. Il est nécessaire de traiter la dermatite de la couche à la maison, mais de ne pas utiliser tous les moyens possibles. De nombreuses mères pensent que plus elles essaient de pommades, de crèmes et d'herbes, plus vite elles se débarrasseront de l'érythème fessier. Ce n’est pas le cas, et l’utilisation d’un grand nombre de compositions différentes ne peut qu’aggraver la situation. Pour commencer, il est nécessaire d'établir la véritable cause du développement de la dermatite de la couche, sur la base de laquelle il sera possible de commencer un traitement.

Le rôle négatif des infections fongiques dans le développement de la dermatite a été prouvé par de nombreuses études. Grâce à eux, les médecins ont révélé que, dans les intestins et, par conséquent, dans les excréments des enfants atteints de dermatite, des champignons de levure étaient responsables de la candidose. La candidose cutanée est une maladie plus grave que la dermatite de la couche. Le champignon est activé et commence à affecter la peau en cas de non-respect des règles d'hygiène. Le traitement aux antibiotiques crée un environnement favorable à la propagation des infections fongiques, car les bactéries ne peuvent plus inhiber leur croissance. Parfois, une dermatite sous forme de couche peut être déclenchée par une alimentation inadéquate du bébé. Pour les enfants, les éruptions cutanées sont caractéristiques en cas de manque de biotine ou de zinc dans l'alimentation.

Lorsque le bébé présente les premiers symptômes de dermatite, il convient de considérer qu’ils peuvent être associés à une réaction allergique à de nouveaux produits d’hygiène ou de nouvelles couches. La probabilité d'allergies est perceptible si l'inflammation de la peau s'est produite sans hygiène, mais immédiatement après l'utilisation de nouvelles couches, crèmes ou lingettes humides.

La dermatite tue! Sauvez vos proches, ils sont en grand danger! Éliminez les éruptions cutanées dangereuses en deux semaines.

Deux ans sur le marché européen, il existe un médicament miracle pour le traitement de la dermatite. En termes d’efficacité, il est plusieurs fois plus élevé que ses analogues. Il donne non seulement un effet rapide après le début de l’application, mais restaure également les fonctions naturelles de la peau, sans effets secondaires.

Traitement des pommades de dermatite de couche

La plupart des médecins pensent que les couches contribuent au développement de la maladie et le moyen de prévention le plus efficace consiste à les abandonner et à habituer le bébé au pot.

En outre, de nombreux parents comparent les couches modernes au chiffon. Des études ont montré que la dermatite est moins fréquente avec une couche absorbante qu'en couche ou avec une doublure faite maison.

Un bébé atteint d'une telle maladie pleure souvent en mettant sa main à l'aine et tente d'enlever la couche. Pour soulager les démangeaisons et l'inflammation, vous devez acheter une crème de dermatite pour couches. En outre, vous pouvez utiliser diverses pommades recommandées par les médecins pour de telles allergies.

Un contact prolongé avec des couches mouillées provoque une rougeur de la peau des fesses et des organes génitaux, irritant la peau et provoquant des plaies.

Parfois, une maladie peut être le signe d'une maladie grave. Par conséquent, lorsque les symptômes suivants apparaissent, il est nécessaire de montrer le bébé au médecin:

  1. Augmentation de la température sur le fond de la dermatite.
  2. L'inflammation apparaît teinté de violet-bleu.
  3. Peau enflée.
  4. Perte de cheveux
  5. Développement retardé sur le fond de la dermatite de la couche.
  6. L'éducation ulcère dans les lieux d'irritation.
  7. L'inefficacité du traitement après une semaine de traitement.

Pour un traitement efficace et sûr du bébé, les parents doivent utiliser des onguents ou des crèmes ayant des effets anti-inflammatoires et antimicrobiens. En outre, il est nécessaire d'établir des soins hygiéniques appropriés pour la peau de l'enfant et de respecter toutes les règles d'hygiène personnelle.

Méthodes efficaces de traitement de la dermatite de la couche

  1. Vous devez d’abord retirer la couche mouillée et bien laver la région de la fesse avec les organes génitaux sous un courant d’eau tiède. Une attention particulière doit être portée à tous les plis.
  2. Il est nécessaire d'exclure l'utilisation de tous les moyens hygiéniques, à l'exception du savon hypoallergénique. Si ce n'est pas le cas, il est préférable de laver à l'eau tiède.
  3. Après la procédure, il est nécessaire de mouiller la peau du bébé avec une serviette. Il est impossible de le frotter afin de ne pas endommager l'intégrité de la peau.
  4. De la vaseline, de la lanoline ou de la pommade de zinc doivent être appliquées sur la peau touchée.
  5. Il est conseillé de laisser l'enfant nu. Si cela n’est pas possible, la couche doit changer au moins cinq fois. Et chaque fois, il est nécessaire d'effectuer toutes les actions ci-dessus.
  6. Si, si ces mesures sont observées, aucune amélioration visible n'apparaît en deux jours, il est possible que l'enfant ait commencé à développer une candidose de la peau. Avec cette maladie, de petites taches rouges apparaissent sur la peau autour de la zone enflammée.
  7. Si l'utilisation d'un nouveau produit hygiénique provoque des allergies, il est nécessaire d'arrêter son utilisation et de surveiller l'état de la peau.

Le traitement peut commencer immédiatement après l'identification et l'élimination du principal irritant. Pour chaque cas, il est nécessaire de sélectionner une pommade spécifique, car les symptômes de la dermatite peuvent différer. L'érythème fessier des couches doit être éliminé à l'aide d'agents desséchants. Les pommades au zinc conviennent pour cela, par exemple, le Zindol. L'érythème fessier normal peut être traité avec les crèmes "Bipanten", "Panthenol (D-)", "Pantoderm". Les substances actives entrant dans la composition de ces fonds étant identiques, la pommade est interchangeable.

Lorsque la dermatite de la couche est nécessaire pour nettoyer la peau de l'enfant, appliquez une pommade sur les zones touchées de la peau, laissez l'enfant nu pour prendre des bains d'air.

Beaucoup préfèrent faire face à la dermatite de la couche à l'aide de méthodes traditionnelles. Par conséquent, les mères utilisent des bains d’écorce de chêne, ne sachant pas qu’une telle décoction peut également provoquer une éruption allergique supplémentaire.

Histoires de nos lecteurs

Dermatite vaincue à la maison. Un mois a passé depuis que j'ai oublié ces terribles taches rouges et démangeaisons. Oh, combien j'ai souffert. Les éruptions cutanées se trouvant à des endroits bien en vue, elle a donc constamment remarqué des regards étranges sur elle-même et, bien sûr, une estime de soi, respectivement, sous la plinthe. Et tout est rayé périodiquement. Combien de fois je suis allé chez des dermatologues, combien de méthodes populaires j'ai essayé - toutes en vain. Mais tout cela a changé quand je suis tombé sur cet article. Toute personne atteinte de dermatite - lisez bien!

Lire l'article complet >>>

Quelques conseils de mères expérimentées:

  1. Il est possible de traiter les fissures de la dermatite avec de l'huile d'olive.
  2. La nuit, il est conseillé d'utiliser une pommade à base de zinc appelée Desitin.
  3. Après le bain, la peau peut être séchée à l'air froid d'un sèche-cheveux, en tenant l'appareil à 20 cm de la peau d'un enfant.
  4. Si le bébé dort sans couche, n'utilisez pas de toile cirée.

En règle générale, il est préférable de porter les couches absorbantes uniquement pour marcher ou pour dormir. La pièce doit être ventilée régulièrement. Les fissures peuvent être lubrifiées à l'huile d'olive. La peau doit reposer, c’est-à-dire que des bains d’air sont nécessaires, pendant lesquels aucun argent n’est utilisé.

Pommade de dermatite de couche

Le plus grand effet dans cette maladie a des pommades, qui incluent le zinc. Ils peuvent être achetés en pharmacie sans ordonnance. De tels moyens sont autorisés pour les soins quotidiens de la peau du bébé dans le domaine des couches.

S'il n'y a pas une telle pommade, vous pouvez utiliser de la vaseline pure. Il crée sur la peau du bébé une barrière fiable qui repousse l’eau et empêche les germes de pénétrer dans la peau.

Un bon effet thérapeutique a des pommades, qui incluent de la lanoline pure. Parfois, avec une forte inflammation de la peau, le médecin peut vous prescrire une crème ou une pommade, avec des composants anti-inflammatoires hormonaux. Le traitement avec de tels agents ne peut être effectué que dans le strict respect des instructions et sous la surveillance du médecin traitant.

À titre préventif, les médecins recommandent:

  • utilisation de couches pour bébés modernes, pas de couches;
  • changer les couches après chaque chaise et au moins 5 fois par jour;
  • lavage en profondeur des organes génitaux et de la zone fessière à l'eau chaude courante;
  • appliquer des crèmes protectrices contenant du zinc, de la vaseline ou de la lanoline sur la peau du bébé;
  • limiter l'utilisation de compositions hygiéniques avec des arômes et des colorants.

Comme les mères doivent souvent faire face à la dermatite de la couche, il est nécessaire de suivre toutes les recommandations des pédiatres et des dermatologues pour garder la peau du bébé en bonne santé. Si l’apparition d’une dermatite de la couche ne peut pas être évitée, vous devez utiliser des onguents spéciaux pour éliminer les principaux symptômes.

Tirer des conclusions

Si vous lisez ces lignes, on peut en conclure que vous ou vos proches souffrez de dermatite.

Nous avons mené une enquête, étudié plusieurs matériaux et, plus important encore, vérifié la plupart des méthodes et des moyens de traitement de la dermatite. Le verdict est le suivant:

Si tous les médicaments étaient administrés, alors que le résultat était temporaire, dès que le traitement a été arrêté, la maladie a commencé à progresser de manière spectaculaire.

Le seul médicament qui consolide le résultat est une crème-cire saine pour la dermatite.

Apparu dans la Fédération de Russie il y a moins d'un an, ce médicament a révolutionné la lutte contre la dermatite et la prévention de nombreuses maladies graves entraînant la mort.

Attention! Les cas de vente d'une fausse crème-cire sont fréquents. Si vous souhaitez obtenir un produit de qualité garantie, vous devez l'acheter UNIQUEMENT sur le site officiel.

De plus, en achetant sur le site officiel, vous bénéficiez d'une garantie de remboursement (frais de transport compris), si le médicament n'a pas d'effet thérapeutique.

Onguents et crèmes pour le traitement de la dermatite des couches pour enfants

La dermatite de la couche se réfère à des maladies inflammatoires de la peau, affectant principalement la zone des fesses, l'aine et l'intérieur des cuisses. Le nom "couche", ce type de dermatose infantile était dû aux cas fréquents de développement après un long séjour de l'enfant dans des couches sales. Le problème se produit chez les enfants de la naissance à un an.

Raisons

La principale cause de la dermatite de la couche est une violation des règles de soin hygiénique du bébé.

L'inflammation affecte les zones de la peau qui se trouvent sous la couche, car c'est dans cette zone que se créent les conditions d'un traumatisme cutané. L'effet négatif comprend les facteurs suivants:

  • physique - fièvre et humidité sous les couches;
  • chimique - influence agressive des composants de l'urine (acide urique, ammoniac) et des matières fécales (enzymes, bilirubine) sur la peau;
  • mécanique - friction due à des couches mal choisies;
  • biologique - amélioration de la reproduction de la flore conditionnellement pathogène (champignons, cocci).

Ceci est facilité par la vulnérabilité à la lumière de l'épiderme du nouveau-né en raison d'une fonction protectrice insuffisamment développée de la peau.

Certains enfants sont susceptibles de développer une dermatite de la couche en raison des particularités des processus métaboliques, une augmentation de l'ammoniac dans les urines, une sensibilisation accrue de la peau aux stimuli externes.

  • changement rare de couches;
  • alimentation artificielle, dans laquelle les masses fécales ont une activité enzymatique élevée;
  • la diarrhée;
  • traitement antibiotique provoquant une dysbiose;
  • dermatite séborrhéique atopique;
  • produits cosmétiques mal choisis pour les soins du bébé: gels, crèmes, pommades, poudres, lingettes humides.

Classification

La dermatite de la couche est divisée en trois types:

  1. Primaire, pas compliqué. La principale raison est la violation des règles de garde d'enfants.
  2. Compliqué lorsque des infections bactériennes (streptocoques, entérocoques), virales (herpès) et des candidoses causées par des champignons ressemblant à des levures se rejoignent.
  3. Secondaire. Manifesté contre d'autres pathologies cutanées.

Étapes de la dermatite de la couche

  1. Le stade I se caractérise par une diminution de la fonction protectrice de la peau sous l'influence de facteurs négatifs externes (humidité, urine, fèces).
  2. Stade II - le processus inflammatoire sur l'épiderme.
  3. Stade III - restauration de la peau.

Avec un parcours simple, ce cycle dure 2 à 3 jours et se termine par une récupération complète.

Les symptômes

Chez le nouveau-né et le nourrisson, autour de l'anus, sur la peau des organes génitaux et des zones adjacentes, en grands plis (interdigitaux, inguinaux), il apparaît une rougeur et un gonflement clairement délimités. La surface des taches rouges est lisse, brillante et peut être recouverte d’une patine blanchâtre ou crémeuse.

Si elle n'est pas traitée, la peau enflammée se couvre de fissures, des éruptions papuleuses et une macération apparaissent dans les plis. L'enfant se sent douloureux et pleure surtout après avoir uriné et déféqué. Mais les symptômes d'intoxication sont absents, l'état général en souffre un peu.

Des complications

L'évolution de la dermatite de la couche est bénigne, mais avec l'immunité affaiblie lors de la superposition d'une infection secondaire, les couches profondes du derme sont affectées. Les microbes pyogéniques pénètrent profondément dans les tissus sous-cutanés en formant des infiltrats purulents, des abcès et du phlegmon.

Dans l’inflammation candidale, les zones d’hyperémie sont recouvertes d’un film ou d’une floraison grisâtre blanchâtre qui, une fois retirées, expose une surface érodée.

La consultation d'un médecin est nécessaire si l'enfant a:

  • la température monte à 39 ° C;
  • gonflement de la peau affectée;
  • les téguments prennent une teinte bleuâtre;
  • lorsqu'il touche un point sensible, l'enfant crie;
  • des éléments pustuleux apparaissent sur la peau;
  • ganglions lymphatiques élargis.

Ce sont des signes d'une complication de la pathologie et des symptômes d'un processus infectieux.

Diagnostics

Le diagnostic repose sur l'inspection visuelle, la localisation caractéristique des modifications inflammatoires de la peau, l'absence de signes d'intoxication. Le diagnostic différentiel dans les cas non clairs est réalisé avec une dermatite atopique, de contact et allergique. En cas de complications, le matériel prélevé sur des zones cutanées pathologiquement modifiées est semé afin de déterminer la nature de l'agent pathogène.

Thérapie

Le traitement commence en premier lieu par l'amélioration des soins de la peau du bébé:

  • natation quotidienne;
  • se laver à l'eau tiède après avoir changé la couche et après chaque miction et défécation;
  • bains d'air.

Des médicaments

Lorsque la dermatite de la couche est suffisante pour utiliser des moyens externes sous la forme de pommades, crèmes, gels. En fonction de la prédominance de ceux-ci ou d'autres éléments inflammatoires, des médicaments appropriés sont sélectionnés.

  1. Lors de la macération dans les plis et de la macération, une pommade contenant du zinc (Valiskin, Sudokrem, Tsindol, pommade de zinc) est appliquée sur une peau nettoyée 2 fois par jour. Le principal ingrédient actif de ces produits est l'oxyde de zinc, qui a un effet desséchant sur la peau, réduit l'inflammation et le gonflement. Le traitement est effectué pas plus de 7 jours.
  2. Pour les nouveau-nés, le gel Pantestin est un bon remède contre l'érythème fessier. C'est un médicament combiné: il comprend le D-Panthénol et le Miramistin. Il a un effet antiseptique, anti-inflammatoire et fongicide.
  3. Le D-Panthénol et le Bepantin, produits sous forme de pommade, de crème, de spray, sont des médicaments qui favorisent les processus de régénération de la peau. La pommade est rapidement absorbée, a un effet anti-inflammatoire et cicatrisant. Traitez les zones à problèmes après le bain et le lavage du bébé.
  4. Crème efficace contre la dermatite de la couche Drapolen est utilisée à la fois pour le traitement et la prévention. Il a une propriété adoucissante et antiseptique.
  5. Pommade pour les enfants Biolan. Dans le cadre du panthénol avec de l'oxyde de zinc. La pommade sèche, adoucit la peau sous les couches.

Méthodes folkloriques

L’un des prérequis pour l’utilisation des remèdes populaires est de vérifier l’absence d’hypersensibilité de la peau de l’enfant à certains composants.

  1. Les décoctions et les infusions de camomille, de calendula, d'origan, de menthe poivrée et de bandes de roulement ont des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes. La recette pour préparer l’infusion: une cuillère à soupe d’herbe sèche (quelle qu’elle soit) pour s’endormir dans un récipient avec 200 ml d’eau bouillante. Insister pendant une heure, filtrer et appliquer pour éliminer les zones à problèmes ou ajouter à l’eau de baignade.
  2. Versez 200 ml d'eau bouillante dans 40 g d'avoine moulue. Après 30 minutes, filtrer et ajouter à l'eau pour nager.
  3. Versez 40 g d'Hypericum dans un récipient avec 20 ml d'huile d'olive. Garder au bain-marie pendant 1 heure. Nettoyez les zones touchées après le bain tous les jours.

Prévention

Les mesures préventives pour prévenir le développement de la dermatite de la couche comprennent:

  • Garder la peau de bébé propre et sèche.
  • Changement de couche au moins après 3 heures.
  • Bains d'air - laissez l'enfant nu ou la partie inférieure du corps nue pendant 20 à 30 minutes.
  • Certains parents élèvent leurs enfants avec des couches, par crainte des effets néfastes de ces dernières sur la santé du bébé. Dans ce cas, il est impossible d'utiliser une toile cirée, ce qui crée un effet de serre sur le corps, et la dermatite de la couche en eux se développe encore plus rapidement avec les couches.
  • N'utilisez pas de détergents alcalins (savon), qui dissolvent le film lipidique protecteur sur la peau, à cause desquels il devient sec, il se craquelle facilement.
  • Utilisation de couches jetables de haute qualité, dans lesquelles le liquide est absorbé dans la couche intermédiaire et la peau reste sèche pendant longtemps.
  • Pour éviter l’érythème fessier, ne surchauffez pas l’enfant, appliquez une pommade au zinc après chaque bain sur la peau recouverte d’une couche.
  • Pour prendre soin des nourrissons, utilisez uniquement des produits cosmétiques hypoallergéniques pour enfants.

La dermatite des couches est une maladie répandue. Presque tous les enfants ont des érythèmes fessiers sur la peau. Mais un traitement rapide, de bons soins hygiéniques et la prévention des complications aideront les parents à élever l'enfant en bonne santé.

La dermatite des couches chez les enfants est une inflammation de la peau sensible de bébé qui se produit sous l’effet d’irritants externes. Etant donné que les couches ou les couches ont le contact le plus étroit possible avec la peau, le nom de la maladie - "couche" - est lié à cela. L'érythème fessier est le nom le plus courant de dermatite par couche chez l'homme.

Le plus souvent, on observe une dermatite des couches chez les bébés dans la zone fessière ou à la surface interne de la cuisse, où les couches ou les vêtements sont bien ajustés à la peau.

Causes de la dermatite de la couche

La dermatite des couches chez les nourrissons est observée dans les fesses et à l'intérieur des cuisses. Son apparence est influencée par plusieurs facteurs:

  • stimuli mécaniques - un chiffon ou une couche frotte contre la peau délicate du bébé;
  • exposition chimique - l'impact négatif de l'ammoniac, des enzymes des selles et des sels d'acides gras;
  • facteurs physiques - la transpiration excessive, l'humidité et la température affectent l'apparence de l'érythème fessier;
  • violation de la microflore - E. coli et d’autres microorganismes pathogènes et pathogènes conditionnels.

La dermatite des couches chez les nouveau-nés est le plus souvent due à une violation des règles générales d'hygiène. L'utilisation de couches et de couches de gaze inappropriées, le changement inopportun d'une couche mouillée ou sale augmentent le risque d'érythème fessier.

La perturbation de la microflore par les champignons Candida affecte également négativement le processus inflammatoire. La dermatite pour couches-culottes n'est pas une forme de candidose de la peau, mais la présence d'une infection fongique aggrave la maladie ou peut provoquer une érythème fessier chez un enfant sous le régime d'une mauvaise hygiène.

Il existe un certain nombre de maladies infantiles pour lesquelles le risque de contracter la dermatite de la couche est fortement accru - allergie, eczéma atopique, métabolisme altéré du sel de l'eau, selles instables, taux élevé d'ammoniac dans les urines, déficit immunitaire.

Couches vs Couches

Il existe une croyance populaire selon laquelle le port de couches est préjudiciable à la santé du bébé, mais ce n'est absolument pas le cas. La dermatite des couches est beaucoup moins fréquente chez les bébés portant des couches que chez les bébés dont la mère utilise des tampons en gaze ou en tissu pour les emmailloter. L'utilisation appropriée et le changement rapide des couches minimisent le risque d'érythème fessier.

Les couches doivent être portées pendant environ un an et demi. Si vous les soulevez trop tôt, vous risquez de perdre des compétences en matière d'hygiène. La libération précoce des couches est également injustifiée pour ce qui est d’apprendre au pot à l’enfant, ce qui est décrit en détail dans les articles sur ce sujet.

Caractéristiques de la dermatite de la couche

Selon certaines données, la dermatite des couches recouvre de 30 à 50% des nourrissons, la maladie la plus répandue chez les filles. L'inflammation peut être localisée avec une petite zone de lésion sous la forme d'une rougeur sur la peau; il existe également des cas plus graves de dermatite de la couche avec des lésions profondes de la peau.

Symptômes de la dermatite de la couche:

  • Rougeur de la peau du bébé dans la fourche, aine, fesses (photo de l’éruption cutanée à l’aine). Il peut y avoir des bulles de liquide, ainsi que des desquamations. L'hyperhémie (rougeur) au stade initial de la dermatite de la couche est locale, mais avec le cours de la maladie, l'inflammation risque de se propager sur de grandes surfaces et d'augmenter la profondeur de la lésion.
  • Les formes graves de la maladie se caractérisent par l'apparition d'ulcères, d'œdèmes et d'infiltrations tissulaires.
  • Le gamin ne dort pas bien, est capricieux, pleure, se comporte sans repos et mange mal.

Les bébés artificiels sont plus susceptibles d'avoir une dermatite de la couche avec une inflammation caractéristique de la région de l'anus en raison de l'environnement alcalin des selles, ce qui n'est pas caractéristique des bébés nourris au sein. Ainsi, les mères d'enfants de l'artificialité devraient accorder une attention particulière à la bonne prise en charge des fesses des enfants.

La mauvaise taille de la couche, les bords coupants sont des causes externes, aggravant la dermatite de la couche. L'effet mécanique sur la peau se manifeste dans les plis inguinaux et fessiers, ainsi que dans le bas de l'abdomen. Les rougeurs dans ces zones sont grandement améliorées si d'autres facteurs irritants s'ajoutent à ces effets négatifs.

La dermatite à Candida, compliquée par des champignons du genre Candida, est caractérisée par l’apparition de zones présentant des inflammations rouge vif et des formations pustuleuses blanches. La cause de l'inefficacité du traitement pendant 3 jours peut être la nature fongique de la dermatite de la couche.

Pour diagnostiquer la dermatite de la couche, il suffit d'examiner l'enfant et de rassembler toutes les informations possibles pour poser un diagnostic précis. Les signes de la dermatite de la couche ressemblent souvent à ceux d’une allergie qu’un bébé a à de nouveaux moyens hygiéniques (savon, serviettes de table, couches, crème ou mousse pour le bain) (comment traiter l’allergie à la couche?).

Les parents se posent souvent la question suivante: quels moyens de traiter eux-mêmes l'érythème fessier sans recourir à l'aide d'un médecin? La méthode de traitement du Dr Komarovsky est devenue très populaire: les principes simples et sûrs de cette technique aideront à sauver le plus tôt possible l’enfant aimé de la dermatite de la couche-culotte. Nous mentionnons que l'apparition d'une érythème fessier est une erreur dans les soins de la peau délicate d'un bébé.

Il est à noter que l'utilisation de couches jetables réduit parfois le risque d'érythème fessier, alors que le risque d'inflammation lors de l'utilisation de couches et de couches en gaze est beaucoup plus élevé. Lorsque vous choisissez des culottes ou des couches jetables, veillez à ne pas écraser ni frotter la peau de bébé. La couche doit pouvoir se fixer facilement et ne pas créer de plis artificiels.

Lors du traitement de la dermatite de la couche, faites attention aux caractéristiques de la maladie:

  • une peau humide avec trempage suggère que vous devriez appliquer une crème au traitement;
  • la présence de croûtes et de foyers de desquamation implique l'utilisation d'une pommade.

Les parents doivent garantir un maximum d’air aux parties endommagées de la peau. Idéalement, laissez le bébé nu. Après 2-3 jours de traitement, des améliorations significatives seront perceptibles.

Les couches doivent être de la taille de l'enfant, être de haute qualité et hypoallergéniques. Le remplacement en temps voulu des produits d'hygiène à usage unique revêt une grande importance pour la prévention de la dermatite.

Chaque parent devrait adopter une approche responsable en matière de soin de la peau de bébé:

  • Après que l'enfant ait piqué ou fait pipi, la couche doit être changée.
  • Rincer la région des fesses, des hanches et du périnée avec de l’eau tiède, sans oublier les plis.
  • Parmi les produits d’hygiène, vous pouvez utiliser du savon pour bébé hypoallergénique ou vous en passer complètement. Les autres détergents ne doivent pas être utilisés.
  • La peau humide éponger doucement avec une serviette douce, en évitant de frotter les zones endommagées.
  • Appliquez un remède (qui sera écrit ci-dessous) sur la peau affectée.
  • Laissez le bébé nu pendant 20-30 minutes.

Le moyen le plus efficace et le plus sûr de se débarrasser de la dermatite de la couche est une combinaison des règles d’hygiène ci-dessus et des bains à air, c.-à-d. assurer le contact de la peau irritée avec l'air.

Médicaments, crèmes et onguents

Le traitement de la maladie est recommandé de fabriquer les médicaments suivants:

  • L'oxyde de zinc, contenu dans de nombreuses pommades à cet effet, a un effet tenseur et réduit le facteur irritant des matières fécales et de l'urine de l'enfant. Une bonne option serait "Desitin".
  • Les zones antimicrobiennes des onguents - par exemple, "Drapolen", sont des antiseptiques et en même temps protègent, hydratent la peau endommagée.
  • Les onguents curatifs contenant du dexpanthénol - par exemple, "Bepantin" ("Panthénol", "Pantoderm") aident à réduire l'inflammation et stimulent le processus de régénération des tissus endommagés.
  • La dermatite de la couche avec une inflammation sévère est traitée avec des pommades à la corticothérapie. Ces médicaments sont prescrits par un médecin.

Il est important de noter que la peau dans la zone d'irritation peut être sèche (avec desquamation et gerçures) et, au contraire, peut être humide (en pleurant, c'est-à-dire avec des traces de fluide tissulaire). Le Dr Komarovsky, dans son livre «Le début de la vie», souligne qu’il faut «mouiller à sec et sécher à sec», c’est-à-dire dans le premier cas, il est nécessaire d'utiliser des huiles et des crèmes grasses, et dans le second - poudres et onguents pour le séchage.

L'utilisation simultanée de crème et de poudre est inacceptable. Les bosses résultant de la combinaison de ces fonds endommagent la peau délicate de l'enfant. S'il n'y a pas d'amélioration notable pendant le traitement, les parents devraient demander l'aide d'un pédiatre.

Pommade Bepanten - l’un des moyens les plus populaires pour le traitement de la dermatite de la couche, il est souhaitable de la conserver dans la pharmacie de maison (plus de détails dans l’article: comment utiliser Bepanten pour les allergies du nouveau-né?)

Le traitement à domicile de la dermatite de la couche doit être transféré à l'hôpital si l'enfant présente les signes suivants:

  • Augmentation de la température corporelle associée à la dermatite de la couche. La dermatite de la couche dans les formes avancées est caractérisée par la présence de formations pustulaires.
  • Un compactage important de la peau est perceptible et la zone d'inflammation augmente, la couleur de la peau peut devenir violette ou même bleuâtre.
  • Échec de la lutte contre la dermatite de la couche pendant 3 à 5 jours.
  • Le ralentissement du développement physique et mental dû au développement de la dermatite de la couche.

Nous énumérons les mesures préventives pouvant prévenir l’irritation:

  • La dermatite des couches est moins probable avec l'utilisation complète de la poudre.
  • Comme alternative appropriée, vous pouvez utiliser une crème sous la couche ou des crèmes à base de dexpanthénol.
  • Gardez votre couche au sec. Dès qu'elle devient sale ou mouillée, changez immédiatement - la couche sera changée au moins 8 fois par jour.
  • N'utilisez pas de couches de gaze ni de couches.
  • Lorsque vous achetez des couches, tenez compte du sexe de l'enfant. Les fabricants renforcent l'effet d'absorption dans les endroits où les garçons et les filles sont mouillés plus rapidement.
  • Donnez régulièrement à votre enfant une dose de vitamine D (pour la prévention du rachitisme chez un enfant) pendant trois ans. La carence en vitamine D affecte la diminution de l'immunité et augmente la transpiration, ce qui peut provoquer le développement d'une dermatite de la couche.

Conseils vidéo sur la lutte contre la dermatite par les mères et les médecins

Beaucoup de parents ayant des enfants en bas âge de la naissance à 3 ans sont confrontés au problème de la dermatite de la couche.

Souvent, les mères ignorantes le confondent avec des allergies ou une dermatite atopique. Mais seul un pédiatre peut poser le bon diagnostic et prescrire le traitement nécessaire.

Définition de maladie

La dermatite des couches est l’inflammation de l’épiderme du bébé dans les endroits en contact avec des couches ou une couche. Ce problème est particulier aux enfants de moins de trois ans. Les nouveau-nés, dont la peau délicate est plus exposée aux facteurs environnementaux externes, sont particulièrement sensibles à cette maladie.

Près de 60% des enfants de moins d'un an sont confrontés à ce problème. Les filles et les bébés nourris au biberon sont particulièrement vulnérables. Avec l'âge, le risque de contracter cette maladie est réduit.

Les étapes et leurs caractéristiques

La dermatite de la couche est généralement locale, c’est-à-dire qu’elle se produit dans des endroits où le derme est frotté sur une couche ou une couche ou lorsque la peau entre en contact avec la peau. Si des rougeurs ou des éruptions cutanées sont observées sur le visage ou d'autres zones du corps qui ne sont pas sujettes à des frottements, les allergies ou autres maladies de la peau doivent être exclues. Il existe différents types d'inflammation cutanée:

  1. Cervical. Se produit avec des régurgitations fréquentes, lorsque les masses gastriques tombent sous les vêtements ou la couche de l'enfant, provoquant une érythème fessier et une inflammation de la couche épidermique entre les plis du cou.
  2. Perianal. Apparaît autour de l'anus d'un bébé en raison d'un contact prolongé de la peau avec les selles.
  3. L'inguinal. Seule l’aine de l’enfant est affectée par le frottement contre les bords de la couche ou par le long séjour du bébé dans une couche ou un sous-vêtement humide.
  4. Dermatite des organes génitaux. L'irritation se produit à la suite de l'urine du nourrisson.

En fonction du degré de négligence, cette inflammation cutanée peut être divisée en trois étapes:

  1. Stade facile - ressemble à une rougeur faible, qui disparaît rapidement après exclusion des effets indésirables ou du traitement du derme avec un outil spécial. La zone enflammée de la peau est généralement petite et peut être recouverte d'une légère éruption cutanée. En règle générale, la chaleur épineuse à ce stade ne cause pas de grands inconvénients à l'enfant.
  2. Moyen - les rougeurs deviennent assez vives, prennent une teinte pourpre. Vous pouvez ressentir un gonflement et une éruption cutanée abondante sous la forme de petites bulles remplies de liquide. Le bien-être du bébé se dégrade considérablement, il commence à agir, ne dort pas bien.
  3. Sévère - la peau entière de l'enfant sous la couche enfle, devient bourgogne, l'inflammation se propage à l'abdomen, aux hanches et au dos. Ce degré s'accompagne d'une abondance de papules abondantes et humides, d'ulcérations, de plaies profondes et de fissures. Très souvent, les infections rejoignent ce stade de la maladie. Cette condition survient en cas d'évolution très grave de la maladie et peut entraîner des lésions plus profondes de l'épiderme et même un abcès.

Sur les photos ci-dessous, vous pouvez voir des exemples de ce à quoi ressemble une dermatite de couche chez un bébé:

Causes de l'éruption

La raison principale est considérée comme une mauvaise prise en charge de l'enfant et des procédures d'hygiène rares. Mais il y a des enfants, en particulier ceux prédisposés à l'apparition d'une inflammation sur le derme. Ce groupe à risque comprend les bébés dont le système immunitaire est affaibli, les troubles de l'équilibre des selles et l'équilibre eau-sel dans le corps, ainsi que les enfants prédisposés aux réactions allergiques et présentant une augmentation du taux d'ammoniac dans les urines.

Vous pouvez également diviser les causes de l'apparition de cette maladie chez les enfants en 4 groupes:

  1. Mécaniques, qui consistent en un frottement de l'épiderme sur le tissu d'une couche ou d'une couche, ce qui entraîne un frottement. En l’absence de soins et de traitements appropriés, ils se transforment en dermatite, qui peut évoluer, se propager à des parties saines du corps du nourrisson et former une érosion et des fissures propices aux infections.
  2. Chimique, résultant de l'effet sur le derme de l'ammoniac, qui est présent dans l'urine du bébé en forte concentration. La peau de votre bébé peut également réagir à certains composants du détergent.
  3. Les effets physiques sont dus à des changements peu fréquents de linge et de couches, l’augmentation de la température et de l’humidité contribuant au développement de maladies de la peau. Pour cette raison, la forme périanale de la maladie décrite ci-dessus survient.
  4. Les infections fongiques qui surviennent chez les enfants principalement lors de la prise d’antibiotiques, souvent en complément d’une dermatite existante. Les couches mouillées et chaudes favorisent la reproduction des bactéries fongiques. En outre, les fèces du bébé peuvent contenir des microorganismes fongiques mal soignés. Douter de cette infection est assez facile sur la floraison blanchâtre de la peau enflammée du bébé.

Cette maladie se manifeste souvent par une réaction allergique au tissu utilisé pour les vêtements. Les erreurs nutritionnelles peuvent également provoquer une inflammation de la peau de l'enfant.

Symptomatologie

Cette inflammation cutanée survient le plus souvent aux fesses, à l'aine et à la surface interne de la cuisse. Elle peut toucher à la fois de petites zones de l'épiderme et une zone assez grande en fonction du stade et de la durée du processus inflammatoire.

Les principaux symptômes incluent:

  1. Rougeur de la peau des fesses, de l'aine, de la cuisse, des organes génitaux ou de l'anus. Souvent, il s'étend jusqu'aux hanches et au bas du dos de l'enfant.
  2. La rougeur principale et vive se produit sous la couche, s'éclaircissant progressivement et se dirigeant vers un derme en bonne santé, c'est-à-dire qu'entre la zone touchée et la zone en bonne santé, il n'y a pas de limites claires.
  3. Rougeur inégale. Il est le plus prononcé sur les bords de la couche. Avec des selles liquides - autour de l'anus. Dans les plis naturels de la peau du bébé, les rougeurs peuvent être totalement absentes ou avoir une couleur douce.
  4. Gonflement du derme. Au toucher, la zone touchée est plus dense que la peau saine.
  5. Les zones de la lésion sont inégales, sans forme, avec le stade avancé peut augmenter en taille et fusionner.
  6. La présence de petites plaies larmoyantes et de fissures sur lesquelles des croûtes ne cicatrisant pas peuvent apparaître.
  7. Eruption cutanée légère ou lourde, selon le stade.
  8. Des cloques qui peuvent éclater et former des taches humides.
  9. Dans certains cas, la dermatite, au contraire, peut entraîner une sécheresse et un desquamation de la peau, ainsi que la formation d'écailles blanches et jaunes.

Tous ces symptômes sont un inconvénient majeur pour le bébé, car il ressent une sensation de brûlure et de démangeaison sur les zones enflammées de la peau. Un bébé peut pleurer longtemps, être capricieux, refuser de manger, son sommeil est perturbé. La température est souvent absente, sa présence indique une possible infection de l'infection et nécessite des soins médicaux immédiats.

Diagnostics

Dans la plupart des cas, seul un tableau clinique suffit à diagnostiquer cette maladie de la peau. Les parents expérimentés peuvent résoudre ce problème eux-mêmes. Mais si cela pose des problèmes ou si le traitement ne fonctionne pas, la consultation d’un spécialiste est nécessaire.

Les dermatites de couches normales doivent être distinguées des infections séborrhéique, atopique, staphylococcique et allergique. Cependant, la présence d'une de ces variétés n'exclut pas la présence d'une dermatite ordinaire. Au contraire, ces espèces peuvent donner une impulsion à son développement. Dans ce cas, il peut être nécessaire de collecter des analyses supplémentaires, notamment une étude du grattage de la zone touchée du derme.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement est mieux fait sous surveillance médicale. Au stade initial de l'inflammation, il suffit d'observer des procédures hygiéniques simples, telles que le changement fréquent de couches ou de couches, le lavage complet du bébé après chaque épisode de défécation (de préférence en n'utilisant que du savon hypoallergénique).

Après le lavage, vous ne pouvez pas essuyer la zone touchée avec une serviette, vous pouvez obtenir une peau humide avec un chiffon doux. Bien sécher les bains d’air de l’épiderme 3 à 4 fois par jour.

Pour les peaux sèches et squameuses, des crèmes adoucissantes aux effets anti-inflammatoires sont prescrites. Les zones suintantes du corps nécessitent l'utilisation d'agents desséchants. Les plus efficaces sont les pommades à base d'oxyde de zinc, telles que Bepanten, D-Panthenol. La crème Drapolen convient à la cicatrisation et à la désinfection des zones enflammées. Ces outils sont bien adaptés à l'élimination des maladies graves.

Pour les procédures hygiéniques et le traitement des zones touchées, les médecins recommandent des produits cosmétiques pour enfants, des gels hypoallergéniques, des poudres, des lotions et des huiles à base d'extraits naturels (camomille, cire d'abeille, glycérine, etc.).

Si l'enfant souffre de dermatite à Candida, le médecin devrait vous prescrire des pommades antifongiques, telles que le clotrimazole, le miconazole, etc. Ce traitement doit être à la fois externe et interne. Par conséquent, une préparation orale appropriée doit être prescrite au nourrisson.

Si l'infection aggrave la maladie, il est recommandé d'utiliser une poudre antibactérienne pour la poudre de Baneocin, qui combat efficacement les infections à staphylocoques et à streptocoques.

Mais si le problème ne disparaît pas dans toutes les conditions de soins et de traitement, mais est aggravé par la température, l'apparition d'ulcères et la propagation de la zone touchée, il est urgent de consulter un médecin pour obtenir un examen supplémentaire et un traitement approprié.

Méthodes traditionnelles de traitement

Les méthodes traditionnelles ne peuvent que contribuer au stade bénin de la maladie. En plus des procédures d'hygiène et des bains d'air réguliers, il est recommandé de baigner le bébé dans des bouillons d'herbes médicinales. Ces herbes incluent la camomille, le thym, le calendula, l'agave. Ils ont un effet anti-inflammatoire et assèchent bien la peau irritée de l'enfant. Pour soulager les démangeaisons et les brûlures, utilisez un bouillon à l'avoine.

Pour préparer le bouillon, il faudra 2 c. cuillères d'herbes sèches ou fraîches. Il est nécessaire de les remplir avec un verre d'eau et laisser mijoter au bain de vapeur pendant 30 minutes. Filtrer le bouillon résultant, vous pouvez l'ajouter à l'eau pour la baignade d'un enfant.

Un bon outil est une compresse de pommes de terre crues râpées. Il devrait être appliqué sur les zones enflammées du derme pendant 20 minutes. Frotter avec un mélange d'hypericum et d'huile d'olive a également un effet anti-inflammatoire prononcé.

Conditions obligatoires pour la récupération de l'enfant

Le respect des procédures d'hygiène et la mise en œuvre de manipulations simples aideront votre enfant à ne pas tomber malade ou à faire face rapidement à l'apparition de la maladie. Ces procédures comprennent:

  • laver le bébé avec de l'eau tiède après chaque selle;
  • changement fréquent de couches ou de couches. Le nouveau-né doit être changé après chaque sortie aux toilettes, enfants plus âgés - 3-4 fois par jour;
  • Les couches doivent être achetées strictement en fonction de leur taille, de manière à ne pas écraser ni frotter la peau délicate de bébé. Ils doivent également être fabriqués à partir de coton naturel avec une charge de gel;
  • il vaut mieux refuser le savon alcalin, car il sèche la peau;
  • pour la période de traitement à exclure de l'alimentation, les produits laitiers, les jus et les fruits;
  • après le lavage, il est bon de repasser les vêtements et les couches de l'enfant;
  • Lavez-vous toujours les mains avant tout contact avec le bébé.

Prévisions

Le pronostic de la guérison dépend de nombreux facteurs, tels que le stade de la maladie, le fardeau d'autres maladies, la cause de l'inflammation de la peau. Dans les cas les plus bénins, il suffit d'éliminer la cause fondamentale et la rougeur disparaîtra dans quelques jours. Avec des soins supplémentaires appropriés pour l'enfant, la rechute ne se produira pas.

Les cas plus complexes et graves de cette maladie nécessitent l'aide d'un expert et la supervision d'un spécialiste, la prescription appropriée de médicaments avec la possibilité d'une adaptation ultérieure. Dans de tels cas, la récurrence de la maladie ne survient généralement pas non plus.

Les enfants à risque de rechute comprennent les enfants présentant des pathologies congénitales ou acquises du tube digestif, un système immunitaire affaibli, la présence de dermatite atopique et des parents asociaux.

En observant toutes les mesures et règles de soins nécessaires pour un petit enfant, vous pouvez éviter la survenue d'une maladie aussi désagréable que la dermatite des couches. Mais si vous avez toujours des éruptions cutanées ou des éruptions cutanées sur la peau de votre bébé, vous devez revoir et ajuster les soins pour lui. Un pédiatre peut facilement aider les parents avec cela.