Boutons sur le visage et le corps des nouveau-nés et des nourrissons

La peau mince et délicate d'un nouveau-né est un sujet d'admiration particulière pour les parents. Il n’est donc pas surprenant que les pères et les mères commencent à sonner l’alarme si un enfant a de l’acné au visage dès les premiers jours de sa vie. Pourquoi cela se produit-il et que faire de ce problème, nous le dirons dans ce document.

Qu'est ce que c'est

L'acné d'un nouveau-né sur le visage peut être célibataire et occuper une surface suffisamment grande. Le plus souvent, nous parlons de zhirovichkah blanche ou jaunâtre, mais il existe également des anguilles creuses rouges. En médecine, on parle de pustules céphaliques néonatales. Selon diverses sources, le problème se rencontre chez de nombreux bébés, des boutons apparaissent chez 20 à 35% des nouveau-nés.

Les boutons apparaissent généralement sur le nez, le front, les joues et le menton d'un enfant. Très souvent, l'éruption apparaît dans le cuir chevelu, ainsi que sur les oreilles, derrière et sur le cou. Encore moins souvent, des boutons apparaissent sur la poitrine. La nature de l'éruption elle-même peut être différente. Si la peau contient uniquement du Wen jaune ou blanc, il s’agit d’un comedo de type fermé. Si des points noirs apparaissent, ce qui n’est pas très courant pour un âge précoce, il s’agit alors de comédons ouverts. Les anguilles purulentes sont des pustules, et si les anguilles ressemblent à de petites boules, les élévations au-dessus de la peau sans remplissage visible sont les papules.

Le plus souvent, le pustus néonatal commence immédiatement après la naissance, ainsi que pendant le premier mois de la vie autonome de l'enfant. Moins souvent - 3-4 mois après la naissance et très rarement - à la fin de la première année de vie. Maladie ce phénomène ne peut pas être considéré. Le problème est de nature physiologique et se résout généralement sans laisser de trace immédiatement après l'élimination des causes naturelles qui l'ont provoqué. La grande majorité des bébés ont de l'acné un mois après l'apparition des premiers éléments. Chez certains enfants, il persiste pendant 4 à 6 mois.

Causes de

Les causes de l'acné dans la petite enfance ne sont pas entièrement comprises.

Les arguments les plus convaincants sont généralement deux facteurs provocants:

  • processus hormonaux dans le corps des nourrissons;
  • adaptation de la peau de l'enfant aux nouvelles conditions d'existence.

Les processus hormonaux provoquent l'œstrogène, l'hormone sexuelle féminine, que le bébé tire de la mère pendant la grossesse et l'accouchement. Cette hormone provoque une augmentation de la production de graisse sous-cutanée par les glandes sébacées, ce qui entraîne l'obstruction des pores par la sécrétion des glandes, l'inflammation du follicule pileux et la glande elle-même. L'effet des hormones maternelles sur le corps des nourrissons ne dure pas longtemps - quelques mois. Ensuite, le contexte hormonal de l'enfant revient à la normale et reste stable jusqu'à l'adolescence. À 12-13 ans, les mêmes processus vont commencer dans le corps, mais ils ne seront causés que par les propres hormones sexuelles de l’enfant.

La deuxième raison est des processus adaptatifs. Au cours des neuf mois de grossesse, la peau du bébé s’est habituée au contact dans l’environnement aquatique car, dans l’utérus, il était entouré de liquide amniotique. Dans les premières semaines après la naissance, les miettes de peau sont «réarrangées» sous les airs, «apprennent» à travailler selon un nouveau mode. Le processus de débogage nécessite un certain temps et, par conséquent, l'augmentation de la production de sébum est naturelle.

Graisse sous-cutanée - les défenses de l'organisme, grâce à laquelle la peau est protégée des agressions extérieures. Il n'y a rien d'étonnant à ce que la peau d'un nouveau-né tente de protéger le bébé des influences extérieures. L'apparition de l'acné n'a rien à voir avec des problèmes d'hygiène. Par conséquent, se «punir» pour des soins inadéquats, à la suite desquels le bébé est devenu couvert d'acné, n'en vaut pas la peine. Cela ne dépend pas des soins.

Quand l'acné est un signe de maladie

L'acné des nouveau-nés n'est pas un sujet de préoccupation, pas plus que les éruptions cutanées, causées par la dermatose et certaines maladies infectieuses. Par conséquent, il est important que les parents apprennent à distinguer les boutons communs dont l'apparition, comme nous l'avons découvert tout naturellement, des manifestations cutanées d'un état douloureux.

Des boutons et des cloques peuvent apparaître avec la varicelle, l’infection à l’herpès, diverses dermatoses, une réaction allergique. Ils peuvent être une conséquence de la dermatite de la couche, s’ils sont à l’aine, une dermatite de contact - s’ils coïncident avec la peau au contact des vêtements, des points de suture sur les vêtements. Un examen attentif et réfléchi du corps de l’enfant aidera à distinguer l’acné néonatale des manifestations de la maladie:

  • Localisation L'acné sans danger se situe principalement sur les joues, le nez, le front, le menton, derrière les oreilles et parfois - sur la poitrine. Une réaction allergique a généralement une «géographie» plus large, s'étendant au corps - sur le ventre, le dos, les plis de la peau, le cul. La dermatite de la couche est limitée à la zone du couvre-couche. Une infection virale peut être localisée dans n’importe quelle partie du corps, mais elle n’est jamais limitée à une seule partie du corps. L'exception est le virus de l'herpès simplex des premier et deuxième types, qui affecte généralement les lèvres, le nez et le triangle nasolabial.
  • Apparence d'éruption cutanée. Les éruptions allergiques ressemblent à des amas de petites taches rouges sans sommet purulent. Une infection herpétique ressemble toujours à de petites cloques remplies non de pus, mais de liquide séreux. Ces vésicules sont caractéristiques de nombreuses infections virales, mais ne sont pas caractéristiques de l'acné néonatale ordinaire.
  • Le comportement de l'enfant. Les boutons physiologiques ne causent aucun inconvénient au bébé. Ils ne piquent pas, ne font pas mal, ne piquent pas. Dire la même chose à propos de la dermatite allergique est impossible. En cas d'allergies, l'enfant manifestera de l'anxiété car l'éruption provoquera des démangeaisons. Des sensations de démangeaisons et de picotements sont également caractéristiques de nombreuses infections virales, en particulier de l’herpès.
  • L'état général de l'enfant. Avec l'acné, il n'y a aucun symptôme supplémentaire de la maladie. Les boutons n'affectent pas l'humeur, le sommeil et l'appétit de l'enfant. En cas de réaction allergique, la température peut être légèrement élevée, il existe un malaise général, une somnolence, une indigestion ou des manifestations respiratoires - nez qui coule, toux. Les infections virales se produisent toujours avec une forte fièvre, des symptômes d'intoxication, une perte d'appétit et des habitudes de sommeil.

Si vous-même êtes difficile de distinguer l'acné d'une éruption cutanée douloureuse, ne soyez pas timide, vous devriez appeler le médecin à la maison. Le médecin aidera à comprendre cette question difficile et donnera les recommandations nécessaires.

Diagnostics

Habituellement, le spécialiste effectue assez d’inspection visuelle de l’enfant. Par son apparence caractéristique, le médecin distingue facilement l'acné des autres affections possibles. Dans les cas douteux, ainsi que lors d’une éruption cutanée intense et profonde, le médecin peut vous recommander de passer une analyse générale du sang et du contenu de la "tête" purulente sur bakposev. Cela permettra d’établir l’apparence exacte du germe qui a provoqué l’inflammation et de déterminer le type d’antibiotique auquel il est sensible.

Chez le peuple, cette analyse s'appelle l'analyse des matières fécales pour la dysbactériose. Si les miettes révèlent des anomalies dans l'équilibre des bactéries qui vivent dans les intestins, des médicaments tels que la bifidumbactérine peuvent être prescrits, ce qui aidera à normaliser la microflore.

Les pédiatres demandent souvent aux nourrissons atteints d'acné d'examiner les matières fécales afin de détecter la présence et les caractéristiques de la microflore intestinale.

Traitement

L'acné néonatale ne nécessite pas de traitement spécial chez l'enfant. Presque toujours, ils passent indépendamment lorsque le corps devient normal. Mais les parents attentionnés ne peuvent pas regarder calmement le visage recouvert d’anguilles du bébé, ils doivent absolument faire quelque chose pour avoir l’impression de donner au bébé tout ce dont ils ont besoin. Il est inutile de persuader les mères et les pères - tous les pédiatres le savent. C’est pourquoi certaines recommandations, bien qu’elles n’affectent pas les processus hormonaux, facilitent quelque peu l’adaptation de la peau d’un enfant à un nouvel environnement.

La quantité et la qualité de l'acné dépendent également de l'environnement. Il est donc important de créer un microclimat dans lequel il ne transpirera pas trop, car une transpiration excessive crée des conditions préalables non seulement pour boucher les sécrétions sébacées, mais aussi pour d'autres éruptions cutanées moins inoffensives. Tous les nouveau-nés ont tendance à transpirer, car leur thermorégulation n'est pas encore mise au point. Les conditions optimales que peuvent créer papa et maman sont la température de l'air dans la pièce ne dépassant pas 20 degrés Celsius, ainsi que l'humidité relative de l'air à 50-70%. Pour ce faire, il suffit d'acheter un thermomètre d'ambiance et un appareil spécial - un humidificateur. Cet achat est plus qu'utile, car l'humidité correcte dans la pièce est également un excellent moyen de prévenir les maladies respiratoires.

Le linge de lit dans le lit du nouveau-né doit être fabriqué à partir de tissus naturels sans colorants textiles. Dans le rêve, la tête du bébé transpire davantage. Il est donc très important que le cuir chevelu et le visage ne soient en contact qu'avec des tissus naturels. Placez une couche pliée sous la tête, pré-repassée par le fer. La couche doit être changée en frais au moins trois fois par jour.

Des vêtements bien choisis aideront à réduire la transpiration. Bébé n'a pas besoin d'étouffer. À la maison, le bébé peut très bien ne pas avoir de bonnet et pour la promenade, habillez-le strictement en fonction des conditions météorologiques. Si l'enfant transpire encore, par exemple en combinaison d'hiver, vous devriez le laver à l'eau tiède sans utiliser de détergents ni de savon pour bébé immédiatement après son retour de la rue et vous changer en linge propre et sec.

Il est possible de laver l'enfant avec du savon une seule fois par jour. Et il est préférable de ne pas utiliser de savon ni d'eau savonneuse, qui devrait être préparée avant le bain. N'importe qui, même le savon pour bébé, dessèche la peau.

Souvent, l'utilisation de détergents ne provoque qu'une production excessive de graisse sous-cutanée, que les glandes sébacées essaieront de protéger la peau du dessèchement.

Si l'acné est accompagnée d'une croûte sur le visage, ne l'enlevez pas mécaniquement. Il suffit d'appliquer de l'huile tiède de légumes ou de pêches 20 minutes avant le bain. La croûte ramollie se décollera plus rapidement. Les anguilles blanches et noires chez un nourrisson ne peuvent pas être évincées, frottées avec de l'alcool, des lotions pour adultes et d'autres produits cosmétiques.

L'acné ne peut pas être enduit de crème pour bébé ou d'autres moyens sur une base grasse, car elle affecte en outre le blocage des pores de la peau et peut conduire à l'apparition de nouveaux éléments de l'éruption. Il n'est pas nécessaire d'appliquer des remèdes anti-acnéiques pour les enfants plus âgés, ni d'antibiotiques pour la peau délicate des bébés.

Assurez-vous de garder à l'esprit que le nouveau-né n'a pas encore formé sa propre immunité locale, ce qui rend sa peau plus difficile à gérer face aux attaques de bactéries présentes partout dans le monde. C'est pourquoi il est si dangereux de soumettre la peau à un nettoyage mécanique, à l'influence de drogues. L'inflammation bactérienne attachée ne profitera pas à l'enfant et les traces qui subsistent après avoir réduit l'acné peuvent durer toute une vie, gâchant ainsi l'apparence de l'enfant.

Des tampons de coton, humidifiés avec une décoction de camomille, peuvent être appliqués pendant 10-15 minutes sur les endroits les plus gravement touchés par l'acné. Toutefois, il convient de rappeler que les plantes médicinales peuvent également causer des allergies, il est donc recommandé de consulter un pédiatre avant d’utiliser des remèdes à base de plantes.

Un bébé est autorisé à se laver et à se laver à l'eau avec une décoction de camomille ou une ficelle ajoutée.

Il est permis de traiter l'éruption cutanée avec une solution faible de «chlorophyllipt». Il est préférable d'utiliser le médicament, qui est vendu sous forme de solution d'alcool. La solution d'huile et la pulvérisation pour les bébés ne sont pas appropriés. Ne pas effectuer de telles procédures trop souvent pour éviter le dessèchement de la peau. Les enfants sujets aux allergies ne frottent pas le visage avec ce médicament, car ses composants végétaux peuvent exacerber les manifestations allergiques.

La quantité d'acné est également affectée par la cortisone, une hormone produite par une personne stressée. Si la mère qui allaite le bébé est très nerveuse, le bébé nourri au lait reçoit de la cortisone, ce qui n'est généralement pas nécessaire. Maman a définitivement besoin de se calmer et de créer des conditions psychologiques favorables pour elle et son bébé.

Après le bain, ne frottez pas la peau du bébé avec une serviette. Il est assez facile de l'effacer, car un stress mécanique intense peut entraîner des micro-lésions et une infection ultérieure par des bactéries pathogènes.

La pédiatre Ramonova Anna racontera que toute rougeur de la peau du bébé inquiète les parents.

Que faire lorsque de petits boutons rouges apparaissent chez un bébé

Des boutons rouges sur le corps apparaissent tôt ou tard chez chaque nourrisson. Ils sont une manifestation d'une maladie ou une réaction à l'influence du monde environnant. Ces taches rouges peuvent apparaître sur n’importe quelle partie du corps de l’enfant pour diverses raisons.

Sur la tête

Dans la région de la tête chez les nourrissons dès les premiers jours de la vie, des éruptions cutanées rouges et blanches peuvent apparaître, résultant d'un excès d'hormones. De telles irritations hormonales peuvent apparaître sur d'autres parties de son corps (même sur les gencives) jusqu'à ce que l'équilibre hormonal normal soit établi dans le corps.

Les éruptions cutanées hormonales ne doivent pas être traitées, le corps du bébé pouvant s’en sortir seul. Cependant, il faut veiller à ce que le nourrisson ne se déchire pas et ne peigne pas les boutons.

Également dans la région de la tête, à partir de sa partie velue, peut commencer une varicelle, qui se propage rapidement dans tout le corps du nourrisson. Ces éruptions sont de nature aqueuse et sont accompagnées de démangeaisons. Pour le traitement de l’acné varicelle, ils doivent être traités à la peinture verte.

Sur le cou

Une telle petite acné se développe généralement à cause de l'acné, irritant la peau délicate du nouveau-né quand il est surchauffé. En apparence, ces acné sont roses ou rouges avec de petites têtes d'eau.

Sur le pape

Des irritations sur le pape peuvent apparaître en raison de la réaction aux couches ou au détergent à lessive, ce qui ne convient pas aux enfants ni spécifiquement à votre bébé. En outre, l'acné peut apparaître sur les bras, les jambes, l'abdomen, les papilles.

Sur les joues, le nez, le front, le dos et la poitrine

Ces boutons apparaissent chez le nouveau-né dans les premiers mois de la vie. Ils ne sont pas le résultat d'une réaction allergique, d'une maladie ou d'une surchauffe. Ceci est dû à l'instabilité hormonale, qui est ajustée indépendamment dans les deux semaines.

Au niveau du menton, des oreilles et du pape

Beaucoup de parents, remarquant des boutons dans ces endroits, pensent que leur enfant est allergique. Ne paniquez pas immédiatement: la diathèse est accompagnée de symptômes tels que rougeurs, brûlures et démangeaisons.

Si le bébé essaie de se gratter l'éruption cutanée, vous devriez consulter un médecin et revoir le régime alimentaire de la mère, à l'exclusion de l'allergène.

En bouche

Les éruptions cutanées dans la bouche surviennent le plus souvent à cause de la varicelle le deuxième jour de la maladie. Habituellement, des ampoules se forment sur les gencives. Cette période de la maladie s'accompagne d'une perte d'appétit chez le bébé, de fièvre et de sensations douloureuses en mangeant, car une casquette d'éruption cutanée peut percer le palais ou la gencive. Des lésions graves dues à une tierce intervention peuvent entraîner la formation de gencives sanguines.

Dans le domaine des oreilles

Avec l'éruption autour des oreilles, la rougeole peut commencer, qui se propage ensuite dans tout le corps du nourrisson. La rougeole se manifeste par des symptômes caractéristiques du rhume et forme des boutons de couleur rose.

Sur la chatte, le dos et les aisselles

La scarlatine se manifeste dans ces parties du corps, avec des symptômes tels que:

  • forte fièvre;
  • inflammation de la bouche des muqueuses et de la gorge;
  • vomissements;
  • éruptions cutanées rouges qui commencent à se décoller au bout de 3 jours.

Des éruptions cutanées partout

  1. Violation de la microflore intestinale. Dans le même temps, la couleur des selles change également, de la constipation ou de la diarrhée apparaît, des ballonnements surviennent et la colique augmente. Les cloques peuvent être purulentes. Le plus souvent situé sur le bébé pape.
  2. Rubéole. Cette maladie se caractérise par une acné plate, rapidement localisée dans tout le corps.
  3. De grosses éruptions cutanées rouges peuvent apparaître en raison de l'eczéma, qui se retire puis réapparaît. Ces boutons squameux et démangeaisons, résultant en une croûte sur leur surface.
  4. La gale Parfois, les bébés développent une gale, une éruption cutanée qui se manifeste sur toute la surface du corps, à l'exception du dos. Il se caractérise par une acné en croûte qui démange. La plupart des ampoules sont formées sur les mains.

Les enfants semblent une éruption blanche.

Si l'éruption est recouverte d'une croûte blanche, il peut s'agir des formations suivantes.

  1. Comédons - papules étroites et brillantes, ayant une nuance jaune ou blanche. Ils ne sont pas nocifs pour le bébé et passent rapidement.
  2. Milia. Ces irritations ne sont pas accompagnées d'inflammation. Ils ressemblent à l'apparence de wen. Une telle acné blanche n'a pas besoin d'être traitée, car elles disparaissent lorsque les glandes sébacées se normalisent chez le bébé.

Comment se battre

La principale mesure utilisée pour lutter contre les éruptions cutanées est l'hygiène, qui consiste à aérer régulièrement le bébé, à le laver et à le laver après le changement de couche. Il est important de choisir une marque de couches qui ne provoque pas de réaction des fesses du bébé.

Afin de prévenir les poulets, il est nécessaire de porter un bébé en fonction des conditions météorologiques et d'utiliser des crèmes spéciales pour les plis sur le corps de l'enfant. À la maison, vous devez vous procurer des vêtements de bébé pour respirer.

Si l'acné rouge se situe sur le pape, les mains ou la papille et s'accompagne de démangeaisons, vous pouvez fabriquer une compresse à base de soda. Pour le préparer, vous devez mélanger 1 cuillère à café de soda avec un verre d'eau à la température ambiante.

Le régime alimentaire de la mère devrait être exclu des aliments-allergènes, ce qui peut entraîner l'apparition de coliques, de dysbioses et d'allergies, entraînant des éruptions cutanées sur le corps du bébé.

Pour se débarrasser de l'acné sur les gencives et la bouche, il est nécessaire de guérir la maladie qui les a causées. Pour la nomination du traitement est nécessaire de consulter un médecin. Pour éviter les ampoules sur les gencives, il est nécessaire de veiller à ce que l'enfant ne mette pas d'objets sales dans sa bouche.

Boutons rouges et autres types d’éruptions cutanées chez les nouveau-nés et les nourrissons: causes des éruptions cutanées sur le visage et le corps

L'apparition sur le visage (joues, menton), la tête, les oreilles, le ventre, les membres d'un bébé éruption cutanée rouge, rose ou blanche rend les jeunes parents très nerveux. Parfois, ce phénomène est assez inoffensif, mais parle parfois du développement d’une maladie grave. Pourquoi les bébés ont-ils une éruption cutanée? Quels symptômes peuvent l'accompagner? Que faire si une éruption cutanée est détectée? Nous comprendrons ensemble.

Types d'éruptions cutanées chez les nourrissons

Les dermatologues classifient tous les types d'éruption cutanée chez les nourrissons en 3 grands groupes. La classification est basée sur les raisons qui ont provoqué l’apparition d’un symptôme désagréable sur la peau du bébé. Il est possible de déterminer à quelle classe appartient l'éruption cutanée d'un enfant donné uniquement sur la base des résultats d'un examen approfondi. Variétés:

  1. infectieux - ont un caractère infectieux ou sont provoqués par des agents pathogènes d'étiologie infectieuse;
  2. immunologique - ce groupe comprend l'acné résultant d'un contact avec des irritants externes (température, friction, allergènes);
  3. physiologique (néonatal), résultant de modifications hormonales dans le corps de l’enfant.

Causes possibles et symptômes associés

Les éruptions cutanées chez les nourrissons apparaissent pour diverses raisons. Elles peuvent être le symptôme d'une maladie infectieuse grave, des allergies ou un signe de changements hormonaux dans le corps. Seul un dermatologue pédiatrique hautement qualifié peut déterminer avec précision la nature de l'éruption cutanée. Il est donc préférable de ne pas différer une visite chez le médecin. Familiarisez-vous visuellement avec les types de lésions et des explications peuvent être dans la photo de l'article.

Adaptation des nouveau-nés

Au cours des 2-3 premières semaines (jusqu’à un mois) après la naissance, le corps du bébé s’adapte à des conditions environnementales inhabituelles. Pendant cette période, une éruption blanche hormonale apparaît souvent. On l'appelle aussi néonatale ou trois semaines. Sur le dos, le visage, le cou et la tête des miettes apparaissent des boutons denses, semblables à l'acné aux têtes blanches. Le respect des règles d'hygiène aidera l'enfant à se débarrasser rapidement d'un symptôme déplaisant.

Mauvais soins et mauvaise hygiène

Si les parents négligent les règles de soin de la peau délicate du nouveau-né, le risque d'éruption cutanée est également très élevé. Le plus souvent, les bébés développent une hémorragie. L'éruption est localisée dans les plis de la peau du bébé - sur le cou, l'aine, les aisselles, le dos. Éliminez une telle éruption chez les nourrissons et les nouveau-nés en utilisant des crèmes et des gels d'action locale et restaurez le transfert de chaleur.

Une mauvaise hygiène peut aussi causer une dermatite de la couche. L’urine et les selles liquides sont des substances caustiques et agressives: si les enfants ont la peau au contact de la peau pendant longtemps, les parents remarquent l’apparition d’irritations, d’érythèmes fessiers et de plaies. Se produit chez les enfants qui portent des couches mouillées et sales depuis longtemps ou qui ne changent pas assez souvent.

Allergie

Les bébés développent souvent des réactions allergiques d'intensité variable. Les raisons peuvent être différentes - de la mauvaise alimentation d'une mère allaitante à l'intolérance aux médicaments prescrits par un médecin.

Les démangeaisons, les brûlures, les autres malaises et les éruptions cutanées chez un nouveau-né d’origine allergique nécessitent un diagnostic différentiel, car ces réactions se divisent en plusieurs types:

  • Dermatite atopique. Des éruptions cutanées sous la forme de petites bulles apparaissent sur les pieds, les mains, le menton, les joues et les fesses d'un enfant. Les éruptions cutanées sont très irritantes et le bébé devient nerveux et pleurnichard.
  • Urticaire (nous recommandons de lire: comment et comment traiter l'urticaire chez un enfant?). Une réaction allergique dangereuse pouvant entraîner une anaphylaxie et un œdème de Quincke. Cela ressemble à une petite et abondante éruption cutanée de couleur rouge, semblable en apparence à la traînée de brûlure d'ortie (nous recommandons de lire: pourquoi une petite éruption apparaît-elle sur tout le corps de l'enfant?). Parfois, des ampoules apparaissent.
  • Allergie aux médicaments. Avec un traitement conservateur prolongé se manifeste souvent une réaction aux médicaments. Il faut garder à l'esprit que le corps fragile du nouveau-né, affaibli par la maladie, peut réagir aux médicaments, même si le traitement n'est pas trop long.
  • Allergies domestiques / de contact. La peau tendre d'un nouveau-né ou d'un nourrisson est constamment en contact avec des irritants externes. Des objets ordinaires tels que les squames d'animaux, les parfums ou les peintures corrosifs, les produits d'hygiène agressifs peuvent provoquer des allergies et donc des éruptions cutanées.
  • Allergies alimentaires (nous recommandons de lire: photos d'allergies alimentaires chez les nourrissons). Les éruptions cutanées rouges sont plus courantes sur le visage (surtout les joues) du bébé, mais peuvent apparaître sur tout le corps. Causes - Formule de lait adaptée mal choisie ou erreurs dans le régime alimentaire d'une femme qui allaite.

Maladies infectieuses

Avant de courir à la pharmacie pour trouver un remède contre une éruption cutanée, il est important de montrer l'enfant à un néonatologiste ou à un pédiatre - des médicaments choisis de manière incorrecte ne nuisent pas moins à la santé des miettes que l'infection elle-même. Une éruption cutanée peut causer:

  • Grive Cette maladie provoque un type particulier de champignon. Il se prête bien à un traitement médical, mais nécessitera toute une gamme de médicaments. L'éruption touche principalement les muqueuses. Certains experts recommandent de traiter une telle éruption cutanée avec une forte solution de soude.
  • Roseola (nous recommandons de lire: rose rose chez les enfants et des photos). Les symptômes ressemblent aux signes de la rubéole. La maladie cause le virus de l'herpès. Les boutons ont tendance à se fusionner en grands foyers et la peau de bébé devient très sèche et commence à peler.
  • Rougeole, rubéole. Ils sont considérés comme des maladies "infantiles" typiques. Les experts affirment que ces maladies sont plus facilement tolérées par les patients âgés de 1 à 3 ans et présentent un risque de complications beaucoup plus faible. Les taches abondantes d'éruption s'accompagnent d'une augmentation significative de la température corporelle, de selles molles, d'une augmentation des ganglions lymphatiques occipitaux, d'une rougeur des muqueuses du pharynx, de nausées, de vomissements et de conditions fébriles.
  • Scarlatine. Maladie infantile extrêmement contagieuse. Les éruptions cutanées se propagent rapidement sur toute la surface du corps de l’enfant, les amygdales s'enflamment. Après l'élimination de l'acné, les taches squameuses restent à leur place. La maladie nécessite des soins médicaux urgents, un enfant malade doit être isolé des autres pendant 10 jours.
  • Varicelle Des éruptions cutanées abondantes se propagent dans tout le corps: mains, pieds, dos, ventre, tête de bébé. L'éruption est une petite acné, remplie d'un liquide incolore qui ressemble à des bulles. Au fil du temps, les bulles s'ouvrent, les croûtes tombent et les taches restent à leur place.

Autres raisons

Les raisons ci-dessus provoquent le plus souvent l'apparition de cloques, d'acné et de boutons sur la peau d'un nourrisson. Cependant, dans certains cas, un symptôme provoque des maladies telles que le pemphigus (vulgaire, héréditaire, exfoliatif). Elle s'accompagne de l'apparition de grosses bulles élastiques ou molles. C'est une maladie grave nécessitant un traitement à long terme.

Lorsqu'une microflore bactérienne ou streptococcique est infectée, un érysipèle peut se développer chez le nourrisson, le plus souvent situé dans la région ombilicale. Parfois, les bébés ont pseudofurunculosis. C'est un processus inflammatoire qui affecte non seulement la peau, mais aussi les follicules pileux. Au début, le patient présente une rougeur localisée, puis des vésicules remplies de contenu purulent.

Comment traiter les éruptions cutanées chez les nourrissons?

La lutte contre les éruptions cutanées sur le corps et le visage d'un bébé ne doit être effectuée qu'après que la cause exacte de son apparence a été établie (pour plus de détails, voir l'article: nous traitons les taches sèches sur le corps d'un enfant).

Principes de traitement en fonction de l'emplacement de l'éruption cutanée:

  • Autour des yeux Refusez l'utilisation de lingettes humides à base d'alcool et de parfums, procurez-vous d'autres produits cosmétiques. Traitez les zones touchées et fabriquez des lotions à partir de feuilles de thé froides, donnez à votre bébé une décoction de camomille en boisson.
  • Sur les mains Faites-vous tester pour l'exclusion / la confirmation d'une maladie infectieuse. Pour les allergies - identifier et éliminer l'allergène. En cas d'infection - suivre un traitement (des antibiotiques peuvent être nécessaires).
  • À l'entrejambe. Traitez régulièrement tous les plis de la peau de bébé et baignez-les dans de l’eau bouillie tiède, en y ajoutant la décoction de ficelle ou de camomille. Utilisez des couches hypoallergéniques et des crèmes spéciales à usage externe (par exemple, Bepanten).
  • Sur le ventre. Régime alimentaire des mères allaitantes. Baignade quotidienne dans le bain avec ajout de décoctions du train ou de camomille. Recevoir des probiotiques et des antihistaminiques.
  • Sur le front Refuser de porter des chapeaux. Essuyez les boutons avec une solution faible de permanganate de potassium. Les bébés de 1 an peuvent recevoir des gouttes orales Fenistil.
  • Sur le cou. Eviter le contact avec les allergènes. Pour le traitement de l'acné, vous pouvez utiliser une pommade anti-inflammatoire (par exemple, Sudokrem).
  • Sur les joues. Éliminer les allergènes alimentaires. Donnez à boire décoction de camomille et / ou antihistaminiques faibles.

Petits boutons rouges chez le nouveau-né sur le visage: sur les joues et le nez

La peau des enfants, en particulier des nouveau-nés, est très sensible à l'environnement. Au cours des premières semaines suivant la naissance, l'enfant s'adapte et s'habitue à l'environnement domestique, ce qui peut provoquer diverses réactions cutanées du corps.

Boutons rouges sur le visage du nouveau-né

L'apparition de petits boutons rouges est le problème le plus courant avec la peau d'un bébé, qui peut survenir même au cours de la première semaine de sa vie à la maison.

Les boutons rouges sur le visage sont un problème courant chez les nouveau-nés.

Le plus souvent, ils sont formés sur le visage du nourrisson et ont la localisation suivante:

En remarquant de tels boutons sur le visage du bébé, vous ne devriez pas immédiatement sonner l'alarme et la panique, car ils n'indiquent pas toujours des problèmes de santé du bébé. Les raisons d'une telle réaction cutanée sont suffisantes et certaines d'entre elles ne présentent aucun danger pour l'enfant.

Les principales causes de boutons rouges

Rester du shampooing sur le visage du bébé après le bain peut provoquer une éruption cutanée.

Bien entendu, seul un pédiatre qualifié, qui devra montrer au bébé, peut déterminer la cause exacte de ces lésions. Plus souvent, tous les petits boutons rouges chez les bébés apparaissent pour les raisons suivantes:

  • Adaptation de l'organisme à l'environnement. Dans ce cas, l'éruption disparaît progressivement au bout d'un ou deux mois.
  • Des vêtements trop chauds. La surchauffe est lourde pour la peau délicate du bébé avec l'apparition de la chaleur épineuse, qui se caractérise simplement par des éruptions cutanées sous la forme de petits boutons rouges.
  • Réaction allergique à la nourriture ou à certains facteurs externes. Il est nécessaire de contrôler la fréquence des éruptions cutanées et de surveiller les produits qu'une femme qui allaite mange. Si votre bébé est allergique à certains aliments, il est préférable que la mère l'exclue de son régime pendant la période d'allaitement.
  • La formation de fond hormonal. Ce processus commence lorsque le bébé a deux ou trois semaines et peut s'accompagner de l'apparition de petites taches rougeâtres sur la peau.
  • Changement climatique brusque.
  • Rester sur la peau après le bain, des particules de savon ou de shampoing peuvent également provoquer une éruption cutanée.
  • Maladies infectieuses telles que la varicelle.
  • Les maladies de la peau telles que l'eczéma ou la dermatite.
  • Introduction d'aliments complémentaires ou transfert d'un enfant à un autre type d'alimentation (par exemple, de l'allaitement au produit artificiel ou du transfert vers une autre marque de préparations pour nourrissons).

Quand sonner l'alarme?

Si un enfant a une éruption cutanée associée à une colique, vous devriez contacter votre pédiatre.

Si l'apparition de boutons ne s'accompagne pas d'autres signes d'indisposition, la mère peut alors s'attendre à ce que l'éruption disparaisse d'elle-même. Mais l'alarme doit être déclenchée dans le cas où, en plus de la réaction cutanée du bébé, se manifestent des symptômes tels que:

  • crampes d'estomac;
  • comportement agité du bébé;
  • troubles du sommeil;
  • augmentation de la température;
  • des changements dans la consistance ou la couleur des matières fécales;
  • démangeaisons sévères dans les endroits où les boutons sont localisés;
  • perte d'appétit.

Chacun de ces symptômes, associé à de petites taches rouges sur la peau d'un nourrisson, peut être un signe de maladie. En cas de manifestation d'au moins l'un d'entre eux, il est recommandé de ne pas remettre à plus tard la visite chez le pédiatre.

Comment déterminer la cause des boutons rouges

Le pédiatre examinera le nourrisson et recueillera les informations nécessaires pour poser un diagnostic sur le régime alimentaire de l'enfant et de la mère, la fréquence d'apparition des boutons et le comportement du bébé. Dans certains cas, il peut passer des tests:

  • Kala Lors de la réaction cutanée du corps de l'enfant, le pédiatre peut procéder à une analyse fécale normale et avancée, ce qui aidera à déterminer la cause de l'éruption.
  • Du sang
  • Raclures de la peau. Une telle analyse permet en peu de temps d'établir de manière fiable la nature de l'éruption cutanée et d'établir sa cause.

Une analyse de sang d'un bébé est nécessaire pour le diagnostic.

Après avoir clarifié le diagnostic, le spécialiste peut prescrire des préparations spéciales à l'enfant, en fonction du motif spécifique qui a provoqué l'acné.

Comment traiter les éruptions cutanées chez les bébés

Tout d’abord, il faut se rappeler que lorsqu’on remarque de petits boutons chez un enfant, ils ne doivent en aucun cas être évincés.

Cela peut déclencher une infection dans le corps du nourrisson, ce qui entraîne de lourdes conséquences. Pour le traitement des éruptions cutanées chez le nouveau-né, utilisez des médicaments et des médicaments tels que:

  • Crèmes pour bébé. Les produits modernes de cette série se distinguent par une composition douce, sans danger pour le bébé, et sont utilisés pour éliminer les irritations de la peau.
  • Solution faible de permanganate de potassium. Il est ajouté au bain lors du bain d'un bébé. À propos de la température de l'eau ici.
  • Une fois que les boutons sont un peu secs, vous pouvez ajouter des décoctions de camomille ou une ficelle à l’eau de baignade du nouveau-né. Ils ont un effet désinfectant et aident à améliorer l'immunité du bébé.

Pour le traitement des éruptions cutanées dans le bain, vous pouvez ajouter une décoction de camomille.

Mais quelle que soit la cause de l'éruption cutanée, vous devez essuyer le visage de l'enfant deux fois par jour avec de l'eau bouillie tiède, sans aucun additif.

Ce qui ne peut pas être fait!

Classiquement ne peut pas être utilisé pour traiter l'acné chez les nouveau-nés:

  • crèmes grasses, huiles, onguents;
  • agents hormonaux, y compris suppositoires, pommades, suspensions;
  • des antihistaminiques;
  • des antibiotiques;
  • teintures et solutions à base d'alcool;
  • poudre de bébé.

La poudre pour bébé est strictement contre-indiquée pour le traitement de l'acné.

Une exception à l'utilisation de médicaments spécifiques ne peut être que la nomination d'un pédiatre qualifié et le diagnostic correspondant, dans lequel il est impossible d'éviter de prendre des antibiotiques ou des antihistaminiques.

Prévention des éruptions cutanées chez le nouveau-né

Pour éviter l'apparition de boutons rouges chez le nouveau-né, respectez les règles suivantes:

  • éviter l'utilisation de moyens agressifs lors du bain ou du lavage du bébé;
  • laver complètement le savon et le shampoing du bébé après le bain;
  • habillez le bébé en fonction du temps - l'enfant ne doit pas avoir trop chaud ni trop froid;
  • laver régulièrement le bébé avec de l'eau tiède et propre;
  • évitez l’utilisation de lingettes humides parfumées, qui peuvent provoquer des allergies chez le bébé.

Pour prévenir les lésions, vous devez laver régulièrement le visage du nouveau-né.

Mais il est également très important pour la mère qui allaite de garder une trace de sa nutrition, car le corps du bébé peut réagir à tout changement dans le régime alimentaire de réactions allergiques et d'éruptions cutanées au visage.

Boutons sur le visage de bébé

Causes de l'acné sur le visage des bébés

L'apparition d'acné sur le visage d'un nourrisson au cours des premiers mois de sa vie est considérée comme tout à fait normale. La raison de ce phénomène est une violation du fond hormonal de l'enfant, provoquée par une libération importante dans le sang des hormones maternelles - des œstrogènes, qui pénètrent également dans le sang du nouveau-né. Souvent, les boutons sont assez petits, imperceptibles sous la peau et déterminés uniquement au toucher. Cependant, l'apparition d'éruptions cutanées chez les nourrissons peut être causée par des causes de nature non hormonale.

Souvent, des éruptions cutanées apparaissent sur le visage d'un nourrisson, ayant l'apparence de boutons blancs. Le contenu blanc se situe dans leur partie centrale, tandis que l’éruption n’est pas inflammatoire. Ils sont localisés sur le front, le menton et les ailes du nez. La cause de telles lésions est l’immaturité des glandes sébacées du nourrisson. En règle générale, ils se désengagent dans 2-3 mois.

Le résultat de promenades dans l'air frais pendant la saison froide peut être de petits boutons rouges. Leur apparence indique le début de l'adaptation de la peau à un changement des conditions environnementales.

Les taches rouges apparaissant sur le visage du nourrisson et ayant également une relation avec les changements de température sont appelées chaleur épineuse. Son apparence a lieu dans les plis de la peau en cas de surchauffe, de soins médiocres pour le bébé et d'humidité excessive.

Avec des soins médiocres pour le nourrisson, des boutons peuvent apparaître sur la tête du bébé. Ils sont recouverts de croûtes jaunâtres sèches et sont appelés «gneiss».

La cause d'éruptions cutanées allergiques sur le visage de l'enfant peut être une alimentation incorrecte de la mère qui allaite. En apparence, elles ressemblent à une brûlure d’ortie, elles sont accompagnées de démangeaisons cutanées. Leur apparence peut entraîner l'utilisation de produits chimiques, tels que des détergents à lessive, ainsi que des produits de soin des enfants.

Maladies avec boutons sur le visage chez les nourrissons

Au cours de la première année de vie d'un enfant, des maladies infectieuses peuvent survenir, accompagnées de l'apparition de boutons sur le visage. La scarlatine peut être attribuée à de telles maladies, dont l'un des symptômes est un bouton rouge vif qui se déverse sur la surface du pli, moins souvent sur le visage, à l'exception du triangle dans la région des lèvres et du nez. Cela s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle, d'une desquamation de la peau des pieds et des paumes, d'une rougeur de la membrane muqueuse de la gorge et de l'acquisition d'une langue pourpre.

La rougeole est une autre cause d'éruptions cutanées. Cette maladie se caractérise par l'apparition de l'acné en quelques jours dans différentes zones du corps.

  • le premier jour sur le cou et le visage;
  • le deuxième jour, sur les épaules et le corps;
  • le troisième jour sur les jambes et les bras.

Initialement, les boutons ont une couleur rouge, puis commencent à se décoller et à noircir, tout cela dans le contexte d'une augmentation de la température corporelle et de symptômes catarrhales d'inflammation des voies respiratoires supérieures.

L’apparence de boutons sur le visage est également caractéristique de la varicelle, ils s’étendent même à la partie pileuse de la tête. On trouve initialement un bouton rouge, contenant parfois à l'intérieur un liquide clair, alternant avec du pus et des croûtes. Les boutons peuvent se déverser en quantités multiples, périodiquement leur nombre peut augmenter, tout cela dans le contexte d'une augmentation de la température corporelle, ce qui est possible si l'enfant imbibe ou arrache une partie de l'éruption cutanée. Outre une augmentation de la température, des symptômes inflammatoires des voies respiratoires et de l'estomac peuvent apparaître.

La méningite peut provoquer des éruptions cutanées sur le visage des nourrissons. Le symptôme est assez alarmant, au premier abord cela ressemble à une petite acné rouge - une éruption de type hémorragique apparaissant non seulement sur le visage, mais sur tout le corps. L’augmentation de leur nombre est possible sur n’importe quelle partie du corps, elle indique la présence dans le sang du virus qui cause la maladie. Accompagné par une irritation des membranes du cerveau, de la fièvre et une détérioration de l'état général du bébé.

Lorsque des boutons de n'importe quel type apparaissent chez un nourrisson, il convient de contacter un pédiatre et non pas l'automédication.

Traitement de l'acné sur le visage de bébé

S'il existe un facteur hormonal provoquant, le meilleur traitement est le temps. Afin d'identifier avec précision la cause et de déterminer d'autres tactiques, vous devez contacter un pédiatre. Les règles existantes pour le traitement de l'acné s'inscrivent dans un certain ensemble de techniques.

  • le bébé devrait être baigné dans de l'eau bouillie portée à une température confortable pour l'enfant, en utilisant des fonds supplémentaires pour les nouveau-nés dans ce processus;
  • lorsque l'éruption disparaît, vous devez utiliser des barquettes avec une décoction de camomille, d'écorce de chêne et de succession;
  • l'utilisation de divers produits contenant de l'alcool dans sa base ou destinés à un âge plus avancé n'est pas autorisée;
  • les zones du corps les plus touchées par une éruption cutanée doivent être maintenues propres; le matériau à essuyer grossièrement ne peut qu'engendrer des irritations supplémentaires
  • l'acné ne peut pas presser.

Mesures préventives contre les éruptions cutanées

Lors de l’allaitement, les mères doivent surveiller de près le contenu de leur régime alimentaire nutritif et ne pas manger d’aliments pouvant provoquer une réaction allergique. Dans le cas d'enfants qui reçoivent une alimentation artificielle, il est nécessaire de sélectionner avec soin le mélange qui nourrit le bébé. Le bébé réagit souvent par une réaction allergique à un composant, il est important de savoir lequel. Les bains d'air doivent être effectués aussi souvent que possible. Lavez les vêtements de votre bébé et lavez la vaisselle dans laquelle il mange uniquement par des moyens spécialement conçus à cet effet.

La meilleure mesure pour prévenir l'apparition de l'acné chez les nouveau-nés est de respecter les règles d'hygiène. Une éruption cutanée causée par des causes hormonales disparaît environ un mois après son apparition.

Boutons rouges sur le visage du bébé

Vous pouvez toujours comprendre l'inquiétude des parents à la vue d'une éruption de couleur rouge sur le visage d'un nouveau-né. Cependant, ces expériences ne sont souvent pas fondées, car les éruptions cutanées qui apparaissent ne peuvent présenter aucun danger pour la santé de l’enfant.

La survenue d'un acné sur le visage d'un enfant peut être causée par divers facteurs, en fonction de la méthode de traitement choisie. Si vous regardez la question en général, l'éruption cutanée se divise en deux catégories principales: celles qui se présentent et celles qui nécessitent un traitement.

L'apparition de l'acné rouge peut être causée par les raisons suivantes:

  • formation de niveaux hormonaux. Les éruptions cutanées ont l'apparence de petits boutons, apparaissent sur le visage, dans la zone des joues, s'étendent vers le dos et le cou. Les boutons peuvent être situés dans le centre des boutons.
  • allergique au régime alimentaire de la mère, dans le cas de l'allaitement maternel. Il est également possible de montrer une réaction aux facteurs irritants externes, car les allergènes et les nutriments pénètrent dans le corps de l’enfant avec le lait maternel. Le régime alimentaire de la mère qui allaite doit être choisi avec l'entière responsabilité. Pour un nourrisson, l'allergène le plus puissant est la protéine présente dans le lait de vache s'il est ingéré avec le lait maternel.
  • stimuli externes, tels que des couches, des détergents, des plantes, des phanères d'animaux.
  • emballage excessif d'un petit enfant, à la suite de laquelle la chaleur épineuse apparaît. Le sous-développement des glandes sudoripares provoque une éruption d'acné ressemblant à des points rouges avec des bulles. Des éruptions cutanées apparaissent sur les plis du cou, puis sur le visage, sous les bras, sur les oreilles et sur l'aine. Le non-respect des règles d'hygiène des enfants peut également provoquer une chaleur piquante.

Boutons blancs sur le visage du bébé

L'apparition de boutons blancs sur le visage d'un nouveau-né s'explique par le début de l'adaptation du nourrisson aux conditions environnementales. Les boutons ne présentent aucun danger et ne causent pas d'inconvénients à l'enfant.

L'acné blanche sur le visage du bébé apparaît immédiatement après la naissance, peut-être dans quelques semaines.

Dans le premier épisode, on considère que l'apparition de l'acné est causée par les hormones de la mère et que les boutons sont appelés hormonaux. Ils ont la forme de perles, parfois acquérir une teinte jaunâtre.

2-3 semaines après la naissance, des boutons apparaissent en raison de l'immaturité des glandes sébacées du nourrisson. Cet effet s'appelle milia. Les éruptions cutanées ont l’apparence de perles qui se manifestent généralement sur les joues, sous les yeux, sur le front et sur le nez. Au fur et à mesure que les canaux sébacés se développent, les boutons disparaissent progressivement.

Ainsi, il est évident que l’apparition de boutons sur le visage d’un enfant est temporaire et ne nécessite aucun traitement spécial. Les boutons disparaissent progressivement et ne laissent aucune trace.

Le bébé a de petits boutons sur le visage

De petits boutons apparaissent sur le visage du nourrisson au cours des premières semaines après la naissance et il est possible qu’ils se manifestent également dans la région de l’aine. Ils peuvent disparaître en quelques mois, ils ne peuvent rester sur le corps plus de trois jours. Si l'éruption de petits boutons ne disparaît pas sur une longue période, un pédiatre expérimenté est nécessaire.

Ce phénomène est de nature hormonale, ne nécessite pas de traitement spécial et disparaît de lui-même. L'apparition soudaine d'une petite acné déroute les parents, mais elle n'interfère pas avec l'enfant.

Afin d'éliminer rapidement les petits boutons du visage de l'enfant, vous devez éliminer complètement le savon lorsque vous vous baignez dans toutes les parties de son corps. Ne consommez pas de drogues puissantes lorsque vous donnez le bain à un bébé - les jeunes enfants ne sont pas trop sales.

La saleté sur le visage sous forme de débris de nourriture doit être éliminée très soigneusement avec des lingettes humides spéciales afin d'éviter l'introduction de l'infection.

Le traitement des petites éruptions cutanées sur le visage du nourrisson avec des gels et des crèmes destinés à être utilisés par des adultes n'est pas autorisé.

AccouchementInfo

Jeunes mamans

Rubriques

Entrées récentes

Petits boutons rouges sur le corps chez les nourrissons

Des boutons rouges sur le corps apparaissent tôt ou tard chez chaque nourrisson. Ils sont une manifestation d'une maladie ou une réaction à l'influence du monde environnant. Ces taches rouges peuvent apparaître sur n’importe quelle partie du corps de l’enfant pour diverses raisons.

Dans la région de la tête chez les nourrissons dès les premiers jours de la vie, des éruptions cutanées rouges et blanches peuvent apparaître, résultant d'un excès d'hormones. De telles irritations hormonales peuvent apparaître sur d'autres parties de son corps (même sur les gencives) jusqu'à ce que l'équilibre hormonal normal soit établi dans le corps.

Les éruptions cutanées hormonales ne doivent pas être traitées, le corps du bébé pouvant s’en sortir seul. Cependant, il faut veiller à ce que le nourrisson ne se déchire pas et ne peigne pas les boutons.

Également dans la région de la tête, à partir de sa partie velue, peut commencer une varicelle, qui se propage rapidement dans tout le corps du nourrisson. Ces éruptions sont de nature aqueuse et sont accompagnées de démangeaisons. Pour le traitement de l’acné varicelle, ils doivent être traités à la peinture verte.

Une telle petite acné se développe généralement à cause de l'acné, irritant la peau délicate du nouveau-né quand il est surchauffé. En apparence, ces acné sont roses ou rouges avec de petites têtes d'eau.

Des irritations sur le pape peuvent apparaître en raison de la réaction aux couches ou au détergent à lessive, ce qui ne convient pas aux enfants ni spécifiquement à votre bébé. En outre, l'acné peut apparaître sur les bras, les jambes, l'abdomen, les papilles.

Ces boutons apparaissent chez le nouveau-né dans les premiers mois de la vie. Ils ne sont pas le résultat d'une réaction allergique, d'une maladie ou d'une surchauffe. Ceci est dû à l'instabilité hormonale, qui est ajustée indépendamment dans les deux semaines.

Beaucoup de parents, remarquant des boutons dans ces endroits, pensent que leur enfant est allergique. Ne paniquez pas immédiatement: la diathèse est accompagnée de symptômes tels que rougeurs, brûlures et démangeaisons.

Si le bébé essaie de se gratter l'éruption cutanée, vous devriez consulter un médecin et revoir le régime alimentaire de la mère, à l'exclusion de l'allergène.

Les éruptions cutanées dans la bouche surviennent le plus souvent à cause de la varicelle le deuxième jour de la maladie. Habituellement, des ampoules se forment sur les gencives. Cette période de la maladie s'accompagne d'une perte d'appétit chez le bébé, de fièvre et de sensations douloureuses en mangeant, car une casquette d'éruption cutanée peut percer le palais ou la gencive. Des lésions graves dues à une tierce intervention peuvent entraîner la formation de gencives sanguines.

Avec l'éruption autour des oreilles, la rougeole peut commencer, qui se propage ensuite dans tout le corps du nourrisson. La rougeole se manifeste par des symptômes caractéristiques du rhume et forme des boutons de couleur rose.

La scarlatine se manifeste dans ces parties du corps, avec des symptômes tels que:

  • forte fièvre;
  • inflammation de la bouche des muqueuses et de la gorge;
  • vomissements;
  • éruptions cutanées rouges qui commencent à se décoller au bout de 3 jours.

Les enfants semblent une éruption blanche.

Si l'éruption est recouverte d'une croûte blanche, il peut s'agir des formations suivantes.

  1. Comédons - papules étroites et brillantes, ayant une nuance jaune ou blanche. Ils ne sont pas nocifs pour le bébé et passent rapidement.
  2. Milia. Ces irritations ne sont pas accompagnées d'inflammation. Ils ressemblent à l'apparence de wen. Une telle acné blanche n'a pas besoin d'être traitée, car elles disparaissent lorsque les glandes sébacées se normalisent chez le bébé.

La principale mesure utilisée pour lutter contre les éruptions cutanées est l'hygiène, qui consiste à aérer régulièrement le bébé, à le laver et à le laver après le changement de couche. Il est important de choisir une marque de couches qui ne provoque pas de réaction des fesses du bébé.

Afin de prévenir les poulets, il est nécessaire de porter un bébé en fonction des conditions météorologiques et d'utiliser des crèmes spéciales pour les plis sur le corps de l'enfant. À la maison, vous devez vous procurer des vêtements de bébé pour respirer.

Si l'acné rouge se situe sur le pape, les mains ou la papille et s'accompagne de démangeaisons, vous pouvez fabriquer une compresse à base de soda. Pour le préparer, vous devez mélanger 1 cuillère à café de soda avec un verre d'eau à la température ambiante.

Le régime alimentaire de la mère devrait être exclu des aliments-allergènes, ce qui peut entraîner l'apparition de coliques, de dysbioses et d'allergies, entraînant des éruptions cutanées sur le corps du bébé.

Pour se débarrasser de l'acné sur les gencives et la bouche, il est nécessaire de guérir la maladie qui les a causées. Pour la nomination du traitement est nécessaire de consulter un médecin. Pour éviter les ampoules sur les gencives, il est nécessaire de veiller à ce que l'enfant ne mette pas d'objets sales dans sa bouche.

La peau mince et délicate d'un nouveau-né est un sujet d'admiration particulière pour les parents. Il n’est donc pas surprenant que les pères et les mères commencent à sonner l’alarme si un enfant a de l’acné au visage dès les premiers jours de sa vie. Pourquoi cela se produit-il et que faire de ce problème, nous le dirons dans ce document.

L'acné d'un nouveau-né sur le visage peut être célibataire et occuper une surface suffisamment grande. Le plus souvent, nous parlons de zhirovichkah blanche ou jaunâtre, mais il existe également des anguilles creuses rouges. En médecine, on parle de pustules céphaliques néonatales. Selon diverses sources, le problème se rencontre chez de nombreux bébés, des boutons apparaissent chez 20 à 35% des nouveau-nés.

Les boutons apparaissent généralement sur le nez, le front, les joues et le menton d'un enfant. Très souvent, l'éruption apparaît dans le cuir chevelu, ainsi que sur les oreilles, derrière et sur le cou. Encore moins souvent, des boutons apparaissent sur la poitrine. La nature de l'éruption elle-même peut être différente. Si la peau contient uniquement du Wen jaune ou blanc, il s’agit d’un comedo de type fermé. Si des points noirs apparaissent, ce qui n’est pas très courant pour un âge précoce, il s’agit alors de comédons ouverts. Les anguilles purulentes sont des pustules, et si les anguilles ressemblent à de petites boules, les élévations au-dessus de la peau sans remplissage visible sont les papules.

Le plus souvent, le pustus néonatal commence immédiatement après la naissance, ainsi que pendant le premier mois de la vie autonome de l'enfant. Moins souvent - 3-4 mois après la naissance et très rarement - à la fin de la première année de vie. Maladie ce phénomène ne peut pas être considéré. Le problème est de nature physiologique et se résout généralement sans laisser de trace immédiatement après l'élimination des causes naturelles qui l'ont provoqué. La grande majorité des bébés ont de l'acné un mois après l'apparition des premiers éléments. Chez certains enfants, il persiste pendant 4 à 6 mois.

Les causes de l'acné dans la petite enfance ne sont pas entièrement comprises.

Les arguments les plus convaincants sont généralement deux facteurs provocants:

  • processus hormonaux dans le corps des nourrissons;
  • adaptation de la peau de l'enfant aux nouvelles conditions d'existence.

Les processus hormonaux provoquent l'œstrogène, l'hormone sexuelle féminine, que le bébé tire de la mère pendant la grossesse et l'accouchement. Cette hormone provoque une augmentation de la production de graisse sous-cutanée par les glandes sébacées, ce qui entraîne l'obstruction des pores par la sécrétion des glandes, l'inflammation du follicule pileux et la glande elle-même. L'effet des hormones maternelles sur le corps des nourrissons ne dure pas longtemps - quelques mois. Ensuite, le contexte hormonal de l'enfant revient à la normale et reste stable jusqu'à l'adolescence. À 12-13 ans, les mêmes processus vont commencer dans le corps, mais ils ne seront causés que par les propres hormones sexuelles de l’enfant.

La deuxième raison est des processus adaptatifs. Au cours des neuf mois de grossesse, la peau du bébé s’est habituée au contact dans l’environnement aquatique car, dans l’utérus, il était entouré de liquide amniotique. Dans les premières semaines après la naissance, les miettes de peau sont «réarrangées» sous les airs, «apprennent» à travailler selon un nouveau mode. Le processus de débogage nécessite un certain temps et, par conséquent, l'augmentation de la production de sébum est naturelle.

Graisse sous-cutanée - les défenses de l'organisme, grâce à laquelle la peau est protégée des agressions extérieures. Il n'y a rien d'étonnant à ce que la peau d'un nouveau-né tente de protéger le bébé des influences extérieures. L'apparition de l'acné n'a rien à voir avec des problèmes d'hygiène. Par conséquent, se «punir» pour des soins inadéquats, à la suite desquels le bébé est devenu couvert d'acné, n'en vaut pas la peine. Cela ne dépend pas des soins.

Quand l'acné est un signe de maladie

L'acné des nouveau-nés n'est pas un sujet de préoccupation, pas plus que les éruptions cutanées, causées par la dermatose et certaines maladies infectieuses. Par conséquent, il est important que les parents apprennent à distinguer les boutons communs dont l'apparition, comme nous l'avons découvert tout naturellement, des manifestations cutanées d'un état douloureux.

Des boutons et des cloques peuvent apparaître avec la varicelle, l’infection à l’herpès, diverses dermatoses, une réaction allergique. Ils peuvent être une conséquence de la dermatite de la couche, s’ils sont à l’aine, une dermatite de contact - s’ils coïncident avec la peau au contact des vêtements, des points de suture sur les vêtements. Un examen attentif et réfléchi du corps de l’enfant aidera à distinguer l’acné néonatale des manifestations de la maladie:

  • Localisation L'acné sans danger se situe principalement sur les joues, le nez, le front, le menton, derrière les oreilles et parfois - sur la poitrine. Une réaction allergique a généralement une «géographie» plus large, s'étendant au corps - sur le ventre, le dos, les plis de la peau, le cul. La dermatite de la couche est limitée à la zone du couvre-couche. Une infection virale peut être localisée dans n’importe quelle partie du corps, mais elle n’est jamais limitée à une seule partie du corps. L'exception est le virus de l'herpès simplex des premier et deuxième types, qui affecte généralement les lèvres, le nez et le triangle nasolabial.

Si vous-même êtes difficile de distinguer l'acné d'une éruption cutanée douloureuse, ne soyez pas timide, vous devriez appeler le médecin à la maison. Le médecin aidera à comprendre cette question difficile et donnera les recommandations nécessaires.

Habituellement, le spécialiste effectue assez d’inspection visuelle de l’enfant. Par son apparence caractéristique, le médecin distingue facilement l'acné des autres affections possibles. Dans les cas douteux, ainsi que lors d’une éruption cutanée intense et profonde, le médecin peut vous recommander de passer une analyse générale du sang et du contenu de la "tête" purulente sur bakposev. Cela permettra d’établir l’apparence exacte du germe qui a provoqué l’inflammation et de déterminer le type d’antibiotique auquel il est sensible.

Chez le peuple, cette analyse s'appelle l'analyse des matières fécales pour la dysbactériose. Si les miettes révèlent des anomalies dans l'équilibre des bactéries qui vivent dans les intestins, des médicaments tels que la bifidumbactérine peuvent être prescrits, ce qui aidera à normaliser la microflore.

Les pédiatres demandent souvent aux nourrissons atteints d'acné d'examiner les matières fécales afin de détecter la présence et les caractéristiques de la microflore intestinale.

L'acné néonatale ne nécessite pas de traitement spécial chez l'enfant. Presque toujours, ils passent indépendamment lorsque le corps devient normal. Mais les parents attentionnés ne peuvent pas regarder calmement le visage recouvert d’anguilles du bébé, ils doivent absolument faire quelque chose pour avoir l’impression de donner au bébé tout ce dont ils ont besoin. Il est inutile de persuader les mères et les pères - tous les pédiatres le savent. C’est pourquoi certaines recommandations, bien qu’elles n’affectent pas les processus hormonaux, facilitent quelque peu l’adaptation de la peau d’un enfant à un nouvel environnement.

La quantité et la qualité de l'acné dépendent également de l'environnement. Il est donc important de créer un microclimat dans lequel il ne transpirera pas trop, car une transpiration excessive crée des conditions préalables non seulement pour boucher les sécrétions sébacées, mais aussi pour d'autres éruptions cutanées moins inoffensives. Tous les nouveau-nés ont tendance à transpirer, car leur thermorégulation n'est pas encore mise au point. Les conditions optimales que peuvent créer papa et maman sont la température de l'air dans la pièce ne dépassant pas 20 degrés Celsius, ainsi que l'humidité relative de l'air à 50-70%. Pour ce faire, il suffit d'acheter un thermomètre d'ambiance et un appareil spécial - un humidificateur. Cet achat est plus qu'utile, car l'humidité correcte dans la pièce est également un excellent moyen de prévenir les maladies respiratoires.

Le linge de lit dans le lit du nouveau-né doit être fabriqué à partir de tissus naturels sans colorants textiles. Dans le rêve, la tête du bébé transpire davantage. Il est donc très important que le cuir chevelu et le visage ne soient en contact qu'avec des tissus naturels. Placez une couche pliée sous la tête, pré-repassée par le fer. La couche doit être changée en frais au moins trois fois par jour.

Des vêtements bien choisis aideront à réduire la transpiration. Bébé n'a pas besoin d'étouffer. À la maison, le bébé peut très bien ne pas avoir de bonnet et pour la promenade, habillez-le strictement en fonction des conditions météorologiques. Si l'enfant transpire encore, par exemple en combinaison d'hiver, vous devriez le laver à l'eau tiède sans utiliser de détergents ni de savon pour bébé immédiatement après son retour de la rue et vous changer en linge propre et sec.

Il est possible de laver l'enfant avec du savon une seule fois par jour. Et il est préférable de ne pas utiliser de savon ni d'eau savonneuse, qui devrait être préparée avant le bain. N'importe qui, même le savon pour bébé, dessèche la peau.

Souvent, l'utilisation de détergents ne provoque qu'une production excessive de graisse sous-cutanée, que les glandes sébacées essaieront de protéger la peau du dessèchement.

Si l'acné est accompagnée d'une croûte sur le visage, ne l'enlevez pas mécaniquement. Il suffit d'appliquer de l'huile tiède de légumes ou de pêches 20 minutes avant le bain. La croûte ramollie se décollera plus rapidement. Les anguilles blanches et noires chez un nourrisson ne peuvent pas être évincées, frottées avec de l'alcool, des lotions pour adultes et d'autres produits cosmétiques.

L'acné ne peut pas être enduit de crème pour bébé ou d'autres moyens sur une base grasse, car elle affecte en outre le blocage des pores de la peau et peut conduire à l'apparition de nouveaux éléments de l'éruption. Il n'est pas nécessaire d'appliquer des remèdes anti-acnéiques pour les enfants plus âgés, ni d'antibiotiques pour la peau délicate des bébés.

Assurez-vous de garder à l'esprit que le nouveau-né n'a pas encore formé sa propre immunité locale, ce qui rend sa peau plus difficile à gérer face aux attaques de bactéries présentes partout dans le monde. C'est pourquoi il est si dangereux de soumettre la peau à un nettoyage mécanique, à l'influence de drogues. L'inflammation bactérienne attachée ne profitera pas à l'enfant et les traces qui subsistent après avoir réduit l'acné peuvent durer toute une vie, gâchant ainsi l'apparence de l'enfant.

Des tampons de coton, humidifiés avec une décoction de camomille, peuvent être appliqués pendant 10-15 minutes sur les endroits les plus gravement touchés par l'acné. Toutefois, il convient de rappeler que les plantes médicinales peuvent également causer des allergies, il est donc recommandé de consulter un pédiatre avant d’utiliser des remèdes à base de plantes.

Un bébé est autorisé à se laver et à se laver à l'eau avec une décoction de camomille ou une ficelle ajoutée.

Il est permis de traiter l'éruption cutanée avec une solution faible de «chlorophyllipt». Il est préférable d'utiliser le médicament, qui est vendu sous forme de solution d'alcool. La solution d'huile et la pulvérisation pour les bébés ne sont pas appropriés. Ne pas effectuer de telles procédures trop souvent pour éviter le dessèchement de la peau. Les enfants sujets aux allergies ne frottent pas le visage avec ce médicament, car ses composants végétaux peuvent exacerber les manifestations allergiques.

La quantité d'acné est également affectée par la cortisone, une hormone produite par une personne stressée. Si la mère qui allaite le bébé est très nerveuse, le bébé nourri au lait reçoit de la cortisone, ce qui n'est généralement pas nécessaire. Maman a définitivement besoin de se calmer et de créer des conditions psychologiques favorables pour elle et son bébé.

Après le bain, ne frottez pas la peau du bébé avec une serviette. Il est assez facile de l'effacer, car un stress mécanique intense peut entraîner des micro-lésions et une infection ultérieure par des bactéries pathogènes.

La pédiatre Ramonova Anna racontera que toute rougeur de la peau du bébé inquiète les parents.

En trouvant l'acné rouge sur le corps ou le visage d'un enfant, les parents pensent souvent qu'il s'agit d'une allergie courante.

Mais pas toujours une éruption cutanée en réponse à un irritant.

L'immunité des enfants est instable et est formée par la connaissance des virus et des bactéries.

Les causes de l'éruption peuvent être des infections graves, qui sont laissés sans attention et qui sont très dangereux.

Pour choisir le bon traitement, vous devez savoir pourquoi les éruptions cutanées apparaissent.

Déterminer visuellement le type d'acné ne peut que chez le médecin, à l'accueil auquel il faut aller avec le bébé.

Mais ma mère ne va pas intervenir et apprendre à comprendre quels types d'éruptions cutanées sont possibles.

Encore une fois, ne vous inquiétez pas s'il y a de l'acné rouge chez un enfant.

Même à l'hôpital ou dans les premières semaines après la sortie, on peut trouver des boutons sur le ventre et le visage du nouveau-né.

Photo: éruption blanche chez le nourrisson

Une attention excessive portée à des kilomètres, les enduisant de peinture verte, le contact avec vos mains peuvent provoquer une inflammation.

Tenter de pincer ou d'arracher des boutons entraînera l'apparition de cicatrices sur la peau délicate d'un bébé.

Acné nouveau-nés

Ce sont de petits boutons sur le visage et la tête.

Il y a aussi sur les oreilles, le dos, la poitrine ou le cou. Les parents pensent que l’acné provient du manque d’hygiène du bébé et commencent à le laver plus souvent. Mais croire est faux.

Cela est dû aux glandes sébacées insuffisamment développées et au système hormonal imparfait de l'enfant.

L'acné n'a pas non plus besoin de traitement.

Vous devez attendre que le corps des miettes soit mûr et mûr. Les boutons ne font pas mal, ne piquent pas, l'enfant ne les remarque pas et se sent bien.

  • Il est nécessaire de s’assurer que la peau du bébé est toujours sèche.
  • Si les mains de votre mère vous démangent quelque peu pour aider votre enfant, vous pouvez essuyer doucement la peau avec un coton-tige trempé dans une décoction de ficelle ou de camomille.

Les petites éruptions cutanées sur tout le corps avec peeling sont un symptôme des allergies.

  • Les taches rouges sont sujettes à la fusion, à la formation de croûtes et provoquent souvent des démangeaisons. Même si la mère allaite, cela ne signifie pas que la cause des allergies alimentaires, bien que cela soit possible.
  • En fait, la poudre à lessiver, les aides au bain et même les poils d'animaux peuvent être irritants. Dans ce cas, sans l'aide d'un médecin ne suffit pas. Après le diagnostic, le pédiatre vous prescrira des médicaments pour soulager l’état du bébé. Et maman devra identifier l'allergène et le neutraliser.

Photo: éruption allergique

De petits boutons de couleur rouge peuvent sembler être striés.

Plus souvent, une éruption cutanée se trouve sur un prêtre et dans les plis de la peau. Ceci est le résultat de la surchauffe de l'enfant.

Au cours d'une période allant jusqu'à un an (rarement jusqu'à deux ans), la plupart des bébés sont infectés par une terrible maladie, à première vue.

  • Cela commence par une augmentation soudaine et irrationnelle de la température, qui dure 2 à 4 jours. Ensuite, la température baisse et des taches telles que la roséole apparaissent sur le corps de l’enfant.
  • Ils ne causent pas de problèmes au bébé et disparaissent rapidement sans laisser de traces. L'éruption est souvent confondue avec les allergies, mais sa nature est différente. Cette éruption soudaine est une infection non dangereuse causée par l’une des variétés du virus de l’herpès.

La maladie est très contagieuse et courante. On trouve jusqu'à 99,9% des bébés.

Pas de panique, traitez l'enfant aussi.

  • La température devrait être abaissée si le bébé se sent mal.
  • L'immunité après le rétablissement est développée pour la vie, c'est pourquoi la maladie ne survient pas à l'âge adulte.

Photo: éruption cutanée soudaine

Premières années de la vie

Chez les enfants des premières années de vie, les éruptions cutanées peuvent être causées par des maladies infectieuses.

Le plus dangereux d'entre eux est la rougeole.

Par conséquent, il est important de savoir comment ces maladies commencent et quels symptômes sont suivis.

Une éruption cutanée non infectieuse peut être:

  • les allergies;
  • causée par des parasites (gale);
  • pathologies du système circulatoire et des vaisseaux sanguins;
  • coup de soleil, intempéries;
  • piqûre d'insecte;
  • réaction à la vaccination;
  • dysbiose intestinale.

L'allergie, à son tour, est la drogue, la nourriture, le contact et les voies respiratoires.

Lorsque les maladies vasculaires apparaissent, une éruption cutanée est due à:

  • dysfonctionnement ou diminution du nombre de plaquettes - cellules sanguines responsables de la coagulation (souvent une maladie congénitale);
  • réduire la perméabilité vasculaire (causée par des blessures, de la fièvre).

Vidéo: «À propos de l'acné sur les joues d'un enfant d'un an»

L'apparition d'éruptions cutanées peut en dire long sur elles.

  • L'acné est petite, grande, douce et dense, enflammée, sous la forme de taches et de points.
  • Le contenu interne peut être clair ou purulent.
  • Et la couleur de l'éruption varie du blanc au rose ou au rouge vif.
  • Les éruptions cutanées infectieuses sont presque toujours associées aux symptômes du SRAS.
  • L'éruption allergique, au contraire, est très rarement accompagnée d'une violation de l'état général.

Toutes les infections sont divisées en virale et bactérienne.

Les maladies virales sont très contagieuses et sont principalement transmises par des gouttelettes en suspension dans l’air. Pour cette raison, ils sont également appelés volatiles.

Ceux-ci comprennent:

  • rougeole - se manifestant par des taches roses sur la tête, le visage et derrière les oreilles. Ensuite, les taches se confondent et commencent à tomber. Après 2-3 jours, l'éruption couvre déjà tout le corps, y compris les jambes. La rougeole disparaît toujours avec fièvre, maux de tête, toux, nez qui coule et conjonctivite;
  • rubéole - procède un peu plus facile. La couleur de l'éruption est plus pâle, la température augmente légèrement, les yeux deviennent rouges et un petit nez qui coule apparaît. Le virus affecte le système lymphoïde, de sorte que les ganglions lymphatiques sont toujours élargis. Les taches se trouvent d'abord sur le visage, puis se répandent dans tout le corps;
  • varicelle - survient chez les enfants de moins de 12 ans. Les adultes sont beaucoup plus durs et leur risque de complications augmente considérablement. L'infection devrait être guérie dans l'enfance. C'est pourquoi il est important qu'un enfant fréquente des établissements préscolaires et fasse partie d'une équipe.

Initialement, des taches rouges apparaissent sur tout le corps, qui deviennent rapidement des bulles remplies de liquide. Au bout de deux jours, la bulle se dessèche et croûte.

Photo: éruption cutanée avec la varicelle

En moyenne, une semaine plus tard, les croûtes elles-mêmes disparaissent sans laisser de traces. L'enfant est contagieux jusqu'à l'apparition de nouvelles bulles. La température corporelle augmente, il y a un mal de tête, une faiblesse et un manque d'appétit;

  • herpès - ampoules qui démangent autour de la bouche, sur les lèvres. Le virus s'installe de manière permanente sur la peau, provoquant des rechutes fréquentes avec une immunité affaiblie;
  • molluscum contagiosum - également causé par un virus. C'est un tubercule dense, rose ou blanc, avec une dépression au centre. Les éruptions cutanées sont localisées en groupes et se transmettent d'elles-mêmes au bout de plusieurs mois (parfois des années) sans laisser de traces.

Infections causées par des bactéries:

  • scarlatine - est causée par le streptocoque. La maladie commence par un mal de gorge aigu et de la fièvre. Des points rouges se trouvent sur le bras, dans les zones des plis des membres, sur les zones latérales du corps et sur les joues. Et le triangle nasolabial reste pâle et n'est pas couvert d'éruption cutanée. La peau est rougie, sèche et rugueuse au toucher. La langue est rouge vif avec des papilles enflammées et élargies. La gorge est de la même couleur et les amygdales sont couvertes de fleurs purulentes;
  • L’infection à méningocoque est la plus dangereuse et peut être fatale. Le microbe affecte non seulement la muqueuse du cerveau (méningite), mais aussi les cellules sanguines. Dans ce cas, l'éruption cutanée apparaît un jour avant la mort d'une personne. L'enfant commence à vomir, la température augmente et l'éruption ressemble à une hémorragie mineure. Il faut, sans perdre de temps, aller d'urgence à l'hôpital des maladies infectieuses.

Les éruptions cutanées non infectieuses comprennent:

  • De petites taches douloureuses sur le menton, se fondant progressivement en un seul, apparaissent en raison d'une salivation abondante. Ceci est plus fréquent chez un bébé d'un an qui fait ses dents;

Photo: poterie au cou

Lorsque les violations de la perméabilité des vaisseaux sanguins apparaissent des hémorragies grandes ou petites.

La localisation des boutons indique la présence de maladies:

Photo: marques de morsure d'insectes

En bouche

Dans de rares cas, le virus de l'herpès infecte les muqueuses.

  • Ensuite, l'éruption se produit sur les gencives, le palais, la surface interne des joues et est appelée stomatite.
  • Les symptômes du muguet sont des écoulements blancs caillés sur les lèvres et la langue. S'ils sont soigneusement retirés à l'aide d'un coton-tige, ils peuvent alors ouvrir des plaies rouges.
  • En outre, les boutons dans la bouche peuvent être un indicateur de la carie dentaire.

Photo: Stomatite Fongique

Sur les paumes

Des cloques intradermiques transparentes sur les paumes et la plante du pied apparaissent au printemps ou à l'automne - il s'agit d'une sorte d'eczéma (déshydrose).

  • Ils apparaissent à la suite d’allergies sur fond de facteurs externes indésirables.
  • Un entérovirus peut provoquer une éruption cutanée sur les paumes, accompagnée d'ulcères de la bouche et de fièvre.
  • Les points appariés reliés entre eux par des canaux hypodermiques sont perceptibles à la gale. L'acarien vit dans la couche externe de la peau. Des traces apparaissent entre les doigts, puis sur le ventre, mais jamais sur le visage et dans les cheveux.

Photo: éruption cutanée allergique sur le visage

Des médicaments

Pour soulager les symptômes, le médecin prescrit des médicaments:

  • antipyrétique (paracétamol, ibuprofène);
  • les antihistaminiques ("Diazolin", "Fenistil");
  • vitamines pour renforcer le système immunitaire.

Les remèdes externes ne sont pas utilisés en tant que thérapie primaire, mais pour soulager la douleur et les démangeaisons:

  • du permanganate de potassium ou des décoctions d'herbes (calendula, écorce de chêne) sont ajoutés à l'eau de bain pour assécher l'éruption cutanée;
  • Zelenka, utilisé pour la varicelle;
  • la solution de furatsilina essuie la peau;
  • La poudre pour bébé "Bepanten" est utilisée pour traiter l'érythème fessier.

Photo: l'infusion de calendula est utilisée comme antiseptique

Conseils de Dr. Komarovsky

Candidat en sciences médicales et pédiatre expérimenté E.O. Komarovsky, dans ses programmes et ses livres, encourage toujours les parents à faire preuve de bon sens.

Ceci s'applique également aux soins de la peau de bébé.

Voici quelques recommandations utiles aux médecins:

  1. les nouveau-nés ont souvent des éruptions cutanées associées à une surchauffe. Dans la pièce où dort l'enfant, il est très important de maintenir le régime de température (l'humidité de l'air ne dépasse pas 80 ° C et la température est comprise entre 19 et 22 ° C). Mieux vaut laisser le bébé s'habiller chaudement, mais il doit respirer de l'air frais et suffisamment humide;
  2. de toute éruption cutanée chez les enfants, si elle est de nature non contagieuse, vous pouvez vous en débarrasser en agissant selon un principe particulier. Humide doit être séché (généralement une poudre ordinaire suffit) et séché - hydrater (crème pour bébé, beurre);
  3. Les maladies infectieuses avec une éruption rouge ont généralement d'autres symptômes. Par exemple, fièvre, douleur au cou, larmoiement, etc. Dans de tels cas, la mère ne peut pas faire face à elle-même. Tu dois aller chez le médecin;
  4. Si les boutons sont apparus, les parents devraient alors organiser un bain d'air pour l'enfant. Pas de vêtements ni de couches, laissez la peau de bébé respirer et récupérer;
  5. il est nécessaire de baigner le nouveau-né dans le bain avec la décoction du train uniquement pour les premières fois. Ensuite, n'ajoutez rien à l'eau;
  6. l'enfant ne doit pas être essuyé avec une serviette et éponger doucement;
  7. une peau saine n'a pas besoin d'être maculée avec quelque chose;
  8. toute acné ne peut pas serrer et arracher;
  9. quand une éruption cutanée apparaît, vous devez vous rappeler tout ce que l'enfant a fait au cours des 24 dernières heures. Quoi de neuf il a mangé, bu, avec qui il a joué, ce qu'il a touché, où il était, avec quelle poudre ils ont lavé les choses. En se rappelant quelque chose d'inhabituel, la mère elle-même sera en mesure de déterminer la cause de l'éruption cutanée.

Même les maladies virales peuvent être dangereuses pour le bébé.

Photo: molluscum contagiosum

Quels sont dangereux purulent

L'acné purulente peut être un symptôme d'une infection à staphylocoques.

C'est une condition très dangereuse qui nécessite une surveillance médicale.

Une telle acné ne peut pas toucher et essayer de faire sortir de sorte qu'il n'y ait pas de cicatrices.

L’acné aqueuse peut être une manifestation de l’infection à streptocoque - streptodermie.

Photo: éruption aqueuse

Soit se révéler être une varicelle commune ou des ruches causées par des allergies.

Dans le premier cas, un traitement aux antibiotiques et l'observation d'un médecin sont nécessaires, dans les autres cas, l'éruption cutanée se transmet d'elle-même.

Les infections bactériennes sont très dangereuses et entraînent souvent de graves complications.

Pour déterminer pourquoi il y avait une éruption aqueuse, ne peut que un médecin.

La peau claire et sans éruption cutanée d'un enfant est une indication de son état de santé général.

Les mamans et les papas doivent toujours se rappeler que la cause de l'acné n'est pas à l'extérieur mais à l'intérieur du corps.

C'est pourquoi tout type d'éruption cutanée doit être examiné par un médecin.

Pour protéger l'enfant contre les maladies infectieuses, il est nécessaire de faire des vaccinations prophylactiques.

Ce n'est qu'alors que nous pourrons être certains que tout a été mis en œuvre pour protéger l'enfant des maladies graves.

L'apparition sur le visage (joues, menton), la tête, les oreilles, le ventre, les membres d'un bébé éruption cutanée rouge, rose ou blanche rend les jeunes parents très nerveux. Parfois, ce phénomène est assez inoffensif, mais parle parfois du développement d’une maladie grave. Pourquoi les bébés ont-ils une éruption cutanée? Quels symptômes peuvent l'accompagner? Que faire si une éruption cutanée est détectée? Nous comprendrons ensemble.

Les dermatologues classifient tous les types d'éruption cutanée chez les nourrissons en 3 grands groupes. La classification est basée sur les raisons qui ont provoqué l’apparition d’un symptôme désagréable sur la peau du bébé. Il est possible de déterminer à quelle classe appartient l'éruption cutanée d'un enfant donné uniquement sur la base des résultats d'un examen approfondi. Variétés:

  1. infectieux - ont un caractère infectieux ou sont provoqués par des agents pathogènes d'étiologie infectieuse;
  2. immunologique - ce groupe comprend l'acné résultant d'un contact avec des irritants externes (température, friction, allergènes);
  3. physiologique (néonatal), résultant de modifications hormonales dans le corps de l’enfant.

Les éruptions cutanées chez les nourrissons apparaissent pour diverses raisons. Elles peuvent être le symptôme d'une maladie infectieuse grave, des allergies ou un signe de changements hormonaux dans le corps. Seul un dermatologue pédiatrique hautement qualifié peut déterminer avec précision la nature de l'éruption cutanée. Il est donc préférable de ne pas différer une visite chez le médecin. Familiarisez-vous visuellement avec les types de lésions et des explications peuvent être dans la photo de l'article.

Au cours des 2-3 premières semaines (jusqu’à un mois) après la naissance, le corps du bébé s’adapte à des conditions environnementales inhabituelles. Pendant cette période, une éruption blanche hormonale apparaît souvent. On l'appelle aussi néonatale ou trois semaines. Sur le dos, le visage, le cou et la tête des miettes apparaissent des boutons denses, semblables à l'acné aux têtes blanches. Le respect des règles d'hygiène aidera l'enfant à se débarrasser rapidement d'un symptôme déplaisant.

Si les parents négligent les règles de soin de la peau délicate du nouveau-né, le risque d'éruption cutanée est également très élevé. Le plus souvent, les bébés développent une hémorragie. L'éruption est localisée dans les plis de la peau du bébé - sur le cou, l'aine, les aisselles, le dos. Éliminez une telle éruption chez les nourrissons et les nouveau-nés en utilisant des crèmes et des gels d'action locale et restaurez le transfert de chaleur.

Une mauvaise hygiène peut aussi causer une dermatite de la couche. L’urine et les selles liquides sont des substances caustiques et agressives: si les enfants ont la peau au contact de la peau pendant longtemps, les parents remarquent l’apparition d’irritations, d’érythèmes fessiers et de plaies. Se produit chez les enfants qui portent des couches mouillées et sales depuis longtemps ou qui ne changent pas assez souvent.

Changements fréquents de poudre et de couches - la meilleure prévention des éruptions cutanées et des éruptions cutanées

Les bébés développent souvent des réactions allergiques d'intensité variable. Les raisons peuvent être différentes - de la mauvaise alimentation d'une mère allaitante à l'intolérance aux médicaments prescrits par un médecin.

Les démangeaisons, les brûlures, les autres malaises et les éruptions cutanées chez un nouveau-né d’origine allergique nécessitent un diagnostic différentiel, car ces réactions se divisent en plusieurs types:

  • Dermatite atopique. Des éruptions cutanées sous la forme de petites bulles apparaissent sur les pieds, les mains, le menton, les joues et les fesses d'un enfant. Les éruptions cutanées sont très irritantes et le bébé devient nerveux et pleurnichard.
  • Urticaire Une réaction allergique dangereuse pouvant entraîner une anaphylaxie et un œdème de Quincke. Cela ressemble à une petite et abondante éruption cutanée de couleur rouge, semblable en apparence à la traînée d'ortie. Parfois, des ampoules apparaissent.
  • Allergie aux médicaments. Avec un traitement conservateur prolongé se manifeste souvent une réaction aux médicaments. Il faut garder à l'esprit que le corps fragile du nouveau-né, affaibli par la maladie, peut réagir aux médicaments, même si le traitement n'est pas trop long.
  • Allergies domestiques / de contact. La peau tendre d'un nouveau-né ou d'un nourrisson est constamment en contact avec des irritants externes. Des objets ordinaires tels que les squames d'animaux, les parfums ou les peintures corrosifs, les produits d'hygiène agressifs peuvent provoquer des allergies et donc des éruptions cutanées.
  • Allergies alimentaires. Les éruptions cutanées rouges sont plus courantes sur le visage (surtout les joues) du bébé, mais peuvent apparaître sur tout le corps. Causes - Formule de lait adaptée mal choisie ou erreurs dans le régime alimentaire d'une femme qui allaite.

Si le nouveau-né est devenu couvert d'acné rouge, alors que sa température corporelle a augmenté, de la fièvre est observée, il peut s'agir d'une maladie infectieuse.

Avant de courir à la pharmacie pour trouver un remède contre une éruption cutanée, il est important de montrer l'enfant à un néonatologiste ou à un pédiatre - des médicaments choisis de manière incorrecte ne nuisent pas moins à la santé des miettes que l'infection elle-même. Une éruption cutanée peut causer:

  • Grive Cette maladie provoque un type particulier de champignon. Il se prête bien à un traitement médical, mais nécessitera toute une gamme de médicaments. L'éruption touche principalement les muqueuses. Certains experts recommandent de traiter une telle éruption cutanée avec une forte solution de soude.
  • Roseola (rose rose chez les enfants et les photos). Les symptômes ressemblent aux signes de la rubéole. La maladie cause le virus de l'herpès. Les boutons ont tendance à se fusionner en grands foyers et la peau de bébé devient très sèche et commence à peler.
  • Rougeole, rubéole. Ils sont considérés comme des maladies "infantiles" typiques. Les experts affirment que ces maladies sont plus facilement tolérées par les patients âgés de 1 à 3 ans et présentent un risque de complications beaucoup plus faible. Les taches abondantes d'éruption s'accompagnent d'une augmentation significative de la température corporelle, de selles molles, d'une augmentation des ganglions lymphatiques occipitaux, d'une rougeur des muqueuses du pharynx, de nausées, de vomissements et de conditions fébriles.
  • Scarlatine. Maladie infantile extrêmement contagieuse. Les éruptions cutanées se propagent rapidement sur toute la surface du corps de l’enfant, les amygdales s'enflamment. Après l'élimination de l'acné, les taches squameuses restent à leur place. La maladie nécessite des soins médicaux urgents, un enfant malade doit être isolé des autres pendant 10 jours.
  • Varicelle Des éruptions cutanées abondantes se propagent dans tout le corps: mains, pieds, dos, ventre, tête de bébé. L'éruption est une petite acné, remplie d'un liquide incolore qui ressemble à des bulles. Au fil du temps, les bulles s'ouvrent, les croûtes tombent et les taches restent à leur place.

Les raisons ci-dessus provoquent le plus souvent l'apparition de cloques, d'acné et de boutons sur la peau d'un nourrisson. Cependant, dans certains cas, un symptôme provoque des maladies telles que le pemphigus (vulgaire, héréditaire, exfoliatif). Elle s'accompagne de l'apparition de grosses bulles élastiques ou molles. C'est une maladie grave nécessitant un traitement à long terme.

Lorsqu'une microflore bactérienne ou streptococcique est infectée, un érysipèle peut se développer chez le nourrisson, le plus souvent situé dans la région ombilicale. Parfois, les bébés ont pseudofurunculosis. C'est un processus inflammatoire qui affecte non seulement la peau, mais aussi les follicules pileux. Au début, le patient présente une rougeur localisée, puis des vésicules remplies de contenu purulent.

La lutte contre les éruptions cutanées sur le corps et le visage d'un bébé ne doit être effectuée qu'après que la cause exacte de son apparence a été établie (pour plus de détails, voir l'article: nous traitons les taches sèches sur le corps d'un enfant).

Il est nécessaire de suivre toutes les recommandations du médecin, en aucun cas, ne vous engagez pas dans un traitement et ne remplacez pas le médicament prescrit par la médecine traditionnelle. Si l'éruption est physiologique, aucun traitement spécial n'est requis.

Principes de traitement en fonction de l'emplacement de l'éruption cutanée:

  • Autour des yeux Refusez l'utilisation de lingettes humides à base d'alcool et de parfums, procurez-vous d'autres produits cosmétiques. Traitez les zones touchées et fabriquez des lotions à partir de feuilles de thé froides, donnez à votre bébé une décoction de camomille en boisson.
  • Sur les mains Faites-vous tester pour l'exclusion / la confirmation d'une maladie infectieuse. Pour les allergies - identifier et éliminer l'allergène. En cas d'infection - suivre un traitement (des antibiotiques peuvent être nécessaires).
  • À l'entrejambe. Traitez régulièrement tous les plis de la peau de bébé et baignez-les dans de l’eau bouillie tiède, en y ajoutant la décoction de ficelle ou de camomille. Utilisez des couches hypoallergéniques et des crèmes spéciales à usage externe (par exemple, Bepanten).
  • Sur le ventre. Régime alimentaire des mères allaitantes. Baignade quotidienne dans le bain avec ajout de décoctions du train ou de camomille. Recevoir des probiotiques et des antihistaminiques.
  • Sur le front Refuser de porter des chapeaux. Essuyez les boutons avec une solution faible de permanganate de potassium. Les bébés de 1 an peuvent recevoir des gouttes orales Fenistil.
  • Sur le cou. Eviter le contact avec les allergènes. Pour le traitement de l'acné, vous pouvez utiliser une pommade anti-inflammatoire (par exemple, Sudokrem).
  • Sur les joues. Éliminer les allergènes alimentaires. Donnez à boire décoction de camomille et / ou antihistaminiques faibles.