Urticaire

L'urticaire est un terme qui regroupe tout un groupe de maladies de nature différente, mais présentant un symptôme clinique similaire: des éléments de la peau boursouflés ressemblant à une brûlure d'ortie.

L'urticaire est une maladie assez commune. Il n’existe pas de statistiques exactes sur son occurrence, mais un certain nombre d’études nationales ont montré qu’il se produisait au moins une fois dans la vie de 31% de la population. Les formes chroniques de la maladie (urticaire de plus de 6 semaines) sont particulièrement difficiles pour les patients.

La première description détaillée des symptômes de l'urticaire se réfère à 1882, bien que des symptômes similaires soient décrits dans les travaux d'Hippocrate.

Cause de l'urticaire

L'urticaire est une maladie d'étiologie classique. Cela signifie que les causes des mêmes symptômes peuvent être nombreuses.

L’urticaire allergique, qui repose sur une hypersensibilité immédiate, est l’un des types de maladie les plus fréquents. Ce mécanisme est à la base de nombreuses réactions allergiques. Elle se caractérise par le développement rapide des symptômes après l’entrée d’un allergène dans le corps. Ce type d'allergie est caractéristique de l'urticaire après des piqûres d'insectes ou des aliments d'origine alimentaire.

Mécanisme immunocomplexe de développement de l'urticaire. Ici, la base du processus pathologique est la formation excessive de complexes antigène-anticorps. (Un antigène est une substance qui provoque une réponse immunitaire et un anticorps est une protéine produite par le système immunitaire humain pour lutter contre les antigènes extracellulaires. Pour plus d'informations à ce sujet, voir l'article sur l'immunité). Ce mécanisme est souvent observé dans les réactions aux médicaments, telles que l'introduction de sérums.

En outre, le développement de réactions anaphylactoïdes peut être à la base de problèmes de peau. Ils se distinguent par la capacité accrue des mastocytes (un type particulier de cellules, situées généralement sous la peau et les muqueuses et transportant une grande quantité de substances biologiquement actives) à libérer les enzymes et les protéines actives qui s'y accumulent. Cependant, ce processus se produit sans implication de cellules du système immunitaire dans cette réaction.

La cause de l'urticaire peut être une pathologie hépatique, entraînant une perturbation de la destruction de l'histamine - l'un des participants les plus actifs à l'inflammation allergique.

Souvent, l’urticaire est une conséquence de l’inflammation auto-immune. États lorsque le système immunitaire commence à réagir aux propres tissus de l’organisme comme s’ils étaient étrangers.

Ce ne sont là que quelques-uns des mécanismes les plus courants de développement de l'urticaire. Ce problème fait actuellement l’objet d’études approfondies et on en découvre chaque année de nouveaux aspects.

Le provocateur direct ou le stimulateur de l’urticaire aiguë peut être l’utilisation de médicaments, de nourriture, de piqûres d’insectes. L'urticaire chronique a le plus souvent un processus pathologique chronique. Dans les anciens manuels, il était écrit que l’éruption cutanée sur la peau était le reflet d’une pathologie interne.

Maladies associées à l’urticaire chronique, c’est-à-dire capables de déclencher les mécanismes susmentionnés, conduisant à l’apparition de symptômes cutanés:

1) Maladies du tractus gastro-intestinal (gastrite, colite, cholécystite, dysbiose intestinale, fermentopathie).
2) Infections: bactériennes (Helicobacter pylori, foyers d'infection chroniques de l'oropharynx ou des voies urinaires, infections gynécologiques), virales (Herpès simplex, etc.), fongiques (Candida, Trichophyton, etc.), invasions parasitaires (helminthes).
3) maladies endocriniennes (thyroïdite auto-immune, diabète sucré, thyrotoxicose, hypothyroïdie, troubles de l'ovaire dysfonctionnels, etc.).
4) maladies systémiques du tissu conjonctif (polyarthrite rhumatoïde, etc.)
5) les maladies lymphoprolifératives (myélome, leucémie lymphoïde chronique, macroglobulinémie de Valdestrem, etc.).
6) Tumeurs (carcinome du côlon, du rectum, du foie, du poumon et des ovaires, etc.).
7) Autres maladies (sarcoïdose, amylose).

Symptômes d'urticaire avec des photos

Le principal symptôme de l'urticaire est la formation de cloques sur la peau. Extérieurement, une cloque est une peau saillante qui ressemble à une traînée d'insecte ou à une brûlure d'ortie. L'élément de peau est accompagné de démangeaisons. La peau autour du blister peut être rouge. Les éléments peuvent fusionner et acquérir des tailles gigantesques. Le plus souvent, l'éruption est symétrique.

Un trait caractéristique de l'urticaire est la réversibilité complète des éléments. C'est-à-dire qu'après avoir arrêté une attaque de la maladie, la peau retrouve son état d'origine. Pas de taches blanches, hyperpigmentation, pas de cicatrices. Les éléments peuvent apparaître sur n’importe quelle partie de la peau et peuvent migrer. Par exemple, aujourd'hui sur les mains, demain sur le ventre, etc.

En fonction de la durée des symptômes, l'urticaire aiguë est isolée - l'affection la plus fréquente. Dans ce cas, les symptômes durent moins de 6 semaines. Urticaire chronique - durée de la maladie supérieure à 6 semaines. Et urticaire récurrente - il y a 3-4 épisodes d'urticaire dans les 6 mois.

Le patient peut remarquer des facteurs provoquants ou ne pas les remarquer.

Selon eux, on distingue les formes d'urticaire plus rares suivantes:

1) Urticaire physique. Cela commence généralement à un âge précoce. Les symptômes surviennent après une exposition à divers stimuli physiques. Par exemple, des symptômes apparaissent à la place de la ceinture de pression: pantalons, montres, chaussettes, etc.
2) urticaire au froid. Les cloques surviennent après une exposition au froid, par exemple dans des zones dégagées du corps, après le froid, après un contact avec de l'eau glacée, etc.
3) urticaire solaire. Il est noté, en règle générale, chez les adultes, pas typique chez les enfants. Comme son nom l'indique, le facteur provoquant est l'exposition à la lumière directe du soleil. La peau rougit, devient œdémateuse, des vésicules caractéristiques apparaissent.
4) urticaire adrénergique. Un type de maladie plutôt rare caractérisé par une lunette blanche autour du blister. Il peut continuer sans prurit.
5) urticaire cholinergique. Un type d'urticaire assez commun, mais rarement diagnostiqué. Plus commun chez les jeunes et les enfants. Éruption multiple, de petite taille (jusqu'à 5 millimètres), accompagnée de démangeaisons sévères. L'exacerbation survient après une douche chaude, du stress, de l'exercice, des repas chauds.

Ce ne sont que les formes de base les plus courantes de l'urticaire. Un diagnostic précis et, surtout, seul un spécialiste ayant une longue expérience du travail avec de tels patients peut déterminer la forme de la maladie.

Urticaire chez les enfants

Chez les enfants, les formes aiguës d'urticaire prédominent. L'urticaire survient rarement chez les enfants de moins de 6 mois. Les formes allergiques les plus courantes d'urticaire.

Pour les enfants souffrant d'urticaire, se caractérise par une sévère exsudation: les éléments sont gonflés, montent dramatiquement au-dessus de la peau. Les démangeaisons sont généralement plus fortes que chez les adultes. Augmentation possible de la température corporelle, l'apparition de douleurs dans les articulations. L'urticaire est souvent accompagnée par l'apparition d'un œdème de Quincke (gonflement de la peau du visage, œdème du larynx).

L'allergie alimentaire est la cause la plus courante d'urticaire allergique chez les jeunes enfants.

Urticaire pendant la grossesse

Pendant la grossesse, une quantité accrue d'œstrogènes (hormones sexuelles féminines) est produite, ce qui constitue un facteur de risque pour le développement de l'urticaire. L'occurrence d'urticaire est souvent un symptôme de la prééclampsie chez la femme enceinte. Les caractéristiques caractéristiques de l'urticaire chez la femme enceinte sont les suivantes: démangeaisons cutanées prononcées, insomnie, irritabilité, griffures sur la peau.

L'urticaire chez la femme enceinte doit être différencié de la dermatite chez la femme enceinte, qui nécessite la consultation obligatoire d'un dermatologue.

Les approches du traitement de l'urticaire pendant la grossesse ne diffèrent pas de celles du reste du groupe des adultes.

Quels tests devront passer à l'urticaire

Lorsque l'urticaire apparaît, vous devez contacter un dermatologue ou un allergologue.

Comme nous l'avons dit: un symptôme tel que l'urticaire peut être provoqué par un très grand nombre de raisons. À cet égard, le patient souffrant d'urticaire se voit toujours proposer de passer un nombre suffisamment grand de tests. Ceci, bien sûr, peut faire peur, mais il n'y a pas d'autre moyen! Si vous n'établissez pas la cause exacte, le traitement peut être inefficace.

Donc: le plan d'examen recommandé du patient souffrant d'urticaire:

1) test sanguin clinique;
2) analyse générale de l'urine;
3) test sanguin biochimique (CRP, AST, ALT, bilirubine totale, bilirubine droite, créatinine, urée, phosphatase alcaline, glucose);
4) anticorps anti-hépatite virale B et C (antigène HbsAg + HCV), sang pour le VIH;
5) test sanguin pour la syphilis;
6) exclure les maladies auto-immunes - test sanguin pour le facteur antinucléaire, anticorps pour l'ADN double brin;
7) lorsque l'urticaire physique (urticaire causée par des influences physiques) effectuer un test dermagrofichesky (effectué avec une spatule dans la zone interscapulaire avec une charge modérée et évaluer la réaction cutanée pendant 5-10 minutes), avec l'urticaire cholinergique, test de l'exercice réalisé, avec l'urticaire au froid Duncan test ( Appliquez un glaçon sur la peau de l'avant-bras pendant 2-3 minutes et évaluez la réaction de la peau pendant 15 minutes);
8) pour exclure la pathologie du système endocrinien, il est nécessaire de consulter un endocrinologue avec la livraison obligatoire d'un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes (T3, T4 libre), d'un test sanguin pour les anticorps anti-peroxydase thyroïdienne et thyroglobuline;
9) pour exclure les foyers d’infection chronique, prélever des échantillons du pharynx et du nez pour détecter la microflore et les champignons, et analyser les selles pour détecter une dysbactériose. Femmes - consultation gynécologue. Tout - consultez un dentiste.
10) analyse du coprogramme fécal;
10) un test sanguin pour les anticorps (immunoglobulines des classes G et M) aux antigènes du parasite Giardia, Toxocaram, Toxoplasma, ver rond, opistorchis, trichinella, etc.
11) il est obligatoire de procéder à une échographie (US) des organes abdominaux et de la glande thyroïde;
12) selon les indications - œsophagogastroduodénoscopie (EGDS);
13) ECG, et en présence d'anomalies: échographie du coeur;
14) radiographie de la poitrine et des sinus paranasaux;
15) un examen allergologique est obligatoire. Dans ce cas, la préférence est donnée aux tests sanguins pour les immunoglobulines spécifiques E (IgE de certains antigènes). Commencez par effectuer un test sanguin pour les allergènes alimentaires et les allergènes domestiques.

S'il existe des preuves, il est possible de consulter d'autres spécialistes ou d'élargir la liste des analyses.

Traitement de l'urticaire

La composante obligatoire du traitement de l’urticaire est l’adhésion à un régime, un mode de vie particulier (pour plus de détails, voir Caractéristiques de la nutrition et du style de vie avec Urticaria). Il convient de noter que, lorsque l'urticaire est interdit, un certain nombre de médicaments peuvent être prescrits pour le traitement de maladies concomitantes du patient atteint d'urticaire. Ces médicaments comprennent: l'aspirine et ses dérivés, la codéine, les inhibiteurs de l'ECA (Enap, Enam, Capen, etc.). Si vous souffrez ou souffrez d'urticaire, vous devez en avertir votre médecin afin qu'il ne vous prescrive pas de médicaments pouvant provoquer une exacerbation.

Traditionnellement, le traitement de l'urticaire commence par des antihistaminiques. Il est préférable d'utiliser des médicaments de 3ème génération: Telfast, Zyrtec, Erius, etc. Parfois (pour l'urticaire chronique), il faut beaucoup de temps, jusqu'à trois mois ou plus de médicaments.

Les préparations anti-leucotriènes, par exemple, un singulier, sont utilisées avec un bon effet pour traiter l'urticaire. Le médicament est disponible à des doses de 5 (pour les enfants) et 10 milligrammes. Le cours de traitement de 10 jours à 1 mois. Parfois plus long. Le singulier a un très bon effet en cas d’urticaire au froid.
Dans les cas d’urticaire grave résistants au traitement, il est possible d’administrer des corticostéroïdes à des doses allant jusqu’à 1 mg par kg de poids corporel pendant 5 à 7 jours, jusqu’à ce que la rémission soit atteinte avec une réduction progressive de la dose. Préparations: prednisone, métipred, etc. Ce traitement peut être associé à un grand nombre d'effets secondaires et ne peut donc être effectué que dans le but recherché et sous la surveillance d'un médecin.

On observe souvent de l'urticaire chez les patients stressés, chez les patients présentant une anxiété accrue, etc. De plus, des démangeaisons prolongées inquiètent constamment les patients, au sens figuré, de «gonfler» le système nerveux, ce qui fait progresser la maladie. Dans ces cas, les anxiolytiques peuvent être utilisés, par exemple, atarax, bellataminal, paroxétine, etc.

Dans les formes chroniques d'urticaire, on peut utiliser la plasmaphérèse, appelée nettoyage matériel du sang.

Dans de nombreuses formes d'urticaire, l'administration d'histoglobuline est efficace. Un cours de 5 à 15 injections.

Si les éléments de la peau ne passent pas pendant une longue période, des onguents et des crèmes contenant des corticostéroïdes sont utilisés pour les éliminer. La préférence est donnée à la dernière génération de médicaments ne contenant pas d'halogènes (fluor, chlore), par exemple Advantan, Lokoyd. La durée d'utilisation ne dépasse pas 10 jours consécutifs.

Les mesures ci-dessus pour le traitement de l'urticaire sont ajustées en fonction des résultats de l'enquête. Par exemple, ils normalisent le travail du tractus gastro-intestinal, des parasites «pickle», etc.

Traitement des remèdes populaires urticaire

L’arsenal de la médecine traditionnelle ne contient aucun remède qui puisse être recommandé aux patients atteints d’urticaire. En outre, de nombreux traitements recommandés pour l'urticaire peuvent provoquer une exacerbation de la maladie. Parlez de la manière dont certaines recettes aident quelqu'un, le plus souvent à l'aide de la suggestion automatique.

Fonctions de nutrition et de mode de vie avec l'urticaire

Dans toutes les formes d'urticaire, le stress, la consommation d'alcool et le tabagisme sont contre-indiqués. Une exposition prolongée au soleil n'est pas recommandée, en particulier chez les patients atteints d'urticaire solaire. La surchauffe n'est pas recommandée. Catégoriquement, vous ne pouvez pas bronzer.

Il est nécessaire d'éviter la pression sur la peau. Pour cela, nous devons abandonner vêtements étroits, ceintures, bretelles. Travail non recommandé associé à un effort physique intense.

Peut-être la nomination de l'équipement de protection local. Par exemple, avec l'urticaire solaire, il est nécessaire d'utiliser activement des crèmes solaires avec un facteur de protection d'au moins 40. Pour l'urticaire au froid, des crèmes protectrices contre les basses températures, telles que la crème pour enfants Frost ou la crème à l'huile de vison Mustella, sont nécessaires.

Dans le contexte d'exacerbation, il est nécessaire d'observer un régime hypoallergénique.

Que ne peut pas le patient avec une urticaire:

Lait, noix, poissons, toutes sortes d'agrumes, fruits de mer, chocolat, café, moutarde, épices, mayonnaise, ketchup, tomates, aubergines, œufs, champignons, saucisses, jambon, saucisses, boissons gazéifiées, fraises, fraises, pastèques, pastèques, ananas.

Que peut-on faire (s’il n’ya pas d’intolérance individuelle chez le patient atteint d’urticaire):

Produits d'acide lactique; boeuf bouilli; soupes de céréales et de légumes; soupes végétariennes; compote de pommes ou de fruits secs; huile d'olive et huile de tournesol; pommes de terre bouillies; céréales de sarrasin, riz, gruau d'avoine; les concombres; le persil; l'aneth; pommes cuites au four; le thé; le sucre; son ou pain de grains entiers; bioyogurts sans additifs; un jour de fromage cottage; yaourt

Complications possibles et pronostic de l'urticaire

Le pronostic à vie est généralement favorable. Peut-être le développement de l'œdème de Quincke, qui se produit avec le développement de l'œdème des voies respiratoires supérieures. Cette condition est déjà une menace pour la vie.
En outre, l'urticaire peut être une manifestation d'une pathologie interne, notamment d'un cancer, qui pèse naturellement sur le pronostic du patient. Dans 30% des cas, des formes chroniques de la maladie surviennent.

Prévention de l'urticaire

Les mesures visant à prévenir le développement de cette maladie particulière n'ont pas été développées. Il est nécessaire de maintenir un mode de vie sain, de détecter et de traiter rapidement les maladies associées. En présence de maladies infectieuses fréquentes - réhabilitation de tous les foyers d'infection possibles.

Réponses aux questions fréquemment posées sur l'urticaire:

Est-il possible de se débarrasser complètement de l'urticaire? Les symptômes sont plus de 4 mois.
Le plus souvent c'est possible. Cela nécessite un examen approfondi visant à déterminer la cause première de la maladie. Mais parfois, il est impossible de trouver la cause. Dans ce cas, on parle d’urticaire idiopathique.

Il y avait des symptômes similaires à l'urticaire. Mais les éléments plus d'une semaine pour rester au même endroit, pas de démangeaisons. Suprastin n'aide pas. Que conseiller?
Les symptômes que vous décrivez ne sont pas typiques de l'urticaire. Consultez votre dermatologue.

J'ai une urticaire solaire. Partir en vacances en Turquie. Que conseiller?
Les vacances à la plage sont contre-indiquées pour vous. Évitez l'exposition au soleil, utilisez des produits de protection solaire, ne portez pas de vêtements ouverts. Il est préférable de déplacer le lieu de repos vers le nord.

Allergologue-Immunologue, MD Mayorov R.V.

Causes, symptômes et traitement de l'urticaire

L'urticaire est une maladie allergique qui se manifeste sur la peau et les muqueuses sous forme de papules. Les statistiques montrent que les femmes sont plus sensibles à cette maladie que les hommes. La maladie est commune, une personne est confrontée à un tel problème au moins une fois dans sa vie.

Causes de l'urticaire

Selon les médecins, le fait que l'urticaire soit diagnostiquée deux fois plus souvent chez les femmes que chez les hommes, en raison de troubles hormonaux qui surviennent dans le corps féminin avec l'âge. Les facteurs suivants peuvent affecter les niveaux d'hormones:

  • La grossesse;
  • Prendre des contraceptifs oraux;
  • Ménopause;
  • Menstruation.

Dans la plupart des cas, les médecins ne peuvent déterminer avec précision la cause de la réaction allergique chronique. Par conséquent, il est nécessaire de subir un examen complet et de passer de nombreux tests. L'urticaire chronique peut apparaître pour les raisons suivantes:

  • Ingestion d'infection;
  • Immunité réduite;
  • Allergie à des produits spécifiques;
  • Effets physiques sur la peau;
  • Présence de dermatite;
  • Diagnostic du diabète de l'un des groupes;
  • Gastrite;
  • L'hépatite;
  • La leucémie;
  • L'herpès

Selon les statistiques médicales, 15% des cas d’urticaire sont dus à une infection. Les infections virales et bactériennes peuvent provoquer des éruptions cutanées et une irritation. Il est important d'éliminer immédiatement les foyers d'inflammation, qu'il s'agisse de gastrites ou de caries. Avec une diminution de l'immunité, le corps cesse de reconnaître ses cellules et les attaque, ce qui conduit à une urticaire auto-immune.

Facteurs physiques qui déclenchent la maladie

Les médecins distinguent plusieurs types d’urticaire physique, en fonction des facteurs qui l’ont provoquée:

  • Soleil. Après exposition du soleil à la peau du patient (la plupart des femmes), des éruptions cutanées, des rougeurs et des démangeaisons commencent à apparaître. Il convient de noter que l’éruption n’est fixée que sur les zones de la peau non recouvertes de vêtements.
  • Chill L'air non chauffé ou l'eau trop froide peuvent également causer de l'urticaire. Dans de rares cas, des symptômes de maladie sont enregistrés lorsqu'une personne mange un repas trop froid. Des cloques apparaissent autour de la peau exposée à l'hypothermie.
  • De l'eau Les médecins appellent cette urticaire akvagennoy car elle apparaît après un contact avec de l'eau. Il est à noter qu'il n'y a généralement pas de rougissement et de cloques, le patient est tourmenté par des démangeaisons extrêmement graves.
  • Fortes vibrations. Cette urticaire est une maladie professionnelle, telle qu'elle survient chez les personnes qui, de par la nature de leurs activités, sont exposées à de fortes vibrations, telles que le travail avec un marteau-piqueur.
  • Allergènes L'urticaire peut être causée par des allergènes classiques: pollen pendant la floraison, poussière, poils d'animaux. Les symptômes disparaissent complètement après qu'une personne se protège d'un allergène.
  • Forte augmentation de la température corporelle. Les médecins appellent cette urticaire cholinergique. Il se manifeste lors d'une forte augmentation de la température du corps humain. Cela peut arriver non seulement à cause de la maladie, de l'entraînement physique, de la consommation d'aliments épicés ou chauds, d'une montée d'émotions - tout cela peut provoquer une forte hausse de la température. Les ampoules sont petites et pâles, concentrées dans la partie supérieure du torse du patient.
  • Friction et compression. L'urticaire peut apparaître en raison d'une taille trop serrée, d'une robe ou de chaussures trop serrées. Il est à noter que la compression physique doit durer longtemps pour que l'urtic puisse apparaître. Dans ce cas, les ampoules sont oblongues et font saillie sur la peau, pas simultanément avec les démangeaisons.

À quoi ressemble l'urticaire sur le corps?

Les éruptions cutanées au niveau de l'urticaire sont très similaires aux éruptions cutanées obtenues par l'ortie "brûlée". D'où le nom. Notez que l'inflammation et la formation de cloques peuvent disparaître et réapparaître. Un tel cours s'appelle récurrent.

L'éruption cutanée est l'un des principaux symptômes diagnostiques de la maladie décrite. Les éléments de l'éruption cutanée (vésicules) peuvent être ronds ou oblongs, de petite taille, légèrement surélevés au-dessus de la peau. Principalement rose pâle. La peau qui les entoure est violet foncé. Le patient souffre de démangeaisons sévères dans la zone enflammée.

La principale caractéristique de l’urticaire chez l’adulte est qu’elle se manifeste rapidement et peut ensuite disparaître soudainement. Les démangeaisons de la peau sont dues à une irritation des terminaisons nerveuses. Beaucoup plus de neurotransmetteur d'histamine pénètre dans le sang qu'auparavant. Le niveau de démangeaisons (de tolérant à douloureux) varie précisément en raison de la quantité de substance qui arrive.

Signes et symptômes

En fait, l'urticaire est une réaction allergique manifestée par le corps après le contact avec un allergène. Les symptômes classiques incluent:

  • Rougeur d'une ou de plusieurs zones de la peau;
  • Cloquage;
  • Brûlures et démangeaisons sévères dans la zone d'apparition d'une inflammation;
  • Augmentation de la température;
  • Maux de tête

Selon l'évolution de la maladie, l'urticaire peut être sous forme aiguë ou chronique. La forme aiguë est fixée beaucoup plus souvent chronique.

Figure n ° 1. Urticaire aiguë chez un enfant.

Il peut être diagnostiqué chez les jeunes enfants et les adolescents, être le résultat d'un angioedema. Le diamètre des vésicules dans la forme aiguë peut atteindre un centimètre et l'éruption cutanée ne se concentre pas sur certaines zones de la peau, mais sur tout le corps. Une forme aiguë de la maladie peut être guérie pendant six semaines au maximum, mais la pratique médicale montre que cela ne prend pas plus de deux jours.

L'urticaire sous forme chronique peut être traité pendant plus d'un mois et demi, seuls les adultes de 20 à 40 ans sont sujets à ce type. Pendant le traitement, il peut y avoir des périodes d'amélioration et de détérioration du patient. Les éruptions cutanées ont une couleur rose pâle, changent lors d'exacerbations.

Le cours de la maladie par périodes

Le développement de l'urticaire dans le corps est le mécanisme immunitaire et non immunitaire. Le premier comporte quatre autres scénarios, à partir de quatre types de réactions allergiques. Selon le type de système immunitaire, l’urticaire peut apparaître sur la peau et les muqueuses quelques minutes seulement après l’entrée de l’allergène dans le corps du patient.

Il existe plusieurs mécanismes pour le développement des allergies, et ils sont tous assez compliqués. Il est important de savoir que l'œdème (éruption cutanée) de l'urticaire se produit parce que la perméabilité capillaire augmente et que le liquide s'accumule autour d'eux. Il déclenche le mécanisme d'allergie d'une substance telle que l'histamine. Il est formé et accumulé dans des cellules spéciales - graisses ou mastocytes. Ainsi, l’écart d’une telle cellule et la libération d’histamine entraînent des modifications du système microvasculaire et de tous les signes d’allergie.

Figure numéro 2. À quoi ressemble l'urticaire

Le patient ressent des démangeaisons, un gonflement de la peau, une inflammation et des ampoules apparaissent. Tout cela est une conséquence du fait que les vaisseaux se sont dilatés et que l’allergène a atteint un point critique dans le corps. La maladie non immunisée se développe sans réponses immunitaires de base. L'histamine et d'autres substances biologiquement actives sont libérées à la suite de la pénétration d'un allergène dans le corps. Cette forme d'urticaire s'appelle chronique ou idiopathique.

Faire un diagnostic

Si vous soupçonnez une urticaire, vous devez prendre rendez-vous avec un dermatologue ou un allergologue. Le spécialiste établit un diagnostic en se basant sur une enquête du patient et sur la manifestation de signes cliniques de la maladie. Le médecin est en mesure d'établir ce qu'est exactement un allergène. Car c'est un examen approfondi. Le patient devra passer des tests d'allergie pour identifier le type exact d'allergène. Et un test sanguin pour les immunoglobulines (leur niveau est élevé avec les allergies).

Traitement

Le moyen le plus efficace de traiter l'urticaire est d'identifier et d'éliminer l'allergène qui a provoqué l'éruption cutanée. Si cela n’est pas possible ou si la maladie est épisodique, le médecin peut vous prescrire des antihistaminiques qui soulageront les principaux symptômes. De plus, au moment du traitement, vous devez suivre un régime hypoallergénique, abandonner les parfums et les cosmétiques (en plus d’être hypoallergénique). Tout dans le complexe aidera à prévenir l'apparition de nouvelles lésions, aggravation du patient.

Si le traitement classique ne vous aide pas, le médecin peut vous prescrire des médicaments à base d'hormones. Le recours au traitement immunomodulateur ou immunosuppresseur constituera un complément tout aussi efficace au traitement médicamenteux.

L'urticaire est-elle contagieuse?

Beaucoup de gens s'inquiètent de la possibilité d'obtenir une urticaire d'une autre personne. La maladie n’appartenant pas à la catégorie des maladies infectieuses, le patient n’est donc pas en mesure d’infecter une personne en bonne santé, même en contact très étroit avec elle. Mais la vigilance doit être exercée, car l'urticaire peut devenir un symptôme de processus infectieux se produisant dans le corps. L'infection par l'agent causal est alors possible.

Baignade aux ruches

Une autre question populaire est de savoir s'il est possible de nager dans les ruches. Prendre une douche aux ruches est tout simplement nécessaire, car il est important de maintenir l'hygiène corporelle. Sans cela, la maladie peut commencer à progresser et toucher une zone plus large de la peau. Afin de ne pas vous faire du mal, il est recommandé de respecter ces règles:

  • L'eau doit être chaude, mais pas chaude ni froide. L'option idéale serait de 35 degrés. L'eau chaude ou froide peut provoquer une irritation de la peau et causer de l'urticaire.
  • Évitez d’utiliser des éponges dures, des gels de douche, des exfoliants aux particules abrasives. Les produits d'hygiène personnelle ne doivent pas irriter la peau, ni l'endommager mécaniquement.
  • Préfère les moyens hypoallergéniques pour l'hygiène personnelle, sans parfums ni colorants, ils sont plus sécuritaires pour la peau et ne provoquent pas d'allergies.
  • Il est impossible de prendre une douche plus de 15 minutes et, dans la forme aiguë de la maladie, il est nécessaire de ne pas entrer en contact avec de l'eau pendant plus de 5 minutes.
  • Après la douche, éponger la peau avec une serviette en tissu naturel et appliquer des médicaments ou de la crème sur le derme.

S'il y a des pustules sur la peau, vous devez prendre une douche très soignée. Le contact avec la zone touchée doit être réduit au minimum, tout comme le temps de traitement de l'eau.

Qui est le plus touché?

Aujourd'hui, on pense que les femmes sont plus sensibles à l'urticaire que les hommes. Cependant, la manifestation de la maladie chez ces derniers est enregistrée assez souvent. Ainsi, les hommes en souffrent âgés de 30 à 50 ans. La manifestation d'éruptions cutanées chez les personnes âgées est considérée comme très rare.

L'urticaire artificielle est fixe chez les personnes âgées de 20 à 30 ans. On appelle artificiel cela parce que l'éruption cutanée et l'inflammation résultent de frottements physiques contre la peau, de pincements ou de grattements. L’urticaire cholinergique, résultant d’exercices physiques lourds, d’un bain trop chaud ou de la consommation d’aliments épicés, est signalé chez les hommes comme chez les femmes.

Figure numéro 3. Urticaire cholinergique

Dans le même temps, l’âge moyen des patients est compris entre 15 et 25 ans.

Prévention des maladies

Si l'allergène à l'origine de l'éruption cutanée n'a pas été établi, il est recommandé d'utiliser de tels agents préventifs:

  • Arrêtez de prendre des médicaments pouvant provoquer des allergies;
  • Minimiser le stress;
  • Arrêtez de consommer du tabac et de l'alcool;
  • Ne pas aller aux bains, les saunas, ce qui peut provoquer une surchauffe;
  • Arrêtez l'entraînement physique intense;
  • Adhérez à un régime hypoallergénique, sans assaisonnements ni colorants;
  • Il est nécessaire de retirer tous les animaux de l'appartement ou de la maison où vit le patient.
  • Abandonner complètement l'utilisation d'oreillers et de couvertures en plumes, une transition complète vers des produits cosmétiques et d'hygiène hypoallergéniques;
  • Guérir les maladies chroniques.

Si l'allergène a été établi, il est nécessaire d'isoler complètement le patient de lui. La substance ne doit pas être contenue dans des poudres, des produits ménagers ou d’hygiène.

Les conséquences de la maladie et ses complications

Beaucoup de personnes qui rencontrent un problème d'urticaire, même après avoir passé des tests, ne peuvent pas identifier l'allergène qui a provoqué l'éruption cutanée. Dans de tels cas, l'urticaire idiopathique est diagnostiquée.

Figure numéro 3. Urticaire idiopathique

Dans de tels cas, la maladie peut devenir chronique et la rappeler désagréablement. Une proportion significative des cas se termine par un œdème de Quincke, un œdème du tissu sous-cutané, une asphyxie (si l'œdème affecte le larynx) et une suffocation. Lorsqu'un allergène est détecté dans des produits spécifiques ou des préparations médicales, le patient doit abandonner complètement leur utilisation, ce qui entraîne des inconvénients.

Une telle approche peut compliquer le traitement d’autres maladies. Par exemple, les gens sont souvent allergiques aux médicaments utilisés pour l'anesthésie en dentisterie. Le médecin doit alors choisir d'autres médicaments qui ne nuisent pas à la santé du patient.

Urticaire

L'urticaire est une maladie de peau d'origine allergique, très similaire à l'éruption d'ortie, également appelée fièvre de l'ortie. La maladie gêne le patient avec des vésicules rouges, claires et qui piquent. La maladie elle-même est soit une réaction allergique indépendante au stimulus, soit une manifestation de presque toutes les maladies.

La maladie est due à un œdème inflammatoire aigu du tissu conjonctif de la couche papillaire de la peau. Les éruptions cutanées d'ortie aiment se combiner avec l'angioedème allergique. Pour une fois dans chaque vie, une personne sur trois a rencontré cette maladie dans la vie. Dans la structure des maladies d'origine allergique, K. se tient juste derrière l'asthme bronchique. Les personnes âgées de 20 à 60 ans (principalement des femmes) sont le plus souvent sujettes à une éruption cutanée allergique.

Urticaire - causes

Les causes d'occurrence résident dans la réaction allergique de l'organisme aux stimuli. Les allergènes fongiques ou bactériens et les piqûres d'insectes peuvent également être des provocateurs. Une insuffisance hépatique, le métabolisme, le tractus gastro-intestinal, les reins peuvent également provoquer l’apparition de la maladie. Souvent, K. chronique peut apparaître après un froid prolongé, la chaleur, le soleil, la pression, des maladies virales, des antibiotiques, de l'aspirine et d'autres médicaments pris. Actuellement, le diagnostic et le traitement des allergies constituent un problème grave, car toutes les causes de l'urticaire n'ont pas été clarifiées. Déterminer la cause fondamentale d'une éruption allergique est la clé d'un traitement réussi et efficace.

Urticaire - symptômes

Le principal symptôme de l'urticaire est des cloques sur la peau. En apparence, l'urticaire ressemble à une marque rouge, comme après une piqûre d'insecte ou une brûlure d'ortie. Le principal symptôme de la maladie est une éruption cutanée. Les éruptions cutanées sont symétriques, asymétriques, chaotiques. Ils sont multiples, simples, petits, grands. Des éléments de l'éruption peuvent apparaître et migrer vers n'importe quelle partie de la peau. Démangeaisons persistantes désagréables dans les zones d'éruption cutanée. La maladie se caractérise par la réversibilité des éléments et après soulagement de l'attaque, la peau retrouve son état d'origine.

Urticaire - Formulaires

Les formes suivantes se distinguent de la durée de la maladie et des symptômes: aigus, chroniques, récurrents.

K. aigu se caractérise par une durée de plusieurs heures à deux semaines. Se produit en raison d'une réaction allergique aux médicaments, aux aliments, aux infections, ainsi qu'aux piqûres d'insectes.

K. chronique provoque diverses pathologies et souvent un œdème de Quincke pouvant durer plusieurs mois. La maladie est associée à une altération des fonctions des reins, du foie, du tractus gastro-intestinal, de foyers d’infection chronique, de la toxicose chez la femme enceinte, de la désintégration des tumeurs malignes. Il est faux de penser qu'avec l'œdème de Quincke, seuls le visage et la gorge sont touchés. Cet œdème peut apparaître sur les pieds, les mains et d'autres parties du corps.

La récurrence de K. se caractérise par l'apparition répétée d'une éruption urticarienne.

L'urticaire n'est pas une maladie contagieuse et ne peut être transmise d'une personne à une autre. Lors d'un épisode de jeûne de la maladie, les patients ne demandent souvent pas l'aide d'un médecin.

Selon les statistiques, l'urticaire aiguë est plus fréquente chez les enfants que chez les adolescents, mais K. chronique survient souvent chez les adultes et surtout chez les femmes. La maladie peut être héréditaire et donc transmise. K. aigu peut devenir chronique, mais pas toujours, alors ne vous précipitez pas pour paniquer. Chez de nombreux patients atteints de K. chronique, le rétablissement survient au cours des six premiers mois.

L'urticaire est-il dangereux? C'est un mythe qui est grandement exagéré. Ce n’est pas une maladie mortelle et seul le gonflement de la gorge, ainsi que les réactions anaphylactiques nécessitent une attention particulière. La maladie elle-même peut également disparaître dans les 6 semaines à 12 mois.

Causes de l'urticaire aiguë

L'urticaire aiguë est de nature allergique et très hypersensible en raison d'un allergène, mais malgré cela, elle est capable de passer d'elle-même.

Les allergènes fréquents de K. aiguë sont des médicaments (pénicilline, sulfamides), des médicaments non stéroïdiens (aspirine), des diurétiques; produits alimentaires (œufs, cacahuètes, fruits de mer, noix, poisson); piqûres d'insectes; contact avec des allergènes (latex, salive animale, plantes); utilisation de substances radio-opaques; infections virales aiguës, troubles hormonaux, maladies rhumatismales

Causes de l'urticaire chronique

Chez l'adulte, la cause de la K chronique est encore difficile à élucider et est souvent de nature auto-immune (dysfonctionnement du système immunitaire), mais chez les enfants, on détecte plus souvent l'urticaire chronique.

Types d'urticaire

Allouer spontané et physique (mécanique) K.

L'urticaire physique (mécanique) est associée à des facteurs physiques et à des irritations mécaniques de la peau. En fonction de ces facteurs, ils émettent une urticaire dermographique, une pression urticaire, solaire, aquatique, cholinergique, thermique, froide, de contact, papuleuse, vibratoire, adrénergique K.

L’urticaire dermographique est l’une des formes de K. physique (mécanique). Elle se caractérise par l’apparition de cloques dues au frottement ou à une irritation de la peau avec des objets contondants, des vêtements.

L'urticaire solaire est due à l'exposition aux rayons ultraviolets de la peau.

L'eau (aqua) urticaire apparaît au contact de l'eau, quelle que soit la température. Des cloques apparaissent sur la peau, gonflent et démangent.

L'urticaire cholinergique est due à la stimulation de la transpiration, ainsi qu'à la hausse de la température corporelle en raison de facteurs de stress, de l'exercice, d'un bain chaud ou d'une pièce encombrée. Le schéma de l'urticaire acquiert des cloques ponctuelles, qui se propagent à la surface de la peau, souvent accompagnées d'un œdème de Quincke.

L'urticaire thermique résulte du contact direct de la peau malade avec un objet chaud ou chaud.

L'urticaire au froid survient à la suite d'un contact cutané avec un objet froid, du fait de rester dans l'air froid ou de manger des boissons froides ou des aliments.

L'urticaire papulaire est due à des piqûres d'insectes (punaises de lit, puces, moustiques). Le nom d'urticaire était dû à l'éruption cutanée "papules" (petits nodules cutanés).

L'urticaire adrénergique est une maladie très rare qui se produit lorsqu'il y a un bord blanc autour du blister sans démangeaisons.

L'urticaire chronique idiopathique est caractérisée par des exacerbations périodiques (principalement chez les femmes), mais la cause n'a pas été identifiée.

K. pigmentaire et la mastocytose sont attribués à des maladies caractérisées par une accumulation de mastocytes dans les tissus et les organes.

L'urticaire nerveuse (psychogène) se produit en raison de stress et d'expériences nerveuses. L'urticaire alimentaire est une urticaire inventée par les patients, associée à l'utilisation de certains produits. Officiellement, l'urticaire n'existe pas, mais si une personne est préoccupée par des maladies des intestins, des reins, l'urticaire est provoquée par des toxines mangées et non extraites du corps.

Diagnostic de l'urticaire

L'allergologue-immunologiste s'occupe du diagnostic et celui-ci est finalement établi après examen du patient. Dans l'hypothèse de K. allergique, il est recommandé d'effectuer des tests cutanés, la détermination des anticorps sanguins.

Il existe un certain nombre de maladies très similaires à l'urticaire: vascularite urticarienne, mastocytose, dermatite atopique, érythème polymorphe, dermatite de contact, gale, purpura anaphylactoïde.

Urticaire - traitement

Comment guérir l'urticaire en peu de temps? Malheureusement, un remède radical rapide pour se débarrasser de cette maladie n'existe pas encore.

Le traitement de l'urticaire chez l'adulte est fondamentalement différent du traitement de l'urticaire chez l'enfant.

Les principales méthodes de traitement chez les adultes sont les antihistaminiques, les immunomodulateurs.

Les antihistaminiques sont des médicaments pour le traitement du K. aigu et chronique. Cependant, les immunomodulateurs (prednisone ou cyclosporine) sont recommandés pour les patients atteints de K. chronique.

Après avoir examiné un patient par un médecin, des tests de diagnostic sont prescrits: jeûne pendant trois à cinq jours avec une dose de 2 litres d’eau, il est recommandé de laver quotidiennement les lavements, les douches et des exercices physiques légers. S'il y a un effet positif, l'éruption diminue et s'arrête. Une telle dynamique est caractéristique de K. allergique. Si les symptômes persistent ainsi que les progrès, cela indique K. pseudo-allergique.

Les patients allergiques à. Sur le fond de la diète commencent à faire des tests de provocation avec l'introduction des allergènes alimentaires présumés. Des tests spéciaux ont été développés qui permettent, avec une probabilité élevée, de différencier le K allergique et le K pseudoallergique.

Traitement de l'urticaire aiguë

Est-il possible de guérir l'urticaire? Dans le traitement de K. aigu, la complexité de sa combinaison avec l'œdème de Quincke est complexe. Si l'éruption est insignifiante, il est tout à fait possible de se limiter aux antihistaminiques de deuxième génération (claritine, loratidine, phenistil, dimedenden, etc.). Posologie 1 comprimé 1 fois par jour, si nécessaire, augmentez la dose. Lors de l'aggravation de la maladie de l'œdème de Quincke, a nommé un groupe d'hormones du cortex surrénalien (GCS) sous la forme de comprimés, ainsi que des injections à la discrétion du médecin. La dose elle-même, ainsi que la durée d'utilisation des médicaments prescrits par un dermatologue ou un allergologue

Traitement de l'urticaire chronique

Comment guérir l'urticaire chronique? Au traitement chronique.Révéler une maladie primaire. Les principaux médicaments sont les antihistaminiques de la deuxième génération (claritine, loratidine, fenistil, dimedenden, etc.) à la posologie habituelle ou augmentés à la discrétion du médecin. La durée du traitement dépend de la persistance des symptômes de la maladie.

Régime alimentaire pour l'urticaire

L'erreur est la prescription d'un régime hypoallergénique standard dans tous les cas d'éruption cutanée. Il est recommandé d'exclure du régime alimentaire les patients qui, selon les résultats de la recherche, provoquent des éruptions cutanées allergiques. Les patients présentant une éruption cutanée aiguë ou chronique sont priés de ne pas prendre d'alcool.

Nourriture aux ruches

Que pouvez-vous manger à l'urticaire? Fait preuve d'une stricte adhésion à un régime alimentaire restreignant les matières grasses, le sucre, les liquides, le sel, le chocolat, les œufs, les agrumes, la viande fumée, les épices, l'abandon du tabac et de l'alcool, ainsi que le contact avec des poisons d'origine hépatropique

Traitement de l'urticaire à la maison

Indépendamment de commencer à traiter des éruptions cutanées allergiques est recommandé uniquement après un examen médical, car il reste la probabilité du risque d'œdème de Quincke dans la région de la gorge. Recommandé pour faciliter l'état de lavement nettoyant, buvez beaucoup de liquides.

Après avoir été examiné par un médecin et coordonné avec lui, vous pouvez prendre vous-même des antihistaminiques de deuxième génération (claritine, loratidine, fenistil, dimedenden). Assurez-vous de voir le médecin après avoir soulagé les symptômes de la maladie et de vous mettre d'accord sur des mesures supplémentaires pour le traitement et la prévention des éruptions cutanées.

Vous pouvez vous laver à l'urticaire et même recommandé une douche chaude, petit exercice. Après avoir éliminé l'exacerbation de la maladie sous-jacente, tous les 3 mois, vous devez répéter le traitement de quatre semaines avec des préparations enzymatiques, des hépatoprotecteurs, des médicaments cholérétiques et également recommander un traitement annuel en sanatorium.

Urticaire chez les enfants - traitement

Les symptômes de l'urticaire chez les enfants sont pratiquement les mêmes que ceux d'un adulte, mais en termes d'expression de leurs émotions, les enfants deviennent léthargiques, capricieux, agités.

Le traitement de K. pédiatrique se fait en tenant compte du poids de l'enfant, le médecin choisit donc les doses d'antihistaminiques pour enfants.

Urticaire chez la femme enceinte - traitement

L'urticaire chez la femme enceinte se produisant de différentes manières, le traitement nécessite donc une approche individuelle. Dans tous les cas, le bénéfice ou le préjudice potentiel pour le bébé est pesé. La loratadine est considérée comme le médicament le plus sûr pour les femmes enceintes.

Urticaire: photo, symptômes et traitement

Des problèmes écologiques, une alimentation mal organisée et la routine quotidienne ont fait de la fièvre de l'ortie une maladie assez répandue, non seulement chez les adultes, mais aussi chez les enfants. L'ennemi a besoin de savoir en personne. L'urticaire est une maladie dont la forme bénigne passe sans laisser de trace en une heure et la plus grave est lourde de conséquences.

Quelle est l'urticaire

L'urticaire (fièvre de l'ortie) est l'un des désordres les plus courants de nature allergique ou toxique - chaque tiers des habitants de notre planète découvre au moins une fois sur sa peau une éruption cutanée caractéristique ressemblant à une brûlure de feuilles d'ortie.

Les statistiques indiquent que plus de la moitié des maladies de l'urticaire surviennent chez le sexe faible, ce qui s'explique par les caractéristiques hormonales du corps de la femme.

L'urticaire est déterminée par l'apparition sur la peau et les muqueuses de formations pathologiques (vésicules denses), qui ont une couleur rosâtre et peuvent donner beaucoup de sensations désagréables aux malades: des démangeaisons insupportables et une faiblesse générale à la migraine et même de la fièvre.

Les manifestations désagréables de l'urticaire peuvent ne durer que quelques minutes et peuvent durer des mois et des années si la maladie de la forme aiguë devient chronique.

Caractéristiques spécifiques de l'urticaire:

  • démangeaisons;
  • l'éruption ne provoque pas de douleur, si ce n'est pas un œdème de Quincke;
  • les éruptions cutanées après la guérison disparaissent sans laisser de traces, laissant une peau parfaitement nette;
  • il y a toujours la possibilité d'une rechute;
  • il existe un risque d'œdème de Quincke.

L'urticaire est guéri dans les plus brefs délais, s'il est possible d'établir le facteur clé qui a provoqué la maladie. Sinon, le trouble risque de passer à un stade plus difficile. C'est pourquoi il est si important de rechercher la cause de l'urticaire.

Le pratiquant Makarchuk Vyacheslav va expliquer les principales causes de l'éruption cutanée provoquée par l'ortie:

Fièvre Urticaire: Causes

La cause de près de la moitié des réactions cutanées reste inconnue. Même les analyses de laboratoire ne permettent parfois pas de déterminer la source de l'apparition de l'urticaire, car plusieurs irritants peuvent jouer un rôle dans le développement de l'indisposition.

La recherche moderne nous a permis d'identifier les causes possibles d'urticaire suivantes:

  1. Médicaments

La prise d'antibiotiques provoque souvent le développement de l'urticaire et une éruption cutanée peut survenir des jours, voire des semaines après le traitement. Le plus souvent, une réaction allergique de ce type est provoquée par des médicaments du groupe de la pénicilline, des sulfamides, des polymyxines, des céphalosporines, des rifampicines, des tétracyclines. Les contraceptifs oraux, les complexes vitaminiques ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l’aspirine ou l’indométacine peuvent provoquer l’apparition de l’urticaire.

  1. Nourriture

Ces allergènes bien connus tels que les fruits de mer, les noix, les arachides, les œufs, certains types de fruits et de baies, le lait de vache, ainsi que de nombreux autres produits peuvent provoquer l'apparition de l'urticaire.

  1. Stimuli de contact.

Certaines substances peuvent provoquer une éruption cutanée (contact avec la peau). Ces substances comprennent le nickel, qui est contenu dans certains bijoux ou sur des boucles métalliques de ceintures, des composants de parfumerie, des détergents et des détergents de produits chimiques ménagers, des produits à base de latex.

  1. Stimuli mécaniques.

Le frottement, la pression provoquent l'apparition d'urticaire mécanique. On distingue l’urticaire dermographique (dermographisme de l’utérus), qui est aussi une forme d’urticaire d’origine mécanique et physique.

  1. Facteurs physiques.

Il y a souvent des cas d'urticaire due à une exposition à de basses températures (urticaire au froid); lumière du soleil (urticaire solaire); sueur, liquides ou eau (cholinergique, aqua urticaire); vibrations (urticaire vibrante); effort physique, séjour prolongé dans une pièce encombrée (urticaire cholinergique).

  1. Piqûres d'insectes.

La réponse allergique aux piqûres d’hyménoptères ou d’insectes suceurs de sang est due à un certain nombre de composants entrant dans la composition de la salive ou du venin d’insecte. Le type le plus grave d'urticaire aiguë survient après la piqûre d'abeilles, de guêpes, de frelons, de fourmis tropicales et de bourdons.

  1. Maladies ou infections concomitantes.

Il a été établi que l'urticaire, dans une plus grande mesure sa forme chronique, peut devenir un signe de la présence d'autres désordres dans le corps. Ensuite, l'apparition d'une éruption cutanée d'ortie est associée à diverses infections, maladies du système digestif, maladies de la thyroïde ou du pancréas, tumeurs bénignes et malignes, invasions parasitaires et autres problèmes de santé.

Si l'urticaire est chronique et qu'il est impossible de trouver la cause des symptômes désagréables, de nombreux experts s'accordent pour dire que la nature auto-immune de la maladie se produit.

Les causes de l'urticaire, survenant dans la forme aiguë, deviennent principalement des réactions allergiques. Généralement, vous pouvez facilement déterminer le facteur exact qui a provoqué l'éruption cutanée.

En ce qui concerne la forme chronique de l'urticaire, il est assez difficile d'identifier la source de la maladie: la cause en est principalement une maladie d'origine tierce et l'éruption d'ortie n'est qu'un de ses symptômes.

Classification et symptômes de la fièvre de l'ortie

Classification des flux

  • Épicé

Il se manifeste par une réaction allergique à divers stimuli, allant des aliments aux médicaments, et peut apparaître, notamment lors de transfusions sanguines. Il existe également une forme atypique, provoquée par des influences mécaniques. Une éruption cutanée survient brusquement. Démangeaisons sévères possibles, fièvre, frissons, indigestion. Lorsque des cloques apparaissent dans la cavité buccale et le nasopharynx, le patient constate une difficulté à respirer et à avaler.

La peau sur le site de l'œdème pâlit, dans de rares cas, devient rose. L'œdème de Quincke (œdème de Quincke) affecte les couches les plus profondes de la peau et peut durer quelques heures, voire plusieurs jours. Beaucoup de gens croient à tort que l'œdème de Quincke ne se produit que dans le visage et le larynx. L'œdème de Quincke peut survenir n'importe où sur le corps, mais un gonflement de la gorge peut être fatal.

  • Récurrent chronique.

Il est dicté par l'existence d'une maladie cachée. La nature de l'éruption est moins prononcée que dans le type aigu. Migraine, nausée, diarrhée, douleurs articulaires, fièvre peuvent être présents. Des symptômes désagréables peuvent causer des problèmes de sommeil et d’autres pathologies névrotiques.

  • Idiopathique chronique.

Si, après avoir passé tous les tests et examens nécessaires, aucune raison de l'apparition de l'éruption cutanée d'ortie n'a été établie, le diagnostic est défini comme une urticaire chronique idiopathique - dans ce cas, on considère que les troubles auto-immuns sont à blâmer. Le corps commence à "percevoir" une partie de son propre tissu comme hostile.

Classification par cause

  • Urticaire mécanique.

En raison de la pression ou du frottement avec des objets non coupants (y compris des vêtements), des bandes spécifiques apparaissent sur la peau. Des démangeaisons et des éruptions cutanées provoquées par le démêlage des ortie Le dermographisme blessé est l'une des variétés du type mécanique de l'urticaire.

Une forme rare d'urticaire, qui apparaît principalement en raison du stress. L'éruption a une bordure blanche autour du centre. Les démangeaisons peuvent être absentes.

  • Urticaire psychogène (sur les nerfs).

Le développement des symptômes est provoqué par la stimulation de fibres nerveuses spécifiques. Transpiration, température corporelle élevée avec stress physique ou psychologique, exposition prolongée à la chaleur ou dans une pièce encombrée, les bains chauds deviennent les facteurs déterminants. Si le facteur précipitant précipitant est éliminé, les symptômes de l'urticaire psychogène disparaissent en une heure. Une éruption cutanée de petit caractère ponctuel, associée à la présence de ces symptômes, caractérise l'urticaire cholinergique.

L'eau froide provoque souvent une urticaire froide. Si une personne atteinte de cette maladie nage dans un étang froid, elle présente une réaction allergique systémique: évanouissement, développement rapide du choc anaphylactique - environ 50% des patients atteints de cette maladie souffrent de telles manifestations.

  • Aqua urticaire.

Forme extrêmement rare d'éruption d'ortie. Se produit au contact de l’eau, quelle que soit la température, il se manifeste par des démangeaisons, un gonflement, une formation de cloques.

L'urticaire solaire se caractérise non seulement par des éruptions cutanées d'ortie sur différentes zones de la peau, mais également par une exposition prolongée au soleil, qui est dangereuse pour les troubles du rythme cardiaque, jusqu'à l'expiration du choc anaphylactique.

Très rare, forme héréditaire de la maladie. Les éruptions cutanées causées par les orties peuvent provoquer toutes les vibrations mécaniques: du nettoyage actif avec une serviette épaisse aux courses et transports. Les vibrations urticaires ne sont pas de nature allergique, mais sont causées par des caractéristiques génétiques au sein d’une famille donnée.

  • Urticaire alimentaire.

Le terme «urticaire alimentaire» est souvent utilisé en particulier, en tant qu’indication du facteur provoquant l’alimentation dans les manifestations aiguës de la maladie. Les aliments provoquant des éruptions chroniques d'ortie ne peuvent qu'aggraver, et non pas en causer.

Type d'éruption cutanée allergique due aux piqûres d'insectes. Les papules sont de petits nodules cutanés à l'origine de la maladie.

Il est nécessaire d'aborder l'urticaire papuleuse avec une attention particulière, car parallèlement à la démangeaison classique et au rougissement, il existe une probabilité significative d'œdème de Quincke.

  • Drogue urticaire (urticaire).

Des éruptions cutanées peuvent se produire à la fin du traitement antibiotique, lors d’une surdose ou lors de la prise concomitante de médicaments incompatibles, lorsqu’elles sont associées à l’alcool et à la prise de médicaments et lors de l’utilisation sans fondement de multivitamines. Le risque d'urticaire à la drogue augmente avec la présence de problèmes de santé, tels qu'un ralentissement du métabolisme, une insuffisance rénale ou hépatique.

C'est une conséquence de la manifestation des fonctions protectrices des mastocytes: en raison de changements pathologiques, ceux-ci s'accumulent dans les tissus du corps, provoquant ainsi l'apparition d'éruptions cutanées. L'éruption a une couleur rougeâtre-brunâtre caractéristique. Les adultes souffrent rarement de ce type de mastocytose - les enfants représentent environ 70 à 75% de tous les patients et leur pronostic est le plus favorable. Pour les adultes, il s'agit d'une maladie plutôt dangereuse pouvant durer des années.

Diagnostics

Pour poser un diagnostic d'urticaire aiguë, il suffit généralement d'étudier les antécédents médicaux et l'inspection visuelle du patient. Dans certains cas d’urticaire aiguë et épisodique aiguë, des tests de laboratoire peuvent être nécessaires.

En ce qui concerne l'urticaire chronique récurrente, il est nécessaire d'organiser un plan de diagnostic afin d'identifier une maladie concomitante et de prescrire un traitement adéquat.

En cas de suspicion d'origine allergique de la fièvre de l'ortie, des tests d'allergie sont effectués - la gamme d'examens est choisie strictement par le médecin.

Lorsque la forme physique de l'urticaire se présente, le médecin vous prescrit des tests de provocation afin de déterminer la cause exacte de l'affection.

Si, après avoir suivi toutes les procédures nécessaires, le facteur provoquant de la maladie reste obscur, le patient continue à être sous la surveillance du médecin traitant jusqu'à ce que de nouveaux symptômes soient révélés ou jusqu'à ce que ceux-ci disparaissent et que le patient soit guéri.

Un certain nombre de maladies qui, selon certains signes, ressemblent à l'urticaire, sont en réalité une maladie complètement différente et indépendante. Ceux-ci comprennent:

  • dermatite de contact et atopique;
  • vascularite urticarienne;
  • purpura anaphylactoïde;
  • la gale;
  • érythème polymorphe.

Si des signes d'urticaire sont trouvés, consultez un dermatologue ou un spécialiste des maladies infectieuses.

Méthodes de traitement de l'urticaire

Médicaments

Pour le traitement de l'urticaire, les médicaments antihistaminiques sont les mieux recommandés. Même s'ils ne sont pas capables de guérir complètement la forme chronique, les antihistaminiques peuvent soulager de manière significative les symptômes désagréables de l'urticaire.

Il existe un certain nombre de médicaments de base pour le traitement de la fièvre de l'ortie:

  • antihistaminiques de génération 1 et 2 (comprenant la cytirizine, la loratadine, la fexofénadine);
  • des médicaments immunomodulateurs, y compris des hormones (glucocorticoïdes), tels que la méthylprednisolone, la cyclosporine, la dexaméthasone, la prednisolone;
  • antagonistes des récepteurs de leucotriènes (montélukast);

Dans le traitement des formes aiguës d'urticaire, faites attention à son degré de gravité. En cas d'évolution modérée de la maladie, prendre le médicament du groupe des antihistaminiques de 2e génération à la posologie standard suffit amplement. Avec un degré plus complexe, ainsi qu'en présence d'angiœdème, le médecin prescrit des glucocorticoïdes. La posologie est déterminée individuellement.

La forme chronique de l'urticaire nécessite le traitement de la maladie sous-jacente et, pour soulager les symptômes de la fièvre de l'ortie, utiliser les moyens du groupe des antihistaminiques de 2ème génération à des doses standard ou supérieures, selon les recommandations d'un spécialiste.

Pour le traitement externe des onguents appliqués tels que phénicyle, hydrocortisone, histan, advantan.

Remèdes populaires

Pour améliorer l'état du patient, vous pouvez utiliser les méthodes traditionnelles de traitement de l'urticaire.

  • fleurs d'ortie séchées: une cuillère à soupe dans un verre d'eau bouillie, insister 30 minutes, boire pendant la journée;
  • poudre de racines de calamus: buvez de l'eau pendant la nuit par cuillère à café;
  • infusion d'herbes (feuilles d'origan, d'ortie, de succession, de racine de réglisse et de valériane, de fleurs de camomille): une cuillère à soupe du mélange par tasse d'eau bouillante pendant 45 minutes, à boire pendant la journée.

Système d'alimentation

En cas d'urticaire aiguë, seuls les produits dont la consommation a provoqué (selon les résultats de l'examen) ou pourrait être à l'origine de l'allergie alimentaire du patient doivent être annulés - le patient n'a pas besoin de développer un régime alimentaire spécial.

Dans le cas de la fièvre de l'ortie chronique, les experts soulignent le rôle positif d'un régime hypoallergénique «bénin» que le médecin traitant devrait mettre au point.

Avec une éruption cutanée d'ortie, il est conseillé de manger:

  • bouillie (sauf pour la manne);
  • produits laitiers fermentés, fromages (naturels, sans additifs);
  • viande diététique (lapin, dinde, boeuf);
  • légumes (courgettes, haricots verts, légumes verts, potiron, pois verts frais);
  • pommes (sauf rouges), poires;
  • pain aux céréales.

Urticaire chez les enfants

L'urticaire chez l'enfant ne présente pas de différences significatives par rapport à la forme de fuite adulte, et la méthode de traitement diffère principalement par la posologie - le médecin prescrit le médicament en fonction du poids de l'enfant.

La bonne nouvelle pour les parents est que l'urticaire chronique survient beaucoup moins souvent chez les enfants que chez les adultes, mais si la maladie se déclare, dans la moitié des cas, elle est complètement guérie en six mois. L'urticaire chez l'enfant est une forme de réaction à prédominance allergique.

Pour soulager les démangeaisons, la peau de bébé peut être lubrifiée avec des moyens spéciaux, tels que Fenestyl - à partir de 1 mois, Elidel - à partir de 3 mois; et se baigner dans l'ortie.

Urticaire chez la femme enceinte

Le contexte hormonal instable d’une femme enceinte est un facteur de risque supplémentaire: le conflit rhésus entre la mère et le bébé et l’augmentation la plus courante en œstrogènes peuvent provoquer une éruption cutanée.

L'allergie est la cause la plus fréquente d'éruption cutanée due à l'ortie chez les femmes enceintes, ce qui n'est pas surprenant compte tenu du déclin physiologique de l'immunité pendant la grossesse.

Les signes d’urticaire chez la femme enceinte ne différeront pas des symptômes des autres patientes, mais la méthode de traitement doit être choisie uniquement sur la base de la position «intéressante» de la femme.

De nombreux médicaments utilisés dans le traitement de la fièvre de l'ortie, y compris de nombreux médicaments du groupe des antihistaminiques, sont strictement contre-indiqués pendant la grossesse, à l'exception de médicaments tels que la loratadine et la chlorpyramine - ces antihistaminiques sont autorisés pendant la grossesse et l'allaitement, mais seul le médecin doit déterminer le mode d'administration.

Le dermatologue Vyacheslav Vasilievich sait tout sur les méthodes de traitement et de prévention de l'urticaire:

Prévention

En cas de sensibilité élevée à l'apparition d'éruptions cutanées, vous devez éviter tout contact avec l'allergène. Un mode de vie rationnel revêt une grande importance: vous devez vous rappeler qu’il est nécessaire de faire de l’activité physique et de suivre un régime alimentaire sain. Avec les maladies et l’inflammation soudaine qui en résultent, demandez immédiatement une assistance médicale qualifiée.

Malgré la variété des symptômes, des formes et des causes, le pronostic général de l'évolution et des résultats de l'urticaire est généralement favorable: avec une approche intégrée compétente, le rétablissement est réussi tant chez les enfants que chez les adultes.