Urticaire chez les enfants et les adultes

Les éruptions cutanées peuvent prendre une personne par surprise. En plus de l'insatisfaction esthétique, ils peuvent causer une gêne physique - provoquer des démangeaisons, des brûlures. Dans certains cas, les problèmes cutanés ne nuisent pas à l'organisme et sont traités avec une thérapie locale. Ils deviennent parfois le signe de complications graves. C'est pourquoi il est important de faire attention aux changements de la peau et de consulter un médecin à temps.

Caractéristiques du diagnostic de l'urticaire

L'urticaire est une maladie de peau courante caractérisée par l'apparition d'une éruption cutanée, semblable aux brûlures d'ortie, due à l'effet sur le corps de tout facteur externe - infectieux, allergique, naturel. La fréquence de cette maladie est assez élevée - environ un tiers des résidents au moins une fois dans leur vie, mais confrontés à un problème similaire.

Selon les statistiques, les ruches sont plus sensibles que les hommes au sexe faible. Cela est dû aux caractéristiques structurelles du système neuro-endocrinien de différents sexes.

Les symptômes

Le symptôme principal de cette maladie est l'apparition d'une inflammation sur la peau sous la forme d'une éruption cutanée, caractérisée par une élévation au-dessus de la surface de la peau et des limites clairement définies. Dans la plupart des cas, les éruptions cutanées apparaissent assez nettement, elles s'accompagnent de fortes démangeaisons et leur couleur peut varier du rose au rouge.

Il existe deux types de cette maladie:

  1. La forme chronique se caractérise par une maladie prolongée, des rechutes fréquentes et l'intervalle entre l'inflammation de la peau et l'état de repos est toujours différent.
  2. La forme aiguë se caractérise par une manifestation aiguë de la maladie, qui dure généralement de quelques jours à 10-14 jours.

Dans la plupart des cas, l'urticaire n'est pas contagieuse. Mais si sa cause est le développement d'un processus infectieux dans le corps, qui se transmet facilement d'une personne à l'autre, l'infection est alors possible. Et elle, à son tour, peut manifester de l'urticaire.

La maladie en question nécessite une détermination immédiate de la cause de son apparition, ainsi qu'un traitement rapide. Sinon, une forme chronique de la maladie ou d'autres complications peuvent se développer, telles que:

  • angioedema;
  • choc anaphylactique;
  • vertige, faiblesse;
  • infection du corps à la suite de gratter la peau affectée.

Causes de l'urticaire

Reconnaissant les symptômes de la maladie, il est important de déterminer sa cause - cela vous permettra de prescrire le traitement nécessaire. L’urticaire peut être causée par les raisons suivantes:

  • la propagation d'une infection que les bactéries ou les virus peuvent causer;
  • médicaments - vitamines, analgésiques et antibiotiques;
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • produits alimentaires - œufs, produits laitiers, fruits de mer, noix au chocolat, miel, produits fumés;
  • divers facteurs météorologiques - soleil, chaleur ou froid;
  • causes physiques - eau, transpiration, friction;
  • substances en suspension dans l'air - pollen, poussière, duvet;
  • piqûres d'insectes, méduses et autres créatures;
  • à la suite d'une interaction avec le nickel, les résines et les colorants;
  • produits de parfum ou cosmétiques.

Les réactions allergiques à l'urticaire peuvent avoir un effet cumulatif, c'est-à-dire que, lorsqu'elles sont exposées à un facteur, sa manifestation n'est pas visible immédiatement, mais après un certain temps. Par conséquent, la raison de son apparition doit être recherchée sur une large plage de temps, non limitée à quelques heures. Facteurs supplémentaires pour le développement d'un diagnostic similaire:

  • la présence d'allergies;
  • certaines maladies - rhinite chronique;
  • asthme bronchique; ARVI;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • problèmes de thyroïde;
  • situations stressantes constantes;
  • changement des conditions climatiques lors du déménagement ou des vacances;
  • tumeurs des organes internes.

L'effet cumulatif sur l'urticaire peut survenir quelque temps après le contact avec un irritant, il est donc important de prendre en compte toutes les causes possibles de sa manifestation.

Diverses formes de cette maladie

Il existe une classification de l'urticaire, qui comprend plusieurs variétés de cette maladie. En voici quelques uns.

Urticaire aiguë

C'est le type le plus commun. Elle se caractérise par le développement rapide de la maladie et la même disparition de l'éruption cutanée. L'inflammation apparaît sur la peau ou les muqueuses, certains de ses foyers peuvent passer au cours de la journée.

En moyenne, la maladie dure jusqu'à 2 semaines. La cause de cette maladie est souvent une réaction allergique.

Urticaire chronique récurrente

Elle se caractérise par un cours prolongé de la maladie, qui peut durer des mois ou des années. Les périodes d'inflammation et de rémission peuvent varier en durée. Les éruptions cutanées sont souvent accompagnées par la formation de papules, un gonflement, y compris un œdème de Quincke, et une inflammation du tractus gastro-intestinal. La forme chronique peut survenir à la suite d'expositions répétées à des allergènes ou du développement du stade avancé de la maladie.

Urticaire papuleuse résistante

Les réactions allergiques et les éruptions cutanées dans ce cas sont causées par des piqûres d'insectes, que l'on trouve le plus souvent en été. L'éruption cutanée présente sur le corps la forme de papules, dure au toucher, et est localisée le plus souvent sur les jambes, mais peut être localisée sur tout le corps. Dans certains cas, en raison de gratter les zones endommagées, il existe un risque d'infection.

Urticaire Démographique

Caractéristiques de ce type de maladie:

  • se produit à la suite d'un impact mécanique sur la peau et de la réaction correspondante du corps et de son immunité, d'un microtraumatisme, de l'influence de vêtements serrés, d'un peignage des zones de la peau;
  • le symptôme principal est l'apparition d'éruptions cutanées et de cloques d'une teinte blanchâtre ou rouge, accompagnées de légères démangeaisons;
  • dans certains cas, il peut s'agir d'un effet secondaire lors de la prise de médicaments;
  • En tant que mesure de traitement, le médecin prescrit un médicament, un traitement topique ou un régime.

Urticaire solaire

Il se produit avec la lumière du soleil la plus active pendant la saison chaude, ainsi que dans les régions au climat chaud. L'irritation et les éruptions cutanées disparaissent après un contact limité avec le soleil. Leur localisation - mains, épaules, cou. En règle générale, pendant la saison chaude, ce sont des zones ouvertes du corps.

Les peaux claires, souvent sujettes aux brûlures, constituent un facteur supplémentaire. Une telle réaction allergique peut survenir après la prise de certains médicaments.

Urticaire au froid

Manifesté à la suite d'une exposition au froid. Les symptômes peuvent inclure une irritation de la peau, des éruptions cutanées, des ampoules accompagnées de démangeaisons désagréables. Dans certains cas, développement possible d'un angioedema.

En plus de l'hypothermie, la maladie peut être provoquée par d'autres facteurs:

  • eau froide, nourriture, crème glacée;
  • maladies virales telles que l'hépatite;
  • invasions helminthiques;
  • infections chroniques;
  • problèmes de fonctionnement du tractus gastro-intestinal.

Les zones d'irritation sont souvent localisées sur le visage et les mains, parfois dans tout le corps. Ils peuvent passer quelques heures après une exposition au froid et vous ne devez pas refuser de consulter un médecin. Si des signes d'urticaire accompagnent le patient pendant plusieurs jours, un examen médical est requis, car un tel symptôme peut indiquer une maladie plus grave du corps.

Urticaire cholinergique

C'est une maladie rare associée à l'exposition de l'organisme à l'allergène de l'acétylcholine chez l'homme. Une réaction similaire peut se produire dans les cas suivants:

  • stress émotionnel excessif;
  • situations stressantes constantes;
  • exercice lourd;
  • la réaction du corps à des températures élevées, par exemple dans le bain ou le sauna.

Un facteur supplémentaire peut être la tendance aux allergies.

Les principaux symptômes sont une éruption cutanée sous forme de petites vésicules œdémateuses de teinte rouge, accompagnées de démangeaisons sévères. Avec les rechutes, une forte augmentation de la température corporelle est possible. Le traitement est effectué avec des médicaments spécialisés, dont le choix diffère de la thérapie standard.

Il existe d'autres types d'urticaire moins courants:

  1. Thermique - après un contact prolongé avec de l’air chaud ou un bain d’eau, un bain chaud;
  2. Physique - avec un effort physique intense;
  3. Aqua - au contact de l'eau;
  4. Contact - avec contact cutané direct avec un irritant externe.

Urticaire chez les enfants

L'urticaire chez les enfants est le plus souvent le résultat d'allergies alimentaires, bien que d'autres causes ne soient pas non plus exclues. Cela est dû au fait que l’enfant n’a pas encore pleinement développé les fonctions de protection de l’organisme, que l’immunité se forme et que l’organisme s’habitue progressivement à de nouveaux produits. Par conséquent, il est important d'introduire le premier leurre progressivement, en observant les intervalles de temps entre les nouveaux produits et en suivant la réaction du corps à ces produits.

Les symptômes de l'urticaire chez les enfants ne diffèrent pas beaucoup de ceux chez les adultes - la même éruption cutanée de couleur rougeâtre, accompagnée de démangeaisons. Parfois, ils peuvent être plus prononcés et la maladie peut être plus aiguë.

L'urticaire peut se manifester à différents degrés de gravité.

  • Degré léger est caractérisé par une légère sensation de démangeaisons, l'absence d'oedème, en général, l'état du patient est satisfaisante.
  • La gravité moyenne de la maladie se caractérise par une augmentation des symptômes, notamment des démangeaisons, ce qui provoque un certain inconfort pour le patient. Gonflement possible, intoxication, développement de complications. Dans certains cas, des crises d'asthme peuvent survenir en raison de difficultés respiratoires dues à un œdème laryngé.
  • L'urticaire sévère s'accompagne d'un œdème grave, du développement de complications et de lésions des organes internes. Passage possible au stade chronique de la maladie.

Le traitement de ce diagnostic chez l'enfant nécessite obligatoirement la surveillance d'un médecin et le strict respect de ses recommandations. Un traitement médical est généralement prescrit en fonction des facteurs suivants:

  • la cause de la maladie;
  • l'âge du patient;
  • caractéristiques du corps et de la santé de l'enfant;
  • la présence de maladies concomitantes;
  • durée et nature de la maladie;
  • la présence de réactions allergiques à des médicaments.

Diagnostic opportun d'une maladie similaire

Dans la plupart des cas, le médecin établit le diagnostic principal après un examen externe du patient. Les symptômes de l'urticaire sous forme d'éruptions cutanées et de rougeur de la peau sont toujours présents sur le visage. En plus de l’examen, le médecin compile les antécédents du patient dans lesquels il est important de prendre en compte:

  • le moment d'apparition des signes de la maladie;
  • habitudes alimentaires au cours de la dernière fois;
  • interaction possible avec des produits chimiques;
  • la présence d'allergies;
  • médicaments.

Ces informations seront utiles pour établir un diagnostic précis.

Outre la collecte de l'anamnèse et l'examen externe - de la prévalence des lésions et de leur nature, le médecin peut ordonner des tests d'allergie, ainsi que des tests de scarification, d'application et de provocation. Ils permettent d'identifier la source de la maladie. De plus, les tests suivants peuvent être assignés:

  • tests sanguins généraux et cliniques;
  • sang pour la syphilis et l'hépatite;
  • l'urine et les matières fécales.

Ainsi que les procédures standard - ECG, échographie, FGDS, fluorographie.

Mener souvent une enquête complète avec les conseils de médecins, immunologistes, allergologues et gastro-entérologues.

Lors du diagnostic, il est important de différencier les éruptions cutanées des maladies telles que la rubéole, l'œdème de Quincke, la dermatite allergique et d'autres maladies de la peau.

Comment traiter l'urticaire

Avant de commencer le traitement de l'urticaire, il est important de déterminer la cause de son apparition et d'établir un diagnostic précis. Le but du traitement dépendra en grande partie de la source de la maladie.

Traitement général

Le traitement de l'urticaire doit viser à éliminer la cause qui en est la cause. Par exemple:

  • en cas d'allergie alimentaire - correction de la nutrition;
  • restriction ou remplacement de médicaments;
  • sous l'influence de facteurs environnementaux - leur exclusion;
  • éviter le contact avec des produits chimiques nocifs;
  • traitement de la source d'infection.

Ce sera la première étape de la récupération.

En outre, il est important d’exclure le développement ultérieur des symptômes de la maladie - utilisez souvent à cet effet des antihistaminiques.

Dans la plupart des cas, un traitement complexe est recommandé - prendre des médicaments, traiter la surface de la peau affectée pour soulager l'inconfort - des démangeaisons ou des brûlures, ainsi que se débarrasser des maladies associées.

Parmi les recommandations supplémentaires, nous pouvons distinguer les suivantes:

  • évitez les pièces bouchées avec de l'air chaud;
  • en prenant une douche, il est souhaitable d’exclure les exfoliants, le savon solide, les gants de toilette résistants; dans certains cas, il est possible d’utiliser des agents hydratants;
  • les vêtements serrés faits de matériaux synthétiques peuvent causer de l'inconfort, il est donc préférable de les remplacer par des vêtements à coupe libre de tissus de coton;
  • pour se laver ou se laver les mains, il est souhaitable d’utiliser de l’eau chaude, ni chaude ni froide, il faut éviter le contact avec la neige ou la glace;
  • il est parfois recommandé de boire beaucoup d'eau et de suivre un régime alimentaire prescrit.

Dans le traitement de l'urticaire, en plus du traitement principal et des recommandations du médecin, quelques astuces vous seront utiles:

  • il vaut la peine de refuser un coup de soleil;
  • éliminer les bains chauds;
  • dans certains cas, il n'est pas recommandé de visiter la piscine, le bain, le sauna;
  • Il est souhaitable d'abandonner l'utilisation de divers produits cosmétiques, y compris les produits cosmétiques décoratifs.

Utilisation de médicaments

Avant d'utiliser des médicaments, il est important de consulter votre médecin ou de suivre ses recommandations. Leur utilisation indépendante ou non systématique dans certains cas peut avoir un effet opposé et intensifier la réaction allergique, ce qui peut aggraver la situation et retarder le rétablissement.

Il existe certains médicaments courants pour traiter une maladie similaire:

  • antihistaminiques pour éliminer les causes d'urticaire associées à l'action de l'histamine - "dimédrol", "suprastine", "daizoline" ou "fenkarol" 1 à 2 comprimés par jour après les repas;
  • médicaments glucocorticoïdes ou hormonaux ayant un effet plus puissant - comprimés de pommade ou de prednisone, solution ou comprimés de dixméthasone, diprospan;
  • enterosorbants ou laxatifs pour éliminer une source d'allergie du corps - "charbon actif", "smecta" ou "enterosgel" sans danger pour le corps.

En présence de maladies concomitantes, les médicaments à utiliser pour leur traitement sont sélectionnés individuellement et sont prescrits en même temps que le traitement principal.

Traitement de l'urticaire à la maison

Étant donné qu’une telle maladie a plus de chances de rechuter et que sa forme négligée peut devenir chronique, il n’est pas rentable d’abuser de l’auto-traitement. Toutes les méthodes à la maison pour se débarrasser de l'urticaire sont mieux à discuter avec votre médecin.

Un autre argument en faveur de la consultation d’un spécialiste sera le fait que les remèdes populaires peuvent être des allergènes, ce qui n’affectera pas au mieux le traitement de la maladie.

Parmi les méthodes à domicile, on peut en identifier:

  • utilisation de l'huile d'hypericum à usage externe;
  • le céleri-rave sous forme de jus de fruits frais, il est recommandé de consommer une cuillerée à thé quelques temps avant les repas;
  • une infusion de feuilles de noix sèches pour administration orale est également parfois recommandée dans le traitement de l'urticaire;
  • des moyens supplémentaires d'ingestion peuvent être: une infusion d'écorce de chêne, une décoction de camomille ou une série.

Régime alimentaire pour l'urticaire

Étant donné que le diagnostic d'urticaire est souvent causé par une réaction allergique à un facteur irritant, un régime amaigrissant est parfois prescrit comme mesure de traitement. Il est important de noter que les aliments de régime ne doivent pas être prescrits indépendamment. Un tel régime non contrôlé peut nuire à l'état du corps humain ou aggraver les problèmes de santé existants. C’est pourquoi le choix du régime alimentaire doit être convenu avec le médecin.

Il existe une liste d'aliments souhaitables pour un tel diagnostic:

  • produits laitiers fermentés sans charges supplémentaires;
  • diverses céréales, à l'exclusion de la manne;
  • beurre ou tournesol sous forme raffinée;
  • pain aux céréales;
  • viande de boeuf, de dinde ou de lapin;
  • pommes à pelure jaune ou verte, poires, groseilles à maquereau;
  • légumes - courgettes, potiron, haricots verts, pois verts frais.

Il y a une question logique, que ne peut pas être mangé à l'urticaire? Si le diagnostic est dû à une allergie alimentaire, le régime alimentaire peut devenir bénéfique et, si l'éruption cutanée est provoquée par le développement d'une infection, une restriction alimentaire sévère peut affaiblir davantage le corps.

Il existe une liste de produits dont l'utilisation avec l'urticaire n'est pas recommandée:

  • pain frais;
  • des oeufs;
  • viandes grasses ou poisson;
  • bouillons de viande et de poisson lourds;
  • viande fumée, saucisses, produits semi-finis;
  • conserves, cornichons;
  • assaisonnements épicés, sauces;
  • champignons, noix;
  • agrumes, pêches, ananas, abricots, kiwi, cantaloup et melon d'eau;
  • raisins, toutes les baies rouges, cassis;
  • tomates, radis, poivrons, oignons verts;
  • confiseries et produits sucrés, chocolat, crème glacée, miel;
  • de boissons refus d'alcool, de cacao et de café noir.

Un tel régime est souhaitable et pendant quelque temps après la guérison, afin de prévenir la récurrence de la maladie et son caractère chronique.

À titre de menu exemplaire avec un tel régime, vous pouvez offrir cette option:

  • pour le petit-déjeuner - porridge au lait avec fruits, thé, un sandwich peut être remplacé par un pain aux céréales;
  • pour le déjeuner, préparez une soupe de légumes avec l'ajout de viande bouillie séparément, pour éliminer le bouillon gras de l'alimentation. Les viandes bouillies, compotées ou cuites à la vapeur ou les poissons de variétés faibles en gras, les côtelettes ou les boulettes de viande avec un plat d'accompagnement conviennent comme plat d'accompagnement;
  • pour le dîner, vous pouvez choisir une casserole de pommes de terre, de viande ou de poisson, avec des pommes de terre bouillies, du fromage cottage ou une casserole de fromage cottage avec certains fruits, tels que des poires ou des pommes au four;
  • pour le déjeuner ou les collations entre les repas principaux, vous pouvez choisir du kéfir, du fromage cottage, une pomme à la peau verte ou jaune.

Chez la plupart des patients, cette maladie est traitable et ne laisse pas de marques apparentes sur la peau. Dans les cas graves ou avancés, il existe un risque élevé de développer des complications ou une évolution chronique de la maladie. Par conséquent, le diagnostic en temps opportun, le refus de l’auto-traitement et la mise en œuvre des recommandations du médecin offrent la possibilité de faire aboutir la maladie.

Quelles sont les causes des symptômes de l'urticaire chez l'adulte?

Au moins une fois dans leur vie, de nombreuses personnes ont présenté des symptômes d'urticaire.

Une éruption rosâtre ou des cloques sur le corps ou le visage qui sont désagréables en apparence sont très gênantes, car outre les sensations esthétiques, les patients ressentent de fortes démangeaisons.

Dans ce matériel, nous comprendrons de ce qui arrive à l'urticaire, si elle peut apparaître sur les nerfs du sol ou du soleil sur la peau.

Caractéristiques de la maladie

L'urticaire est une réaction allergique caractérisée par des symptômes prononcés sous forme de vésicules rose qui piquent.

La maladie peut être localisée dans des zones limitées de la peau ou se répandre dans tout le corps.

Chez les adultes, l'urticaire la plus fréquente concerne les femmes âgées de 20 à 60 ans, ce qui peut être dû aux particularités de leur système endocrinien.

La plupart des patients souffrent d'une forme aiguë d'urticaire, qui survient au contact d'un allergène et se résorbe d'elle-même dans les deux jours suivant sa disparition.

Il existe également une forme chronique, provoquée par d'autres maladies ou par une exposition constante et prolongée aux stimuli.

Qu'est-ce qui se passe dans le corps?

Lorsqu'un allergène pénètre dans le corps ou par contact externe, une personne commence une production active d'histamine, qui s'accumule dans les cellules. En conséquence, la perméabilité des vaisseaux sanguins augmente, se produit un œdème, qui se traduit par des éruptions cutanées.

La réaction aux muqueuses au niveau d'une urticaire géante peut être quelque peu différente. Dans ce cas, le visage, les yeux, les lèvres, la langue et la gorge du patient se gonflent beaucoup. Ces réactions d'angioedema s'appellent angioedema et exigent les premiers secours immédiats.

Dans les allergies, le mécanisme de défense d’une personne - son système immunitaire - considère par erreur des substances inoffensives et des composés moléculaires complexes comme des éléments étrangers et dangereux.

Pour cette raison, la réaction est activée, généralement avec l'introduction de médicaments et d'antibiotiques, de gamma globulines et d'allergènes alimentaires.

Les principales causes de

Avant de commencer à traiter une maladie, vous devez trouver la source de la réaction allergique, à savoir l’allergène que vous recherchez. Les déclencheurs de réaction peuvent être très divers.

Considérez les raisons les plus courantes d'urticaire chez l'adulte:

    après avoir mangé - l'une des causes les plus populaires de l'urticaire. Les allergènes alimentaires pénètrent dans l'organisme et provoquent une réaction violente du système immunitaire. Souvent accompagné de troubles de l'estomac et des intestins.

Découvrez quel régime vous devez suivre avec l'urticaire sur ce lien.

  • du soleil ou du froid - un contact mécanique direct avec l'allergène n'est pas du tout nécessaire, il suffit simplement d'avoir une hypersensibilité cutanée à l'air froid ou à la lumière directe du soleil.
  • Après les antibiotiques, les médicaments contiennent de nombreux composés moléculaires complexes et des réactions croisées sont également possibles.
  • maladies auto-immunes se manifestant par de l'urticaire.
  • réactions pseudo-allergiques dues à une intolérance à certains produits et médicaments.
  • contact direct, contact avec les métaux, le bois;
  • produits chimiques ménagers - tous les détergents (pour le sol, la poudre, pour laver la vaisselle);
  • les piqûres d'insectes sont une cause fréquente d'urticaire sous forme d'urticaire;
  • problèmes et maladies du système digestif et des organes gastro-intestinaux;
  • réaction au sang ou aux organes du donneur;
  • infection parasitaire, helminthes;
  • perturbations hormonales, y compris pendant la grossesse;
  • stress sévère;
  • animaux domestiques, leur laine, leur salive;
  • la poussière et les acariens;
  • parfois, il y a une réaction à l'eau - la soi-disant aqua urticaire.
  • La cause peut être due à diverses maladies du foie, à la suite desquelles cette glande n’est pas en mesure d’assumer ses fonctions de nettoyage du sang et d’élimination des toxines et des allergènes du corps.

    Les symptômes peuvent apparaître sur les bras ou les jambes, chez les femmes enceintes, la propagation de l'urticaire commence le plus souvent par l'abdomen. Certains patients peuvent présenter un caractère récurrent de la maladie, principalement associé à des maladies auto-immunes chroniques.

    Si des ampoules cutanées apparaissent après la douche, elles peuvent être causées par l’eau du robinet, les shampooings, les gels douche et d’autres produits cosmétiques.

    Différents additifs et colorants sont des allergènes puissants pour les personnes sujettes à de telles manifestations.

    Si les symptômes se manifestent principalement ou uniquement la nuit, pendant et après le sommeil, il convient de porter une attention particulière à la propreté du linge de lit. Les acariens se multiplient rapidement dans les matelas et les oreillers. Un lavage régulier à haute température contribuera à résoudre ce problème.

    Urticaire sur le sol nerveux

    Il existe également des causes non allergiques de la maladie, qui ne sont pas liées à des stimuli externes.

    Chacun de nous est de temps en temps soumis à un stress sévère, irrité, nerveux. Car c'est le système nerveux du corps.

    De longues périodes d'agitation et d'expériences ont un impact négatif sur la santé de toute personne.

    Il existe même un dicton de ce type: «Toutes les maladies sont d'origine nerveuse» et ne sont pas nées de rien.

    Le travail nerveux est peut-être la principale cause des changements pathologiques, y compris l'apparition de l'urticaire sur le système nerveux.

    L'urticaire psychogène a une forme aiguë du cours, et peut indiquer la présence de maladies paresseuses du tube digestif ou du système cardiovasculaire.

    La psychosomatique de l’état chez l’enfant peut être associée à des problèmes scolaires, à de mauvaises relations avec ses camarades de classe, à une mauvaise performance, au mécontentement des parents.

    C’est le stress d’une éducation inappropriée et de la restriction de la liberté de l’enfant qui est une cause fréquente de troubles nerveux, qui se manifestent sous la forme de ruches sur la peau de l’enfant.

    Les principales causes de l'urticaire

    La maladie est une pathologie de la peau, qui a principalement une origine allergique et se caractérise par une apparition rapide d'éruptions cutanées.

    Il s'accompagne de fortes démangeaisons et ressemble à des cloques.

    L'urticaire, dont les causes sont différentes, peut devenir une maladie indépendante ou un symptôme d'une maladie.

    Comment manifeste

    L'apparence et l'évolution de la maladie influent directement sur l'apparence et les symptômes de la maladie.

    Cependant, la plupart des pathologies ont des manifestations caractéristiques communes:

    • éruption cloquante;
    • l'apparition d'œdème sur la peau;
    • augmentation de la température corporelle;
    • maux de tête;
    • douleur dans les articulations;
    • cloquage au-dessus de la peau;
    • rougeur de l'éruption cutanée;
    • cloquage;
    • démangeaisons sévères;
    • nature symétrique de l'éruption cutanée;
    • arrestation complète de l'éruption cutanée;
    • apparition d'éruptions cutanées n'importe où dans l'épithélium.

    Ce qui est dangereux

    En soi, la maladie ne représente pas un danger pour la vie. Mais quand un choc anaphylactique ou un œdème de Quincke apparaît, le pronostic devient moins favorable.

    Il est très important d'appeler une ambulance lorsque de tels symptômes apparaissent:

    • baisse de la pression artérielle;
    • gonflement du larynx et de la langue;
    • problèmes respiratoires - enrouement, enrouement, manque d'air;
    • douleur prononcée dans l'abdomen;
    • perte de conscience

    Il est important de garder à l'esprit que cette maladie est le symptôme d'une maladie interne, y compris les maladies oncologiques. Cela pèse de manière significative sur le pronostic pour la vie du patient.

    De plus, dans 30% des cas, l'urticaire devient chronique.

    Photo: chronique

    Causes de l'urticaire

    Les causes de l'urticaire peuvent être différentes. Pour que le traitement de la maladie soit le plus efficace possible, il est très important d'identifier à temps les facteurs qui ont conduit à son développement.

    L'hérédité

    La maladie survient très souvent chez les personnes dont les proches parents étaient atteints.

    L'apparition de cette maladie est un rôle très important joué par les caractéristiques distinctives de la réaction du corps.

    Si la mémoire génétique contient des informations sur des réactions similaires sur la peau, la maladie apparaîtra probablement.

    Une des causes principales sont diverses maladies du système digestif.

    Par exemple, si le foie ne traite pas le traitement des substances toxiques, il y aura un empoisonnement permanent du corps.

    Sous condition de prédisposition génétique, cela peut provoquer l'apparition de cette maladie.

    Un autre facteur commun dans l'apparition de cette maladie est la constipation chronique.

    S'ils sont à l'origine de la maladie, l'éruption cutanée disparaîtra quelques jours après l'élimination de ce problème.

    La durée de récupération est influencée par les caractéristiques individuelles de l'organisme.

    Les hormones

    L'une des principales raisons de l'apparition de cette maladie est le déséquilibre des hormones.

    À l'origine des pathologies auto-immunes, des anticorps spéciaux jouent un rôle.

    Ils sont responsables de la libération d'histamine, qui provoque des réactions allergiques.

    L'histamine est l'un des principaux composants du système immunitaire.

    Infection

    L'urticaire est souvent le résultat de micro-organismes pathogènes pénétrant dans le corps humain.

    Si, après cet événement, une réponse immunitaire inadéquate se produit, cela indique la nécessité de corriger ce système.

    Les parasites

    Une cause assez fréquente de cette maladie est l'invasion helminthique.

    Cela est dû au fait que les parasites laissent derrière eux des substances toxiques qui empoisonnent le corps.

    Dépression nerveuse

    Les médecins individuels soulignent la nature psychosomatique de la maladie. Dans ce cas, les tensions nerveuses provoquent l'apparition de lésions sur la peau.

    Si une personne a des problèmes psychologiques ou est constamment confrontée à des situations stressantes, une production active d'histamine et d'autres substances peut avoir lieu. En conséquence, une éruption cutanée apparaît.

    Vidéo: Caractéristiques de la maladie

    Pourquoi tel ou tel type apparaît?

    L'apparition d'un type particulier d'urticaire peut être affectée par divers facteurs. Un diagnostic précis des causes de la maladie augmente considérablement l'efficacité du traitement.

    Allergique

    Cette forme de la maladie peut être due à des facteurs internes ou externes.

    Dans le cas d'un contact primaire avec une substance allergène, une sensibilisation se produit et, dans le cas d'un contact secondaire, une réaction de type immédiat se produit.

    Il y a ensuite une libération d'immunoglobuline E, qui provoque la dégranulation des mastocytes et la synthèse des médiateurs.

    Dans le cas d'une forme allergique de la maladie, les médicaments et les aliments agissent généralement comme des allergènes.

    Les allergènes d'insectes jouent également un rôle important.

    Pointu

    La forme aiguë de la pathologie se développe immédiatement après le contact direct avec la substance allergène.

    Dans ce cas, les symptômes de cette maladie disparaissent littéralement au bout de quelques heures.

    Souvent, la forme aiguë de la maladie est associée à un angioedème.

    Les causes de l'évolution aiguë de la maladie résident le plus souvent dans:

    • consommation d'allergènes alimentaires ou de médicaments;
    • cette condition se produit souvent aussi quand les insectes piquent;
    • la forme aiguë peut être atypique. Cette maladie apparaît lorsque des stimuli mécaniques sont appliqués sur la peau.
    • il se caractérise par l'apparition de blisters de forme linéaire. Une caractéristique distinctive de ce type de maladie est l'absence complète de démangeaisons.

    Chronique

    La forme chronique de la maladie persiste généralement plus de 6 semaines.

    Dans la plupart des cas, ce type de maladie est provoqué par des facteurs non immuns, notamment des pathologies systémiques.

    Dans environ 70% des cas, la cause du développement d'une telle urticaire ne peut être établie.

    La formation de cette pathologie se produit avec un cours prolongé de sensibilisation.

    La sensibilité accrue des tissus et des cellules résulte de l'apparition de sources d'infection chronique.

    La cause de cette forme de la maladie peut être telle que:

    • amygdalite;
    • les caries;
    • annexite;
    • de plus, cela peut entraîner des problèmes dans le travail du système digestif et du foie.

    Quel devrait être un régime avec de l'urticaire? La réponse est ici.

    Mécanique

    Dans ce cas, des vésicules linéaires et des rougeurs apparaissent sur la peau, résultant d'une irritation mécanique.

    Cela peut être une pression de la ceinture ou des vibrations lors de la conduite d'un vélo.

    De plus, une urticaire mécanique peut apparaître 4 à 6 heures après que la peau ait été serrée avec des chaussures ou des bas élastiques.

    Cette forme de la maladie a deux types - réaction immédiate et retardée.

    Dans le premier cas, l'éruption cutanée et la rougeur de la peau apparaissent quelques minutes après la pression exercée sur celle-ci. L'éruption provoque une sensation de brûlure et dure environ une demi-heure. Cependant, l'éruption ne reste pas sur la peau plus de 2 heures.

    La réaction lente est l'apparition de vésicules douloureuses de couleur sombre, accompagnées de démangeaisons graves.

    Ils surviennent généralement sur les zones de la peau qui sont soumises à une compression prolongée après une marche ou une position assise.

    L'éruption apparaît environ une demi-heure ou même neuf heures après l'exposition à la peau.

    Il peut être présent pendant 36 heures et s'accompagne de frissons, de maux de tête et d'une détérioration générale du bien-être.

    Non allergique

    Une forme non allergique peut survenir lorsque la peau est exposée à la chaleur ou au froid.

    C'est également le résultat d'un contact avec de l'eau, surtout si du chlore et d'autres composants irritants sont présents.

    Un rôle tout aussi important dans la formation de la forme non allergique de la maladie est joué par l'impact de:

    • rayonnement solaire;
    • la neige;
    • la glace;
    • produits chimiques agressifs.

    Chez les enfants, la maladie peut être associée à une infection.

    Selon les statistiques, dans environ 60% des cas, les personnes atteintes d’urticaire détectent des maladies infectieuses, 10% répondent aux médicaments et seulement 5% réagissent à des troubles alimentaires irréguliers.

    Souvent, les causes de ce type de maladie ne peuvent pas être déterminées - dans environ 20% des cas.

    Démographique

    La forme démographique est la réaction de la peau à une irritation mécanique, qui se manifeste sous la forme de bandes saillantes au-dessus de la peau.

    Dans ce cas, les ampoules et les démangeaisons apparaissent généralement dans le sens des rayures.

    Cette forme de la maladie peut survenir n'importe où sur la peau, y compris le visage.

    Cette maladie peut avoir un caractère primaire. Un tel trouble se développe directement sous l'influence de l'allergène - laine, produits chimiques, etc.

    Attribuez également une forme secondaire de la maladie. Dans ce cas, l'urticaire se développe dans le contexte de la pathologie existante - par exemple, la mastocytose, la maladie sérique, etc.

    Cholinergique

    La forme cholinergique est le résultat d'un stress physique et émotionnel. Il apparaît sous un stress sévère.

    Le traitement symptomatique dans une telle situation n'apporte qu'un soulagement temporaire. Avec le stress prolongé, il est inefficace.

    Pour prévenir le développement de la forme chronique de la maladie, vous devez éliminer les sources de stress, suivre un traitement psychothérapeutique ou effectuer des activités de relaxation.

    Pourquoi des éruptions cutanées apparaissent sur différentes parties du corps

    Les taches et les éruptions cutanées sur la peau sont le principal symptôme de l'urticaire.

    Ils peuvent occuper une zone assez impressionnante sur le corps. Avec ce diagnostic, les taches apparaissent soudainement et peuvent se déplacer dans différentes zones.

    Ce phénomène est observé pendant plusieurs heures, mais après une journée, les lésions disparaissent et cela se produit également de manière soudaine.

    L'éruption peut être localisée sur n'importe quel site:

    • sur les jambes;
    • les mains;
    • télé;
    • cuir chevelu et pied.

    Cependant, dans la plupart des cas, cela affecte:

    1. les membres;
    2. organes génitaux externes;
    3. le visage, et en particulier la zone autour de la bouche et des yeux.

    Pourquoi les enfants tombent malades

    On diagnostique le plus souvent chez les enfants des formes aiguës de la maladie et l'urticaire est rarement observée chez les nourrissons de moins de six mois.

    Dans ce cas, la pathologie est dans la plupart des cas d'origine allergique.

    Beaucoup de facteurs y conduisent:

    1. produits alimentaires - œufs, lait, poisson, noix, miel, agrumes, viandes fumées, divers additifs ont les propriétés allergènes les plus prononcées;
    2. médicaments - antibiotiques, sulfamides, complexes vitaminiques, médicaments anti-inflammatoires, relaxants musculaires, inhibiteurs de l'ECA, agents de contraste pour rayons X;
    3. poison des hyménoptères - abeilles et guêpes;
    4. lésions infectieuses - pathologies chroniques d'origine fongique et bactérienne, maladies virales de nature chronique, dysbactériose intestinale, infection par la bactérie Helicobacter pylori;
    5. invasions helminthiques - pénétration de protozoaires et de vers dans le corps;
    6. les maladies auto-immunes - en particulier la thyroïdite;
    7. l'impact de facteurs physiques sur le corps - chaleur, froid, rayons ultraviolets, pression, vibrations.

    Dans la plupart des cas, l'urticaire chez les enfants provoque des médicaments alimentaires et des médicaments.

    Quel est le traitement de l'urticaire chez les enfants prescrits par un médecin? Détails dans l'article.

    À quoi ressemble l'urticaire chez l'adulte? Voir ci-dessous.

    Les groupes à risque existent-ils?

    Les catégories de population suivantes sont plus susceptibles de développer de l'urticaire:

    • les femmes de 20 à 60 ans - ce sont elles qui reçoivent le plus souvent le diagnostic d'urticaire solaire et d'urticaire au froid;
    • les personnes à la peau claire;
    • les personnes ayant une prédisposition génétique aux allergies;
    • les personnes qui ont des allergies;
    • jeunes enfants - jusqu'à 2 ans.

    L'urticaire est une maladie assez grave qui altère considérablement la qualité de la vie et peut entraîner des complications dangereuses.

    Pour que le traitement de la pathologie soit aussi efficace que possible, il est nécessaire de consulter un médecin à temps, qui établira les causes du développement de cette maladie.

    En fonction des facteurs provocants, le spécialiste doit choisir une thérapie.

    Dans quels cas l'urticaire peut-il apparaître sur la peau - types et méthodes de traitement?

    L'urticaire est une maladie hétérogène complexe caractérisée par l'apparition de lésions sous forme de vésicules (semblables à celles qui apparaissent après une brûlure d'ortie).

    Les éruptions cutanées vont du rose au blanc porcelaine, peuvent être de différentes formes et tailles. Levez-vous rapidement et disparaissez tout aussi rapidement. Souvent accompagné d'une légère douleur et de démangeaisons. Il existe de nombreux types et de nombreuses causes d'urticaire.

    L'urticaire est une maladie très commune. On estime que, au cours de la vie, il y a en moyenne 5 cas. L'urticaire affecte les personnes de tous âges.

    Mécanisme de formation de bulles

    L'urticaire est l'une des maladies allergiques causées par une mauvaise réponse du système immunitaire au contact de l'allergène. Ces maladies incluent la dermatite atopique, le rhume des foins, la pneumopathie allergique.

    L'urticaire a généralement une base allergique (bien que moins souvent, elle peut également avoir une cause non allergique, telle qu'un effet physique ou toxique).

    En règle générale, ils parlent des causes suivantes de l'urticaire:

    • idiopathique (le plus fréquent), - l'urticaire apparaît sans raison apparente.
    • infectieuse - l'apparition de l'urticaire peut être accompagnée de maladies telles que l'hépatite, la mononucléose infectieuse (infection par le virus d'Epstein-Barr), le SIDA
    • Anticorps liés aux IgE - cette forme d'urticaire se produit le plus souvent quand une guêpe ou un morsure d'abeille. Une autre raison est la réaction à certaines substances - certaines personnes présentent une hypersensibilité aux substances rencontrées au travail, telles que le latex (techniciens de laboratoire, médecins, infirmières), les cosmétiques (contenant du persulfate d'ammonium), les substances utilisées pour le bronzage peau, laine ou salive d'animaux
    • allergies alimentaires (lait de vache, noix, poisson). Les produits peuvent provoquer des modifications cutanées par le biais d’une réaction allergique, c’est-à-dire en utilisant des anticorps de la classe des IgE. Les réactions allergiques provoquent souvent des additifs alimentaires avec des conservateurs, des exhausteurs de goût, des colorants, etc.
    • antécédents de transfusion sanguine
    • apparus après la prise du médicament (par exemple, pénicilline, céphalosporine, aspirine et médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens)
    • causés par des facteurs physiques - le peignage peut conduire à ce qu'on appelle le dermographisme. Il gonfle, blanchit et rougit la zone grattée. Certains types d'urticaire peuvent être associés à un frottement, par exemple à partir d'une chemise. L'urticaire peut apparaître sous l'influence du rayonnement solaire.

    Les facteurs responsables de l'urticaire conduisent à la libération de cellules de ce qu'on appelle les médiateurs inflammatoires (par exemple, l'histamine, la prostaglandine, les leucotriènes). Ces médiateurs, agissant sur les petits vaisseaux sanguins, les développent et augmentent la perméabilité.

    En dernière analyse, la peau rougit et le liquide passe de la lumière des vaisseaux aux tissus environnants et développe un gonflement sous forme de bulles. Les médiateurs inflammatoires sont également responsables des démangeaisons.

    Les bulles apparaissent très rapidement et persistent pendant plusieurs heures. S'ils ne passent pas plusieurs jours, on parle d'urticaire chronique.

    L'apparition d'urticaire sur la peau s'accompagne souvent d'un gonflement des muqueuses de la cavité buccale et des voies respiratoires, et le gonflement de la glotte peut même être fatal.

    La forme la plus courante est l’urticaire allergique aiguë associée à une exposition à divers allergènes (air, aliments, médicaments et microbiens).

    Types et signes de l'urticaire

    L'urticaire est classé en fonction de la durée de la maladie ainsi que de l'étiologie, c'est-à-dire en raison du mécanisme conduisant à la libération d'histamine dans le derme à partir de mastocytes (mastocytes) responsables de la formation de bulles.

    • habituellement allergique
    • c'est le type le plus commun d'urticaire
    • les aliments peuvent être à l'origine de certains facteurs (puis l'urticaire est souvent accompagnée de nausées, de vomissements et de douleurs abdominales), ainsi que de médicaments et de pollen de plantes
    • les symptômes apparaissent plusieurs heures après le contact avec un facteur provoquant et peuvent durer de plusieurs heures à plusieurs jours
    • moins commun que aiguë
    • a plus souvent une nature non allergique
    • concerne principalement les adultes
    • prouvé sa connexion avec le système nerveux, c’est-à-dire qu’il peut causer des facteurs mentaux
    • cause commune - les allergènes, principalement les anesthésiques alimentaires ou par inhalation, peuvent également être associés à des troubles du tractus gastro-intestinal (helminthiases, candidoses, etc.)
    • son sous-type est l'intolérance non allergique à l'acide acétylsalicylique

    Urticaire causée par mécanique:

    • causée par une forte friction ou pression
    • a également une connexion avec le système nerveux, il est souvent précédé par un choc mental fort
    • caractérisé par un processus long, parfois pluriannuel
    • les changements se produisent quelques secondes ou quelques minutes après l'action du facteur mécanique
    • associés aux mécanismes de maladies allergiques (mais aussi parfois non allergiques)
    • le plus souvent causé par des poils d'animaux, des agrumes, des piqûres d'insectes
    • les personnes qui cuisinent des aliments peuvent être causées par des allergènes alimentaires tels que les pommes de terre, les asperges, les oignons, le poisson
    • On connaît également les ruches causées par certaines plantes.
    • la lésion est limitée par le lieu de contact avec l'allergène

    Urticaire physique se manifeste de plusieurs manières:

    • urticaire à froid - la forme la plus courante d'urticaire physique, provoquée par un refroidissement soudain de tout ou partie du corps, peut être immunisée, associée à la libération d'histamine ou non immunisée, ce qui peut être dû à des facteurs génétiques
    • chaleur urticaire - très rare, apparaît après un chauffage local à des températures supérieures à 40ºC
    • l'urticaire légère est une espèce rare, formée sous l'influence de la lumière du soleil, a un caractère immunitaire

    Types spéciaux d'urticaire

    L'urticaire peut également être une manifestation d'autres maladies et affections, telles que:

    • maladie sérique
    • inflammation vasculaire
    • maladies auto-immunes telles que la maladie de Hashimoto, le lupus systémique ou la maladie mixte du tissu conjonctif
    • la grossesse
    • tumeur maligne
    • hyperparathyroïdie
    • maladies génétiques rares

    Traitement de l'urticaire

    Dans la prévention de l'urticaire, il est tout d'abord important d'éviter les facteurs qui en sont la cause (produits allergènes, autres allergènes, rayonnement solaire excessif, par exemple).

    Parmi les médicaments utilisés principalement des antihistaminiques et des sédatifs (tranquillisants). Les antihistaminiques, comme leur nom l'indique, ont un effet antagoniste sur l'histamine. Pour cette raison, ils éliminent les symptômes de l'urticaire.

    Les antihistaminiques appartenant à la première génération, en raison de leur pénétration dans le système nerveux central, peuvent provoquer somnolence et sédation. Vous devez faire attention pendant ce traitement, surtout si vous allez conduire ou travailler en hauteur. Par conséquent, leur utilisation est recommandée le soir, de préférence avant le coucher. La somnolence peut être augmentée, surtout si les antihistaminiques sont associés à de l'alcool.

    Certains d'entre eux, outre la somnolence, ont des propriétés sédatives, par exemple l'hydroxyzine. Antihistaminiques I génération, principalement prescrits pour l'urticaire aiguë.

    Les antihistaminiques de la génération II sont utilisés en cas d’urticaire chronique. En raison de leur sélectivité vis-à-vis des récepteurs de l'histamine et de leur incapacité à franchir la barrière hémato-encéphalique, ils ne provoquent ni somnolence ni sédation, ils peuvent donc être utilisés pendant la journée. Cependant, ils doivent être utilisés avec prudence, car ils peuvent provoquer des troubles du rythme cardiaque.

    Le traitement par antihistaminiques est contre-indiqué pour les femmes enceintes. Un médecin peut vous prescrire des comprimés contenant de la chlorphénamine. Toutefois, cela comporte certains risques. On estime qu'un tel traitement sur plusieurs milliers de femmes enceintes a des effets néfastes sur le fœtus.

    Le traitement de l'urticaire chez les enfants peut également être fondé sur des médicaments antihistaminiques. Dans certains cas, l'urticaire allergique persistant longtemps, des glucocorticoïdes sont également utilisés (effet anti-inflammatoire et anti-allergique). Les corticostéroïdes affaiblissent la réponse immunitaire, entraînant la disparition de l'urticaire.

    Ces médicaments sont administrés en cas d'échec du traitement antihistaminique. Le médecin peut décider de la nécessité d'introduire des corticostéroïdes dans un court laps de temps, mais à une dose élevée. L'utilisation de corticostéroïdes pendant une longue période n'est pas recommandée, car des effets indésirables graves peuvent survenir:

    Vous pouvez également utiliser des préparations de menthol sur la peau. Ils sont utilisés comme thérapie supplémentaire. Le menthol a un effet calmant et désagréable sur les démangeaisons.

    Le traitement de l'urticaire allergique peut consister à modifier le régime alimentaire, à limiter ou à éliminer certains aliments, tels que le poisson, les crustacés, les tomates, les fraises, le chocolat, les boissons, le jus d'orange.

    Urticaire - symptômes, causes, types, ressemble à la peau, traitement et complications

    L'urticaire est l'une des maladies les plus courantes auxquelles un allergologue a recours. En général, le terme urticaire désigne un certain nombre de maladies spécifiques caractérisées par une nature différente de l'occurrence, mais se manifestant de la même manière.

    Quelle est la cause de l’occurrence, quels sont les premiers signes chez l’adulte et quel est le traitement prescrit, nous étudierons plus loin dans cet article et montrerons à quoi ressemble l’éruption cutanée sur la photo.

    Qu'est-ce que l'urticaire?

    L'urticaire est une cause hétérogène de maladie, dont la manifestation clinique principale est une éruption cutanée sous forme de vésicules étendues ou limitées, qui disparaissent spontanément ou sous l'influence d'un traitement approprié.

    En règle générale, l'urticaire est plus un symptôme qu'une maladie indépendante. Par exemple, il peut s'agir d'une manifestation cutanée de choc allergique, d'asthme bronchique, d'une sorte de maladie auto-immune. Dans de très rares cas, l'urticaire est une réaction allergique indépendante, sans symptômes associés.

    L'incidence de l'urticaire dans la population est assez élevée, ce qui la définit donc comme une maladie commune. De plus, au moins une fois dans une vie de l'ordre de 10 à 35% de la population l'a confrontée à une manifestation. Le traitement le plus défavorable est l'urticaire chronique, dont la durée est supérieure à 5 à 7 semaines.

    Selon la prévalence de la maladie du corps est divisé en options:

    • localisé - dans une certaine zone limitée du corps;
    • généralisée (distribution des éléments de l'éruption dans tout le corps), représentant un état potentiellement mortel, en particulier lorsqu'elle est localisée dans la zone des organes vitaux.

    Types d'urticaire en fonction de la durée de la maladie:

    • Urticaire aiguë. Dans le cas où l'urticaire dure jusqu'à 6 semaines, elle est considérée comme aiguë. La durée de la maladie est déterminée à partir de l'apparition de la première éruption cutanée et de la disparition de celle-ci.
    • Forme chronique. Si l'urticaire dure plus de 6 semaines, elle est considérée comme chronique. Associés à l'auto-intoxication et se retrouvent dans les maladies du système digestif, le foie. Les foyers d'infection chronique dans les amygdales et la vésicule biliaire, les caries et diverses invasions helminthiques peuvent également sensibiliser le corps et provoquer une forme chronique.
    • Urticaire chronique récurrente - peut survenir pendant plusieurs décennies avec des périodes de rémission partielle ou complète (affaiblissement). Il est souvent accompagné d'un angioedema. Des démangeaisons sévères amènent les patients à se peigner jusqu'au sang.

    Forme aiguë, avec le développement de l'angioedema. Ce type d’urticaire est accompagné d’un œdème des tissus adipeux et muqueux sous-cutanés. De tels œdèmes dans la région du larynx sont particulièrement dangereux car ils peuvent provoquer une asphyxie (asphyxie). L’œdème de Quincke est accompagné d’une vision trouble, de démangeaisons importantes et de la formation de cloques blanc-rose.

    Démographique

    L'urticaire dermographique (dermographisme) est un type d'urticaire dans lequel des cicatrices, telles que des cloques, apparaissent sur la peau du patient, résultant d'une action mécanique. Une caractéristique caractéristique de ce trouble est l'apparition soudaine et la disparition rapide des symptômes. Une auto-guérison se produit souvent chez les patients atteints de dermographisme.

    Urticaire solaire

    Lorsque l'hypersensibilité aux rayons ultraviolets apparaît urticaire solaire, chez les personnes ayant la peau sensible au printemps et en été, des cloques apparaissent sur les zones de peau ouverte après l'exposition au soleil. L'urticaire solaire touche principalement les femmes à la peau claire et aux cheveux blonds.

    Forme froide

    L'urticaire à froid se développe plusieurs minutes après le contact avec des facteurs tels que l'eau froide ou l'air excessivement froid, le vent glacé. Les manifestations des symptômes sont réduites à l'apparition de démangeaisons, de brûlures, d'un érythème (rougeur marquée de la peau), ainsi que de cloques et / ou d'œdèmes. Généralement, la concentration de ces manifestations est similaire à celle de l’urticaire solaire précédent.

    Médicament

    Une pathologie causée par les médicaments peut apparaître immédiatement, quelques minutes après l’utilisation du médicament, et peut apparaître seulement quelques semaines après l’arrêt du médicament. Le plus souvent, la forme posologique provoque:

    Urticaire de contact

    Se produit en raison d'une allergie à n'importe quel matériau. Par exemple, si vous êtes allergique à la laine, ce type de maladie se développe si une personne enfile des vêtements en laine. Des cloques et des démangeaisons apparaissent à l'endroit où l'allergène est en contact avec la peau.

    Les causes

    La progression des signes externes d’urticaire est due à une augmentation de la perméabilité vasculaire locale, qui provoque un gonflement rapide. Un facteur important dans l'apparition de cette pathologie est une prédisposition héréditaire aux allergies.

    L'urticaire est une maladie polyétiologique dont l'évolution est variable et il est parfois impossible de déterminer quel allergène a été à l'origine de son apparition dans chaque cas particulier. Ils peuvent être:

    • divers facteurs physiques (température, humidité, pression);
    • contact direct avec l'allergène ou son entrée dans le corps;
    • divers facteurs endogènes (processus pathologiques dans le tractus gastro-intestinal, infection bactérienne, maladies des organes internes, troubles du système endocrinien, processus métaboliques ou régulation neurohumorale).

    Parmi toutes les formes chroniques d’urticaire, l’idiopathie (de cause non identifiée) apparaît en moyenne dans 75 à 80% des cas, causée par un facteur physique dans 5% des cas, en raison d’autres facteurs, notamment allergiques.

    Diverses maladies peuvent servir de déclencheur, souvent les suivantes:

    • Infections virales: hépatite, herpès
    • Maladies causées par des parasites
    • Pharyngite, amygdalite
    • Lésions fongiques de la peau
    • Troubles du fonctionnement de l'intestin et du système digestif: gastrite, ulcère
    • Troubles hormonaux (la pathologie peut se faire sentir après l'utilisation de médicaments hormonaux au cours de la maladie ovarienne)
    • Maladie sérique
    • Cryoglobulinémie
    • Polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux
    • Maladies du système lymphoréticulaire
    • Dysfonctionnements de la glande thyroïde.

    Symptômes de l'urticaire + éruption photo

    Les principaux symptômes de l'urticaire sont: l'apparition soudaine d'une éruption cutanée spécifique et les démangeaisons qui l'accompagnent. Les éruptions cutanées sont de petites plaques de rougeur (érythème) qui se transforment rapidement en ampoules.

    En plus des démangeaisons sévères, des brûlures, en fonction de l'ampleur de la lésion, une personne peut ressentir:

    L'augmentation de la température est possible - fièvre de l'ortie. Les cloques et les symptômes peuvent disparaître sans laisser de trace en quelques heures à peine, ou la maladie se caractérise par une évolution stable ou ondulante sur plusieurs jours, voire plusieurs mois. Habituellement, après la disparition de la peau ne laisse aucune trace.

    Les éruptions cutanées dans l'urticaire peuvent être localisées sur toutes les zones de la peau - sur le cuir chevelu, sur le corps, sur les bras et les jambes, y compris la paume et la surface plantaire des pieds.

    La densité de mastocytes sur le visage et le cou étant très élevée, le nombre d'éléments ici est généralement supérieur à celui des autres zones du corps. Ils se produisent souvent sur les muqueuses, en particulier sur les lèvres, le palais mou et le larynx.

    Symptômes de l'urticaire aiguë:

    • l'apparition soudaine d'éruptions cutanées sans limites claires;
    • fièvre, malaise, frissons;
    • démangeaisons douloureuses;
    • cessation soudaine après quelques heures ou quelques jours (avec un cours favorable).

    Caractéristiques d'une éruption dans l'urticaire chronique:

    • l'urticaire chronique ne se caractérise pas par une éruption cutanée aussi abondante que dans la forme aiguë de la maladie;
    • les cloques se dressent au-dessus de la surface de la peau, ont une forme plate et des bords clairement définis;
    • visuellement, les éléments de l'éruption ressemblent à des traces de piqûres d'insectes et leur diamètre peut varier de un millimètre à plusieurs centimètres;
    • au début, les vésicules ont une couleur rose ou rouge, mais avec le temps, elles deviennent plus claires;
    • les éruptions cutanées démangent et peuvent former de grandes formations solides;
    • l'éruption apparaît spontanément, sans raison apparente;
    • Dans certains cas, la formation de cloques est précédée de facteurs tels que le changement climatique, divers rhumes et le stress.

    A quoi ressemble l'urticaire: photo

    L'apparition de cloques sur la peau avec de l'urticaire

    Symptômes de danger

    Est souvent l'une des manifestations du choc anaphylactique, ainsi que souvent associée à un œdème de Quincke. À cet égard, lorsque les symptômes suivants apparaissent, une assistance médicale doit être fournie de toute urgence:

    • Abaisser la pression artérielle;
    • Insuffisance respiratoire (enrouement, enrouement, manque d'air);
    • Gonflement de la langue, du cou;
    • Douleur abdominale aiguë;
    • Perte de conscience

    Des complications

    Les conséquences les plus graves sont l'œdème de Quincke. Dans certains cas, gonflement rapide de la langue, le larynx, une menace d'étouffement. Peigner le corps peut causer:

    • l'ajout d'une infection fongique ou bactérienne;
    • pyoderma (lésions cutanées purulentes);
    • folliculite;
    • furonculose.

    Diagnostics

    Le diagnostic commence généralement par une histoire complète. Le médecin précise:

    • quand et dans quelles circonstances des éruptions cutanées sont apparues;
    • combien de temps l'attaque a duré;
    • quels produits et médicaments ont été utilisés;
    • si la vaccination a été donnée.

    Les ruches peuvent être difficiles à distinguer de la toxicodermie ou des piqûres d'insectes.

    Souvent, les médecins prescrivent des échantillons destinés à provoquer une réaction allergique.

    Méthodes de recherche instrumentales et de laboratoire recommandées:

    • tests sanguins - cliniques, biochimiques;
    • analyse d'urine;
    • coloscopie;
    • ergométrie de vélo;
    • Rayons X de PPN et OGK;
    • Échographie - selon les indications;
    • ECG et EGDS;
    • examen parasitologique;
    • cultures bactériologiques de la muqueuse pharyngée sur la flore;
    • études bactériologiques des matières fécales, du contenu duodénal;
    • Radiographie des sinus paranasaux et des organes de la cavité thoracique.

    Traitement de l'urticaire chez l'adulte

    Le traitement le plus efficace contre l'urticaire consiste à identifier et à éliminer l'allergène. Mais s'il est impossible d'établir un allergène ou si l'urticaire est épisodique, un traitement local et un antihistaminique aident à éliminer rapidement les symptômes. Pendant la période de traitement, il est important d'observer un régime hypoallergénique, de ne pas utiliser de parfumerie et de se mettre en contact avec des substances agressives, afin de ne pas provoquer une nouvelle attaque de l'urticaire.

    Points spéciaux dans le traitement:

    • Le choix initial du médicament dépend principalement de la gravité.
    • Dans la plupart des cas, le traitement de l'urticaire chronique nécessite une longue période (de plusieurs semaines à plusieurs mois).
    • Il convient de rappeler que la maladie cesse souvent spontanément dans 50% des cas.
    • Il est nécessaire de traiter les foyers d'infection chroniques existants afin de restaurer la microflore intestinale normale.

    Le traitement étiotropique implique l’élimination du facteur provoquant. Il est important d'éviter tout contact possible avec des allergènes de toute nature. Il est nécessaire d'ajuster le régime alimentaire, de procéder à un nettoyage en profondeur des lieux. Si l'urticaire a été causée par la prise de certains médicaments, leur utilisation devient inacceptable pour la vie.

    En tant que moyen de thérapie systémique chez les patients adultes, les médicaments suivants sont utilisés:

    1. Antihistaminique. Ceux-ci comprennent la difénine hydramine, la cétirizine, la loratadine et d’autres médicaments.
    2. Glucocorticostéroïdes systémiques dans le cas d’une pathologie généralisée (dexaméthasone, prednisone).
    3. Moyens de désensibilisation. Ceux-ci incluent: la cocarboxylase, le unitiol, le chlorure de calcium.
    4. Chlorhydrate d'épinéphrine en cas d'œdème aigu et mettant en danger la vie du patient.

    Antihistaminiques appartenant aux deuxième et troisième générations.

    Après avoir identifié un allergène, il est souvent recommandé:

    • Hypersensibilisation (méthode permettant de réduire la sensibilité du corps à l'allergène)
    • Élimination de l'irritation de la peau sous forme de démangeaisons et de brûlures (le plus souvent, ces manifestations aident à retirer les comprimés de l'urticaire, par exemple, Tavegil, Suprastin)
    • Réorganiser les foyers d'infection (prévention)
    • À examiner pour détecter les maladies de l’estomac et, si elles se présentent, effectuer leur traitement
    • Vermifuge (il s'agit d'un ensemble de mesures visant à éliminer les maladies causées par divers parasites, par exemple les vers)

    Premiers secours

    En cas de gonflement grave, de difficultés respiratoires, la boursouflure doit immédiatement appeler une ambulance. Avant l'arrivée de l'équipe médicale:

    • arrêter le contact avec l'allergène;
    • déboutonner tous les vêtements de compression;
    • ouvrir une fenêtre ou une fenêtre;
    • donner à la victime des antihistaminiques;
    • Recommandé tous les sorbants, que vous trouverez dans la trousse de secours - charbon activé ou blanc, Polysorb, Enterosgel;
    • gouttes de vasoconstricteur nasal;
    • homme d'eau eau minérale;
    • si vous êtes allergique aux piqûres d'insectes, appliquez une compresse froide sur l'endroit touché.

    Régime alimentaire

    Le régime alimentaire pour l'urticaire fait partie intégrante du traitement, car cette maladie appartient à un groupe hétérogène de dermatoses, qui se développent dans la plupart des cas sous forme de réactions allergiques à divers facteurs provoquants.

    Le régime alimentaire devrait être basé sur les principes suivants:

    • exclure du régime des aliments que vous connaissez et provoquant des réactions allergiques et des aliments provoquant votre réaction croisée (par exemple, tous les légumes, les baies et les fruits sont rouges);
    • Évitez les excès de protéines dans votre régime alimentaire.
    • Ne pas inclure dans le menu inconnu pour vous, ainsi que des produits génétiquement modifiés;
    • manger des aliments simples qui contiennent un minimum d'ingrédients, exclure les plats complexes, y compris divers assaisonnements et sauces;
    • n'utilisez que des produits frais, évitez les produits de longue conservation (conserves, conserves);
    • donner la préférence aux plats faits maison, ne pas inclure les produits semi-finis dans le régime;
    • essayez de diversifier le menu de manière optimale, car un produit souvent utilisé dans les aliments peut avoir un effet sensibilisant;
    • limiter la consommation de sel de table et de glucides simples, ainsi que d'aliments frits, épicés et salés;
    • éliminer complètement l'utilisation de boissons contenant de l'alcool.

    Lors de la prescription d'un régime pour l'urticaire aiguë, il est recommandé d'inclure ces produits dans le régime:

    • céréales, à l'exception de la manne;
    • produits laitiers fermentés (sans aucun additif);
    • fromage à pâte molle;
    • viande maigre (boeuf, lapin, dinde);
    • toutes sortes de choux (sauf le chou rouge), courgettes, citrouilles, pois verts frais et haricots verts, aneth et persil;
    • pommes (à la peau verte ou jaune), poires, cerises jaunes, groseilles blanches et groseilles à maquereau;
    • beurre, huile végétale raffinée;
    • pain de grain ou du pain.

    Au fur et à mesure que les manifestations cliniques s'atténuent, divers fruits et légumes sont introduits dans le régime à petites doses: d'abord, de couleur verte ou jaune, et au bout de quelques jours, en l'absence de lésions, les représentants de ces familles sont orange (citrouille) et rouge.

    Les médecins recommandent de tenir un journal alimentaire. Dans ce document, le patient doit déterminer ce qu'il a mangé et quand, et surtout, l'urticaire ne s'est pas manifestée. De cette manière, il est possible de déterminer avec précision le produit allergène et de déterminer aussi précisément que possible quels produits le régime alimentaire après l'urticaire devrait exclure.

    Remèdes populaires

    Avant d'utiliser des remèdes populaires pour l'urticaire, vous devez consulter un spécialiste.

    1. En tant que sédatif et tonique, il utilisait de la teinture d’aubépine et de la valériane. Pour ce faire, les ingrédients sont mélangés dans des proportions égales et pris au coucher en une quantité de 30 gouttes, en lavant le mélange avec de l'eau.
    2. Le céleri-rave a une bonne action anti-œdème et diurétique. Il est frotté sur une râpe, la masse est pressée à travers une gaze, le jus obtenu est pris une cuillère à soupe trois fois par jour avant les repas.
    3. Une infusion d’yarrow (1 cuillère à soupe pour 200 g d’eau bouillante, laisser reposer pendant 45 minutes) boit un tiers de verre trois fois par jour avant les repas. Décoction d'herbes préparées dans les mêmes proportions que l'infusion, cuire 10 minutes. Prenez le même schéma que la perfusion.
    4. Prenez de petits morceaux (10-15g) de racine de réglisse deux fois par jour avant les repas.
    5. Préparez l’infusion de feuilles de menthe et prenez-la trois fois par jour pendant 50 g. L’infusion a un léger effet sédatif et a un effet bénéfique sur le tube digestif.

    Lorsque les premiers symptômes de l'urticaire apparaissent, contactez immédiatement un dermatologue ou un allergologue. En cas d'assistance tardive, des complications sont possibles. Prenez soin de vous et de votre santé!