Névrodermite

La neurodermatite est une maladie cutanée neurogène-allergique (neuroallergotermatose) qui a une évolution chronique et récurrente. La neurodermatite se caractérise par des éruptions cutanées humides, des accès de démangeaisons sévères, des grattements, suivies par la formation de croûtes, une pigmentation et un épaississement de la peau sur les zones touchées. La neurodermatite est diagnostiquée sur la base d'un examen dermatologique, d'une détermination du niveau d'IgE, de tests d'allergie cutanée, d'une biopsie cutanée. Le traitement de la névrodermite comprend un régime hypoallergénique, un régime protecteur, un antihistaminique, des sédatifs, des corticostéroïdes, l’utilisation externe de pommades, la balnéothérapie, la physiothérapie et la balnéothérapie.

Névrodermite

La neurodermatite est une dermatose chronique de nature neuroallergique, avec des exacerbations fréquentes. Actuellement, en dermatologie clinique, le terme "dermatite atopique" est utilisé pour désigner un groupe de maladies qui se manifestent avec des manifestations allergiques cutanées. Ce concept combine des formes nosologiques individuelles telles que la neurodermatite, le prurigo (prurit), l’eczéma, la diathèse exsudative, la dermatite de la couche, etc. Cependant, jusqu’à présent, des diagnostics séparés sont largement utilisés en allergologie clinique, en dermatologie, en pédiatrie. ces formes. Selon de nombreuses études, la dermatite atopique est largement répandue dans différents groupes d’âge et se produit chez 0,6 à 1,5% des adultes. L'incidence de névrodermite est plus élevée chez les femmes (65%) et les résidents de mégalopoles.

Causes de névrodermite

Malgré de nombreuses années d'étude du problème de la neurodermatite, il reste encore beaucoup de «points blancs» dans son étiologie et sa pathogenèse.

  • La théorie neurogène de l'origine de la neurodermatite joue un rôle de premier plan dans la genèse de la maladie en perturbant le RNB, ce qui s'accompagne d'une discoordination des processus nerveux, de modifications pathologiques de leur force, de leur équilibre et de leur mobilité. Chez les patients atteints de névrodermite, il existe une corrélation directe entre la gravité des manifestations cutanées et les troubles fonctionnels du système nerveux. La théorie neurogène est également favorable au fait que des situations stressantes peuvent provoquer la manifestation d'une neurodermatite ou son aggravation. Les personnes souffrant de névrodermite ont des traits de personnalité névrotiques: anxiété, labilité émotionnelle, tension, dépression, hypochondrie, dépression, etc.
  • La théorie allergique de la genèse de la neurodermatite au centre du corps soumet l'hypersensibilisation de l'organisme à celles-ci ou à d'autres substances alimentaires, médicinales et chimiques. Les adeptes de cette théorie pensent que la neurodermatite est une continuation directe de la diathèse exsudative-catarrhale de l’enfance. La proximité de la dermatite allergique aux maladies allergiques est indiquée par la combinaison fréquente de dermatose allergique avec urticaire, pollinose, asthme bronchique et conjonctivite allergique.
  • La théorie héréditaire examine l'étiologie et la pathogenèse de la neurodermatite en rapport avec une prédisposition génétique à l'atopie. Ainsi, des études montrent que la dermatite atopique se développe chez 56 à 81% des personnes dont les parents (respectivement un ou les deux) ont également souffert de cette maladie. Compte tenu de ce qui précède, très probablement, il convient de réfléchir à la nature neurogène-allergique de la neurodermatite et à son développement préférentiel chez les personnes présentant une prédisposition héréditaire.

Les facteurs psychogènes, l'intoxication, les stimuli endogènes et exogènes (exacerbation d'infections chroniques, alimentation, inhalation, allergènes de contact, insolation, vaccination), les troubles endocriniens, la grossesse, l'allaitement, etc. peuvent déclencher l'apparition et la progression d'une neurodermatite. Système gastro-intestinal (fermentopathies, gastroduodénite, dysbiose intestinale, constipation, dyskinésie, voies biliaires, pancréatite chronique, etc.) et organes ORL (sinusite, ethmoïdite, chronique e amygdalite et pharyngite), ce qui crée des conditions pour autosensibilisation et autointoxication.

Pathogenèse

Les principales modifications pathogéniques de la neurodermatite sont liées à des troubles immunitaires, à une production excessive de substances vasoactives et à une dysrégulation du tonus vasculaire. Ainsi, chez 80% des patients atteints de névrodermite, une augmentation significative du taux d'IgE et d'éosinophiles dans le sang est détectée. La libération accrue de médiateurs inflammatoires, en particulier d'histamine, détermine les démangeaisons persistantes et la sensibilité cutanée caractéristiques de la neurodermatite. Le résultat d'un changement du tonus vasculaire de la peau devient un dermographisme blanc persistant, une diminution de la température de la peau non affectée. Une perturbation du métabolisme lipidique, de la fonction des glandes sébacées et sudoripares conduit à une peau sèche. Les altérations pathologiques de la peau accompagnées de neurodermatite sont représentées par une acanthose, un œdème intercellulaire (spongieux), une hyperkératose et la présence d'infiltrats périvasculaires dans le derme.

Classification

En fonction de la prévalence des lésions cutanées, on distingue les formes de névrodermites suivantes:

  • limitée (lichen Vidal) - capture certaines zones de la peau
  • disséminée - combine plusieurs foyers de névrodermite limitée.
  • lésion diffuse - diffuse de la peau.

Un certain nombre d'auteurs s'identifient à la dermatite atopique diffuse et à la dermatite atopique. Par la nature des changements cutanés dans les lésions touchées, on distingue les types suivants de neurodermites limitées: psoriasiformes (avec foyers de desquamation), blanches (avec foyers de dépigmentation), décalaminantes (avec lésions du cuir chevelu et développement de l'alopécie), linéaires ou hypertrophiques (avec des manifestations cutanées sous la forme de bandes linéaires), folliculaire (avec la formation de papules en pointe dans la région des cheveux).

Symptômes de névrodermite

Dans une version limitée, la lésion cutanée est généralement représentée par des plaques de démangeaisons locales ne dépassant pas une paume dans la région du dos ou du côté du cou, des plis inguino-fémoraux, du scrotum, des lèvres, du pli interyagal. Les zones de peau altérées sont des zones de lichénification entourées de papules disséminées à la périphérie. À la fin de la neurodermatite, il se forme une hyperpigmentation le long des bords de la lésion, ce qui peut créer un fond de leucoderme secondaire dans les zones à gratter.

La formation d'une neurodermatite diffuse, en règle générale, est précédée par la présence d'une diathèse exsudative pendant la petite enfance, puis d'un eczéma infantile et, enfin, de la dermatite atopique elle-même (neurodermatite diffuse). Localisation typique de la lésion: visage (front, joues, bord de la lèvre rouge), courbures de cou, de coude et de genou, poitrine, intérieur des cuisses. La peau des sites de lésion est sèche, hyperémique, lichénisée, avec excoriations, croûtes, foyers d'exsudation. les limites de la peau altérée sont floues. Avec la présence du bord rouge des lèvres, une chéilite atopique se développe.

Le symptôme principal de la neurodermatite est une démangeaison douloureuse de la peau, aggravée la nuit. Des démangeaisons intenses procurent au patient des expériences émotionnelles et physiques, conduisant à l'insomnie, à l'irritabilité, à des changements de personnalité névrotiques et à la dépression. Les peignes de la peau sont souvent accompagnés par la formation de plaies non cicatrisantes, l'ajout d'une infection secondaire. Les complications de la névrodermite peuvent inclure folliculite, impétigo, furonculose, staphylodermie, hydradénite, lymphadénite, lymphangite, infection fongique, lésions virales (molluscum contagiosum, verrues simples et plantaires, forme herpétique de Kaposi), etc.

Parmi les autres symptômes cutanés liés à la neurodermatite diffuse, il y a des cernes sous les yeux, des plis sous-orbitaux longitudinaux (lignes Denny-Morgan) sous les paupières inférieures, des plis profonds palmaires et plantaires, une kératose folliculaire. Les patients atteints de névrodermite sont caractérisés par une faiblesse et une fatigabilité rapide, une perte de poids, une hypotension, une hypoglycémie; parfois ils ont la cataracte, le kératocône, l'eczéma du mamelon, l'ichtyose. Pour les névrodermites diffuses, les exacerbations aiguës pendant la période automne-hiver et la rémission pendant la saison chaude sont typiques.

Diagnostics

Le diagnostic de névrodermite peut être posé par un dermatologue spécialiste ou un allergologue immunologue sur la base de signes cliniques, car il n’existe aucun marqueur spécifique de laboratoire et d’instrument pour cette maladie. Les critères de diagnostic de la dermatite atopique sont les suivants: dermatite avec localisation typique, sécheresse de la peau, démangeaisons et démangeaisons intenses de la peau, évolution chronique récurrente. La présence de maladies allergiques concomitantes (rhinite allergique, asthme bronchique, etc.), le fardeau héréditaire des maladies atopiques, le lien entre les exacerbations et une allergisation supplémentaire du corps, revêtent une grande importance diagnostique.

Les tests sanguins de névrodermite montrent une éosinophilie, une augmentation du taux d'IgE totales et spécifiques de l'allergène. Lors des tests d'allergie cutanée (scarification, application), une réaction positive à certains allergènes est constatée. Lors de la réalisation d'une biopsie cutanée, une image morphologique caractéristique de la neurodermatite est révélée. Le diagnostic différentiel de névrodermite doit être posé avec dermatite (séborrhéique, contact), dermatofitiya, lichen rose, gale, psoriasis, eczéma dishydrotique, etc.

Traitement de névrodermite

La stratégie moderne pour le traitement de la neurodermite comprend les domaines suivants: élimination des facteurs de cause importante (infectieux, allergènes, psychogènes) conduisant à une exacerbation de la dermatose allergique; traitement topique externe (anti-inflammatoire, hydratant); traitement systémique.

  • Thérapie de régime. Un patient souffrant de névrodermite est soumis à un régime hypoallergénique; respect du régime de protection, y compris sommeil complet, manque de stress, etc. porter du linge et des vêtements en matériaux naturels; assainissement des foyers chroniques d’infection des voies respiratoires supérieures et du système dents-mâchoires.
  • La thérapie locale de la névrodermite est réalisée à l’aide de pommades à la corticothérapie, de pommades au goudron, de pommade au naphtalane et de produits cosmétiques pour le soin de la peau. Cryomassage, physiothérapie (phonophorèse avec corticostéroïdes, thérapie diadynamique, magnétothérapie, inductothermie, galvanisation, darsonvalisation, électroson), réflexothérapie (électroacupuncture, ponction laser), foyers circummet de neurodermites limitées avec bétaméthasone, hydrocortisone pouvant avoir un effet positif.
  • La pharmacothérapie systémique de la neurodermite est réalisée dans différentes directions. Le rôle principal dans le traitement est donné aux antihistaminiques, aux sédatifs et aux immunomodulateurs, aux corticostéroïdes systémiques, aux vitamines. La thérapie immunosuppressive, la thérapie PUVA et la photothérapie sélective, l'irradiation du sang par le rayonnement ultraviolet, l'oxygénation hyperbare et la plasmaphérèse peuvent être indiqués chez les patients présentant des formes graves de neurodermite diffuse.

La cure thermale est recommandée pour les patients atteints de neurodermite en climat de mer sèche, de bains de radon et de sulfure d'hydrogène, de thalassothérapie.

Pronostic et prévention

La neurodermatite limitée a un cours plus facile que la forme diffuse. Des démangeaisons constantes et des défauts esthétiques provoquent l’immobilisation des patients, entraînant des troubles mentaux secondaires, une dégradation de la qualité de la vie et une limitation des performances. Cependant, avec l’âge (entre 25 et 30 ans environ), de nombreux patients, même atteints de neurodermite diffuse, peuvent présenter une régression des symptômes en manifestations focales ou même une auto-guérison spontanée.

La prévention des névrodermites devrait commencer dès la petite enfance et inclure l'allaitement, l'introduction rationnelle d'aliments complémentaires, le respect des recommandations diététiques pour la nutrition des enfants, le traitement des maladies concomitantes, l'exclusion des facteurs psycho-traumatiques.

Symptômes et traitement de la neurodermatite chez l'adulte et l'enfant

12/26/2017 Traitement: 3,519 vues

Quelle maladie

Il est à noter que la dermatite atopique est exclue de la classification moderne des maladies selon la CIM. Cette maladie est remplacée par la dermatite atopique.

De par le nom de la pathologie, il est clair que ses causes résident à la fois dans les problèmes de deux sphères: le système nerveux et la peau. Un tel diagnostic est trouvé chez les hommes et les femmes. Les statistiques montrent que les enfants et les adolescents ont la maladie plus souvent que les adultes.

Parmi tous les problèmes dermatologiques, la neurodermatite représente environ 40% des cas. La pathologie se développe sous l'influence d'un groupe de facteurs endogènes, en particulier de troubles du métabolisme, des organes internes et du système nerveux.

La neurodermatite se manifeste par la formation d'éruptions pleureuses sur le corps, localisées à différents endroits. Aux stades suivants de la pathologie, des croûtes et des phoques se forment à différents endroits.

C'est important! Si les adultes remarquent des formations similaires chez un enfant, il est important de consulter un médecin, car si la maladie n'était pas traitée, le relief cutané pourrait changer et d'autres conséquences pourraient en découler.

Causes de la maladie

Afin de traiter avec succès la dermatite atopique, il est nécessaire de déterminer les causes de la maladie et de déterminer quels facteurs doivent être exclus pour réduire le risque d'exacerbations et l'évolution de la maladie.

Les principales causes de neurodermatitis incluent:

  • prédisposition génétique;
  • problèmes émotionnels à long terme, dépression, stress;
  • exposition externe à de fortes poussières ou à des substances nocives de l'environnement;
  • horaire de vie instable avec violation du sommeil et du repos;
  • stress physique constant;
  • abus prolongé de drogues;
  • intoxication alimentaire;
  • contact fréquent avec des allergènes (pollen, laine, poussière, duvet);
  • manque de sommeil;
  • effort mental;
  • dysfonctionnements dans les organes du tractus gastro-intestinal;
  • maladies infectieuses;
  • immunité réduite.

On considère que le risque de souffrir de neurodermatite est plus élevé si une personne utilise très souvent et en grande quantité des produits d’hygiène de composition synthétique et boit également de l’eau chlorée.

Note! En cas d'allergie, plus la variété d'aliments dans le régime alimentaire est large, plus le risque de neurodermatite est élevé.

Tant pendant le traitement à domicile que la prévention, il est important d’éliminer complètement de votre vie l’impact négatif de tous ces facteurs.

Classification

Il existe plusieurs types de neurodermite et chaque type de pathologie a ses propres caractéristiques. Examinons plus en détail chacune de ces formes de la maladie.

Formulaire limité

La dermatite atopique restreinte est une forme de la maladie dans laquelle on ne se plaint d'éruptions cutanées que dans une partie clairement définie de la peau.

Avec ce type de pathologie, les lésions se concentrent dans les zones suivantes:

  • sur le cou;
  • dans la région de l'aine;
  • dans la région génitale;
  • dans la partie prianale;
  • dans les fosses de coude;
  • sous les genoux.

La nature de l'éruption dans cette forme de pathologie est la suivante:

  • lésions claires de forme ronde;
  • plus symétrique;
  • rose ou marron;
  • la peau dans ces endroits est sèche;
  • les bords de la zone touchée sont clairement colorés.

Avec la neurodermatite focale, les lésions cutanées ne sont pas mouillées. La peau est rougie, couverte de croûtes et d'écailles. Il y a une forte démangeaison, aggravée la nuit.

Forme diffuse

La dermatite cutanée est plus grave avec la névrodermite diffuse. De multiples lésions se forment sur le corps humain. Dermatite atopique sur les bras, les jambes, sous les genoux, dans les coudes. Une nododermite sur le visage, y compris sur les joues, les lèvres et le nez, provoquée par une éraflure de courte durée, peut devenir suintante, mais sans influence externe, les plaies se dessèchent rapidement.

C'est important! Si la maladie s'est développée pendant l'enfance, le cuir chevelu et les zones autour des yeux sont affectés.

Forme hypertrophique

La neurodermite hypertrophique est la forme de pathologie la plus rare dans laquelle des lésions se forment à l'intérieur de la cuisse et à l'aine.

Les patients ont noté des démangeaisons prononcées, une infiltration et une lichénification de la peau. La maladie peut être compliquée par des formations verruqueuses.

Autres formes de la maladie

Beaucoup moins commune telle dermatite atopique:

  • linéaire (localisé dans les extensions, entre les doigts, ressemble à des rayures);
  • folliculaire (des papules se forment le long de la bouche du follicule pileux);
  • dépigmentée (la peau perd son pigment et blanchit);
  • dekalviruyuschuyu (affecte la peau où il y a des poils duveteux et entraîne sa perte);
  • psoriasiforme (sceaux rouges à écailles argentées, la tête et le cou étant la principale place).

Quelle que soit la forme de pathologie, elle doit être diagnostiquée le plus tôt possible.

Symptomatologie

Pour poser un diagnostic à temps, il est nécessaire de pouvoir reconnaître les premiers signes de la maladie. La dermatite atopique peut donc être déterminée par les symptômes suivants:

  • démangeaisons sévères, aggravées la nuit;
  • les sensations ne peuvent pas être contrôlées et le patient se peigne la peau avant la formation de plaies qui pleurent, ce qui provoque une douleur;
  • après guérison, la peau devient rugueuse;
  • les tissus se recouvrent progressivement d'éruptions cutanées, de boutons et de points.

Le foyer de l'inflammation varie selon les zones. Au centre, la pigmentation de la peau est plus prononcée, elle est plus dense. La photo est plus prononcée. Avec la formation de papules, ils acquièrent une brillance malsaine. Ces parties de la peau sont généralement sèches et squameuses.

En plus des lésions cutanées, des symptômes courants peuvent apparaître. Parmi eux:

  • faiblesse générale;
  • fatigue accrue;
  • abaisser la pression artérielle;
  • perte de poids;
  • baisse de la glycémie.

Certains patients signalent des dysfonctionnements des organes internes. Le plus souvent, en cas de névrodermite, les premiers secours peuvent être nécessaires pour les ganglions lymphatiques et les glandes surrénales.

Note! Des démangeaisons persistantes peuvent causer des troubles mentaux.

En présence de dermatite atopique, des maladies concomitantes se manifestent souvent, notamment l'asthme bronchique et la dermatite de contact.

Le cours de la dermatite atopique est saisonnier. Les manifestations les plus frappantes de cette pathologie chronique se situent dans la période automne-hiver.

Diagnostics

Le diagnostic de neurodermatitis a impliqué un docteur dermatologue. En règle générale, le diagnostic n'est pas difficile. Pour le médecin, il est important de différencier cette pathologie de la gale, du lichen plat, de la forme chronique de l’eczéma, de certaines infections fongiques de la peau.

Le médecin écoute les plaintes du patient, l’interroge sur les maladies chroniques de sa famille, lui demande un test sanguin pour les immunoglobulines. Si la peau est recouverte de pustules, un frottis bactériologique doit être effectué.

Traitement de la maladie

Pour vous débarrasser des symptômes de la neurodermatose, vous devez suivre strictement la prescription d'un médecin.

C'est important! Si vous présentez des signes de maladie pendant la grossesse, vous devriez consulter votre médecin le plus tôt possible afin de trouver les médicaments qu'il est permis de prendre pendant cette période.

Le traitement vise à éliminer les facteurs qui déclenchent la maladie. Grâce au traitement de méthodes compétentes, vous pouvez traiter rapidement les symptômes et revenir au mode de vie habituel.

Traitement général

En plus de l'utilisation de médicaments, le patient doit tenir compte des recommandations suivantes:

  • suivre un régime strict;
  • éliminer le contact avec les animaux;
  • ne pas entrer en contact avec des aliments pour animaux, en particulier pour les poissons;
  • effectuer régulièrement un nettoyage en profondeur avec de l'humidité;
  • enlever les tapis et nettoyer tout ce qui peut être l'habitat des acariens;
  • porter des vêtements amples pour ne pas frotter ni traumatiser la peau;
  • évitez de porter des articles en laine ou en synthétique;
  • ne prenez pas de bains et de douches très souvent;
  • essayez d'éviter le stress et le surmenage.

Ces recommandations aideront à récupérer bientôt.

Traitement médicamenteux

Pour les névrodermites, seul un médecin doit prescrire un médicament. L'automédication peut être dangereuse.

En règle générale, les pilules prescrites qui ont un effet sédatif. Cela est nécessaire pour normaliser le fonctionnement du système nerveux et améliorer le bien-être général. Le traitement des remèdes populaires est le bienvenu. Un effet positif sur la névrodermite montre une teinture de valériane ou de pivoine.

Dans le processus de traitement peut être appliqué pommade, apaisant la peau, ainsi que des antiseptiques topiques pour prévenir l'adhérence de la microflore bactérienne. Les antibiotiques ne sont prescrits que dans ce cas. De la neurodermatite, de tels médicaments n’aident pas, mais peuvent avoir un impact négatif sur d’autres organes et systèmes.

Comme la neurodermatite peut être la cause des organes et des systèmes internes, il est important de renforcer le système immunitaire. De nombreux médecins recommandent à leurs patients de prendre des vitamines. Certains des complexes efficaces communs sont représentés sur la photo.

Une corticothérapie peut être recommandée aux stades avancés de la maladie. Il est important de comprendre qu'il est impossible d'éliminer le problème uniquement à l'aide de méthodes traditionnelles ou de médicaments. Une approche intégrée est importante.

En vous référant au médecin au début de la maladie, vous pouvez empêcher le développement du tableau clinique de la pathologie et arrêter la neurodermatite à temps. En renforçant le corps, il est réaliste d'empêcher la récurrence de la pathologie et de maintenir sa santé.

Névrodermite - causes, symptômes sur les mains et le visage, traitement, régime alimentaire, prévention

La neurodermatite est une maladie cutanée chronique de nature neurogène, apparaissant selon le type d'allergie et se manifestant par des éruptions cutanées et des démangeaisons graves. La maladie affecte à tout âge, mais ne se développe jamais immédiatement après la naissance. L'incidence est plus élevée chez les femmes que chez les hommes.

Plus de détails sur ce qu'est cette maladie, quelles en sont les causes et les premiers symptômes chez les adultes, et ce que les médecins recommandent comme traitement pour restaurer rapidement la peau.

Qu'est-ce que la dermatite atopique?

La neurodermatite est une maladie cutanée chronique de type neurogène-allergique qui se manifeste par des périodes de rémission et d'exacerbation.

La neurodermatite chez l'adulte est le plus souvent le résultat d'un eczéma infantile se développant sur le fond d'une diathèse exsudative. La maladie est basée sur des réactions allergiques et l'impact négatif de facteurs environnementaux. La maladie est caractérisée par le caractère saisonnier du parcours, en hiver, il y a des exacerbations, en été - une rémission complète ou partielle de la maladie.

La neurodermatite est caractérisée par un véritable polymorphisme des lésions (plus de deux types d'éruption cutanée simultanées, par exemple des vésicules et des papules), contrairement au faux polymorphisme, lorsque l'élément principal de l'éruption cutanée (par exemple, des bulles) et son évolution (croûtes) sont simultanément présentes sur la peau.

Sur la nature de l'éruption affectent:

  • l'âge;
  • fond hormonal;
  • type de réponse immunitaire.

3 degrés de gravité:

  1. Légère - les exacerbations sont rares et à court terme, les foyers ont une nature localisée limitée, de légères démangeaisons, un effet bénéfique de la thérapie.
  2. Exacerbations moyennes - 3 à 4 au cours de l'année, qui sont plus longues par rapport à une évolution légère, les lésions sont étendues, les résultats du traitement ne sont pas assez ou pas toujours exprimés.
  3. Exacerbations sévères fréquentes et prolongées, lésions cutanées généralisées ou diffuses, démangeaisons intenses, parfois insupportables, les résultats du traitement sont insignifiants.

Classification

En fonction de la prévalence des lésions cutanées, on distingue les formes de névrodermites suivantes:

  • limitée (lichen Vidal) - capture certaines zones de la peau
  • disséminée - combine plusieurs foyers de névrodermite limitée.
  • lésion diffuse - diffuse de la peau.

Un certain nombre d'auteurs s'identifient à la dermatite atopique diffuse et à la dermatite atopique.

Raisons

Les causes courantes de la dermatite atopique, selon les experts:

  • affaiblissement de l'immunité;
  • intoxication du corps;
  • processus inflammatoires;
  • troubles métaboliques;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • prédisposition héréditaire;
  • épuisement mental ou physique;
  • mauvaise alimentation et perturbation de la journée;
  • troubles neuropsychologiques, névrose, stress, dépression.

Les causes de la neurodermatite sont également des facteurs environnementaux externes qui provoquent des réactions allergiques:

  • Poils d'animaux;
  • Poisson d'aquarium alimentaire (mélange sec);
  • Un bourre de plumes de matelas, oreillers, couvertures;
  • Quelques cosmétiques et parfums;
  • Fleurs de pollen;
  • Aliments (noix, agrumes, miel, etc., ainsi que colorants et agents de conservation dans les aliments);
  • Médicaments.

La névrodermite n'est pas une maladie contagieuse. Souvent, la cause fondamentale est une prédisposition génétique aux allergies. Le corps humain peut réagir avec la maladie à n’importe quel irritant - des poils d’animal à votre cosmétique préféré.

Symptômes de la dermatite atopique + photo

Les premiers signes de neurodermatitis incluent des éléments morphologiques primaires tels que:

  • papules cutanées de l'épiderme, qui ont la couleur habituelle caractéristique de la peau. Ces papules se confondent à certains endroits, formant ainsi un type continu de zone d'infiltration papuleuse.
  • Dans ces zones, la peau est sèche, présente une excoriation importante, ainsi que de petites écailles.
  • En raison de l'infiltration, des fissures apparaissent souvent dans les plis de la peau.

Névrodermite au cou

Localisation des foyers - différentes parties du corps, mais principalement une lésion:

  • cuir chevelu (région occipitale),
  • le dos et les côtés du cou,
  • sur les mains - zone de pliage du coude,
  • dans la région du pli inguinal-fémoral,
  • entrejambe - plis interyagodiques, zone anogénitale et scrotum,
  • et aussi sur les jambes dans la région de l'intérieur des cuisses et des fosses poplitées.

Le diagnostic différentiel est réalisé avec:

Sur le visage

La neurodermatite sur le visage devient souvent solide, acquérant ainsi le caractère de la forme secondaire d'érythrodermie. Il y a souvent infection des lésions lors du développement ultérieur de la lymphadénite (inflammation des ganglions lymphatiques), de la lymphangite. La maladie est souvent associée à des maladies de type allergique (urticaire, pollinose, asthme).

Névrodermite aux mains

La névrodermite aux mains se manifeste par de fortes démangeaisons. La plupart des régions du coude et de l'avant-bras sujettes à des dermatoses dermatologiques. Laver les zones touchées est douloureux, l’utilisation de gels de douche et de crème hydratante n’aggrave que l’évolution de la maladie.

  • Sur la peau, de nombreuses écailles se transforment en croûtes pleureuses.
  • Les croûtes disparaissent, les blessures restent sous elles, après quoi le processus est répété.

Le principal symptôme de la phase aiguë de la maladie est:

  • démangeaisons insupportables qui empirent la nuit. D'autres signes apparaissent plus tard.
  • Au début, l'éruption ressemble à des taches rouges, des papules et des plaques sujettes à la fusion.
  • En se grattant, le corps infecte une infection secondaire qui transforme les éléments en pustules - vésicules avec contenu.
  • Les tissus cutanés gonflent et semblent gonflés.

Avec une neurodermatite limitée, des lésions cutanées sont généralement présentes:

  • plaques de démangeaisons locales ne dépassant pas la paume de la main dans la région de la face postérieure ou latérale du cou, plis inguino-fémoraux, scrotum, grandes lèvres, plis interdentaires.
  • Les zones de peau altérées sont des zones de lichénification entourées de papules disséminées à la périphérie.
  • À la fin de la névrodermite, il se forme une hyperpigmentation le long des bords des lésions, qui peuvent former des zones de grattage secondaires dans les zones à gratter de leucodermite secondaire.

Symptômes de forme diffuse:

  • Une des maladies de la peau les plus pernicieuses. Outre le fait qu'il affecte de nombreuses parties du corps, il affecte également le visage.
  • Des éruptions cutanées sont observées sur les paupières et les lèvres. Ils peuvent également apparaître sur les côtés intérieurs des coudes et des genoux.

Le soulagement dans de telles conditions est obtenu grâce aux ultrasons et à la physiothérapie.

Les patients peuvent présenter les symptômes suivants:

  • anxiété;
  • irritabilité;
  • la dépression;
  • fatigue
  • léthargie et apathie;
  • émotivité excessive;
  • larmoiement;
  • troubles du sommeil.

Dans certains cas, la neurodermatite chez l’adulte peut entraîner le développement d’une lymphadénite (inflammation des ganglions lymphatiques), ce qui entraîne une détérioration du travail de nombreux organes. En règle générale, les rechutes de la maladie surviennent pendant la saison froide et, en été, au contraire, les patients présentent une amélioration significative de leur état de santé.

Les personnes dont les lésions sont localisées sur les mains subissent les plus grandes souffrances. Cela est dû au fait que les mains sont le plus susceptibles à l'influence de l'humidité et du stress mécanique, ce qui aggrave le déroulement du processus pathologique.

Traitement

Un système de traitement universel capable de débarrasser complètement une personne de cette maladie n'existe pas à ce jour. Les méthodes thérapeutiques prescrites par le médecin dépendent des causes, du degré de manifestation de la maladie, des caractéristiques individuelles du patient, de la présence de complications. Comment traiter la dermatite atopique?

Les principales directions du traitement sont:

  • régulation du jour, effort physique;
  • aliments diététiques;
  • prendre des médicaments (y compris des médicaments externes);
  • physiothérapie.
  1. La première étape du traitement de la neurodermatite consiste à arrêter le contact avec un allergène spécifique (s'il est déjà connu) et avec tous les antigènes non spécifiques qui contribuent à l'exacerbation de la neurodermatite.
  2. La seconde étape est le traitement de base en période de rémission (période d’absence de symptômes) qui consiste à utiliser des émollients et des hydratants (bepantin, emolients, aktovegin et autres).
  3. La troisième étape est le choix des médicaments pour la thérapie externe (locale) et générale, en fonction de la phase de la neurodermatite.

Des médicaments

Dans le traitement de la dermatite atopique, il est démontré que les antihistaminiques des 2ème et 3ème générations sont utilisés. Ils n'ont pas d'effets sédatifs et hypnotiques prononcés. La fréquence d'admission - seulement 1 fois par jour.

Les médicaments suivants sont prescrits au choix du médecin:

Les glucocorticoïdes sont prescrits dans les cas de maladie grave, qui s'accompagne d'œdème de Quincke, d'urticaire et de démangeaisons graves. Médicaments de choix - Prednisolone, Triamcinolone, Dexaméthasone, Hydrocortisone, Cortisone.

En plus des comprimés de corticostéroïdes, l'utilisation de pommades et d'hydratants est indiquée. Pommade appliquée 1 fois par jour. L'utilisation prolongée de ces médicaments réduit la production naturelle d'hormones surrénaliennes. Les fonds utilisent donc des cours avec des interruptions.

Avant d'utiliser des pommades hormonales, vous devriez consulter votre médecin, car ils ont des contre-indications et des effets secondaires pour le corps.

Les pommades non hormonales pour la neurodermatite chez les adultes contribuent à la réduction des symptômes des symptômes. Ces outils soulagent les démangeaisons, adoucissent la peau, les boutons secs, ont un effet anti-inflammatoire. Les médicaments non hormonaux populaires sont:

  • Naftaderm - le médicament élimine l'inflammation, réduit les démangeaisons, guérit la peau.
  • Radevit - commence le processus de régénération des tissus, contient des vitamines.
  • Gistan est utilisé pour soulager les démangeaisons et prévenir la neurodermatite et la dermatite atopique chez l'adulte.
  • Desitin - contient de l'oxyde de zinc, qui possède des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques.

Pour le traitement topique de la neurodermatite en pratique dermatologique, divers gadgets sont utilisés (boric, résorcinol, tanin), ainsi que des pâtes à base de goudron, d'ichtyol, de naphtalane, etc.

Dans les cas graves, des pommades à base de corticostéroïdes non halogénées à action prolongée qui ne causent pas d'atrophie et un amincissement de la peau sont appliquées sur la peau touchée.

Ces médicaments ont un minimum d’effets secondaires et sont donc autorisés à être utilisés même dans le traitement de jeunes enfants.

Si la névrodermite est compliquée par une infection bactérienne / virale, des pommades antibactériennes sont prescrites aux patients adultes:

Les patients atteints de névrodermite corrigent le déficit enzymatique, traitent les maladies du tube digestif et des voies biliaires. Éliminer les processus de putréfaction dans les intestins et ramener la microflore gastro-intestinale à la normale.

  • Pour cette prescription de préparations enzymatiques: Pancréatine; oraz; pankurmen; abomin; panzinorm; festif.
  • Pour le traitement de la dysbiose utilisée: bifokol; la bifidumbacterine; la colibactérine. Pour nettoyer les intestins utilisé diète de laitier. Au cours du traitement de la névrodermite, utilisez les vitamines A, B et PP

Pour les périodes d'exacerbation, il est également recommandé de corriger la dysbactériose et de commencer à recevoir un traitement par entérosorbants (Enterosgel, Polyepan). Les sorbants ne sont pas recommandés sur une base continue, car ils entraînent l'élimination des allergènes de l'intestin, mais aussi des vitamines, difficiles à remplacer en raison de restrictions alimentaires et d'intolérance aux analogues synthétiques.

Physiothérapie

Un élément important d’un traitement efficace contre la neurodermatite est l’utilisation de:

  • photothérapie (UV), méthode de photothérapie, bains de sel ou de conifères. Les procédures sont prescrites après le transfert de l'exacerbation, le traitement consiste en 10 à 15 séances.
  • Avec des troubles du système nerveux, une bonne électrostimulation et une thérapie suggestive donnent un bon effet.
  • Le traitement en station de sanatorium sur les côtes de la Mer Noire et de la Mer Morte a un effet positif sur les patients atteints de névrodermite, il aide à consolider un résultat positif et vous permet d'obtenir une rémission à long terme.
  • Avec une forme limitée de névrodermite, on prescrit au patient des procédures d'électrophorèse, une darsonvalisation et un enveloppement avec de la boue thérapeutique.

Régime alimentaire pour névrodermite

Le plus souvent, la maladie survient à la suite d'allergies ou d'anomalies du tractus gastro-intestinal. Un régime pour les patients atteints de névrodermite est donc une condition essentielle à la réussite du traitement.

Il faut augmenter la consommation de ces substances:

  • légumes et fruits verts et blancs (chou, courgettes, courgettes, haricots verts, pois verts, pommes vertes, poires, prunes, groseilles à maquereau, groseilles blanches);
  • persil, laitue et aneth;
  • graisse végétale;
  • le beurre;
  • fromages non coupants;
  • produits contenant de la levure;
  • céréales et pâtes;
  • galetny cookies et sushka;
  • la viande;
  • fromage cottage;
  • soupes de légumes et de lait;
  • boissons lactées fermentées;
  • compote de fruits secs;
  • la gelée;
  • bouillon hanches;
  • thé vert;
  • eau minérale.

La nutrition associée à une névrodermite doit être équilibrée et contenir toutes les substances corporelles nécessaires. Mais il est nécessaire d'exclure du régime les aliments pouvant servir d'allergènes et provoquer une exacerbation de la maladie.

Aliments interdits:

  • Les légumes et les fruits sont rouges, oranges ou jaunes (abricots, pêches, agrumes, grenade, kaki, fraises, tomates, carottes, citrouilles, betteraves).
  • Épinards, asperges, oseille et rhubarbe.
  • Sucre, bonbons et miel.
  • Salé, plats épicés et viandes fumées.
  • Œufs, poisson et lait frais.
  • Pain blanc
  • Soja, lentilles.
  • Chocolat, bonbons.
  • Croustilles, frites, fast food.
  • Bouillon riche, produits semi-finis.
  • Épices et épices (raifort, vinaigre, moutarde, poivre, oignon, ail).
  • Noix et beurre de cacahuète.
  • Raisins noirs et rouges.
  • Café, cacao, thé noir.
  • Boissons gazeuses.
  • Produits contenant des conservateurs, des colorants, des épaississants et d’autres produits chimiques.
  • Boissons alcoolisées (bière, vin, champagne)

Règles de régime pour la dermatite atopique:

  • Si une névrodermite se développe sur le fond de l'obésité, alors il est nécessaire parallèlement de lutter contre l'excès de poids: organisez des jours de jeûne, limitez le contenu calorique de votre alimentation à 2 000 Kcal par jour;
  • Le menu doit comporter beaucoup de fruits et légumes, riches en vitamines et en fibres, car ils améliorent la digestion et nettoient les intestins;
  • Il est souhaitable de limiter la consommation de poisson, car certaines de ses espèces peuvent provoquer des allergies. La viande ne peut être consommée que dans les variétés faibles en gras et en combinaison avec les légumes verts;
  • Les fromages à faible teneur en matière grasse, les boissons à base de lait fermenté, les huiles végétales, les thés, les céréales et les baies peuvent également être ajoutés au régime.

Remèdes populaires

Avant d’utiliser les méthodes courantes de neurodermatite, consultez un dermatologue. Parce que il y a des contre-indications

  1. Teinture de racine de bardane 1 cuillère à soupe de racine de bardane 200 ml d'eau Broyer la racine de bardane. Faites chauffer 200 ml d'eau et jetez la bardane à cet endroit. Faire bouillir pendant 15 minutes. Retirer du feu et envelopper dans un chiffon chaud. Insister pour 2 heures. Buvez la teinture obtenue trois fois par jour dans une cuillère à soupe.
  2. La teinture de feuilles d'écorce de chêne, de feuilles de bouleau, d'ortie, de graines de lin, de menthe, de coriandre et d'absinthe est appliquée avec un bandage sur les zones touchées, maintenue jusqu'à séchage complet, puis remplacée par une compresse. Ces lotions sont particulièrement efficaces pour le traitement de la dermatite atopique des mains. Répétez la procédure jusqu'à ce que les symptômes commencent à disparaître;
  3. Lotions aux herbes. Pour soulager l'inflammation, les infusions sont préparées fortes. Sur 1 litre d'eau bouillie mettez 15 cuillères à soupe d'herbes séchées. On verse de l'eau bouillante et insiste environ 10 heures. Pour la préparation de ces fonds ont besoin des plantes suivantes: camomille, menthe, racine d'Althea, une ficelle, genévrier, thym, marjolaine, millepertuis.
  4. Compresse d'argile: 20 g d'argile bleue, 20 g de sel de mer, de l'eau Mélanger l'argile avec du sel de mer, ajouter de l'eau. Le mélange de consistance doit ressembler à la crème sure. Appliquer l'argile sur les zones touchées, maintenez jusqu'à sec. Laver à l'eau tiède. Cette compresse doit être faite quotidiennement pendant deux semaines.
  5. Prenez des cônes de houblon et les feuilles d'un train (1: 1). Versez 2 cuillères à café du mélange avec 200 ml d'eau bouillante. Défendre et boire avant le coucher à la fois.

Prévisions

La neurodermatite limitée a un cours plus facile que la forme diffuse. Des démangeaisons constantes et des défauts esthétiques provoquent l’immobilisation des patients, entraînant des troubles mentaux secondaires, une dégradation de la qualité de la vie et une limitation des performances.

Cependant, avec l’âge (entre 25 et 30 ans environ), de nombreux patients, même atteints de neurodermite diffuse, peuvent présenter une régression des symptômes en manifestations focales ou même une auto-guérison spontanée.

Prévention

Pour prévenir les maladies, suivez les instructions suivantes:

  • faire un menu sain, en éliminant les allergènes;
  • choisir des vêtements en tissus d'origine naturelle;
  • exercice, exercice;
  • en cas de névrodermite, il est important que les adultes surveillent l’état de leur immunité;
  • éliminer le stress et le surmenage fréquents;
  • Ne pas utiliser de produits cosmétiques contenant des ingrédients agressifs pour la neurodermatite.

Névrodermite: causes et traitement

La neurodermatite est une maladie cutanée chronique de la nature neurogène-allergique de la lésion.

La neurodermatite, dont les symptômes sont également définis par le terme dermatite atopique ou eczéma (chez l'adulte) ou diathèse (chez l'enfant), touche environ 40% de la population et constitue l'une des maladies de la peau les plus importantes.

La prédisposition héréditaire à cette maladie confirme la dermatite atopique chez les proches parents. Très souvent, cette maladie apparaît dans l'enfance et se manifeste tout au long de la vie. La période la plus difficile de la maladie survient pendant la ménopause. Chez les personnes âgées, la neurodermatite se manifeste par des démangeaisons cutanées étendues, qui se propagent ensuite sur une large zone cutanée.

La survenue d'une névrodermite provoque très souvent une mauvaise alimentation, des troubles métaboliques, une intoxication, des troubles graves du système nerveux et du système hormonal. L'évolution de la maladie peut considérablement aggraver la dysbactériose, qui résulte de la prise de nombreux médicaments - antibiotiques, hormones. Aussi négatif pour l'évolution de la névrodermite affecte les foyers d'infection chronique, les maladies allergiques, les helminthiases.

Les causes

La neurodermatite est une maladie de type neurogène-allergique dont la prédisposition à se développer est héréditaire. La tendance à l'atopie se manifeste généralement dans les premières années de la vie de l'enfant, moins souvent - à l'adolescence.

Les symptômes de la maladie contribuent aux troubles endocriniens et hormonaux du corps. Les causes et les événements, ainsi que les facteurs prédisposants de son développement incluent:

  • stress fréquent, détresse émotionnelle intense;
  • empoisonner le corps avec des produits chimiques et des poisons;
  • violation du régime de jour, alternance incorrecte de sommeil et de veille;
  • conditions de travail difficiles;
  • interaction régulière avec les allergènes. Les allergènes les plus puissants comprennent certains aliments et médicaments, le pollen de plantes,
  • cosmétiques, duvet et laine;
  • immunité réduite;
  • maladies du système digestif.

Certaines personnes atteintes de dermatite atopique peuvent vivre une longue vie heureuse sans être touchées par la maladie, tandis que d'autres sont obligées de prendre leurs médicaments régulièrement, afin de limiter leur alimentation afin d'éviter l'apparition des symptômes d'une maladie désagréable. Par conséquent, il est prudent de dire qu’une grande importance dans le développement de la neurodermatite est accordée aux caractéristiques individuelles du corps humain.

Classification

La division en types de cette maladie de la peau est due au degré de prévalence de la peau humaine. La dermatite atopique est donc de plusieurs types, à savoir:

  1. Limité, présent uniquement dans certaines zones de la peau;
  2. Diffuse, dont les foyers de manifestation sont le cou, le visage, les coudes, les cavités poplitées et les neurodermites les plus courantes sur les mains;
  3. Hypertrophique avec manifestation tumorale dans la zone inguinale;
  4. Linéaire, dans lequel il y a des traînées qui démangent aux endroits du pli des membres;
  5. Psoriasiforme - névrodermite au cou et à la tête, dans laquelle apparaissent des foyers rouges compactés, recouverts de petites écailles;
  6. Folliculaire, dans lequel il y a des papules en pointe sur les zones des cheveux;
  7. Dekalviruyuschy, se manifeste dans les zones des cheveux du corps avec la perte de cheveux ultérieure.

Chaque type de névrodermite apporte un inconfort tangible à la personne. Un traitement est donc nécessaire sans délai.

Symptômes de névrodermite

Les premiers signes de névrodermite (voir photo) comprennent des éléments morphologiques primaires tels que:

  • papules cutanées de l'épiderme, qui ont la couleur habituelle caractéristique de la peau. Ces papules se confondent à certains endroits, formant ainsi un type continu de zone d'infiltration papuleuse.
  • Dans ces zones, la peau est sèche, présente une excoriation importante, ainsi que de petites écailles.
  • En raison de l'infiltration, des fissures apparaissent souvent dans les plis de la peau.

Localisation des foyers - différentes parties du corps, mais principalement une lésion:

  • cuir chevelu (région occipitale),
  • le dos et les côtés du cou,
  • sur les mains - zone de pliage du coude,
  • dans la région du pli inguinal-fémoral,
  • entrejambe - plis interyagodiques, zone anogénitale et scrotum,
  • et aussi sur les jambes dans la région de l'intérieur des cuisses et des fosses poplitées.

Le diagnostic différentiel est réalisé avec:

  • le psoriasis;
  • lichen plan;
  • l'eczéma;
  • prurit
  • mycose aux champignons.

Névrodermite aux mains

La névrodermite aux mains se manifeste par de fortes démangeaisons. La plupart des régions du coude et de l'avant-bras sujettes à des dermatoses dermatologiques. Laver les zones touchées est douloureux, l’utilisation de gels de douche et de crème hydratante n’aggrave que l’évolution de la maladie.

  • Sur la peau, de nombreuses écailles se transforment en croûtes pleureuses.
  • Les croûtes disparaissent, les blessures restent sous elles, après quoi le processus est répété.

Le principal symptôme de la phase aiguë de la maladie est:

  • démangeaisons insupportables qui empirent la nuit. D'autres signes apparaissent plus tard.
  • Au début, l'éruption ressemble à des taches rouges, des papules et des plaques sujettes à la fusion.
  • En se grattant, le corps infecte une infection secondaire qui transforme les éléments en pustules - vésicules avec contenu.
  • Les tissus cutanés gonflent et semblent gonflés.

Avec une neurodermatite limitée, des lésions cutanées sont généralement présentes:

  • plaques de démangeaisons locales ne dépassant pas la paume de la main dans la région de la face postérieure ou latérale du cou, plis inguino-fémoraux, scrotum, grandes lèvres, plis interdentaires.
  • Les zones de peau altérées sont des zones de lichénification entourées de papules disséminées à la périphérie.
  • À la fin de la névrodermite, il se forme une hyperpigmentation le long des bords des lésions, qui peuvent former des zones de grattage secondaires dans les zones à gratter de leucodermite secondaire.

Symptômes de forme diffuse:

  • Une des maladies de la peau les plus pernicieuses. Outre le fait qu'il affecte de nombreuses parties du corps, il affecte également le visage.
  • Des éruptions cutanées sont observées sur les paupières et les lèvres. Ils peuvent également apparaître sur les côtés intérieurs des coudes et des genoux.

Le soulagement dans de telles conditions est obtenu grâce aux ultrasons et à la physiothérapie.

Les patients peuvent présenter les symptômes suivants:

  • anxiété;
  • irritabilité;
  • la dépression;
  • fatigue
  • léthargie et apathie;
  • émotivité excessive;
  • larmoiement;
  • troubles du sommeil.

Dans certains cas, la neurodermatite chez l’adulte peut entraîner le développement d’une lymphadénite (inflammation des ganglions lymphatiques), ce qui entraîne une détérioration du travail de nombreux organes. En règle générale, les rechutes de la maladie surviennent pendant la saison froide et, en été, au contraire, les patients présentent une amélioration significative de leur état de santé.

Les personnes dont les lésions sont localisées sur les mains subissent les plus grandes souffrances. Cela est dû au fait que les mains sont le plus susceptibles à l'influence de l'humidité et du stress mécanique, ce qui aggrave le déroulement du processus pathologique.

Sur le visage

La neurodermatite sur le visage devient souvent solide, acquérant ainsi le caractère de la forme secondaire d'érythrodermie. Il y a souvent infection des lésions lors du développement ultérieur de la lymphadénite (inflammation des ganglions lymphatiques), de la lymphangite.

La maladie est souvent associée à des maladies de type allergique (urticaire, pollinose, asthme).

A quoi ressemble la dermatite atopique: photo

La névrodermite est une maladie aux multiples facettes au cours de laquelle on note des exacerbations et des rémissions. À différents stades de ce processus chronique, différents changements cutanés peuvent survenir.

Caractéristiques de la dermatite atopique chez les enfants

Le plus souvent, la dermatite atopique affecte les enfants allergiques. La maladie ne se développe pas seulement à cause d'une allergie aux aliments, à la laine ou au pollen. Chez certains bébés, l'intolérance inhérente à certaines substances est un facteur prédisposant. En outre, les enfants avec un arrière-plan psycho-émotionnel instable et des problèmes du système nerveux sont susceptibles.

Comment le traitement de la neurodermatite chez les enfants dépend des symptômes spécifiques. La variante traditionnelle de la pathologie est un foyer enflammé (plus de zones sont observées moins fréquemment).

Dans la période aiguë, la zone érythémateuse est déterminée sur la peau, qui se transforme ensuite en une étrange papule d’un diamètre allant jusqu’à 3 mm. Plusieurs papules se fondent dans un seul centre de n'importe quelle forme. Au fur et à mesure que la pathologie progresse, les larmes commencent.

Les signes importants de névrodermite chez les enfants sont:

  1. peau sèche;
  2. dermographisme blanc;
  3. la sévérité du motif de la peau (les lignes sont le plus fortement tracées sur les paumes).

La zone d'hyperpigmentation atteint plusieurs centimètres et passe progressivement dans les tissus normaux. À différents âges chez les enfants, la dermatite atopique se comporte différemment. Chez le nourrisson, une éruption cutanée se forme sur le cou, le visage, les extenseurs des membres et la surface du cuir chevelu. Près de 3 ans, la maladie est généralement guérie.

Après 2 ans, des changements inflammatoires de la peau des enfants sont observés dans le coude et les cavités poplitées. Une éruption cutanée se forme sur le cou et sur les surfaces articulaires - cheville ou poignet. Chez les adolescents, les foyers de névrodermite sont localisés dans les zones de flexion des membres, des mains, des lèvres et des yeux.

Les dermatologues développent un schéma thérapeutique pour la neurodermite chez les enfants des groupes de médicaments suivants:

  • les sédatifs;
  • complexes avec vitamines A, E, B;
  • glucocorticoïdes de pommade (Advantan, Afloderm, Elokom);
  • antihistaminiques (cétirizine, loratadine);
  • les bloqueurs des récepteurs d'histamine (cyproheptadine).

Au cours du traitement de la neurodermatite, il est utile de nourrir l'enfant avec des produits à base de lait fermenté, du poisson, de la viande de volaille, des œufs de caille, de l'huile de soja, de l'avocat et des jus multivitaminés. Les sucreries à donner au bébé sont interdites.

Comment traiter la dermatite atopique?

Le traitement de la dermatite atopique doit être complet. Sans changement de mode de vie, réduisant le contact avec les allergènes, la thérapie cutanée locale est inefficace.

  1. Régime alimentaire - pour les enfants et les adultes, les patients doivent essayer d’identifier les produits qui provoquent l’apparition d’une dermatite. Si indiqué, passez des tests d'allergie avancés. Évitez les épices et les épices. Les bébés sont changés sous forme d'alimentation - bébés nourris au sein, animaux artificiels sont transférés dans des mélanges hypoallergéniques adaptés.
  2. Utilisation de enterosorben pour éliminer les produits allergènes du corps. Ne vous laissez pas emporter par de tels médicaments, car ils absorbent non seulement des substances nocives, mais aussi une microflore, des vitamines et des minéraux utiles. Mais dans la période d'exacerbation, la réception de tels fonds est justifiée.
  3. Mode commun. Les patients adultes en période d'exacerbation sont montrés en mode maison avec l'émission d'une feuille d'invalidité. Enfants - promenades au grand air, bronzer, réduire le stress émotionnel.
  4. Traitement médicamenteux avec des sédatifs et des antihistaminiques, des corticostéroïdes, des pommades.

Antihistaminiques

La thérapie de niche antiallergique implique l'utilisation d'antihistaminiques, dans la plupart des cas deux ou trois générations de médicaments qui ont un effet moins inhibiteur sur le système nerveux central tout en stabilisant les mastocytes et bloquant simultanément l'effet de l'histamine, mais les médicaments de première génération sont toujours utilisés activement. Ils ont un effet relativement rapide et provoquent une somnolence qui, accessoirement, n’est pas grave, même avec une dermatose provoquant des démangeaisons.

  • La première génération: "Suprastin", "Fenkrol", "Pipolfen", "Tavegil" en injections ou en comprimés, "Fenistil" en gouttes ou en comprimés.
  • Préparations de deuxième génération - «Zaditen» («kétotifène»); son utilisation est préférée en cas de combinaison du processus cutané avec une obstruction bronchique.
  • Médicaments de troisième génération: Ebastin, Cyterysin, Teridin, Terfenadil, Telfast, Sempreks, Levocabastin, Loratadin, Clarisens, Claritin, Histim, Gistalong., Allergodil, Atselastin, Akrivastin, Astemizol, Astelong.

Glucocorticoïdes à usage systémique

Dans les comprimés ou les injections, ils sont utilisés dans les cas graves d'un processus commun pendant les périodes d'exacerbation ou la présence de complications allergiques sous la forme de réactions allergiques aiguës (urticaire, angioedème).

  • GCS semi-synthétique: Prednisolone, Triamcinolone, Dexamethasone.
  • Naturel: hydrocortisone, cortisone.

Traitement de la pommade

Le traitement avec des pommades aux glucococtikoïdes est effectué une fois par jour. Appliquez une fine couche, ne frottez pas. Lorsque l'admission au cours ne provoque pas d'action systémique défavorable (syndrome d'Itsenko-Cushing, insuffisance surrénalienne, atrophie de la peau et diabète sucré). Pris pendant des années, leur propre libération d'hormones surrénales diminue progressivement et des effets secondaires systémiques se développent.

  • Acéponate de méthylprednisolone non fluoré faible, hydrocortisone.
  • Force modérée. Fluorés: Lorinden, Lokarken, Esperson, Triacort, Ftorokort, Afloderm. Non fluoré: Lokoid, Latikort.
  • Forte. Non fluorés: Advantan, Elocom, Fluorés: Sinaflar, Flucinar, Sinalar, Celestoderm. Beloderm, Kutivate, Dermoveit.

Pommade non hormonale

La tâche principale des médicaments non hormonaux est de sécher la peau ("Skider", pâte de zinc ou pommade) et de procurer un effet adoucissant ("Gistan"). Mais la plupart des médicaments ont également un effet anti-inflammatoire (médicaments à base d'ichtyol et de goudron, Apilak) ou réduisent les démangeaisons (glutamol, Elidel). Des onguents de guérison sont également utilisés («Panthénol», «Bepanten»).

Les autosorams sont fabriqués à partir du sang du patient lui-même, qui est recueilli au plus fort de l'exacerbation de la neurodermatite. Ainsi, le patient reçoit des anticorps contre les allergènes.

Physiothérapie

Une procédure telle que la photothérapie (utilisant une lampe à quartz, une irradiation ultraviolette ou une photothérapie sélective) s’est révélée très efficace dans le traitement de la neurodermatite. La photothérapie sélective, impliquant l'utilisation de rayons ultraviolets d'une longueur d'onde de 315 à 320 nm, est indiquée chez les patients atteints de névrodermite uniquement pendant la période de rémission de la maladie. La durée du traitement est de 15-20 procédures.

En outre, en tant que traitement physiothérapeutique de la dermatite atopique, les dermatologues recommandent le cryomassage (utilisation d'azote liquide) et l'irradiation des lésions avec un laser médical.

Dans le même temps, le traitement en station balnéaire (la côte des mers Noire et Morte) a un effet très bénéfique sur le corps du patient.

Hémocorrection extracorporelle

Il s'agit d'une procédure qui implique le traitement de composants du plasma sanguin du patient ou le retrait de produits nocifs qui déclenchent le développement du processus pathologique.

Régime alimentaire pour névrodermite

Pour les maladies allergiques, un régime alimentaire spécial est appliqué, ainsi qu'un jeûne thérapeutique dosé.

Règles de régime pour la dermatite atopique:

  1. Si une névrodermite se développe sur le fond de l'obésité, alors il est nécessaire parallèlement de lutter contre l'excès de poids: organisez des jours de jeûne, limitez le contenu calorique de votre alimentation à 2 000 Kcal par jour;
  2. Le menu doit comporter beaucoup de fruits et légumes, riches en vitamines et en fibres, car ils améliorent la digestion et nettoient les intestins;
  3. Il est souhaitable de limiter la consommation de poisson, car certaines de ses espèces peuvent provoquer des allergies. La viande ne peut être consommée que dans les variétés faibles en gras et en combinaison avec les légumes verts;
  4. Les fromages à faible teneur en matière grasse, les boissons à base de lait fermenté, les huiles végétales, les thés, les céréales et les baies peuvent également être ajoutés au régime.

Comment prendre soin de votre peau?

Les soins de la peau pour la dermatite atypique chez l’adulte permettent de prolonger la rémission (absence de symptômes). Chez les patients atteints de névrodermite, la peau se distingue par une grave sécheresse. La barrière de protection déjà faible cesse de fonctionner avec les effets néfastes de l'environnement. Les soins de la peau sont donc un moyen de rétablir la fonction de barrière de la peau et de prévenir l’exacerbation de la maladie.

Lorsque la peau sèche est nécessaire d'observer les règles suivantes:

  • Laver à l'eau tiède plusieurs fois par jour. L’eau tiède hydrate mieux la peau et une eau trop chaude ou trop froide peut irriter la peau et provoquer une exacerbation de la dermatite athérosique.
  • Ne pas utiliser de substances trop fortes pour nettoyer la salle de bain (chlore, ammoniac). Ils peuvent rester à la surface et atteindre la peau, provoquant une irritation lors du bain.
  • Le principal effet thérapeutique des traitements à base d’eau consiste à hydrater la peau, elle n’a donc pas besoin d’être frottée avec une débarbouillette (cela contribue à la formation de microtraumatismes).
  • Il est nécessaire d'utiliser des produits hypoallergéniques à pH élevé pour les peaux sèches.
  • Il n'est pas recommandé d'essuyer après le bain. Avec une peau sèche, l'élimination rapide de l'humidité de l'épiderme est préjudiciable.

En tant que produits de soin de la peau pour la neurodermatite, utilisez:

  • Bepanten crème et pommade. Bepantin contient du panthénol ou de la provitamine B5, qui favorise la régénération, hydrate la peau et a un effet anti-inflammatoire.
  • Bepanten plus. En plus du panthénol, le médicament contient un antiseptique à la chlorhexidine, actif contre les bactéries de la peau.
  • Emolient (synonyme - emolent, emolyant). Ce sont des produits non cosmétiques qui créent un film à la surface de la peau, empêchant l'évaporation de l'humidité. Les émoliants sont disponibles sous forme de crèmes, pommades, sprays, lotions, huiles de bain et substituts de savon. En plus de leur capacité à retenir l'eau dans la peau, les émoliants éliminent les démangeaisons et les irritations, réduisent la desquamation, adoucissent les crevasses, protègent la peau et contribuent à une absorption plus profonde d'autres onguents et crèmes.
  • Crème universelle émolente. La crème contient du beurre de karité, de l'eau thermale et du cerasterol.
  • Lipikar Balsam. Ce baume restaure le manteau eau-lipides. Egalement disponible en tant qu'huile de bain hypoallergénique.
  • Locobase C'est une crème grasse (contenant de nombreux lipides) pour les peaux très sèches. Il a un effet hydratant et régénérant sur la peau.
  • Actovegin (pommade méthyluracile). La crème favorise la régénération de la peau.
  • Pommade homéopathique "Calendula". Comme toutes les préparations homéopathiques, cette pommade contient une petite quantité (qui disparaît) de la substance active, mais hydrate efficacement la peau et a un effet anti-inflammatoire.

Qu'est-ce qui peut causer une exacerbation de la névrodermite?

Des exacerbations de névrodermites peuvent survenir sous l’influence de diverses substances auxquelles le corps a développé une sensibilisation (hypersensibilité). L'organisme sensibilisé produit des protéines protectrices spécifiques - des anticorps, qui ont pour but de neutraliser des substances étrangères (antigènes ou allergènes). Cependant, dans le processus de liaison des anticorps aux antigènes (réaction immunitaire), une cascade de réactions est déclenchée, ce qui provoque une lésion cutanée allergique prononcée.

Les allergènes peuvent être les substances les plus inoffensives du monde environnant, qui ne causent pas d'allergies chez une personne ne présentant pas de prédisposition héréditaire à la névrodermite.

L'exacerbation de la dermatite atopique peut provoquer:

  • facteurs allergènes - les allergènes eux-mêmes;
  • facteurs non allergènes - substances d'origine non protéique.

Les facteurs allergiques de la neurodermatite comprennent:

  • poussière de maison, nommément acariens et champignons contenus dans celle-ci;
  • poils d 'animaux, plumes d' oiseaux, nommément particules de pellicules constituées de protéines;
  • pollen végétal;
  • produits alimentaires;
  • les médicaments;
  • microorganismes (bactéries, champignons et virus);
  • écrevisses aquatiques (daphnies) utilisées comme aliments pour poissons.

La neurodermatite peut exacerber les facteurs non allergènes suivants:

  • Stress émotionnel. Une altération de la fonction du système nerveux perturbe la régulation des processus allergiques dans le corps.
  • Effort physique intense. La transpiration peut causer ou augmenter l'irritation de la peau.
  • Conditions météorologiques changeantes. Trop froid augmente la sécheresse de la peau et trop chaud augmente la transpiration.
  • Fumée de tabac. Les substances contenues dans le tabac stimulent les réactions allergiques.
  • Produits alimentaires. Peut contenir des allergènes de plantes (le pollen, qui fait partie du miel) ou des substances qui stimulent les allergies (le fromage contient de la substance appelée histamine, qui provoque des démangeaisons).
  • Polluants. Les produits chimiques toxiques dans l'air augmentent les effets des allergènes.

Remèdes populaires

Les méthodes populaires sont une bonne aide dans la lutte contre la neurodermatite. Les herbes telles que la chélidoine, la bardane, la calendula, l’ortie aident à éliminer les symptômes de la neurodermatite. Avant de se coucher, il est recommandé de suivre les procédures suivantes.

  1. Appliquez de la teinture aux herbes sous forme de lotions (menthe, écorce de chêne, feuilles de bouleau, graines de lin, coriandre, absinthe) sur les points douloureux. Après avoir complètement séché, changez la compresse. Ces lotions sont bonnes pour traiter une maladie des mains. Pour faire la procédure devrait être jusqu'à la disparition complète des manifestations de la maladie.
  2. Le mélange de sel est utilisé comme une pommade sur les zones touchées. Pour ce faire, une grande cuillerée de sel gemme est placée dans un litre d'eau. Parallèlement à cela, 10 g d'huile de camphre sont ajoutés à 100 g d'ammoniac. Ce mélange est combiné avec de la saumure, placé dans un récipient, fermé avec un couvercle et bien agité. La pommade résultante est appliquée aux zones à problèmes.
  3. Après avoir mélangé la collection d'herbes (20 grammes de feuilles de skumpiia, 20 grammes de fruits de rowan, 20 grammes de sauge, 20 grammes de prêle des champs, 40 grammes d'écorce de chêne) et bouilli trois litres d'eau bouillir pendant dix minutes. Le bouillon obtenu est versé dans la salle de bain pour la baignade.
  4. Dans certains cas, des microclysters nettoyants sont présentés pour traitement. À cette fin, une cuillerée à thé d'absinthe à la tanaisie versez 100 ml d'eau bouillante, puis infusez une heure et filtrez. Utilisez tous les deux jours dans un cours de 12 traitements.

Prévention

Ceux qui ont une prédisposition claire à la maladie sur la lignée génétique, il est possible d’éviter sa survenue, si vous suivez scrupuleusement les recommandations pour l’adoption de mesures préventives.

Donc, le facteur le plus important est d'éviter le stress neuro-émotionnel. Pour ce faire, vous devriez faire de la méditation, du yoga ou utiliser d'autres méthodes. Un facteur important est la restriction du contact avec des allergènes de divers types. Ceci s'applique également aux aliments provoquant des réactions allergiques.

Il est nécessaire d’utiliser uniquement des préparations cosmétiques douces et hypoallergéniques dans le processus de soin du corps pour protéger la peau des engelures et des brûlures. Il est également très important de traiter rapidement la diathèse et l'eczéma infantile.

Prévisions

La neurodermatite limitée a un cours plus facile que la forme diffuse. Des démangeaisons constantes et des défauts esthétiques provoquent l’immobilisation des patients, entraînant des troubles mentaux secondaires, une dégradation de la qualité de la vie et une limitation des performances.

Cependant, avec l’âge (entre 25 et 30 ans environ), de nombreux patients, même atteints de neurodermite diffuse, peuvent présenter une régression des symptômes en manifestations focales ou même une auto-guérison spontanée.

4 commentaires

Alice

De ce tourment de dermatite seul. Les démangeaisons sont constantes, rougeur, éruption cutanée, elles éclatent aussi, puis recouvertes de croûtes. J'ai longtemps souffert, j'ai essayé de calmer les démangeaisons et les rougeurs avec des remèdes traditionnels, mais je suis finalement allé chez le médecin. Je suis traité depuis 2 semaines déjà, je suis prescrit par elok, après que ce soit la lostérine, le telfast, l’essentiel. Je suis enduit d'elokom le matin et de losterin le soir. Déjà beaucoup plus facile, la démangeaison est passée et la rougeur disparaît.

Natalia

La pommade Redderm, avec salicylic et betamezon, m'aide à contrer la dermatite athérite, soulage les démangeaisons et les rougeurs de la peau et, surtout, atténue la desquamation.

Lianov

Je souffre de psoriasis depuis 29 ans. J'ai tiré des conclusions, j'ai une grande expérience. Médicaments hormonaux pour la période de crise - cela ne va nulle part. Il n'y a pas de pouvoir d'attendre et d'attendre le temps qu'il fait près de la mer. Mais quand la rémission: Salut crème acrustale (testé par le temps), phytothérapie (lotions et infusions), régime alimentaire et modes de vie sains. Calmement, efficacement et sans grand investissement financier. Je le recommande à tout le monde.

Lydia

Et le médicament végétal Berestin m'aide bien. Il soulage rapidement les symptômes et guérit bien.