Plaies autour des mamelons

Le cancer de Paget est une maladie qui affecte le complexe mamelon-aréole des glandes mammaires. Il a reçu son nom en l'honneur du Dr J. Paget, qui a décrit pour la première fois la pathogenèse et les manifestations cliniques de la maladie. La maladie appartient à la catégorie des très rares, elle ne représente que 1-5% de tous les cas de cancer de la glande mammaire. Dans 95% des cas chez les patients atteints de la maladie de Paget, le cancer du sein est détecté.

La pathogénie de la maladie et ses formes cliniques

Dans le cancer de Paget, les grosses glandes sudoripares et les glandes sudoripares et leurs canaux font toujours l'objet d'un cancer, de sorte que la maladie peut se développer non seulement à la poitrine, mais aussi aux aisselles, aux organes génitaux, autour de l'anus des hommes et des femmes. La maladie est détectée principalement chez les deux sexes âgés de plus de 50 ans. L'âge moyen des patients avec ce diagnostic est de 68 ans pour les hommes et de 61 ans pour les femmes.

Parmi les représentants de la moitié forte de l’humanité, le cancer de Paget se distingue par un débit élevé, une agressivité et des conséquences graves. En effet, chez les hommes, les muscles pectoraux étant petits, les cellules cancéreuses infectent rapidement le tissu musculaire, puis pénètrent dans les ganglions lymphatiques, où elles se métastasent rapidement et se propagent dans tout le corps.

Les formes du cancer de Pedzhet diffèrent par leurs manifestations. Le tableau reflète les principales formes cliniques de la maladie et leurs manifestations.

Dans 50% des cas, il existe des lésions au mamelon et à son aréole. On détecte une tumeur nodale dans 40% des cas, ce qui peut être sondé. Dans 10% des cas, la maladie de Paget est détectée par hasard, après l’étude de la décharge du mamelon.

Raisons

La cause exacte à l'origine du développement de la maladie de Paget n'a pas encore été établie. Deux hypothèses seulement expliquent l'apparition de ce processus pathologique.

Du point de vue de l'épidermotropie, on pense que pendant le développement du cancer du sein, les cellules tumorales, appelées cellules de Paget, sont localisées dans les couches profondes de la glande, pénètrent dans les canaux lactifères et se propagent à travers ceux-ci, atteignant le mamelon. Une fois dans le tissu du mamelon, ils commencent à se développer activement. La preuve de la théorie épidermotropique est le fait que dans 95% des cas, lors de la détection du cancer de Paget, d'autres types de tumeurs du sein sont simultanément détectés chez les patientes. Les cellules tumorales, situées dans les tissus du mamelon, sont formées par l'épithélium des canaux lactés et ont un caractère glandulaire.

Selon la théorie de la transformation, la cause du développement du cancer de Paget est la dégénérescence rapide des cellules épithéliales du tissu du mamelon et du cercle de l'aréole en tumeur maligne. La preuve de cette théorie sont les cas de détection du cancer de Paget sans développement de néoplasmes malins à partir d'un autre endroit.

Les principaux facteurs de risque de survenue de la maladie de Paget sont les suivants:

  • la présence d'un grand nombre de substances cancérogènes dans l'environnement;
  • blessure à la poitrine et en particulier au mamelon et à l'aréole;
  • prendre un bain de soleil dans un solarium et au soleil;
  • mauvaise hygiène de la peau du sein;
  • prédisposition génétique à cette maladie, en particulier chez la lignée masculine.

Symptomatologie

Les premiers symptômes du cancer de Paget ne causent pas d'anxiété chez le patient, ils ne sont ni spécifiques ni alarmants. Par conséquent, presque personne ne rend visite à un médecin.

L'apparition de la maladie s'accompagne de légères rougeurs, d'irritations et de desquamations de la peau du mamelon et de l'aréole. Beaucoup de gens associent cela à une réaction allergique à des vêtements synthétiques, à une peau sèche et ne voient rien d’inhabituel. La symptomatologie disparaît rapidement, ce qui aggrave encore la situation. Le patient se calme, ne voyant aucun signe de la maladie, ne consulte pas de médecin et, dans l'intervalle, la maladie continue de progresser dans son corps. Parfois, les manifestations externes sont éliminées à l'aide de pommades hydratantes ou d'agents thérapeutiques contenant des corticostéroïdes.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, des symptômes plus graves commencent à apparaître et ne sont plus impossibles à remarquer. Le mamelon devient très sensible, il est impossible de le toucher en raison de sensations douloureuses. Une personne s'inquiète régulièrement de fourmillements, de démangeaisons, de brûlures à la poitrine, dans la région des mamelons. Sur le linge, vous pouvez voir des traces laissant un écoulement séreux-hémorragique du mamelon. Le mamelon lui-même change de forme, il s'aplatit et se rétracte. À l'avenir, des ulcères, des modifications érosives, des croûtes sèches apparaissent sur l'aréole et le mamelon. Si vous enlevez ces croûtes, il reste des zones humides.

La maladie de Paget affecte principalement un sein, mais il existe des cas où des cellules cancéreuses se forment simultanément dans deux glandes mammaires. D'autres manifestations eczémateuses se propagent à la peau du sein. La zone touchée s'élève légèrement au-dessus des tissus sains.

Dans la moitié des cas, lors de l'examen du sein, des néoplasmes ganglionnaires dans les tissus des glandes mammaires et une hypertrophie des ganglions lymphatiques adjacents peuvent être ressentis. Lorsque la maladie passe à un stade avancé, un liquide sanguinolent commence à s'échapper du mamelon en raison de la destruction du complexe mamelon-aréolaire.

Diagnostics

La rapidité du diagnostic est la clé du succès du traitement. Il est important de surveiller l'état du sein et lorsque des écailles apparaissent sur le mamelon ou l'aréole, des rougeurs et même une sécrétion plus fluide du mamelon, vous devez consulter un médecin.

Les méthodes de recherche en laboratoire et sur le matériel informatique sont utilisées pour le diagnostic:

Consultation de spécialiste

Les femmes devraient d'abord consulter le mammologue. Il procède à un examen visuel du sein, qui permet de détecter les modifications caractéristiques du cancer de Paget. Ce sont des ulcères, un eczéma humide, des croûtes sèches.

Mammographie

Si le cancer de Paget est suspecté, une mammographie est réalisée en 3 projections, ce qui permet d’exclure la présence d’autres types de tumeurs malignes. La mammographie est le moyen le plus informatif de détecter les tumeurs tumorales du sein. La procédure est la plus sensible s'il y a une tumeur nodulaire. Si le site tumoral n'est pas observé, la sensibilité du diagnostic ne dépasse pas 50%.

Échographie du sein

Il s'agit d'une procédure obligatoire en cas de suspicion de cancer de Paget. L'échographie révèle souvent des processus pathologiques qui ne se reflètent pas dans la mammographie.

L'imagerie par résonance magnétique est capable d'identifier le processus pathologique à un stade précoce, même en l'absence de signes cliniques visibles, ainsi que de différencier les tumeurs détectées. L'IRM identifie assez précisément l'emplacement de la tumeur, montre la prévalence de la tumeur (la profondeur de sa pénétration, la taille de la zone touchée). Vous permet de déterminer l'épaississement du mamelon et de l'aréole afin de détecter une tumeur dans les canaux lorsque la maladie est asymptomatique.

Tests moléculaires génétiques

Nécessaire pour identifier le type de cancer et sa sensibilité aux méthodes de traitement.

Scintigraphie

Vous permet d'identifier les tumeurs les plus mineures. Ceci est très important pour un diagnostic précoce. La méthode est basée sur l'introduction d'isotopes radioactifs dans le corps avec l'étude ultérieure des résultats de leur distribution dans les tissus. La scintigraphie du sein est une procédure très informative pour détecter le cancer de Paget, car le radio-isotope 99tT est activement accumulé dans les cellules de Pagzhet, qui se divisent de Paget, à l'intérieur de Paget.

Biopsie

Ce test de laboratoire est conçu pour identifier les cellules tumorales dans le matériel prélevé. Pour l'analyse, prenez le tissu du mamelon et l'aréole. Le médecin prélève un petit échantillon de tissu qui est ensuite examiné au microscope pour détecter les cellules de Paget.

La biopsie est associée à un certain risque, car les effets invasifs (pénétration mécanique dans le corps) peuvent accélérer les métastases tumorales. Si un écoulement du mamelon est observé, ils sont pris pour un examen cytologique plus approfondi.

Au cours du diagnostic, le cancer de Pedzhet se distingue de la dermatite, du psoriasis de la gale, du basilome superficiel, de l'eczéma du mamelon, du mélanome, de la tuberculose et de la syphilis des glandes mammaires et de l'infection herpétique.

Thérapie

Le traitement de la maladie de Paget est effectué dans un complexe. Le principal moyen d’éliminer la maladie est une intervention chirurgicale. Mais avant et après la chirurgie sur la radiothérapie thoracique, l'hormonothérapie, la chimiothérapie sont obligatoires.

Opération

Lorsqu'une tumeur est détectée à un stade précoce, la glande mammaire est réséquée, ce qui entraîne l'élimination d'une partie de la glande mammaire et du complexe mamelon-aréole, contenant la tumeur. Après un certain temps, les patientes subissent une chirurgie pour mammoplastie reconstructive afin de donner au sein une forme naturelle et de masquer le défaut.

Si la maladie de Pedzhet est détectée à un stade avancé, en association avec un carcinome intra-canalaire, une mastectomie radicale est prescrite. Elle consiste en l'ablation de la glande mammaire, des fibres tissulaires, des muscles pectoraux et des ganglions lymphatiques.

Radiothérapie

À l’avenir, le traitement systémique de la maladie de Paget vise à prévenir la récurrence de la maladie, ses métastases. La radiothérapie est réalisée à toutes les étapes de la détection du cancer de Paget. S'il existe des contre-indications à une intervention chirurgicale (en particulier chez les personnes âgées), la radiothérapie est utilisée comme traitement alternatif, en remplacement de l'opération.

La radiothérapie est associée à la chimiothérapie et le cours est effectué avant et après la chirurgie. La méthode moderne d'irradiation avec Intra Beam (Intra Beam) est utilisée, dans laquelle, après le retrait d'une tumeur, un irradiateur est inséré dans la plaie pendant 15 à 20 minutes et seulement après qu'il est cousu. Les rayons contribuent à la destruction des cellules tumorales restantes, ce qui réduit considérablement le risque de rechute.

Chimiothérapie

La procédure doit être assignée si les ganglions sont endommagés. La chimiothérapie est réalisée en 2 étapes. Le premier cours est assigné à la chirurgie. Ce s'appelle non-adjuvant et vise à arrêter la croissance d'une tumeur. Le deuxième cours vise à éliminer éventuellement les cellules malignes laissées après la chirurgie.

Immunothérapie

Utilisé des médicaments non toxiques qui ont un fort effet sur la tumeur. Ce sont des anticorps monoclonaux capables de détecter et de détruire les cellules cancéreuses.

Traitement avec des médicaments hormonaux

L'hormonothérapie est réalisée avec l'utilisation de Tamoxifène, Nolvadex, Zitazonium uniquement lors de la détection de récepteurs sensibles aux hormones stéroïdiennes. Avant d'utiliser des hormones, il est recommandé aux patientes en âge de procréer de bloquer le travail des ovaires.

Prévisions

Le pronostic de la maladie dépendra d'un certain nombre de facteurs.

  • Stade clinique du cancer de Paget;
  • l'âge du patient, le nombre de ganglions lymphatiques affectés, la présence de signes morphologiques aggravants, l'association de la maladie et d'un cancer lobulaire infiltrant, la multiplicité des tumeurs tumorales.

Le cancer de Pedzhet est très agressif, la probabilité de sa réapparition est extrêmement élevée, même après l'opération.

Le pronostic pour la vie d'un patient atteint d'une telle maladie est défavorable. En moyenne, les personnes vivent 3 ans et, en cas d'infiltration et de métastases, la période est réduite à un an. Au stade des métastases, la guérison complète ne sera pas donnée, un traitement symptomatique et palliatif est prescrit. Si les ganglions lymphatiques ne sont pas atteints, le pronostic est favorable: près de 90% des patients vivent plus de 10 ans.

Prévention

La maladie de Paget, comme de nombreux cancers, est presque impossible à prévenir et il est difficile de la détecter au stade initial en raison de l'absence de symptômes spécifiques.

Parmi les mesures préventives figurent:

  • examen régulier des glandes mammaires. La maladie ne peut être détectée à temps qu'en rendant visite à un spécialiste en mammologie au moment opportun, en passant par son examen.
  • soin des seins (porter des sous-vêtements en coton, surveiller l'hygiène de la peau, ne pas bronzer avec les seins ouverts);
  • se débarrasser de mauvaises habitudes.

Le diagnostic et le traitement précoces de la maladie de Paget à un stade précoce améliorent de manière significative les chances de survie du malade et le pronostic plus tard.

Eczéma des mamelons - caractéristiques de la maladie, ses causes et son traitement

L'eczéma se produit pour plusieurs raisons, mais la réponse exacte à la question de savoir pourquoi une maladie se développe dans un cas particulier n'est pas un médecin unique. La plupart des experts pensent que l'eczéma au mamelon apparaît avec une diminution de l'immunité. Pour que les symptômes caractéristiques d'une maladie apparaissent, la présence de certains facteurs provoquants est obligatoire.

En bref sur les principales causes de l'eczéma du mamelon

Dans le contexte de désordres internes du corps et de pathologies cutanées existantes, le risque de développement d'une dermatose augmente considérablement. Parmi les conditions préalables à la création de symptômes eczémateux, il convient de noter:

  • maladies du tube digestif, du foie et des reins;
  • problèmes de fonctionnement du système endocrinien;
  • troubles métaboliques;
  • prendre des antibiotiques et autres médicaments;
  • contact fréquent avec des composants chimiques provoquant des réactions allergiques;
  • maladies infectieuses (fongiques, microbiennes);
  • prédisposition génétique;
  • invasions helminthiques;
  • causes de nature psychosomatique.

Comment la maladie se manifeste-t-elle, pour quels symptômes la détecter?

Les symptômes de l'eczéma sur les mamelons sont à bien des égards similaires aux manifestations de la maladie dans d'autres zones de la peau. La maladie devient rapidement une forme récurrente chronique. L'évolution de la maladie, caractérisée par des vagues, dans laquelle les rémissions sont remplacées par des exacerbations, est caractérisée par une faible sensibilité au traitement, ce qui explique la probabilité élevée de complications. En dépit du fait que cette pathologie cutanée n’est pas contagieuse, c’est-à-dire non transmise de personne à personne, l’apparition externe de manifestations provoque souvent des sentiments désagréables.

Les symptômes de l'eczéma sur les mamelons sont les suivants:

  • inflammation prononcée dans la région de l'aréole;
  • limites claires des lésions, la présence d'un contour perceptible visuellement;
  • éruption papuleuse rouge-rose contenant un liquide translucide;
  • peau sèche;
  • démangeaisons, douleur et sensation de brûlure;
  • des fissures dans le mamelon.

Le plus souvent, l'eczéma au sein survient chez les mères allaitantes. Au cours de l'allaitement, l'enfant peut blesser le mamelon, ce qui contribue également au développement de la maladie. L'éruption papuleuse qui se produit à un stade précoce, en quelques jours, se transforme en ampoules et en érosion localisée. Après les plaies sont recouverts de croûtes squameuses brun clair.

Chez les femmes enceintes, ce phénomène se produit également assez souvent. Le corps affaibli de la future mère prédispose à la pénétration des infections. En présence d'affections cutanées chroniques chez la femme, le risque d'eczéma sur les mamelons augmente plusieurs fois. Dans le cas d'une dermatose chronique, le développement d'une exacerbation s'explique facilement. L’eczéma des mamelons chez les femmes enceintes et allaitantes est traité avec prudence, car il est extrêmement important de ne pas laisser les médicaments actifs pénétrer dans le corps de la mère.

Complications possibles de la dermatose sur le mamelon

En règle générale, il n’est pas difficile de guérir une pathologie qui se manifeste sous une forme bénigne, mais même après la réussite du traitement, les patients présentent souvent de subtiles taches pâles sur l’aréole. Les traces rouges peuvent rappeler l'eczéma compliqué différé sur les mamelons. Cependant, il s’agit peut-être du désagrément le plus mineur que la maladie laissera derrière. Parmi les complications à noter, l'apparition d'une infection bactérienne secondaire.

Une forme dangereuse d’eczéma sur la poitrine est l’herpès, c’est-à-dire circulant en parallèle avec pénétré ou activé dans le corps le virus de l'herpès simplex humain. Dans le contexte de l'eczéma, l'infection constitue une menace critique pour les femmes enceintes et leur fœtus. Il est difficile de détecter les signes d’union de l’herpès à l’eczéma, car les éruptions cutanées vésiculaires virales ne diffèrent presque pas des manifestations cliniques de l’eczéma. Cependant, dans ce cas, l’état du patient s’aggrave, la température corporelle peut augmenter.

Conseils de traitement: des médecins aux patients souffrant de dermatite au mamelon

Pour que le traitement de la maladie ne soit pas stérile, vous devez suivre les recommandations suivantes:

  1. En cas de maladie grave du mamelon, l'allaitement doit être interrompu pendant l'allaitement.
  2. Dans l'évolution chronique de la maladie, il est important de respecter les principes de base d'un régime hypoallergénique, privilégiant les aliments contenant des plantes et des protéines.
  3. Faites attention à la qualité des matériaux lors du choix des sous-vêtements. Le soutien-gorge doit être fabriqué avec des tissus naturels (coton de préférence), mais en aucun cas synthétique, laine ou flanelle.
  4. Changez les vêtements dont vous avez besoin tous les jours.
  5. Les détergents pour les soins du corps doivent être hypoallergéniques.
  6. Réduire la fréquence des procédures d’eau et leur durée au stade aigu.

Comment commencer le traitement de la dermatose sur la poitrine et les mamelons?

Le traitement de l'eczéma du mamelon est un processus long qui nécessite le strict respect des recommandations médicales. Dans certains cas, les experts conseillent de ne pas se précipiter sur l'utilisation d'un traitement médicamenteux, laissant ainsi au corps une chance de résoudre lui-même des problèmes dermatologiques. Si aucun changement positif n'est attendu pendant un certain temps, le médecin traitant choisit le traitement optimal. Bien entendu, l'auto-guérison est également exclue de la nature fongique ou bactérienne de la maladie.

Dans tous les cas, avant de traiter l'eczéma aux mamelons, il est nécessaire de revoir votre mode de vie et de faire les ajustements nécessaires à votre style de vie. Le régime ne devrait pas inclure de produits nocifs, d’allergènes potentiels.

Le schéma d'alimentation ressemble à peu près à ceci:

  1. Mangez des produits laitiers et des produits laitiers.
  2. Pour compenser le manque de vitamines et de minéraux précieux dans le corps en raison des fruits et légumes frais.
  3. Il est important de manger des aliments protéiques d'origine animale avec une teneur en matière grasse acceptable (lapin, poulet, bœuf, dinde).
  4. Au moins 2 fois par semaine, incluez dans le menu des plats de poisson de rivière ou de mer.
  5. Les céréales à grains entiers (sarrasin, riz brun, flocons d'avoine, etc.) devraient constituer la base d'un plat d'accompagnement diététique.

À son tour, au moment du traitement de l'eczéma sur les mamelons, il est souhaitable d'oublier les épices, le salé, les frites et les fumées. En outre, vous ne pouvez pas vous impliquer dans les sucreries, les pâtisseries. Les boissons alcoolisées, le café et les sodas ne sont pas autorisés.

Dans la plupart des cas, le traitement médicamenteux est associé à d’autres types de traitement du derme. En particulier, après avoir consulté le médecin traitant, il est possible d'ajouter une liste de rendez-vous avec des médicaments et des remèdes populaires. L'effet complexe sur la maladie garantit une dynamique positive de récupération.

Il est impossible de prédire à quelle vitesse le patient pourra se débarrasser de l'eczéma. Tout dépend dans une large mesure de l'état général du corps, de la durée de la maladie, de la fréquence des récidives (si on parle de forme chronique). La maladie est particulièrement difficile à contracter chez les personnes âgées. Plus le patient se tourne rapidement vers un dermatologue, plus le pronostic sera favorable pour lui.

Les principaux médicaments pour le traitement de l'eczéma sur les mamelons

La prescription de médicaments est individuelle dans chaque cas, mais tous les spécialistes adhèrent à un régime de traitement similaire, le premier endroit où, sans aucun doute, appartient aux antihistaminiques. La tâche de ces médicaments est de soulager les symptômes. Ils sont prescrits à tout âge, mais le médecin détermine le dosage. Il sélectionnera le médicament avec la forme de libération la plus appropriée - les médicaments peuvent être des comprimés ou en suspension.

L'eczéma sur le mamelon est traité avec les moyens suivants:

Pour l'eczéma au mamelon, les médecins prescrivent souvent des antihistaminiques de haute qualité tels que la loratine.

  • Pipolfen;
  • Fenistil;
  • Zyrtec

De nombreux médecins ont conclu qu'avant de traiter l'eczéma du mamelon, il est souhaitable de réduire le niveau d'intoxication du corps. Aujourd'hui, il y a beaucoup d'absorbants, tous permettent d'éliminer les substances nocives sans effets secondaires.

Une sorte de «nettoyage» du tractus gastro-intestinal est réalisée en utilisant:

Avec des lésions graves des mamelons ne peuvent pas faire sans hormones. Les corticostéroïdes sont généralement utilisés à l'extérieur, mais dans les cas cliniques avancés, un spécialiste peut prescrire un traitement par voie orale. L'utilisation généralisée du traitement hormonal vous permet d'obtenir des résultats rapides. Il est intéressant de noter que l'utilisation à long terme de médicaments contenant des corticostéroïdes crée une dépendance et entraîne de nombreux effets secondaires. La dexaméthasone et la prednisone sont les pilules les plus courantes de l’eczéma du mamelon.

Pour la thérapie locale, ces pommades et crèmes contenant des corticostéroïdes sont prescrites:

En outre, le traitement de l'eczéma sur les mamelons n'est pas complet sans onguents et crèmes contenant des corticostéroïdes. Dermoveit est une telle crème.

  • Célestoderme;
  • Sinalar;
  • Flucinar

Certains des médicaments, par exemple, Flutsinar, Dermoveyt ont un effet thérapeutique combiné, menant la lutte active contre les champignons ou les bactéries.

Renforcement de l'immunité en tant que mesure obligatoire pour la santé de la peau

Parallèlement aux préparations ci-dessus, la vitamine et l’utilisation d’immunomodulateurs méritent une attention particulière. Renforcer les défenses de l'organisme est d'une importance primordiale dans le traitement de maladies telles que l'eczéma du mamelon.

Les complexes de vitamines et de minéraux pharmaceutiques contenant les acides folique et ascorbique, les vitamines des groupes B, C, E, A et des médicaments sont capables de reconstituer le corps avec tous les micro-éléments manquants.

De plus, ces immunomodulateurs sont très efficaces en période d'exacerbations d'eczéma chronique.

Remèdes populaires pour le traitement de la dermatose à la poitrine et aux mamelons

Pour tous ceux qui préfèrent subir un traitement avec des remèdes naturels, ont en outre suggéré des recettes prouvées efficaces pour la santé de l'épiderme. La médecine traditionnelle dans le traitement de la plupart des maladies dermatologiques ne peut pas constituer une alternative à part entière au traitement médical traditionnel, mais peut la compléter et apporter de bons résultats.

En particulier, la plupart d'entre eux visent à éliminer les démangeaisons et l'enflure:

  • Compresses de lait aigre. Aide avec l'eczéma à peeling sec sur les mamelons. Le principe de base lors du choix d'une boisson est sa teneur élevée en graisse. Ryazhenka fait maison, kéfir ou lait aigre. Il vous suffit de lubrifier les mamelons plusieurs fois par jour et de les laisser sur la peau pendant une demi-heure. Rincer à l'eau tiède.
  • Zeste d'orange. Appliquez le besoin sur les papules de trempage. Il suffit d'appliquer les croûtes sur les foyers de la maladie et de les laisser s'exposer pendant 20 minutes. Il est d'abord nécessaire de cuire le zeste pour isoler les substances biologiques actives qui, pénétrant profondément dans l'épiderme, élimineront les symptômes.

Lors du traitement de l'eczéma du mamelon avec la médecine traditionnelle, il est recommandé d'utiliser de la peau d'orange comme compresse.

  • Bouillon de racine de bardane et de pissenlit. Avec elle, vous pouvez faire des lotions qui permettront d'éliminer l'hyperémie et de réduire la douleur. Préparer signifie qu'il faut donc: sur 2 art. l la collecte à sec nécessitera une paire de verres d'eau chaude. Verser le mélange et mettre au feu lent. Faire bouillir pendant 10 minutes, laisser refroidir et filtrer.
  • Jus de Kalanchoe et Aloe Vera. Le liquide fraîchement pressé, prélevé en quantités égales sur les plantes, est appliqué sur les zones atteintes sous forme de compresses ou de lotions. L'eczéma sur le mamelon est donc traité pendant environ une semaine. Garantit une réduction de l'inflammation et réduit l'enflure.
  • Gruau de pomme de terre est un remède à la maison universel pour l'eczéma, incl. et sur les mamelons. Râpez le légume-racine cru et étalez le médicament par endroits. Laisser agir 10-15 minutes.

Il est possible de guérir la maladie, mais dans quelques cas négligés, elle devient chronique. Par conséquent, vous ne pouvez pas ignorer les premiers symptômes de l'eczéma sur les mamelons, et à la première occasion de voir un médecin.

Questions et réponses

Question: Quels sont les symptômes de l'eczéma sur le mamelon?

Réponse: Les signes de la maladie ressemblent à un eczéma idiopathique ou microbien, se manifestant sur les éruptions cutanées caractéristiques de la poitrine. En outre, les symptômes initiaux sont remplacés par le trempage, puis par la formation de croûtes.

Question: Est-ce que l'eczéma sur le mamelon chez un enfant?

Réponse: Les enfants peuvent également contracter cette maladie avec une immunité faible et l’un des facteurs prédisposants. Le traitement chez les enfants prend beaucoup plus de temps que chez les adultes.

Q: Puis-je utiliser des médicaments contre l'eczéma sur les mamelons pendant la grossesse ou l'allaitement?

Réponse: Le choix des médicaments doit être abordé à fond. Dans le nombre préférentiel de cas, tout médicament peut nuire à l’état du futur bébé.

Si vous trouvez une erreur dans le texte, assurez-vous de nous le faire savoir. Pour ce faire, sélectionnez simplement le texte avec une erreur et appuyez sur Maj + Entrée ou cliquez simplement ici. Merci beaucoup!

Merci de nous avoir signalé l'erreur. Dans un avenir proche, nous allons tout réparer et le site sera encore meilleur!

Maladie de Paget (cancer du mamelon du sein)

Qu'est-ce que la maladie de Paget (cancer du mamelon du sein) -

La maladie de Paget (syn.: Cancer du sein de Pedzheta, cancer du sein ressemblant à de l'eczéma) est un type de cancer qui se forme dans ou autour des mamelons. Plus de 95% des personnes atteintes de la maladie de Paget ont également un cancer du sein. Le cancer de Paget représente 0,5 à 5% de tous les cas de néoplasie mammaire.

La plupart des patients atteints de la maladie de Paget ont plus de 50 ans, mais dans de rares cas, cette maladie se développe chez des patients de plus de 20 ans. L'âge moyen de développement de la maladie est de 62 ans chez les femmes et de 69 ans chez les hommes. La maladie de Paget est une maladie rare, tant chez les hommes que chez les femmes.

Il existe d'autres maladies qui ne sont pas liées à la maladie de Paget - le cancer du sein au mamelon, y compris la maladie de Paget avec lésions osseuses et la maladie de Paget - les tumeurs vulvaires; mais nous ne parlerons que de la maladie de Paget avec dommages au mamelon.

En 1856, S. Velpeau a décrit pour la première fois les modifications du complexe mamelon-aréole (érythème, modifications eczémateuses, etc.) caractéristiques de cette forme de cancer. Cependant, ce n'est qu'en 1874 que J. Paget nota le lien entre ces changements et le cancer du sein. L'auteur, sur la base de 15 observations, a montré que tous les patients présentant des lésions similaires du complexe mamelon-aolaire développaient un cancer du sein au cours de l'année suivante. Expliquant le mécanisme d'apparition d'une telle pathologie, l'auteur a suggéré que des modifications inflammatoires superficielles affectent les structures sous-jacentes, les modifications dégénératives ultérieures contribuant à l'apparition d'une néoplasie.

La description classique du tableau clinique de la maladie, donnée par J. Paget, et sa description ultérieure du mécanisme possible de son développement ont permis à G. Erichsen d’appeler en 1876 cette pathologie "la maladie (cancer) du mamelon de Paget de la glande mammaire".

Dans la littérature nationale, la première description de la «maladie de Paget du mamelon» appartient à A.I. Pospelov (1894). MA étudiait à fond cette forme de processus au début du 20e siècle. Chlenov et V.L. Bogolyubov, qui a complété le tableau clinique décrit par J. Paget par de nouveaux symptômes pathognomoniques.

L’étude la plus significative sur le cancer du sein de Pedzhet est celle de Jacobeus (1904), dans laquelle l’auteur a identifié la maladie comme un cancer intra-canalaire. Cependant, on pensait que cette affection était un cancer précancéreux ou un cancer des glandes apocrines, des modifications dégénératives des processus cutanés chroniques, etc. Ce n'est qu'après que G. Thin a identifié la nature maligne des cellules de Pedzhet que la théorie dite épidermotrope du cancer du sein de Pedzhet s'est développée.

Quels sont les déclencheurs / causes de la maladie de Paget (cancer du mamelon du sein):

Les scientifiques ne connaissent pas exactement les causes de la maladie de Paget, mais deux théories principales suggèrent comment cette maladie se développe. Une théorie suggère que les cellules cancéreuses, appelées cellules de Paget, forment une tumeur au sein puis se déplacent de la glande mammaire à la surface du mamelon, ce qui entraîne le développement de la maladie de Paget - cancer du mamelon de la glande mammaire. Cette théorie suggère que plus de 97% des patientes atteintes de la maladie de Paget ont un cancer du sein ou un carcinome de la maladie, une maladie dans laquelle des cellules anormales ne sont présentes que dans les canaux mammaires du sein. Avec le développement ultérieur du cancer du sein, les cellules anormales se propagent au-delà des canaux dans le tissu mammaire, les ganglions lymphatiques et d'autres parties du corps.

Une autre théorie suggère que les cellules du mamelon deviennent spontanément des cellules de Paget.

Pathogenèse (que se passe-t-il?) Au cours de la maladie de Paget (cancer du mamelon du sein):

Le processus se développe avec la propagation du cancer primaire des conduits du sein dans l'épiderme. Le cancer primitif peut être invasif ou in situ. Dans l'épithélium des canaux, l'épiderme du mamelon, l'aréole et les zones adjacentes de la peau, on détecte de grandes cellules épithéliales néoplasiques avec un noyau hyperchrome et un cytoplasme de couleur pâle (cellules de Pedzhet) dérivés de l'épithélium des glandes apocrines. Il est également possible que la maladie de Pedzhet extramammaire se développe, généralement dans les régions anogénitales et axillaires (la région où se trouvent les glandes sudoripares apocrines). Dans tous les cas, le carcinome primaire est détecté.

L'examen pathologique de l'épithélium des canaux, de l'épiderme du mamelon, de l'aréole et des régions cutanées adjacentes révèle de grandes cellules épithéliales néoplasiques avec un noyau hyperchrome et un cytoplasme de couleur pâle (cellules de Pedzhet) dérivés de l'épithélium des glandes apocrines.

La théorie du développement épidermotrope (mamelon du sein) de Pedzhet est basée sur le fait que les cellules d'origine de Pedzhet sont des cellules cancéreuses canalaires qui migrent le long des membranes basales des canaux conduisant à l'épiderme du mamelon. Ce fait peut être confirmé par, premièrement, la présence de carcinome intracanalaire ou invasif chez la majorité des patients, ensuite, les réactions immunologiques communes démontrées par les cellules de Paget et le carcinome canalaire infiltrant, déterminées par immunohistochimie. L'analyse avec des antigènes membranaires (cytokératine, caséine, antigène embryonnaire du cancer, globules gras du lait - HMFG 1 et 2, lectines, etc.) a montré la relation entre les cellules de Paget et les cellules cancéreuses du sein. Avec la découverte du fait de la surexpression de l'oncoprotéine c-erbB-2 dans les cellules de Paget, une hypothèse est apparue sur la présence d'un facteur chimiotactique, sécrété par les kératinocytes de l'épiderme, stimulant la propagation des cellules de Paget le long de l'épiderme. L'oncoprotéine c-erbB-2 surexprime dans environ 20% des cas de cancer du sein invasif, dans 50% des cancers canalaires in situ et dans 90 à 100% des cas de cancer de la prostate. L'oncoprotéine c-erbB-2 stimule la prolifération et, surtout, augmente la motilité des cellules cancéreuses grâce à l'interaction des protéines c-erbB-2 exprimées dans les membranes avec des facteurs de mobilité sécrétés, très probablement, par les kératinocytes de l'épiderme. Cela contribue à la chimiotaxie et à l'invasion de l'épiderme par les cellules de Paget, conduisant finalement à la propagation des cellules de Paget à travers l'épiderme.

La théorie de la transformation in situ implique la malignité ou la dégénérescence de cellules déjà existantes, identifiant les cellules de Paget comme des kératinocytes malins apparaissant in situ. Selon cette théorie, le cancer de Paget de la glande mammaire est un processus indépendant, affectant l'épiderme du mamelon et le tissu mammaire sous-jacent.

La confirmation de cette vue a été obtenue par microscopie électronique, qui a montré la présence d'interactions microvillosités et desmosomal entre les kératinocytes et les cellules de Paget. En outre, des cellules anormales ont été trouvées avec des caractéristiques caractéristiques à la fois des kératinocytes et des cellules de Paget, pouvant indiquer leur état de transition ou de transformation. De telles observations expliquent de manière pathogénique les situations dans lesquelles le nœud de la glande mammaire est situé à une distance considérable de la zone centrale (mamelon-aréolaire).

La première description histologique de la maladie de Paget du mamelon appartient à Butlin (1876). Au microscope, les cellules de Paget sont grandes, rondes ou ovales, intra-épidermiques, ne forment pas de ponts intercellulaires avec les cellules épineuses voisines, généralement avec un cytoplasme éclairé, un noyau élargi pléomorphe et hyperchromatique, distinct, mais de couleur vive. La mitose est assez souvent vue. Les cellules de Pedzhet peuvent être isolées, principalement le long des cellules baso-épidermiques, avec une tendance à s’aplatir (lorsqu’elles sont placées à la surface) ou à la formation de petits nids particuliers semblables à des structures canalaires ou glandulaires. Le nombre de cellules varie considérablement - de quelques isolées au remplacement complet d’une partie de la couche épidermique. Les cellules épidermiques autour des groupes de cellules de Paget subissent une atrophie par compression. Le derme subit également des modifications: il est hyperémique, infiltré de plasmocytes, de nouveaux capillaires s'y forment, une exsudation séreuse se produit, ce qui conduit à la formation d'un tableau clinique typique.

Le cytoplasme des cellules de Paget répond généralement de manière positive au Periodic-Acid-Schiff (PAS) et à la diastasis, ce qui indique la présence de polysaccharides neutres et permet de différencier le cancer de la glande mammaire de Paget avec certaines formes de mélanomes malins et de carcinomes intra-épidermiques primaires. Les cellules de Pedzhet réagissent positivement avec l'antigène embryonnaire du cancer du CEA. Il convient également de noter que dans la plupart des cas de maladie de Paget (plus de 90%), une oncoprotéine de o-protéine c-erbB-2 est observée. La corrélation la plus fréquente est constatée entre une réaction positive avec l’oncoprotéine c-erbB-2 et la présence d’un cancer in situ ou d’un autre cancer. Dans la plupart des cas (plus de 90%), le cancer de Paget de la glande mammaire est représenté par un cancer in situ ou un cancer invasif avec nodulation, qui peut être caractérisé par une croissance multicentrique. En l'absence de site tumoral, les modifications non invasives sont les plus courantes (carcinome canalaire in situ - plus de 90%), tandis que la présence d'un site tumoral est très souvent associée à un processus invasif. Un certain nombre d'études ont montré que l'incidence des carcinomes infiltrants dans les préparations à distance est de 19%, alors qu'en présence d'un site tumoral, ce chiffre s'élève à 90%. Chez les patients atteints d'un cancer de Paget in situ, la progression locorégionale n'est pas caractéristique. Des modifications métastatiques des ganglions lymphatiques régionaux ont été notées dans 45% des cas avec un ganglion tumoral. Selon le sous-type histologique, le cancer de Paget de la glande mammaire est le plus souvent associé à des formes de carcinome intra-canalaire solides et en forme d'anguille. Cette forme est considérée comme la plus biologiquement agressive, avec une activité proliférante élevée et une amplification du proto-oncogène c-erbB-2.

Symptômes de la maladie de Paget (cancer du mamelon du sein):

Les symptômes d'apparition de la maladie de Paget incluent des rougeurs et des squames sur la peau des mamelons. Les premiers symptômes ne provoquent qu'une légère irritation et ne constituent généralement pas un motif pour obtenir des soins médicaux. Une amélioration de la peau peut apparaître spontanément, mais cela ne peut pas être considéré comme un signe de disparition de la maladie. En outre, la maladie peut être accompagnée de symptômes plus graves. À ce stade, les symptômes peuvent inclure des picotements, des démangeaisons, une sensibilité élevée, des sensations de brûlure et de la douleur. Une décharge des mamelons peut également apparaître.

Chez environ la moitié des patients atteints de la maladie de Paget, lors d'un examen médical, le médecin peut détecter des "bosses" dans la poitrine. Dans la plupart des cas, la maladie de Paget se limite initialement aux mamelons, puis se propage à la poitrine. L'aréole est la zone arrondie de la peau foncée qui entoure le mamelon. La maladie de Paget ne peut toucher que l’aréole et ressemble à l’eczéma, car accompagné de démangeaisons, éruption cutanée. Rarement, la maladie du mamelon de Paget peut apparaître sur les deux seins.

Trois variantes d'évolution du cancer du sein de Pedzhet ont été déterminées:

- seulement dans la région du complexe mamelon-aréole;
- changements dans le mamelon et l'aréole en présence d'un nœud tumoral dans le sein;
- Lors de l'examen clinique, seul un nodule tumoral dans la glande mammaire, associé à un test histologique (révélateur), a révélé un cancer de Paget au mamelon et à l'aréole.

Chez environ 50% des patients, une masse tumorale palpable peut être détectée dans la glande mammaire. dans environ 90 à 94% des cas, une croissance invasive est diagnostiquée et 1/2 à 2/3 des patients présentent des métastases aux ganglions lymphatiques. En l'absence de formation palpable de tumeurs chez les patientes, une forme non invasive de la maladie est déterminée (66 à 86% des cas de cancer du sein de Paget in situ).

Le site de la tumeur peut ne pas être associé au mamelon; Il arrive parfois que les modifications du mamelon et de l'aréole soient réduites, alors que le processus néoplasique dans les tissus d'un organe progresse.

Le cancer du sein de Pedzhet peut également survenir chez les hommes. Ses manifestations cliniques dans ce cas sont similaires à celles observées chez la femme. Le diagnostic correct chez les hommes est établi beaucoup plus tard, car le cancer du sein n'est pas une maladie typique pour eux. Un érythème bien visible, une desquamation, une érosion avec des lésions des conduits, des prurits au niveau de l'aréole et du mamelon est un tableau clinique caractéristique du cancer de Paget de la glande mammaire chez l'homme. Les signes cliniques les plus fréquents sont des modifications eczémateuses et une ulcération du mamelon et de l'aréole (71%), une augmentation palpable des ganglions axillaires (54%), une tumeur palpable de la glande mammaire (43%), une modification du mamelon et des saignements (40%), 14 %), douleur (14%), durcissement (11%).

Diagnostic de la maladie de Paget (cancer du mamelon du sein):

Si le médecin soupçonne la maladie de Paget, une biopsie cutanée peut être réalisée. Avec une biopsie, le médecin prélève un petit échantillon de tissu. Un pathologiste examine les tissus au microscope pour détecter la présence de cellules de Paget. Un pathologiste peut utiliser une technique appelée immunohistochimie (analyse du tissu pour identifier des cellules spécifiques) afin de distinguer les cellules de Paget des autres cellules. Un échantillon de décharge de mamelon peut également être examiné au microscope pour la présence de cellules de Paget.

Comme la plupart des personnes atteintes de la maladie de Paget ont également un cancer du sein, un examen médical et une mammographie sont effectués pour établir un diagnostic précis. Lorsque l'examen mammographique doit prêter attention à l'épaisseur de la peau du mamelon et de l'aréole, au degré de succion du mamelon, à la présence d'une accumulation subaréolaire ou plus diffuse de microcalcifications, ainsi qu'à la détermination de la taille et de l'emplacement du site tumoral. Bien que le cancer du sein de Pedzhet ne se limite qu'à la défaite du mamelon et de l'aréole, il est important de procéder à un examen mammographique de la totalité de la glande dans toutes les projections, car cette pathologie est souvent associée à un site tumoral de structure histologique différente.

L'échographie est utilisée avec succès et peut être incluse dans le plan d'examen primaire, en particulier avec les données de mammographie négatives. Les cas sont décrits où les changements qui ne sont pas visibles lors d'un examen mammographique ont été visualisés avec une échographie.

Imagerie par résonance magnétique (IRM). Cette méthode est extrêmement prometteuse pour la visualisation de modifications du mamelon non encore détectables cliniquement. L'IRM permet notamment de distinguer un mamelon normal d'un mamelon affecté, de différencier les tumeurs des tissus de l'aréole des tumeurs avec implication de la partie centrale de la glande mammaire (mamelon et aréole).

Lorsqu'un changement dans la région du mamelon et de l'aréole est observé cliniquement, une biopsie du mamelon et de l'aréole sur toute l'épaisseur est nécessaire pour poser un diagnostic correct. Prendre un grattage de la zone touchée aide également à poser le bon diagnostic, mais la précision de cette technique dépend des qualifications du cytopathologiste. Actuellement, les réactions avec l'antigène cancer du fœtus (ACE), la mucine et la protéine c-erbB-2 sont utilisées pour confirmer le diagnostic. Les études immunohistochimiques utilisant l’antigène de membrane épithéliale de cytokératine (EMA) et l’oncoprotéine c-erbB-2 facilitent grandement le diagnostic différentiel. Cependant, une réponse négative ne suffit pas pour exclure le diagnostic de cancer du sein de Paget; une biopsie à ciel ouvert est donc nécessaire pour le diagnostic final. La similitude significative entre les manifestations externes du cancer de Paget des maladies de la glande mammaire et de la peau, le manque de connaissances générales des médecins généralistes et le caractère suspect de cancer de tels changements chez les jeunes femmes en bonne santé conduisent souvent à un diagnostic erroné. Jusqu'à récemment, lorsque le cancer de Paget de la glande mammaire était habituel, le diagnostic correct et le début du traitement ont pris beaucoup de temps (environ 10 à 12 mois).

Traitement de la maladie de Paget (cancer du mamelon du sein):

Le traitement le plus courant de la maladie de Paget est la chirurgie. La spécificité du traitement dépend souvent du stade du cancer du sein.

L'ablation des seins peut être recommandée lors du diagnostic d'un cancer ou d'un carcinome. Au cours de cette procédure, le chirurgien retire le thorax, la gaine sous les muscles pectoraux et certains ganglions lymphatiques sous les aisselles. Dans certains cas, lorsque le cancer du sein n'est pas malin, le chirurgien peut simplement retirer la glande mammaire et la muqueuse sous les muscles pectoraux.

En outre, chez les patients dont la maladie n'affecte que les mamelons, la zone autour des mamelons peut subir une intervention chirurgicale accompagnée d'une radiothérapie. Pendant l'opération, le chirurgien retire le mamelon, l'aréole ou tout le sein pour prévenir le développement ultérieur du cancer. Dans la plupart des cas, la radiothérapie est également utilisée pour prévenir la récurrence du cancer (retour du cancer).

Pendant l'opération, en particulier lorsque le sein est enlevé, le médecin retire les ganglions lymphatiques, qui sont ensuite examinés pour déterminer s'il existe une propagation du cancer.

Un traitement supplémentaire (traitement effectué en plus de la chirurgie pour prévenir le cancer) peut faire partie du traitement, en fonction du type de cancer et indépendamment de la propagation des cellules cancéreuses dans les ganglions lymphatiques. La radiothérapie est un traitement supplémentaire contre la maladie de Paget, pratiquée après une intervention chirurgicale. Un traitement supplémentaire avec des médicaments anticancéreux ou des hormones peut également être recommandé, en fonction du stade de la maladie et des indicateurs (probabilité estimée de guérison ou de retour de la maladie).

La radiothérapie est une méthode très efficace pour traiter les patientes atteintes d'un cancer du sein. Cette méthode de traitement permet non seulement de contrôler le retour local de la maladie, mais en combinaison avec les variantes chirurgicales et médicamenteuses, elle est efficacement utilisée à tous les stades du cancer de cette localisation.

L'utilisation de la thérapie gamma à distance dans une version séparée constitue une alternative raisonnable au traitement chirurgical, en particulier chez les patients âgés et de l'âge sénile avec des contre-indications absolues à ce dernier.

Il existe plusieurs arguments en faveur de l'utilisation de la radiothérapie pour le cancer du sein de Paget:

Avec les formes précoces et les petites tailles d’éducation, il est possible d’appliquer de fortes doses de gamma-thérapie à distance (programme de radiations radicales avec une dose totale jusqu’à 70 Gy) sans endommager de manière importante les tissus environnants.

Application au 1er stade du traitement de radiothérapie pour la progression du type de récidive locale laisse dans l'intervention chirurgicale radicale.

D'un point de vue émotionnel, cette méthode de traitement présente des avantages indéniables par rapport à la mastectomie radicale.

Les arguments énumérés ci-dessus doivent être pris en compte pour le stade localement avancé de la maladie.

Pour les patients opérables, il est conseillé de procéder à l'irradiation des zones de métastases régionales lorsque la lésion de plus de 4 ganglions lymphatiques régionaux est confirmée morphologiquement. Et enfin, lors de l'utilisation d'une variante conservant l'organe de l'opération chez les patients présentant une forme nodulaire de PREM, une irradiation adjuvante de la partie restante de la glande mammaire est nécessaire.

Chimiothérapie. Les objectifs du traitement médicamenteux systémique du cancer de Paget de la glande mammaire, comme dans les variantes morphologiques typiques, sont les suivants:

- prévention de la maladie métastatique;
- effet efficace sur la tumeur afin de pouvoir utiliser par la suite des options de traitement local (hyurgique, radiothérapie).

L'utilisation de la chimiothérapie dans les formes précoces (localisées) du cancer du sein de Pedzhet n'est recommandée que chez les patientes présentant des facteurs pronostiques défavorables (jeune âge, récepteurs négatifs, croissance multicentrique, degré élevé de malignité et indice de prolifération). Dans d’autres cas, cette méthode de traitement est une agression inutile, qui n’affecte en rien l’espérance de vie des patients.

Avec la défaite des ganglions lymphatiques régionaux, un traitement médicamenteux systémique est nécessaire indépendamment des facteurs pronostiques. Les schémas thérapeutiques contenant de l'anthracycline (CAF, AC) doivent être considérés comme optimaux; Les taxanes peuvent être utilisés seuls ou en association avec des anthracyclines (taxol, paclitaxel, AT).

Avec le cancer du sein de Pedzhet localement avancé, la chimiothérapie peut être une induction, mais elle est plus couramment utilisée dans les combinaisons d'adjuvants. Modes utilisés: CMFVP, CMFAV, FAC, AT, etc. En règle générale, la chimiothérapie s'accompagne dans une certaine mesure de nausées et de vomissements (dans 80% des cas). La plupart des patients placent les nausées et les vomissements à la 1ère place parmi les effets secondaires les plus importants du traitement. Dans la pratique mondiale, plusieurs études randomisées consacrent les résultats à la comparaison de l'efficacité de Kitril et d'autres antiémétiques avec différents régimes d'administration de médicaments. Ainsi, chez les patientes atteintes d'un cancer du sein et ayant reçu une chimiothérapie échogénique médiane selon le schéma CAF, l'efficacité de deux antiémétiques, Kitril et Zofran, a été étudiée en comparaison. Cytril à la dose de 10 µg / kg entraîne un effet anti-émétique comparable à celui du zofran à la dose de 32 mg. Avec l'utilisation d'une dose de 3 mg de Kitrill chez les patientes atteintes d'un cancer du sein et ayant reçu une chimiothérapie dans la période postopératoire selon le schéma CAF, un contrôle complet des vomissements a été atteint dans 74,4% des cas. Ainsi, le kitril est un médicament hautement actif lors de l'utilisation de cytostatiques à enzyme moyenne.

L'hormonothérapie des tumeurs hormono-dépendantes est l'un des problèmes les plus importants et les plus complexes de l'oncologie moderne.

Pendant longtemps, on a pensé que le cancer du sein de Paget n'était pas un néoplasme sensible aux hormones. En 1949, E.V. Litvinova a d'abord suggéré que cette forme, comme certaines variantes morphologiques typiques du cancer du sein, pouvait, dans certaines conditions, répondre à un traitement hormonal. Par la suite, il a été prouvé que, sous réserve de la présence de récepteurs aux œstrogènes et à la progestérone dans la tumeur, l'administration d'antiœstrogènes peut augmenter le taux de survie des patients. De nos jours, des médicaments tels que le tamoxifène, le zitazonium, le nolvadex, etc., constituent le «standard de référence» en matière de traitement hormonal de première intention, en particulier pour le cancer du sein de Paget. La seule condition pour leur utilisation est la présence de récepteurs d'hormones stéroïdiennes dans la tumeur (> 10 fmol / mg de protéine). Chez les jeunes patientes menstruées, cette thérapie débute après la désactivation de la fonction ovarienne (médicament, radiothérapie, castration endochirurgicale). Chez les patientes ménopausées, cela n’est pas nécessaire et les anti-œstrogènes sont administrés immédiatement sans affecter les ovaires.

Voici l'algorithme recommandé pour traiter les patients atteints d'un cancer de la glande mammaire de Paget, en fonction de l'ampleur du processus tumoral.

Pronostic pour le cancer Maladie de Paget. Le risque de mourir d'un cancer du sein dépend, d'une part, du stade de développement de la maladie et, d'autre part, de son agressivité biologique.

Le panel de facteurs pronostiques n’est pas statique: à mesure que de nouveaux critères biologiques sont étudiés, de nouveaux critères apparaissent, qui contribuent au calcul de l’évolution individuelle de la maladie.

Tous les facteurs actuellement connus qui affectent, dans une certaine mesure, le pronostic de variantes morphologiques typiques du cancer du sein sont également pertinents pour le cancer du sein de Paget.

Voici les plus significatifs d'entre eux:
- stade clinique;
- l'âge;
- le nombre de ganglions lymphatiques touchés;
- la présence de critères morphologiques défavorables;
- multicentricité (en particulier combinaison avec cancer infiltrant lobulaire);
- degré de malignité;
- surexpression de c-erb 2neu;
- et ADN.

Quels médecins devraient être consultés si vous êtes atteint de la maladie de Paget (cancer du mamelon du sein):

Quelque chose te tracasse? Voulez-vous connaître des informations plus détaillées sur la maladie de Paget (cancer du mamelon du sein), ses causes, ses symptômes, ses méthodes de traitement et sa prévention, l'évolution de la maladie et son alimentation? Ou avez-vous besoin d'une inspection? Vous pouvez prendre rendez-vous avec un médecin - la clinique Eurolab est toujours à votre service! Les meilleurs médecins vous examineront, examineront les signes extérieurs et vous aideront à identifier la maladie en fonction des symptômes, vous consulteront et vous fourniront l'aide et le diagnostic nécessaires. Vous pouvez également appeler un médecin à la maison. La clinique Eurolab est ouverte 24 heures sur 24.

Comment contacter la clinique:
Le numéro de téléphone de notre clinique à Kiev: (+38 044) 206-20-00 (multicanal). Le secrétaire de la clinique vous choisira un jour et une heure convenables pour la visite chez le médecin. Nos coordonnées et directions sont indiquées ici. Regardez plus en détail tous les services de la clinique sur sa page personnelle.

Si vous avez déjà effectué des études, assurez-vous de prendre leurs résultats pour une consultation avec un médecin. Si les études ne sont pas effectuées, nous ferons tout ce qui est nécessaire dans notre clinique ou avec nos collègues d’autres cliniques.

Et vous Vous devez faire très attention à votre santé en général. Les gens ne font pas assez attention aux symptômes des maladies et ne réalisent pas que ces maladies peuvent être fatales. Il existe de nombreuses maladies qui, au début, ne se manifestent pas dans notre corps, mais finalement, il est malheureusement trop tard pour les soigner. Chaque maladie a ses propres signes, manifestations externes caractéristiques - les soi-disant symptômes de la maladie. L’identification des symptômes est la première étape du diagnostic des maladies en général. Pour ce faire, il vous suffit de passer par un médecin plusieurs fois par an, non seulement pour prévenir une terrible maladie, mais également pour maintenir la santé de votre esprit et de votre corps dans son ensemble.

Si vous souhaitez poser une question à un médecin - utilisez la section de consultation en ligne, vous y trouverez peut-être des réponses à vos questions et vous lirez des conseils pour prendre soin de soi. Si vous êtes intéressé par des critiques concernant des cliniques et des médecins, essayez de trouver les informations voulues dans la section Tous les médicaments. Inscrivez-vous également sur le portail médical Eurolab pour vous tenir au courant des dernières nouvelles et mises à jour du site, qui vous seront automatiquement envoyées par courrier.