Allergie à la poussière - symptômes et traitement efficace chez les adultes et les enfants

Les allergies à la poussière, dont les symptômes apparaissent comme une rhinite, une conjonctivite, une dermatite atopique ou un asthme bronchique, sont à l'origine de nombreux malaises chez l'homme. Une réaction allergique poussiéreuse se manifeste au contact des éléments de poussière de la rue ou de la maison.

Le diagnostic est une enquête, la mise en œuvre de l'examen du médecin et des études cliniques générales.

Causes des allergies à la poussière

La combinaison de composants organiques et inorganiques présents dans les éléments de poussière englobe divers produits chimiques trouvés dans la maison, dans la rue, des fragments d'excréments d'animaux, d'insectes, d'araignées et d'autres allergènes nocifs.

Il existe plusieurs types de poussière:

  1. Poussière de la rue. Il contient des composants tels que sol, gravier, bitume, ciment, suie, pollen, spores de champignons, divers petits organismes.
  2. Éléments d'excréments d'animaux divers. Laine, pellicules, salive, sueur. Les principales propriétés allergiques de la couche supérieure de la peau des animaux sur le pelage.
  3. Pinces de la maison. Les petites parties des corps et les produits vitaux des acariens pyroglyphes, les composants de la maison qui contiennent de la poussière se trouvent dans le matelas, la couverture, les oreillers, les tapis et les meubles rembourrés. Les tiques consomment principalement des cellules de peau humaines exfoliées. Un environnement acceptable pour la vie des tiques est une humidité supérieure à 50–60% et un niveau de température de 20–26 ° C.
  4. Autres éléments qui provoquent des allergies. Ceux-ci incluent des composants de la cellulose provenant de livres et de divers organismes microscopiques contenus dans les composants poussiéreux de la bibliothèque, des champignons moisis, des éléments de corps et des insectes.

Types de poussière

Il existe un grand nombre de types de particules de poussière pouvant provoquer des réactions allergiques:

  1. La poussière à la maison - il y a de petites écailles de peau, une partie de poil, de la laine animale, de la terre, du sable, du tissu, des grains de papier, des spores de champignons, des déchets d’insectes, des acariens. Consommant des composants morts de la peau, les acariens ne feront pas beaucoup de mal à beaucoup de gens, cependant, certains vont quand même causer des allergies.
  2. La poussière des livres - s'accumule sur les racines, les pages, mettant en danger la présence de moisissures invisibles immédiatement. Le papier est un endroit idéal pour le développement des tiques, en particulier dans les éditions anciennes.
  3. La poussière sur le papier est terrible car elle peut pénétrer rapidement et imperceptiblement dans le corps du patient et s’accumuler dans les poumons. Ce type de poussière peut être trouvé dans diverses organisations engagées dans le meulage, la conservation et le recyclage du papier. Une augmentation de la concentration de composants de poussière sur le papier est constatée dans les installations de stockage situées dans les sous-sols et les pièces mal ventilées.
  4. Poussière d'argent - l'argent est considéré comme un excellent conducteur pour l'apparition d'allergies chez l'homme. Les composants de la poussière d'argent contiennent des particules de peinture qui provoquent souvent des allergies dans le corps. Patients souffrant de poussière, il n’est pas recommandé d’obtenir un emploi lié à la préservation et au recalcul de l’argent.
  5. Poussière de la rue - pendant la période chaude de l'année, la rue est saturée de composants nocifs de la poussière. Cela inclut le pollen végétal, les particules recouvrant la route, la terre, les gaz d'échappement, les virus, les particules de caoutchouc d'une voiture.

Les scientifiques ont découvert que non seulement le nombre de composants de la poussière, mais également leur composition affecte le corps humain.

Signes et symptômes d'allergies

Malgré le fait que presque toutes les personnes sont en contact avec les composants de la poussière, les allergènes ne se trouvent pas dans le corps.

Aujourd'hui, il est établi que la tendance aux pathologies présentées se développera du fait de la génétique de l'immunité.

Un patient dans le système circulatoire a augmenté le contenu de certains anticorps, qui sont responsables du développement de processus inflammatoires au cours de la période de contact avec les composants de la poussière. Aucun autre signe fiable n'a été trouvé.

Il faut dire que les particules de poussière peuvent être localisées dans la vie quotidienne et la production. Leur composition diffère de manière significative, mais les symptômes des maladies qu’elles provoquent sont presque similaires.

Les principaux symptômes d’une réaction négative aux composants de la poussière sont les suivants:

  • chatouillement dans la bouche, éternuements, rhinite, ponte du nasopharynx, démangeaisons, mucus clair dans le nasopharynx;
  • inflammation, gonflement, démangeaisons des paupières, conjonctivite, larmes;
  • apparition de peau rouge, dermatite de contact, desquamation de la peau, urticaire, ulcères;
  • gonflement des tissus;
  • vertige, douleur prolongée à la tête;
  • essoufflement, toux, respiration sifflante, gêne dans la pression thoracique.

Lorsque ces symptômes sont détectés, il est utile d'évaluer leur niveau de gravité. Cette nuance a un effet significatif sur le traitement de l'eczéma.

Types de maladies allergiques

L'air contenant des particules microscopiques des allergènes les plus dangereux provoque des maladies qui se produisent sous l'influence d'irritants.

Les particules de poussière d'une maison sont situées en permanence dans un appartement ou une maison, de nombreuses réactions pathologiques se produisent sous une forme chronique.

Dans la période d'immunité aux composants de la poussière, ces maladies développeront:

  • morve induite par l'allergène;
  • dermatose et démangeaisons;
  • dermatite allergène;
  • conjonctivite allergique;
  • angioedema;
  • urticaire.

Des complications

Un cycle complexe d'allergies sera produit avec des exacerbations fréquentes, la combinaison d'infections infectieuses par des bactéries, la combinaison d'allergies aux composants de la poussière avec diverses maladies respiratoires. Après 3 à 5 ans d’asthme modéré, un emphysème pulmonaire ou un cœur pulmonaire peut se développer.

Un contact constant avec des particules de poussière sur le lieu de travail peut provoquer des niomes prématurés.

L'allergie à la poussière ne provoque pas si souvent des perturbations du corps:

  • purpura thrombocytopénique;
  • alvéolite exogène causée par un allergène;
  • néphropathie.

Diagnostics

Lorsque de tels symptômes apparaissent, il n’est pas nécessaire de déterminer leur cause et d’entreprendre un traitement indépendant. L'option rapide consiste à consulter rapidement le médecin, qui identifiera avec précision ce qui provoque l'apparition d'allergies.

Un examen complet sera en mesure de mener un médecin allergologue.

Le diagnostic des allergènes pour les composants de la poussière comprend les mesures suivantes:

  • prise d'histoire (données obtenues en interrogeant le patient);
  • examen attentif de la condition externe;
  • auscultation des organes dans la poitrine (écoute du son qui apparaît lorsque les organes internes se balancent);
  • un test sanguin - la structure cellulaire des éosinophiles et la détermination de l'existence éventuelle d'irritants;
  • un test sanguin pour détecter l'immunoglobuline E;
  • un test sanguin pour les anticorps de différents stimuli (une technique in vitro "in vitro" efficace est utilisée);
  • des échantillons de la peau pour un allergène.

Comment collecter des échantillons de poussière pour un médecin?

Pour un diagnostic complet, il est nécessaire de transférer des échantillons de particules de poussière de la maison pour analyse.

Vous pouvez le faire de cette façon:

  1. Pour collecter les composants de poussière des rideaux, des surfaces intérieures et autres, à l'exception du sol.
  2. Appliquer pour cet aspirateur avec un filtre et un récipient pour la collecte des particules de poussière. Le nombre requis de composants de la poussière devrait être d'environ 1 c.
  3. La quantité collectée est nécessaire pour passer au crible un petit tamis et le mettre dans un récipient propre.

Pour définir une maladie spécifique, examinez des échantillons de peau. Par les manifestations de l'allergie à la poussière, pour la plupart, sera semblable à un rhume, cependant, il existe quelques différences.

Comment distinguer les allergies du rhume?

Les symptômes du rhume et les allergies sont considérés comme très similaires. Toux, morve, éternuement, douleur à la tête - toutes ces conditions sont caractérisées pour deux états. Pour distinguer une maladie d'une autre, il faut regarder, après quoi il y a eu des sensations désagréables.

Lorsque les symptômes apparaissent après le refroidissement du corps, il y a lieu de suspecter un rhume.

Au cas où les symptômes apparus à la fin du nettoyage de la pièce, du rétablissement de l'ordre dans les rayons des livres ou lors d'une visite à la bibliothèque, indiquez qu'il s'agit d'une réaction aux particules de poussière domestiques.

Dans la rue, toutes les manifestations devraient s'atténuer.

En plus des rhumes, des sièges épais et de couleur jaune se détachent du nez et, en cas d'allergie dans le corps, ils sont transparents. 7 jours suffisent pour traiter un rhume.

À la fin de l'examen, le médecin choisira le traitement optimal.

Fatigué de la dermatite?

Peeling de la peau, éruption cutanée, démangeaisons, ulcères et vésicules, crevasses - ce sont tous des symptômes désagréables de la dermatite.

Sans traitement, la maladie progresse, la zone cutanée touchée par les éruptions cutanées augmente.

Nos lecteurs recommandent d'utiliser le dernier outil en date - la cire crème HEALTH avec venin d'abeille.

Il a les propriétés suivantes:

  • Élimine les démangeaisons après la première utilisation.
  • Restaure, adoucit et hydrate la peau.
  • Élimine les éruptions cutanées et la desquamation après 3-5 jours
  • Après 19-21 jours, élimine complètement les plaques et leurs traces
  • Empêche l'apparition de nouvelles plaques et une augmentation de leur superficie

Allergie chez les enfants

Les nourrissons sont rarement exposés aux allergies à la poussière, mais depuis l’âge de cinq ans, il apparaît assez souvent. Les principaux symptômes sont la rhinite permanente, les yeux rouges et les paupières.

À la fin du diagnostic, le médecin vous prescrit des antihistaminiques, des gouttes pour le nasopharynx et les yeux.

Les proches doivent être conscients que l'allergène présent dans le corps chez les enfants disparaît souvent au cours du processus, au fur et à mesure que l'immunité ajustée en fonction de l'âge est réalisée et que la personne cesse de réagir à toutes sortes d'allergènes.

En plus de contacter le médecin, en cas d'allergie, les parents sont tenus de suivre ces mesures:

  • garder le logement propre;
  • effectuer le nettoyage humide;
  • garder tous les jouets propres;
  • essayez de ne pas trop nourrir l'enfant;
  • suivre son hygiène, laver constamment;
  • se reposer sur la côte de la mer;
  • ne pas fumer près des enfants;
  • N'utilisez pas de composants cosmétiques ni de produits chimiques ménagers, disponibles sous forme de sprays.

Allergie à la poussière de livre

Une réaction allergique à la poussière de livres est causée par l'accumulation de petits acariens, difficiles à éliminer. Les pages de moisissure peuvent développer de la moisissure. En outre, l’allergène peut être provoqué par des spores de champignons qui s’accumulent entre les pages de publications.

Pour cette raison, les livres doivent être nettoyés en permanence avec un chiffon, passer l'aspirateur plusieurs fois par mois et être rangés dans des classeurs fermés.

Le personnel de la bibliothèque et des archives est tenu de porter une protection respiratoire (masque respiratoire) et des gants jetables.

Premiers secours en cas de spasme pulmonaire

Une attaque de suffocation avec des allergies va se développer assez rapidement. Le malade a du mal à respirer. La difficulté à respirer est accompagnée d'une respiration sifflante avec certains sons sifflants.

Il est utile de savoir comment fournir les premiers soins à une personne sujette aux allergies:

  1. Protéger le malade de la source de l'allergène.
  2. Rassurez la personne. De là, dans la plupart des cas, dépend du succès du traitement.
  3. Placez le malade sur la chaise «à cheval» face au dos et placez un oreiller sous la cage thoracique. Dans une telle position du corps, les poumons respirent plus facilement.
  4. Fournir de l'air pur.
  5. Utilisez un inhalateur avec un composant en expansion des bronches (Bricanil, Salbutamol).
  6. Donner un médicament antihistaminique (Tavegil, Diazolin, Claritin).
  7. Vous pouvez également donner de l'éphédrine et de l'éufilline. Il est préférable de faire une injection, car les pilules ne durent que 40 minutes.
  8. Assurez-vous d'appeler une ambulance.

Traitement efficace des allergies

Pour que le traitement se déroule efficacement, il est nécessaire de surveiller l’activité vitale normale de la personne au moment de la rémission.

Et nécessite également une approche globale de l'élimination des événements indésirables et des symptômes qui accompagnent la maladie.

Le cours thérapeutique principal devrait inclure:

  • Réduire la quantité de particules de poussière dans les logements, nettoyer en permanence, acheter des oreillers et des couvertures avec un remplissage hypoallergénique de fibres synthétiques, éliminer les aliments du menu, ce qui provoque une forte réaction.
  • Utilisation d'antihistaminiques. Option acceptable - les dernières formulations de médicaments.
  • Médicament hormonal. Au cours de la forme courante des allergènes, des réactions aiguës du corps, le médecin prescrit des médicaments, des crèmes, des pommades d'une réaction sévère pour éliminer tous les signes. Les corticostéroïdes ne doivent pas être utilisés plus de 2 semaines sous la surveillance d'un médecin.
  • Drogues à effet sédatif. Lors de démangeaisons, gonflement de la paupière, larmoiement, congestion nasale, les patients s’endorment souvent profondément. Les médicaments sédatifs peuvent apaiser et soulager la tension nerveuse.
  • Rincer le nez, se rincer la bouche. En cas d'allergie, des bouffées vasomotrices régulières peuvent soulager l'enflure, réduire la congestion nasale du pharynx, apaiser la gorge irritée pendant la toux sèche et éliminer les parties de l'allergène.

Les médecins prescrivent des médicaments, des mesures et des procédures de renforcement au patient afin de renforcer le système immunitaire et les autres systèmes vitaux du corps.

En outre, une surveillance continue de la santé est nécessaire, en consultant le médecin et en établissant un diagnostic pour la prophylaxie.

  • Les antihistaminiques sont le groupe de médicaments le plus populaire à la fin de l’utilisation des antibiotiques. Ils sont déjà des drogues de plusieurs générations. Le premier groupe de médicaments est utilisé depuis longtemps, mais son efficacité n’est pas aussi grande que celle des groupes les plus récents. Ceux-ci incluent Diazolin, Tavegil, Suprastin, Dimedrol, dont le prix varie de 50 à 250 roubles.

Allergie à la poussière. Quels sont les symptômes et comment éviter le développement de la maladie?

Commencez-vous à nettoyer avec les larmes aux yeux? Il ne s'agit pas de paresse, mais de poussière. L'allergie à la poussière domestique est un problème courant. Selon l'Organisation mondiale de la santé, près de 40% de la population mondiale souffre de poussière. Il provoque des allergies, de l'asthme et diverses maladies respiratoires.

Nous sommes depuis longtemps habitués à nous plaindre de la pollution de la ville, mais peu de gens savent que l'air de nos appartements est 4 fois plus sale et 8 fois plus toxique que l'air des rues. Pourquoi la poussière est-elle si dangereuse?

Qu'est-ce que la poussière de maison?

À proprement parler, la poussière n’existe pas. Ce que nous appelons la poussière est un mélange de particules microscopiques très différentes. Il peut contenir les plus petites écailles d’épithélium humain, de poils d’animaux, d’aliments, de pollen, de fibres textiles de lin et de vêtements, d’excréments de rongeurs et d’insectes, de spores de moisissures et de levure, de bactéries et même d’êtres vivants - acariens microscopiques saprophytes.

Leur taille est seulement de 100 à 300 microns. Les saprophytes se nourrissent de la peau morte de la peau humaine. Et comme une personne «lâche» environ 2 kg de telles particules par an, les tiques vivent parfaitement dans nos appartements. Les tiques se sentent mieux dans les matelas, les oreillers et la literie.

Environ 300 millions de ces insectes se nourrissent d'un lit double ordinaire. Le matelas, utilisé depuis plus de trois ans, contient 10% d’acariens morts et vivants ainsi que leurs déchets. Cependant, ils ne vivent pas seulement dans la chambre à coucher. La poussière est leur maison, et dans 1 gramme de poussière de chaque coin de l'appartement, il y en a au moins 300. Les déchets de saprophytes sont la principale cause d'allergies à la poussière et d'asthme.

Environ 80% des asthmatiques sont sensibles aux tiques. Le pire, c’est que les aspirateurs classiques sont pratiquement impuissants. Les filtres mécaniques primitifs retiennent les grosses particules de poussière, mais les acariens microscopiques les traversent facilement et s’envolent dans tout l’appartement. C'est pourquoi, après avoir nettoyé avec un aspirateur pour les personnes allergiques à la poussière, la situation empire encore.

Cependant, les 20% qui ne sont pas sensibles aux acariens souffrent toujours de poussière. Les particules de poussière endommagent les parois des alvéoles, brisant ainsi la barrière immunitaire. Cela ouvre la voie aux infections et aux allergènes.

Symptômes d'allergies à la poussière

L'allergie à la poussière se manifeste de différentes manières. Cependant, tous ses symptômes sont bien marqués et extrêmement désagréables.

Rhinite

Les symptômes de l'allergie à la poussière sont probablement connus de presque tout le monde. Le symptôme le plus courant est la rhinite allergique, que l’on appelait auparavant «rhume des foins». Ce n’est pas une maladie particulièrement grave, mais elle peut ruiner la vie. Éternuements, écoulements nasaux clairs, démangeaisons et sensation de brûlure dans le nasopharynx, maux de tête, larmoiement sont tous des signes de rhinite allergique.

Il commence par un léger chatouillement dans le nez et se transforme en éternuement continu et douloureux. Au fil du temps, la rhinite allergique peut évoluer en asthme. Il peut causer presque tous les allergènes - poils d'animaux, moisissures et même certains aliments. Mais le principal coupable est le même - la poussière.

Au contact d'un allergène, la réaction peut être instantanée. Mais c'est lent. Cette réaction se produit généralement avec un contact constant avec l'allergène. Vous pouvez monter dans le garde-manger poussiéreux sans ressentir aucune gêne. Et après quelques heures déjà souffrent de rhinite, ne comprenant pas ce qui la cause.

La conjonctivite

La conjonctivite est un autre symptôme courant de l'allergie à la poussière. 15% de la population totale au moins une fois confrontés à ce problème. Cette condition est caractérisée par une rougeur des protéines, une sensation de brûlure et des démangeaisons dans les yeux. Les paupières gonflent et deviennent rouges, et les yeux sont constamment arrosés.

Dans certains cas, la vue elle-même en souffre - les objets ont l’air "flous". Les personnes qui portent des lentilles cornéennes sont particulièrement touchées par la conjonctivite. Dans le pire des cas, la conjonctivite peut entraîner de graves lésions de la cornée.

L'asthme

La rhinite et la conjonctivite sont des maladies extrêmement désagréables qui nuisent considérablement à la santé et à la qualité de la vie. Cependant, l'asthme bronchique est le plus dangereux. L'asthme allergique est la forme la plus courante. Elle souffre tous les 12 résidents de la Russie. Et, comme l'ont noté les médecins, les patients deviennent de plus en plus nombreux.

Dès que l'allergène pénètre dans les voies respiratoires, le système immunitaire entame une guerre avec l'étranger. Les muscles des voies respiratoires sont fortement réduits. Et les voies respiratoires elles-mêmes deviennent enflammées et remplies de mucus épais. L'apparition de l'asthme allergique commence par une toux sèche douloureuse. La respiration devient plus rapide, difficile et "sifflante". Il y a un essoufflement et une sensation de lourdeur dans la poitrine. Souvent, une attaque est accompagnée de panique.

L'asthme est très dangereux, surtout pour les jeunes enfants. Dans les cas les plus graves, même la mort est possible. Hélas, très souvent, l'asthme est confondu avec une bronchite et un traitement inefficace est prescrit.

Que faire si vous êtes allergique à la poussière?

Si tous ces symptômes sont plus prononcés la nuit ou le matin et disparaissent presque complètement à l'extérieur de la maison, la raison de l'indisposition est alors recouverte de poussière de maison. Un allergologue peut prescrire un traitement. Mais cela n'aura aucun effet si vous ne traitez pas la cause première de la maladie - la poussière domestique.

Et c'est très difficile d'y faire face. Comme mentionné précédemment, les aspirateurs classiques n'apportent pas d'avantages significatifs - ils ne font que rendre la maison plus propre, en éliminant la poussière visible. Mais leurs filtres ne peuvent pas retarder les allergènes.

En outre - le sac lui-même devient un terrain fertile pour les allergènes - le nombre de saprophytes et la contestation de champignons nocifs dans celui-ci ne font que commencer. Pour lutter contre les allergies à la poussière, un nettoyage quotidien par voie humide est nécessaire, idéalement avec un bon aspirateur avec filtre HEPA spécialement conçu pour lutter contre les allergènes. Comme décrit dans cette vidéo, les aspirateurs haut de gamme développent souvent des accessoires supplémentaires pour l'humidification et le rafraîchissement de l'air.

Ceci est particulièrement important si la maison a beaucoup de textiles - rideaux, moquettes, meubles rembourrés, peluches. Dans la mesure du possible, il est préférable de remplacer les rideaux en tissu par des stores, les tissus d'ameublement en cuir, des oreillers en plumes et des couvertures en fibres synthétiques.

Il serait également utile d’acquérir des couvertures hypoallergéniques spéciales pour toute la literie. Les oreillers et les matelas doivent être changés toutes les quelques années. Les draps doivent être lavés tous les 3-4 jours et les rideaux une fois par semaine.

Rendre la vie plus facile et purificateurs d'air avec les filtres HEPA. N'oubliez pas que dans l'air sec, la poussière peut rester suspendue pendant des heures sans se déposer. En raison de la climatisation et du chauffage central, le climat de nos appartements n’est pas très différent de celui du Sahara. Par conséquent, vous aurez également besoin d'un humidificateur.

L'allergie est très insidieuse. Ce n’est pas une maladie congénitale, elle peut survenir à tout âge. Changer les modes de vie, le stress, la maladie - tout cela affaiblit le système immunitaire et peut entraîner l’allergie d’une personne qui n’a jamais souffert du «rhume des foins». Si une allergie gâche déjà votre vie, vous devez consulter un médecin, lui seul pourra faire le diagnostic correct et vous prescrire un traitement adéquat. Tout ce que vous pouvez faire, c'est essayer de rendre votre maison vraiment propre et de rester en bonne santé, vous et vos proches.

Signes et symptômes caractéristiques de l'allergie à la poussière: comment se manifeste la maladie et comment s'en débarrasser

Les allergies à la poussière chez les adultes et les enfants se manifestent souvent lors de périodes de rémission et d'exacerbation, causent beaucoup de désagréments aux patients et provoquent une irritation lorsque des symptômes désagréables apparaissent. Le type de réaction négative dépend de la quantité de poussière et de la zone où le stimulus pénètre.

Comment réduire les risques d'allergies à différents types de poussières? Comment reconnaître le stade initial de la maladie? Comment traiter les allergies à la poussière? Réponses à l'article.

Causes de la pathologie

La réaction négative est associée à la réponse immunitaire du corps aux microparticules et aux éléments constitutifs de la poussière. Les scientifiques ont identifié de nombreux composants agressifs qui affectent le système respiratoire, la conjonctive des yeux, la muqueuse du nez et de la gorge.

Les principaux allergènes dans la composition de la poussière:

  • des particules de l'épiderme et des poils d'animaux;
  • les acariens, leurs déchets;
  • microparticules de détergent à lessive et de produits chimiques ménagers;
  • excréments séchés de cafards, punaises de lit, puces et autres insectes nuisibles qui habitent l'habitat humain;
  • bactéries, virus dangereux, spores de moisissures;
  • duvet de peuplier, pollen de certaines plantes;
  • particules de laque, peinture, exfoliées de meubles, sols, plinthes;
  • restes de nourriture;
  • microparticules de papier, champignons de moisissure, qui se développent à une humidité élevée entre les pages de livres;
  • les plus petits débris;
  • poussière de bois;
  • moisissure, affectant négativement les organes de la vision, la respiration, la peau pendant la réparation, lors du retrait de vieux papiers peints ou de carreaux.

Types de poussière:

  • lit Habitants dangereux - acariens de lit;
  • la maison
  • livre
  • construction

Découvrez des méthodes efficaces de traitement de l'eczéma aux pieds à l'aide de médicaments et de remèdes populaires.

Sur la façon de prendre maman pour les maladies allergiques, lisez cette adresse.

Des réactions négatives se développent en présence de facteurs provoquants:

  • accumulation de déchets dans les pièces d'habitation et les locaux techniques;
  • nettoyage humide rare, utilisation occasionnelle d'un aspirateur;
  • une abondance de tapis, de chemins de plancher, de lourds rideaux, de peluches, de coussins décoratifs;
  • réparer dans l'appartement;
  • accumulation dans le garde-manger de stocks de nourriture, de vieux journaux, de choses inutiles, de stockage de légumes, de céréales, de céréales;
  • animaux domestiques, piètre soin du plateau pour chat;
  • augmentation de l'humidité causant l'apparition de moisissure;
  • un grand nombre de livres, leur entretien irrégulier;
  • habitation dans la maison de colonies de cafards, puces, insectes;
  • des débris sous la salle de bain, derrière l'évier, dans les coins, près des plinthes;
  • une grande quantité de meubles, l'encombrement des chambres, le manque d'accès pour le nettoyage dans des endroits inconfortables.

Types de maladies allergiques

L'inhalation de microparticules d'irritants dangereux provoque plusieurs maladies associées à l'exposition à des allergènes. La poussière domestique est présente à la maison toute l'année, la plupart des pathologies se présentent sous une forme chronique.

Lorsque la réponse immunitaire à la poussière développe les maladies suivantes:

Allergie à la poussière, code CIM 10 - Classification selon la nature des signes négatifs: J30 (rhinite allergique), L23 (dermatite allergique), L50 (urticaire).

Signes et symptômes

Les principaux signes d'une réaction négative à la poussière:

  • chatouillement dans la bouche, éternuements, rhinite allergique et congestion nasale, démangeaisons, mucosités claires dans les voies nasales;
  • inflammation, gonflement, démangeaisons des paupières, conjonctivite allergique, larmoiement;
  • rougeur de la peau, dermatite de contact, desquamation de l'épiderme, urticaire, plaies, démangeaisons;
  • gonflement des tissus;
  • vertiges, maux de tête fréquents et prolongés;
  • essoufflement, toux, respiration sifflante, sensation désagréable de serrement à la poitrine.

Diagnostics

Des tests spéciaux et des tests aident à déterminer l'irritant. Au cours de l'examen, le médecin met sur la peau plusieurs types d'allergènes, après un certain temps, analyse la réaction. Si l'irritation, les rougeurs, les cloques, les démangeaisons du test d'allergie sont considérées comme positives, un irritant est trouvé.

Des tests standard, l'hypertension artérielle donne un test sanguin pour le niveau d'immunoglobulines. Des taux élevés d'éosinophiles dans le sang (jusqu'à 5% du nombre total de leucocytes) confirment indirectement l'allergie.

Conversation obligatoire avec le patient, clarifiant le tableau clinique de la pathologie. Informations utiles - données sur les réactions allergiques chez les parents: une prédisposition héréditaire augmente le risque de réponse immunitaire aiguë.

Traitements efficaces

Les principales directions de thérapie:

  • réduction de la quantité de poussière dans la maison, nettoyage régulier, achat d'oreillers et de couvertures avec des charges synthétiques hypoallergéniques, exclusion du menu des produits qui provoquent une réaction aiguë;
  • utilisation d'antihistaminiques. La meilleure option consiste à utiliser les nouvelles formulations des dernières générations à action prolongée. Aleron, Claritin, Cetirizine, Erius, Telfast, Zodak, Fexofénadine, Zyrtec, Cetrin;
  • médicaments hormonaux. Avec la forme courante des allergies, des réactions graves du corps, le médecin prescrit des pilules, des crèmes et des onguents contre les allergies pour éliminer les symptômes aigus. Les corticostéroïdes ne doivent pas être utilisés plus de 10 à 14 jours sous la surveillance d'un médecin;
  • sorbants d'allergie. Élément obligatoire de traitement pour toute forme d'allergie. Les composés absorbent les toxines, les auto-antigènes, les allergènes, éliminent les composants nocifs du corps. Il est important de choisir un absorbant moderne à effet complexe. Le médicament Laktofiltrum est particulièrement utile pour les enfants: l'outil non seulement élimine les toxines, mais accélère également la production de bactéries bénéfiques dans l'intestin. Absorbants efficaces: Enterosgel, Multi-adsorb, Charbon blanc, Polysorb, charbon actif;
  • médicaments à effet sédatif. En cas de démangeaisons, de gonflement des paupières, de larmoiement, de congestion nasale, les patients sont souvent irrités, ne dorment pas bien et réagissent rapidement à des situations désagréables. Les sédatifs apaisent, soulagent la tension nerveuse. Bouillon de mélisse et de menthe, comprimés de valériane, Percen, Novopassit, teinture Motherwort;
  • se rincer le nez, se gargariser. En cas de réactions allergiques, des procédures régulières soulagent les poches, réduisent la congestion nasale, soulagent la gorge irritée avec une toux sèche, éliminent des parties des allergènes des muqueuses. Une solution de sel faible, préparations à base d’eau de mer est utile: Aqua Maris, Physiomer, Marimer, Allergol. La procédure avec l'appareil Dolphin donne un bon effet;
  • décoctions à base de plantes pour lotions, compresses, gargarismes. Soulager les irritations, les rougeurs, prévenir l'inflammation, réduire les poches, démangeaisons, décoction de camomille, achillée millefeuille, traitement contre les allergies. Effet positif sur les paupières gonflées, les muqueuses, la peau, la sauge, la menthe, le calendula. La collection de deux ou trois types de plantes médicinales fonctionne bien.

Comment traiter l'urticaire chez les enfants? Découvrez des options de traitement efficaces.

Sur la façon de prendre Diazolin Dragee pour les maladies allergiques est écrit sur cette page.

Rendez-vous sur http://allergiinet.com/zabolevaniya/allergicheskij-stomatit.html pour en savoir plus sur les symptômes et le traitement de la stomatite allergique chez les nourrissons.

Allergies à la poussière chez les enfants

Une immunité faible, une écologie médiocre, l’immaturité de certains systèmes de l’organisme sont des facteurs qui augmentent l’impact négatif d’allergènes de toutes sortes. Les enfants réagissent plus fortement aux moisissures, aux pinces à poussière, aux parties sèches de l'épiderme mort, aux excréments, aux saletés, résidus de nourriture qui constituent la poussière.

Les symptômes et les signes ressemblent aux réactions chez les adultes, mais les signes sont souvent prononcés. L'enfant souffre souvent de toux sèche, de larmoiement, de gêne, de rougeur du blanc des yeux, de démangeaisons et de gonflement des paupières.

Pendant le traitement, il est important d’observer les mesures préventives pour éviter l’accumulation de poussière dans la maison. Actions obligatoires - renforcement de l'immunité, vitamines, durcissement.

Les médicaments recommandés pour les allergies 2 et 3 générations avec un effet délicat sur un corps en croissance:

Le manque d'ordre dans la maison, associé à une sécheresse accrue de l'air et à une prédisposition héréditaire aux allergies, augmentent le risque de réactions négatives à la poussière domestique. Plus l'immunité de l'enfant est faible, plus la probabilité qu'une réponse immunitaire négative apparaisse est grande.

Mesures préventives

Dix règles pour réduire le risque de réactions allergiques aux poussières:

  • Libérez l'appartement de la poubelle, ouvrez un accès libre aux zones d'accumulation de particules de poussière.
  • Effectuez régulièrement des nettoyages humides, passez l'aspirateur, retirez la poussière des meubles, tableaux, appareils ménagers.
  • Débarrassez-vous des objets "dépoussiéreurs". Plus le nombre de tapis, de rideaux épais, de revêtements de sol à poils longs et de jouets en peluche est réduit, plus le risque de réactions négatives est faible.
  • Maintenez une température et une humidité optimales dans l'appartement. N'oubliez pas que l'humidité est un environnement idéal pour le développement de moisissures.
  • Pour maintenir un équilibre lors de l'utilisation de produits chimiques ménagers: l'habitude d'appliquer constamment des poudres, des sprays, des détergents synthétiques provoque souvent des réactions allergiques. Il n'est pas toujours possible d'éliminer les microparticules de l'agent de nettoyage dont l'accumulation dans l'air et sur les surfaces provoque une irritation des voies respiratoires, des yeux et des muqueuses.
  • Ne pas fumer à l'intérieur: la fumée de cigarette augmente l'effet des irritants, provoque une toux allergique, irrite les bronches et les voies nasales. Le tabagisme passif affaiblit les défenses de l'organisme, ce qui rend les ménages plus vulnérables aux virus, aux bactéries et aux champignons pathogènes.
  • À temps pour changer le linge de lit: draps usés avec des particules d'épiderme mort, de la saleté, puis - un environnement favorable pour l'habitat des acariens et des punaises de lit.
  • Pendant les travaux de réparation des équipements de protection, protégez les voies respiratoires et les yeux de la pénétration des plus petites particules de moisissure, de poussière, de colle séchée, de peintures, toujours présentes lors du retrait de vieux revêtements.
  • Pour prévenir les réactions allergiques aidera l'achat de meubles rembourrés avec revêtement anti-poussière, l'utilisation de charges synthétiques pour les oreillers et les couvertures, le rejet des textiles, attirant les particules de poussière.
  • Ne stockez pas dans le garde-manger des céréales, des légumes, des déchets, des vieux magazines et des journaux. Lutte contre les cafards et les ectoparasites, les rongeurs, laissant partout des excréments.

Pour plus de détails intéressants sur les symptômes et le traitement des allergies à la poussière, regardez la vidéo suivante:

Allergie à la poussière

Vous pouvez contracter des allergies sans quitter votre domicile. Les chatouillements dans le nez, les éternuements, la toux, les maux de tête, l'essoufflement sont des symptômes évidents de l'allergie à la poussière. Il affecte 40% de la population mondiale. Pourquoi l’allergie à la poussière et comment la combattre?

Causes de

  • La prédisposition génétique est la principale cause de l’allergie à la poussière domestique.
  • Mauvais nettoyage de l'appartement. La poussière déposée sur les tapis, les rideaux en laine, les livres, les meubles rembourrés, la literie provoque des allergies.
  • Diminution de l'immunité due aux antibiotiques au cours de la première année de vie; en raison d'anomalies du système immunitaire, de problèmes du système endocrinien; en raison de maladies du foie et des reins.

Poussière domestique - mélange constitué d'un ensemble de particules microscopiques. La composition de la poussière domestique peut inclure:

  • poils et squames d'animaux domestiques;
  • Les acariens (saprophytes) sont les principaux acariens domestiques;
  • écailles de peau morte;
  • les cheveux;
  • la cellulose;
  • particules d'insectes;
  • meubles rembourrés;
  • des morceaux de tissu, en duvet;
  • spores fongiques, moisissures;
  • restes de nourriture;
  • poussières de construction (mélange de ciment, morceaux de plâtre, matériaux de finition, etc.).

La poussière de rue peut également provoquer une réaction allergique mais, contrairement à la poussière domestique, elle est moins dangereuse. Les microorganismes pathogènes présents dans la poussière de rue sont concentrés dans un volume plus petit. De plus, le soleil a un effet désinfectant sur les bactéries.

Symptômes d'allergie

Les signes d'allergie à la poussière domestique sont immédiatement perceptibles:

  • éternuer;
  • démangeaisons dans le nasopharynx;
  • se déchirer;
  • respiration atroce;
  • pellicules dans la gorge. La toux causée par les allergies à la poussière est différente du rhume en ce sens qu’elle dure longtemps.
  • rhinite toute l'année;
  • somnolence, fatigue, maux de tête, troubles de la concentration.

D'autres symptômes d'allergies peuvent être complétés:

  • Conjonctivite allergique - rougeur, démangeaisons et brûlures aux yeux, gonflement des paupières, diminution temporaire de l’acuité visuelle, photophobie.
  • Urticaire, dermatite - démangeaisons cutanées, éruption cutanée sur le visage, rougeur du visage et du corps, ampoules aux mains.
  • Asthme bronchique - toux, respiration sifflante, bronchospasmes, crises d'asthme. C’est la conséquence la plus dangereuse d’une allergie à la poussière domestique. Les crises d'asthme ne sont pas associées à la poussière en soi, mais aux saprophytes (acariens domestiques). Se nourrissant des écailles de l’épiderme humain et les traitant, les acariens sécrètent des fèces. Ils sont plus légers que le pollen, ils sont donc instantanément dans l'air. En pénétrant dans les voies respiratoires d'une personne sujette aux allergies, ils provoquent une réaction inflammatoire, l'attaque commence.

Les symptômes de l’allergie à la poussière ressemblent à ceux du rhume. La toux, les éternuements et le nez qui coule sont caractéristiques des deux affections. Comment reconnaître les allergies?

  1. Les symptômes du rhume disparaissent en une semaine, pas les allergies.
  2. Si des démangeaisons, des éternuements ou de la toux sont apparus après le nettoyage de l'appartement - 99% de ce qu'une personne est allergique à la poussière.
  3. Les démangeaisons, la toux et l'écoulement nasal disparaissent si vous sortez - c'est une raison pour consulter un médecin.

Réaction allergique chez les enfants

Les symptômes de la maladie chez les enfants peuvent être observés à un âge précoce, jusqu'à un an. Signes de sensibilisation - sensibilité accrue du corps à la poussière, rhinite et conjonctivite, et éruption cutanée sur le corps. Vous pouvez suspecter des allergies chez un petit enfant par les signes suivants:

  • Le gamin est malade: il a le nez qui coule toutes les deux semaines. Il a une toux prolongée et aucun médicament puissant expectorant ne lui est utile. Toux pire la nuit.
  • L'enfant pleure sans raison, il a un trouble du sommeil.
  • Bébé refuse de manger. Il a des problèmes de digestion.

Rappelez-vous: si les symptômes se manifestent chez un enfant la nuit et le matin et disparaissent le jour ou dans la rue, ils sont alors présents à 90% dans la poussière de maison.

Les allergies à la poussière chez un enfant sont rusées car elles peuvent se transformer en asthme bronchique. Et ceci est particulièrement dangereux pour les nourrissons. En raison d'un bronchospasme, la respiration peut s'arrêter chez un petit patient.

Diagnostics

Pour poser un diagnostic, une personne doit contacter un allergologue. Lors de la consultation, le médecin recueille l'anamnèse, découvre où vit le patient, à quelle fréquence son ménage est effectué, quels meubles, quels objets d'intérieur se trouvent dans l'appartement (tapis, rideaux épais, peluches, etc.). Le médecin découvre si les membres de la famille sont allergiques ou souffrent.

Pour certifier le caractère allergique de la maladie et identifier le facteur provoquant, le médecin prescrit des tests:

  • Tests cutanés. Les allergies sont appliquées sur la peau du patient. Si une rougeur ou une inflammation apparaît sur la peau, le patient est allergique à un allergène spécifique.
  • Tests de provocation. Un spécialiste applique des substances irritantes d’une certaine concentration sur les muqueuses du nez, des yeux ou de la bouche.
  • Test sanguin pour la détermination d'anticorps spécifiques contre les acariens.

Traitement

Que faire avec les allergies à la poussière et comment se débarrasser de cette maladie? Le traitement doit être effectué dans 3 directions:

  1. Minimiser le contact avec les antigènes qui provoquent une réaction spécifique du corps.
  2. Traitement avec des médicaments.
  3. Le passage de la thérapie immunospécifique.

Le traitement des allergies aux poussières devrait commencer par réduire au minimum le contact avec l’allergène (voir la section Prévention).

Le traitement des allergies est un événement complexe visant à éliminer les facteurs de l'allergie, ses symptômes, ainsi que l'amélioration et le renforcement du corps.

Traitement médicamenteux

Pour soulager l'état du patient, on lui prescrit des antihistaminiques. Ils aident à se débarrasser de la conjonctivite, de la rhinite et de la dermatite atopique. Les médicaments soulagent les symptômes de la maladie: démangeaisons, éternuements, rougeur des yeux, larmoiement. Les antihistaminiques sont disponibles sous différentes formes en fonction des symptômes:

  • Gouttes oculaires dues aux démangeaisons, au gonflement des yeux, à la conjonctivite: "Kétotifène", "Cromohexal", "Azélastine", etc.
  • Sprays ou gouttes dans le nez de la rhinite: "Nasonex", "Azelastine", "Histimet". Vasoconstrictor gouttes Galazolin, Naphthyzinum.
  • Crèmes, onguents pour la dermatite allergique: "Dexaméthasone", "Dermatop".
  • Comprimés d'allergie à la poussière: Diazolin, Suprastin, Tavegil, Zyrtec, Zodak, Cetrin.
  • Médicaments hormonaux - dans les cas courants et graves. Ils empêchent le développement d'une réaction allergique: "Nasonex" et d'autres.

Les médicaments ont des effets secondaires, des contre-indications. Il est recommandé de ne prendre que ceux prescrits par le médecin.

Immunothérapie spécifique

Si le traitement médicamenteux n'aboutit pas, le médecin peut alors poser la question de la désignation du patient pour un traitement d'immunothérapie. Son principe est le suivant: un allergène est introduit dans le corps humain à des doses extrêmement faibles (2 fois par semaine ou 3 fois par jour, selon la méthode choisie). Pour cette raison, le corps commence à s'habituer à la substance injectée et cesse de produire de l'immunoglobuline E.

Après une immunothérapie spécifique, les allergies ne dérangeront personne pendant au moins 3 ans.

Prévention

Pour prévenir l'apparition de symptômes d'allergie à la poussière, procédez comme suit à la maison:

  • Nettoyage humide quotidien.
  • Aérer la pièce.
  • Ne pas fumer à la maison.
  • Si une allergie à la poussière de construction est diagnostiquée chez une personne, le champ d'activité doit être modifié. Pendant la réparation, changez temporairement de lieu de résidence.
  • Améliore l'immunité: une alimentation saine et équilibrée, une douche à contraste, de l'air frais, un style de vie actif rendent les personnes saines et résistantes aux stimuli externes.

Comment traiter les acariens qui causent des allergies, afin de minimiser sa reproduction?

  1. Utilisez des ioniseurs et des purificateurs d'air (lampes UV).
  2. Contrôlez l'humidité dans la pièce entre 50 et 70%.
  3. Chaque mois, mettez des matelas sur le balcon pour les aérer.
  4. Changer le linge de lit chaque semaine. Lavez-le à l'eau chaude (60 degrés), séchez-le sur le balcon. Pour laver le linge lavé est repassé à la vapeur.
  5. Remplacez les meubles rembourrés en textile sur du cuir ou du similicuir.
  6. Remplacez les oreillers et les couvertures de plumes par des oreillers synthétiques.
  7. Débarrassez-vous des tapis ou nettoyez-les chaque semaine avec un aspirateur muni d'un filtre à eau.
  8. Débarrassez-vous des meubles en excès. Canapés, chaises une fois par semaine à nettoyer, essuyer avec un chiffon humide avec une solution saline, passer l'aspirateur.
  9. Lavez les rideaux régulièrement. Au lieu de lourds rideaux en tissu naturel, utilisez des rideaux synthétiques légers et du tulle.
  10. Gardez les vêtements dans le placard.
  11. Abandonner les animaux de compagnie.

En ce qui concerne la prévention des allergies chez les enfants, les parents devraient:

  • Traitez les peluches de bébé avec une solution saline ou lavez-les à l’eau chaude.
  • Pendant la période de symptômes d'allergie croissants, interdisez aux enfants de prendre des jouets en peluche au lit. Ne laissez pas les animaux domestiques dans la chambre.
  • Deux fois par an pour effectuer l'analyse des selles d'un enfant sur les helminthes. Les invasions de vers provoquent souvent une réaction allergique chez les enfants.
  • Contactez un pédiatre, un allergologue pour connaître les raisons de la détérioration de la santé de l’enfant.

L'allergie à la poussière se développe progressivement, il apparaît à tout âge. Les personnes ayant une prédisposition génétique en souffrent souvent. Un traitement approprié par un allergologue, la prévention des allergies aidera à prévenir ses conséquences - asthme bronchique, œdème de Quincke, lésions cornéennes. Maintenir la propreté de la maison est la clé de la santé.

Allergie à la poussière

L'allergie aux poussières est une réaction allergique qui se produit au contact de composants de la poussière de rue ou de la maison et se manifeste par l'apparition de symptômes de rhinite, de conjonctivite, de dermatite atopique ou d'asthme bronchique. Les diagnostics incluent la collecte de l'anamnèse, l'examen physique, les examens cliniques et allergologiques généraux (tests d'éraflure de la peau, détection d'immunoglobulines spécifiques). Les mesures thérapeutiques comprennent l'interruption ou la réduction du contact avec l'allergène, la prise d'antihistaminiques, d'agents symptomatiques et de la conduite d'un TACI.

Allergie à la poussière

Allergie à la poussière - réaction d'hypersensibilité qui se développe lorsqu'elle pénètre dans les voies respiratoires ou sur la peau avec des composants protéiques étrangers contenus dans la poussière. Les symptômes cliniques se manifestent par le nez qui coule, la toux et les éternuements, des difficultés respiratoires et une suffocation, des démangeaisons de la peau. Selon l'OMS, environ 40% de tous les cas de réactions allergiques observées toute l'année sur Terre sont associés à une sensibilité accrue du corps aux composants de la poussière. L'allergène le plus commun présent dans la poussière domestique est les microparticules d'acariens et leurs produits métaboliques. En moyenne, un gramme de poussière de matelas peut contenir de 200 à 15 000 tiques.

Raisons

Le complexe de composants organiques et inorganiques contenus dans la poussière comprend toutes sortes de produits chimiques entrant dans l'appartement depuis la rue, des fragments d'activité animale, des insectes, des arachnides et d'autres allergènes potentiels:

  • Poussière de rue. Contient des particules de sol, gravier, bitume, ciment, suie, pollen de plantes et spores de champignons, divers micro-organismes.
  • Déchets animaux. Ce sont la laine, les pellicules, la salive, la production de glandes sébacées, les excréments d'animaux domestiques (chats, chiens, lapins, cobayes, etc.). Les principales propriétés allergènes sont les protéines étrangères de la salive et la couche supérieure de la peau d'un animal attachée à son pelage.
  • Acariens Des fragments microscopiques de corps et d'excréments d'acariens pyroglyphiques sont localisés dans des matelas, des couvertures, des oreillers, des moquettes et des meubles rembourrés. Les acariens se nourrissent de cellules constamment exfoliantes de l'épiderme humain, en isolant des enzymes spéciales pour leur clivage, qui sont de puissants allergènes. L'environnement optimal pour la vie des acariens pyroglyphes est une humidité supérieure à 50-60% et une température dans la plage de 20-26 degrés Celsius.
  • Autres allergènes. Comprend les particules de cellulose de pages de papier de livres et de divers micro-organismes contenus dans la poussière de bibliothèque, les moisissures, les fragments de corps et les sécrétions d’insectes (mouches, fourmis, cafards).

Les allergènes ci-dessus sont de taille microscopique, volatils et hydrosolubles. Ils peuvent donc facilement pénétrer dans le corps humain avec la poussière par contact direct avec des objets intérieurs et la literie (pendant le sommeil et le repos, lors du nettoyage des lieux) et par inhalation.

Pathogenèse

Lors du premier contact avec les allergènes de la poussière, une sensibilisation se développe, accompagnée d'une production accrue d'IgE d'immunoglobuline spécifique par les cellules immunitaires. Une pénétration répétée de la protéine étrangère dans le corps (sur les muqueuses du nasopharynx, des bronches, de la peau) et son interaction avec des anticorps provoquent l'activation des mastocytes avec la libération de médiateurs inflammatoires et le développement de manifestations cliniques d'une réaction allergique dans l'un des organes cibles. Les symptômes correspondants peuvent apparaître dans les premières minutes après l'interaction avec l'allergène (dans la phase précoce) ou après 3-6 heures (la phase retardée). La pathogenèse est présente et le mécanisme de l'hyperréactivité tissulaire non spécifique à des substances qui ne sont pas de vrais allergènes. Dans ce cas, les symptômes apparaissent en réponse à l'effet irritant non spécifique des composants non protéiques de la poussière en l'absence de stade immunologique et au développement du processus inflammatoire par le mécanisme d'une réaction pseudo-allergique.

Symptômes d'allergies à la poussière

Le tableau clinique d’une réaction allergique à la poussière dépend de la voie d’entrée des protéines étrangères dans le corps (muqueuse du nasopharynx, du larynx et des bronches, de la peau), de la prédisposition héréditaire, de l’âge, des maladies associées et d’autres facteurs. Dans le même temps, il y a des signes de conjonctivite, rhinite, asthme bronchique, dermatite atopique. Des symptômes d'allergie à la poussière peuvent apparaître tout au long de l'année, y compris durant la période automne-hiver.

Les manifestations cliniques de la conjonctivite allergique sont caractérisées par une lésion de la conjonctive avec ses capillaires rougissants et dilatés, l'apparition d'une hyperhémie et d'un gonflement des paupières et d'un larmoiement. Dans la période aiguë, les symptômes apparaissent dans les premières minutes et quelques heures après l'exposition de l'allergène à la conjonctive et s'accompagnent de démangeaisons intenses, d'une sensation de brûlure sous les paupières et d'une photophobie. Lorsque l'allergie à la poussière est plus commun cours chronique de la conjonctivite avec des manifestations rares: l'apparition périodique de démangeaisons et de brûlures dans les yeux, une petite larmoiement.

L'irritation de la membrane muqueuse du nez pendant la rhinite allergique se manifeste par des accès d'éternuement, qui deviennent plus prononcés le soir après être passés dans la pièce poussiéreuse, ainsi qu'après une nuit de sommeil. Les éternuements sont accompagnés de rhinorrhée abondante et de démangeaisons. Dans la sensibilisation chronique, il y a une sensation périodique de démangeaisons, de chatouillement dans la cavité nasale, une respiration nasale complète est difficile. La nuit, gorge inquiète et toux sèche causée par une irritation du nasopharynx qui coule dans le contenu muqueux de la cavité nasale.

Une inflammation allergique de la membrane muqueuse de l’arbre bronchique conduit à une dyspnée, une sensation de manque d’air, une toux sèche avec expectoration difficile à expulser, des crises soudaines d’obstruction avec suffocation. L'exacerbation de l'asthme bronchique atopique, provoquée par des allergies à la poussière, est plus souvent observée en automne et en hiver en raison d'une augmentation de la quantité de poussière dans les chambres et d'une diminution de l'humidité de l'air pendant la saison de chauffage. Dans le même temps, le bien-être du patient s'améliore considérablement après les soins matinaux dans des pièces poussiéreuses et s'aggrave le soir après son retour à l'appartement.

Les dommages cutanés dus à une allergie aux poussières sont caractérisés par la présence d'une démangeaison cutanée sur le type d'urticaire, de signes de dermatite atopique avec érythème persistant et desquamation, de fissures, de zones érodées avec trempage et formation ultérieure de croûtes, d'infection fréquente de surfaces endommagées. Le prurit devient l'un des principaux symptômes de la dermatite atopique, aggravée pendant le nettoyage de la chambre et la nuit. L'état général des patients est souvent perturbé, ce qui se manifeste par des maux de tête fréquents, des troubles du sommeil, de l'irritabilité et des sautes d'humeur, un dérèglement social.

Des complications

Le parcours compliqué se développe avec des exacerbations fréquentes d'allergies respiratoires et cutanées, l'apparition d'une infection bactérienne, l'association d'allergies à la poussière et de maladies chroniques des voies respiratoires. Après 3 à 5 ans d'asthme atopique modéré, un emphysème pulmonaire et un cœur pulmonaire peuvent se développer. Le contact systématique avec les poussières industrielles est marqué par l'apparition de pneumoconioses. Parfois, les allergies à la poussière peuvent provoquer des troubles systémiques: purpura thrombocytopénique, alvéolite allergique exogène, néphropathie.

Diagnostics

Afin de bien diagnostiquer les allergies aux poussières, il est nécessaire de recueillir soigneusement les antécédents allergiques (présence d'une prédisposition héréditaire, réactions allergiques antérieures, détérioration du bien-être dans des locaux fermés avec une abondance de meubles et de tapis rembourrés, lors du nettoyage des locaux). Un examen clinique de la peau et des muqueuses visibles, une palpation des organes internes est réalisée à la réception d'un allergologue-immunologiste, une palpation des organes internes, des analyses cliniques et biochimiques générales, une spirométrie. En cas d'inflammation allergique du nasopharynx, on consulte un dermatologue, un ORL, un dermatologue et un ophtalmologiste.

Pour identifier la maladie, des tests de scarification et de piqûre cutanés sont réalisés avec des allergènes épidermiques standard d'animaux (chats, chiens, moutons, lapins) et d'acariens domestiques, en déterminant des immunoglobulines IgE spécifiques. Selon le témoignage peut être effectué des tests de provocation. Le diagnostic différentiel de l'allergie à la poussière est réalisé avec d'autres maladies allergiques, une pathologie des voies respiratoires supérieures (rhinite, sinusite d'étiologie virale et bactérienne), une bronchite aiguë et chronique, des maladies de la peau.

Traitement des allergies à la poussière

Les mesures thérapeutiques incluent la limitation du contact avec les allergènes, l'utilisation de médicaments de barrière, les médicaments antiallergiques, ASIT.

  • Contact de poussière réduit. Effectuer un nettoyage humide régulier des locaux (sols et murs, meubles et appareils ménagers) en nettoyant les tapis, les matelas et en remplaçant le linge de lit en temps voulu. Il est conseillé de remplacer les oreillers et les couettes en plumes par des oreillers synthétiques. Il est nécessaire d'aérer les pièces quotidiennement, en humidifiant l'air des pièces.
  • Barrière signifie. Au stade initial de la rhinite allergique, causée par une allergie à la poussière, il est possible d’utiliser des sprays spéciaux appliqués sur la muqueuse nasale et de créer une couche protectrice qui empêche la pénétration de l’allergène.
  • Médicaments antiallergiques. Les antihistaminiques des première et deuxième générations, les stabilisants membranaires, sont utilisés dans les cas graves - les glucocorticoïdes sont topiques, oraux ou parentéraux.
  • ASIT. L'utilisation de l'immunothérapie spécifique aux allergènes est particulièrement efficace dans les cas de rhinite allergique et d'asthme bronchique (si une étude immunologique a révélé des allergènes d'animaux domestiques et d'acariens). Le traitement doit être effectué selon des indications strictes, en tenant compte des éventuels effets secondaires du traitement. La durée totale de ASIT est de 2 à 5 ans.

Pronostic et prévention

La détection en temps opportun des allergènes qui provoquent une réaction d'hypersensibilité au contact de la poussière et la nomination d'un traitement adéquat (y compris une immunothérapie) permettent d'obtenir une rémission stable de la maladie. Des formes sévères et compliquées présentant des handicaps se développent sous l’influence systématique d’irritants pour les poussières (domicile, bibliothèque, poussières industrielles). La prévention des exacerbations repose sur des mesures constantes visant à réduire le contact avec la poussière: nettoyage quotidien de l'appartement par voie humide, traitement hygiénique des animaux domestiques, automatisation des processus technologiques, utilisation d'équipements de protection individuelle (respirateurs, masques).