Dermatose allergique prurigineuse: symptômes et traitement, photo de symptômes négatifs sur la peau, méthodes efficaces pour éliminer les démangeaisons et les éruptions cutanées

La dermatose pruriginique allergique a toujours un signe caractéristique - des symptômes négatifs sur la peau. La défaite de l'épiderme de divers types se développe sous l'action d'un certain stimulus.

Il est important de connaître les causes des réactions cutanées négatives, les types de dermatoses allergiques, les méthodes efficaces pour éliminer les démangeaisons et les éruptions cutanées. Pour les patients adultes et les parents dont les enfants souffrent de lésions cutanées, les conseils d'un allergologue aideront à prévenir les réactions dangereuses.

Causes de la maladie

Le principal facteur causant les symptômes cutanés, l'apparition d'éruptions cutanées, les rougeurs, l'enflure, les démangeaisons - une réponse négative du corps à l'action de stimuli internes et externes. Avec une sensibilité élevée du corps, une quantité suffisamment faible de l'allergène pour développer une réaction dangereuse.

Le contact avec une substance spécifique déclenche une réponse immunitaire:

  • l'histamine est libérée en grande quantité;
  • augmentation de la perméabilité de la paroi vasculaire;
  • les allergènes envahissent les tissus;
  • perturbé le système digestif, les antigènes s'accumulent dans le corps;
  • Des poches se développent, des signes de dermatose allergique apparaissent sur le corps.

Substances et facteurs provoquant le développement de la dermatose allergique:

  • pollen d'ambroisie, aulne, bouleau, quinoa, duvet de peuplier;
  • poussière de maison;
  • laine, salive, excréments secs de chats, chiens, perroquets à plumes et duvet;
  • prédisposition génétique aux allergies;
  • poisons insectes piqueurs;
  • produits hautement allergènes;
  • hypothermie soudaine ou surchauffe du corps;
  • produits chimiques ménagers, cosmétiques;
  • irritants cutanés sur une longue période. Facteurs de production: contact avec des lubrifiants, des huiles, des vernis, des peintures, de l’essence, des solvants.

Code de la dermatose prurigineuse allergique selon la CIM-10 - L20 - L30 (section «Dermatite et eczéma»).

Découvrez les propriétés bénéfiques et l’utilisation du champignon Reishi dans les maladies allergiques.

Y a-t-il une allergie aux bananes et comment reconnaître la pathologie? Lisez la réponse dans cet article.

Premiers signes et symptômes

Les signes négatifs sur la peau apparaissent sous forme légère, modérée et sévère. Chaque maladie a un ensemble de manifestations caractéristiques.

Les principaux types de lésions de l'épiderme présentant une dermatose allergique:

  • démangeaisons;
  • petite éruption rouge;
  • érosion, pleurs, plaies, plaies;
  • zones squameuses;
  • des pustules;
  • taches rouges (grandes ou petites);
  • des plaques;
  • érythème (taches roses, souvent avec gonflement);
  • cloques de couleur pourpre, taille - de 5 mm à 12-15 cm Lorsque le gonflement augmente, les zones à problèmes deviennent plus claires, les bords des formations restent rouges;
  • foyers d'atrophie (tissus morts) avec une forme sévère de la maladie, absence de traitement ou utilisation prolongée de pommades hormonales.

Types de dermatose allergique

Allergodermatose accompagnée de démangeaisons et de réactions cutanées:

  • atopique. Petite éruption cutanée, rougeur apparente sur les joues, le menton, le front, les coudes, la surface interne des jambes. Après ouverture des bulles, des érosions et des pleurs se produisent. Peu à peu, la réaction s'atténue, il y a des zones de croûtes, un pelage actif. La phase active de la maladie est accompagnée de démangeaisons sévères, la peau se fissure, le patient ressent une gêne. La dermatite atopique chez les enfants est plus fréquente que chez les adultes, en particulier chez les enfants de moins d'un an;
  • formulaire de contact. Des réactions cutanées sont perceptibles dans les zones de contact avec l'allergène. Eruption cutanée, démangeaisons, rougeurs, desquamation - résultat de l'action des composants de produits chimiques ménagers, de produits de soin de la peau, de poudres à laver, de substances nocives;
  • toxique-allergique. Une forme grave de la réaction immunitaire avec des éruptions cutanées actives sur tout le corps, avec une forte augmentation de la température, le développement d'une inflammation allergique. Des démangeaisons sévères provoquent des irritations, le patient passe au crible les problèmes, le risque d'infection secondaire est élevé;
  • "Herpès enceinte." L'allergodmatose ne s'accompagne pas de la pénétration du virus. Démangeaisons, petites vésicules, processus inflammatoire - signes caractéristiques d'une réaction allergique. La raison - la réponse du corps aux fluctuations des niveaux hormonaux. "L'herpès enceinte" survient soudainement. Après quelques semaines, les symptômes disparaissent sans conséquences pour la mère et le fœtus. Pour exclure les maladies dangereuses, une femme devrait consulter un dermatologue et un allergologue;
  • érythème. La principale caractéristique est l'apparition de taches roses sur le corps. Éducation notable un ou plusieurs. Parfois, les taches s'élèvent au-dessus de la peau et ressemblent à de grosses cloques, comme dans le cas de l'urticaire, mais la teinte n'est pas violette mais rosâtre.

Diagnostics

Si une dermatose provoquant des démangeaisons est suspectée, le patient doit consulter un dermatologue. Le médecin clarifiera la nature de la réaction, la fréquence d'apparition de symptômes négatifs.

Un test sanguin pour les allergènes et les immunoglobulines est obligatoire: en cas de maladie d’origine allergique, l’indicateur du niveau de IgE est augmenté. Des tests cutanés sont effectués pour déterminer le type de stimulus. Méthode hautement informative - test sanguin pour les anticorps anti-stimuli. Lorsqu’il confirme l’hypersensibilité, un allergologue s’intéresse à la poursuite du traitement.

Règles générales et méthodes de traitement efficaces

Les médecins recommandent une approche intégrée pour influer non seulement sur les signes extérieurs de la maladie, mais également pour réduire la sensibilisation du corps.

Régime hypoallergénique

Pour tout type de dermatose, accompagnée de démangeaisons, de rougeurs de la peau, d'éruptions cutanées et d'un gonflement, le régime est corrigé. Dans le menu, excluez les produits qui provoquent de vraies et pseudo-allergies.

Articles interdits:

  • lait gras;
  • chérie
  • les fèves de cacao sous n'importe quelle forme;
  • des fruits de mer;
  • œufs de poisson;
  • cacahuètes, amandes, noisettes, noix;
  • agrumes;
  • les œufs, en particulier les protéines;
  • fruits et légumes dont la pulpe et la peau ont une couleur vive: rouge, orange;
  • café
  • fruits exotiques;
  • épices, sauces;
  • nourriture en conserve;
  • plats cuisinés, saucisses, saucisses cuites et fumées;
  • légumes marinés, cornichons;
  • les fromages;
  • mayonnaise prête;
  • produits avec charges synthétiques: émulsifiants, arômes, colorants.

Traitement médicamenteux

Le traitement des maladies impliquant des réactions cutanées comprend un complexe de médicaments:

  • antihistaminiques pour administration orale. Les pilules d’allergie suppriment la libération d’histamine, réduisent la force de l’inflammation allergique, préviennent les rechutes dans la forme chronique de la maladie. En cas de réaction de foudre, des formulations classiques (1re génération) sont utilisées: Tavegil, Suprastin, Dimedrol, Fenkrol, Diazolin. Dans la forme chronique de la dermatose allergique, les médicaments de nouvelle génération sont prescrits avec un effet délicat: Cetrin, Claritin, Erius, Xizal, Telfast et autres;
  • formulations topiques non hormonales pour éliminer les réactions cutanées. Les gels, crèmes et onguents pour les allergies avec anti-inflammatoire, antihistaminique, effet cicatrisant sont efficaces. Les préparations assèchent l'épiderme, réduisent les démangeaisons allergiques douloureuses, réduisent l'enflure de l'épiderme, préviennent l'infection secondaire dans les formes graves de dermatoses allergiques. Skin-Kap, Bepanten, Psilo-baume, Desitin, La-Cree, Vundehil, Solkoseril, Fenistil-gel, Gistan, Protopic, Epidel;
  • onguents hormonaux et crèmes pour les allergies sur la peau. Les glucocorticoïdes réduisent l'activité locale du système immunitaire, empêchent la production de médiateurs inflammatoires, suppriment l'inflammation allergique. Les médicaments puissants ne sont prescrits que pour des réactions sévères pendant une courte période (jusqu’à 10 jours). Médicaments appropriés pour adultes: prednisolone, hydrocortisone, Advantan, Elokom, Lokoid, Flukort, Sinaflan, Gistan N;
  • comprimés et solutions injectables qui réduisent la sensibilisation du corps. Les compositions réduisent la perméabilité capillaire, préviennent les poches, renforcent le système immunitaire, assurent l'approvisionnement en oligo-éléments bénéfiques. Chlorure de calcium, bromure de sodium, gluconate de calcium, acide ascorbique;
  • sorbants d'allergie. L’administration orale de comprimés, d’hydrogel et de suspensions aux propriétés d’adsorption active nettoie le corps, prévient la pénétration ultérieure d’antigènes dans les tissus. L'élimination des molécules irritantes réduit la force des réactions cutanées et accélère la récupération. La meilleure option - l'utilisation d'absorbants à haute capacité d'absorption. Outils modernes: Multi-sorb, Enterosgel, Laktofiltrum, Charbon, Polysorb MP, Smekta, Karbosorb, Enterrumin;
  • compositions apaisantes. Les démangeaisons sont l'un des symptômes désagréables de la dermatose allergique. Au cours de l'évolution chronique de la maladie, le patient devient irritable, tourmenté par l'insomnie. Pour normaliser l’état du système nerveux, prescrire des médicaments qui ne causent pas de dépendance: Novopassit, Karvelis, comprimés de valériane, teinture de Motherwort, décoction de menthe, mélisse, collection apaisante d’herbes.

Remèdes et recettes populaires

Pour réduire la force des symptômes négatifs de la dermatose allergique, des remèdes à base de plantes médicinales conviennent:

  • Décoctions pour ingestion. Les compositions nettoient le corps, présentent un faible effet anti-inflammatoire. Composants: brins de viorne, racine devyasila et bardane, menthe, ortie, une série d'allergies.
  • Bains de guérison. Herbes: série, sauge, camomille, menthe, achillée, calendula. Écorce de chêne utile;
  • Lotions avec décoctions des plantes médicinales énumérées au paragraphe 2.
  • Mumiyo avec des allergies. Dissolvez une petite quantité de résine de montagne dans l'eau, prenez-la quotidiennement pendant 10 jours. Pour un an - 4 cours.
  • Coquille d'œuf pour le traitement des allergies. Lavé, séché, pelé des pellicules, le produit naturel d'un œuf cru doit être broyé en poudre, mélangé à du jus de citron. Prendre une réaction négative à la nourriture, la dermatite atopique.

Dermatite allergique chez les enfants

Causes:

  • prédisposition génétique;
  • nutrition maternelle pendant l'allaitement;
  • l'utilisation de formulations bon marché pour le traitement de la peau délicate du bébé;
  • l'utilisation d'un grand nombre de produits "nocifs", allergies au chocolat, bonbons, agrumes;
  • intolérance congénitale à certaines substances, telles que le lactose ou le gluten;
  • faiblesse du tube digestif chez les enfants de moins d'un an;
  • mauvaise écologie.

Les symptômes ressemblent aux manifestations de la dermatose allergique chez l'adulte. Le traitement consiste également à prendre des antihistaminiques, des sorbants, des pommades hormonales pour les pathologies graves. L'utilisation de remèdes populaires est utile.

Voir une sélection de traitements efficaces pour les allergies au froid sur les mains et le visage.

Vous trouverez des informations sur les symptômes et le traitement de la dermatite allergico-allergique chez les enfants à cette adresse.

Rendez-vous sur http://allergiinet.com/allergeny/produkty/moloko.html et découvrez comment l'allergie au lait de vache se manifeste chez les nourrissons et comment traiter une pathologie.

Il y a des nuances:

  • jusqu'à 6 ou 12 ans, prescrire des médicaments antiallergiques aux enfants sous forme de sirop et de gouttes;
  • la décoction de train ne peut être bue qu'à partir de trois ans; auparavant, seuls les bains et les lotions sont autorisés;
  • régime hypoallergénique devrait inclure les noms qui assurent la croissance et le développement de l’enfant. Même à partir d’une liste restreinte d’aliments, les parents peuvent préparer des repas sains;
  • Il est important de minimiser l'influence des facteurs nocifs s'il est impossible de remplir cette condition (action du froid, du soleil, du vent violent) pour protéger la peau du bébé.

Directives d'allergologue utiles

La prévention des réactions négatives au stimulus comprend plusieurs domaines:

  • restriction du contact avec des substances / facteurs naturels causant des lésions de l'épiderme dans le contexte d'une réponse immunitaire;
  • renforcement des forces de protection, durcissement;
  • une nutrition adéquate, un minimum d'aliments hautement allergènes dans le régime alimentaire;
  • traitement des maladies chroniques;
  • surveillance de l'état du tube digestif, traitement rapide des infections intestinales;
  • limiter le contact avec les irritants, utiliser des produits de soin du corps de qualité, refuser les poudres au profit des gels.

Après avoir visionné la vidéo suivante, vous pourrez en apprendre davantage sur les symptômes et le traitement de la dermatose allergique:

Dermatose allergique: pourquoi et comment ils se développent, classification, traitement

L'allergodermatose est un groupe de maladies de nature allergique, qui se manifestent par diverses lésions cutanées. Au cours de la dernière décennie, la part de cette pathologie dans la structure de la morbidité générale a augmenté. Selon les statistiques médicales mondiales, environ 20% de la population mondiale souffre de diverses formes de dermatose allergique.

L'absence de restrictions d'âge, la tendance à une rechute et la possibilité d'apparition de symptômes d'allergie supplémentaires, souvent graves, rendent le problème du diagnostic et du traitement de cette pathologie très urgent.

Qu'est-ce qui est classé comme dermatose allergique?

Selon la CIM-10, la dermatose allergique n'est pas un diagnostic définitif. Avec le développement de toutes les lésions cutanées nécessite une clarification de la forme de la maladie, qui correspond à un chiffre spécifique. L'allergodomatose est un nom générique pour tous les troubles dermatologiques avec une pathogenèse similaire. Celles-ci incluent un certain nombre de maladies aiguës et sujettes à une évolution chronique, indépendamment de la forme du contact précédent avec une personne ayant un allergène important individuellement.

Classification de la dermatose allergique:

  • la dermatite atopique (selon l'ancienne nomenclature - neurodermatitis) et sa forme infantile, appelée diathèse;
  • différents types d'eczéma;
  • urticaire allergique (formes aiguës et chroniques);
  • strophulus, également appelé prurit, urticaire papuleuse ou prurigo subaigu;
  • dermatite de contact (en présence de sensibilisation chez un patient);
  • toksidermiya;
  • érythème exsudatif;
  • Le syndrome de Stevens-Johnson (nécrolyse épidermique exsudative maligne) et le syndrome de Lyell sont les formes les plus graves de dermatose allergique.

Pourquoi la dermatose allergique se développe-t-elle?

Le contact de la personne avec l’allergène est à l’origine du développement de la dermatose allergique. Il peut être simple ou répété régulièrement. Le développement d’une réaction anormale avec des lésions cutanées n’est possible que si la personne est préalablement sensibilisée à cet allergène. C'est-à-dire que le contact avec cette substance doit être répété et que la prescription de son apport initial dans la plupart des cas importe peu. Dans le rôle d'un sensibilisant peuvent être des antigènes de plantes, d'animaux et de champignons, des agents microbiens, des médicaments et divers composés chimiques.

Les facteurs prédisposant à la formation d'une dermatose allergique sont la prédisposition héréditaire, la présence d'autres maladies de nature allergique (pouvant indiquer une atopie), la pathologie chronique du tube digestif et la dysbiose intestinale. Un certain rôle est attribué au contact régulier avec des animaux dont les tissus possèdent des propriétés antigéniques suffisamment fortes. Il est prouvé que les employés des fermes d’élevage, des fermes d’élevage de volaille, des fermes piscicoles et des entreprises de transformation du poisson ont un risque accru de développer des réactions allergiques cutanées.

Le niveau élevé de pollution de l'environnement sur le lieu de travail permanent ou de résidence d'une personne est également important. Ceci explique la prévalence de la dermatose allergique chez les citadins, les travailleurs des industries de raffinage lourd et de raffinage du pétrole. Environ le tiers des personnes employées dans l'industrie chimique identifient diverses formes de lésions cutanées de nature allergique.

L'allergodermatose chez les enfants survient souvent à la suite de l'introduction précoce non systématique d'aliments complémentaires, l'alimentation artificielle irrationnelle. L'allergisation de la mère pendant la grossesse et l'allaitement, des agents antibactériens précédemment utilisés, contribuent également à leur développement.

Manger des produits contenant des additifs artificiels, l’utilisation généralisée de divers médicaments lors de la culture de la volaille et du bétail, l’utilisation de pesticides dans l’agriculture - tout cela renforce également le contexte général de l’allergie à la population et augmente le risque de développer des dermatoses allergiques.

1. Toksidermiya
2. urticaire papuleuse

Sensibilisation - le stade précédant l'apparition des symptômes

La base des maladies dermatologiques de nature allergique est une réactivité altérée des systèmes immunitaire et nerveux. De plus, ce ne sont pas les désordres structurels du cerveau ou de la moelle épinière qui importent, mais les désordres fonctionnels impliquant le système nerveux autonome. Ils contribuent à augmenter la gravité des réactions allergiques et sont souvent un facteur provoquant la récurrence de la maladie.

La sensibilisation du corps peut se produire selon plusieurs mécanismes:

  1. l'absorption des antigènes entrants par les macrophages avec l'activation ultérieure et la prolifération des lymphocytes T dépendante de l'antigène, ce sont les cellules qui servent de porteurs de la "mémoire" immunitaire;
  2. Pour la production d’anticorps spécifiques, l’Ig E circulante revêt une importance particulière. L’augmentation de sa production est souvent déterminée génétiquement et indique une atopie.

Après le contact initial avec l'allergène, le système immunitaire anormal ne conservera les informations à ce sujet que pendant une période indéfiniment longue. Cette condition s'appelle la sensibilisation. Il met le corps en alerte maximale pour une réponse rapide à la répétition du même antigène. Ceci n'est accompagné d'aucun symptôme, la personne se sent toujours en bonne santé. Mais un nouveau contact avec un allergène entraîne une réaction hyperergique du système immunitaire et de ses cellules subordonnées. Dans les dermatoses allergiques, le derme agit principalement comme cible.

Pathogenèse de la maladie

La réception répétée d'un allergène spécifique déclenche un processus immunitaire pathologique, conduisant à la défaite du derme. Les lymphocytes T sensibilisés migrent vers le site d'introduction ou de dépôt de l'antigène. Ils sécrètent des lymphokines, des substances actives spéciales qui attirent d'autres classes de lymphocytes, les macrophages et les leucocytes polymorphonucléaires. Il en résulte un centre d’inflammation dans le derme, qui est à l’origine des principaux symptômes de la dermatose allergique. Un tel mécanisme de développement de l'hypersensibilité est appelé une réaction retardée. Les médiateurs inflammatoires entrant dans la circulation sanguine peuvent entraîner des réactions d'autres organes et une réaction allergique systémique.

Lorsque les mécanismes pathogénétiques de l'atopie sont quelque peu différents. La circulation d'une quantité excessive d'Ig E est combinée à une diminution du nombre et de l'activité des suppresseurs de T, lymphocytes qui remplissent une fonction de régulation. Ces déséquilibres sont favorisés par le déséquilibre végétatif existant, qui active la synthèse de nouvelles immunoglobulines de classe E. Ces anticorps se lient aux macrophages, aux basophiles, aux mastocytes et aux monocytes dans les couches profondes de la peau et dans d'autres tissus, déclenchant ainsi un parcours prolongé.

En cas de toxidermie sévère, des lésions à médiation immunologique surviennent dans les couches profondes du derme avec la formation de vésicules exfoliantes pour la peau (taureau). Les mêmes violations sont notées dans les murs d'organes creux.

Tableau clinique

Les principaux symptômes de la dermatose allergique consistent en une série de remplacements dynamiques d’éruptions et de prurit. En cas d'évolution prolongée de la maladie et de lésions des mêmes parties du corps, divers changements cutanés peuvent survenir et perdurer au cours de la période intercritique. En cas de réaction allergique grave, des symptômes généraux ressemblant à une intoxication peuvent se joindre aux symptômes dermatologiques. Et avec des troubles systémiques, des signes de laryngo et de bronchospasme, des troubles gastro-intestinaux et une rhino-conjonctivite apparaissent souvent. Peut-être même le développement d'un œdème de Quincke, dont la manifestation la plus dangereuse est l'œdème pulmonaire interstitiel.

Les lésions cutanées dans la dermatite allergique peuvent être différentes. Des papules, des vésicules, des taureaux, des vésicules et des foyers de rougeur et de gonflement vifs peuvent accompagner les démangeaisons. Les éléments secondaires sont des traces de rayures, des écailles et des croûtes séreuses à la place des formations vésiculaires éclatantes, des couches de peau exfoliante en cas de lésion bulleuse. Avec un long processus inflammatoire allergique, la peau devient grossière, épaissie, sèche, avec un motif renforcé et une hyperpigmentation inégale. C'est ce qu'on appelle la lichénification. Dans ces zones pathologiquement modifiées, il y a violation de la croissance des cheveux, modification de la sensibilité de la surface.

Des démangeaisons graves sont souvent la cause de troubles du sommeil et de symptômes semblables à une névrose. Et des changements cutanés à long terme chez les enfants d'âge scolaire et les adultes peuvent entraîner des troubles sous-dépressifs, phobiques et comportementaux, ainsi que l'exclusion sociale.

Les symptômes de lésions cutanées allergiques apparaissent assez rapidement et sont associés au contact avec l'allergène. Lors de la réception du sensibilisateur dans le tube digestif, une réaction différée est possible, ce qui peut rendre difficile la détermination de la cause de la maladie.

Caractéristiques de certains allergiques

La nature et l'emplacement de l'éruption cutanée dépendent de la forme de la dermatose allergique. Par exemple:

  1. Dans la dermatite de contact allergique, la peau est affectée à proximité de la zone de contact avec l'allergène. Cette affection se caractérise par une rougeur, un gonflement et une éruption papuleuse irritante. La zone de modification n'a pas de limites claires et dépasse la taille de l'objet allergénique. Peut-être l'apparition de vésicules (bulles).
    Les éruptions cutanées sur l'abdomen avec intolérance au métal de la boucle de la ceinture, les surfaces latérales du cou lors de réactions à des chaînes de bijoux ou d'alliages de bijoux, sur la phalange proximale du doigt en cas d'allergie à l'anneau sont des exemples classiques de dermatite de contact allergique.
  2. Avec l'eczéma, les changements cutanés sont également assez locaux. Dans ce cas, l'éruption est principalement vésiculaire. Et lors de l'ouverture de ces petites bulles multiples, une surface en suintement avec des puits dits séreux est formée, recouverte de flocons de tailles différentes. Souvent, une infection bactérienne secondaire se joint, tandis que le contenu des vésicules devient purulent, l'infiltration et la rougeur de la peau augmentent.
  3. La dermatite atopique se caractérise par des lésions cutanées étendues à la surface des fléchisseurs des grosses articulations, des mains et des pieds. Chez les enfants, des changements sont généralement également notés sur les joues, les fesses. Les manifestations les plus douloureuses de cette maladie sont les démangeaisons et les brûlures de la peau. Ils peuvent perturber les patients en l'absence de nouvelles éruptions cutanées, étant souvent leur prédécesseur.
    Les démangeaisons sont considérablement améliorées en grattant la peau, ce qui peut s'accompagner d'une expansion des limites de la lésion. Pendant la période d'exacerbation de la dermatite atopique, des vésicules éclatées apparaissent, la peau de cette zone devient humide et se recouvre rapidement de croûtes séreuses. L'épithélisation se fait depuis le centre du foyer, le processus de guérison est souvent perturbé par l'apparition de nouvelles éruptions cutanées. La lichénification et le dermographisme blanc sont caractéristiques.
  4. Lorsque le strophulus est sur la peau du tronc et des extrémités, des nodules denses et démangeaisons de couleur rose-rouge apparaissent. Dans certains cas, une bulle apparaît à leur sommet, auquel cas ils parlent de la forme vésiculaire de la maladie. Avec le développement inverse, les nodules se couvrent d'une croûte brune et diminuent progressivement de taille.

1. Dermatite atopique
2. Dermite allergique

Diagnostics

Les dermatoses allergiques sont diagnostiquées cliniquement et en laboratoire. De nombreuses maladies de ce groupe ont des manifestations externes si caractéristiques que le diagnostic est souvent établi lors de la première visite chez le médecin. Une étude immunologique (sérologique) est nécessaire pour clarifier le type d'allergène, la présence de réactions allergiques croisées et la gravité des troubles immunopathologiques. Dans le même temps, le titre des anticorps spécifiques de différentes classes, le nombre de leucocytes (relatif et absolu), le niveau de lymphocytes T et B et leur rapport sont déterminés.

Parfois, des tests d'allergie cutanée sont également utilisés. Dans le cadre du diagnostic différentiel, le médecin peut vous prescrire des écouvillons et des raclures provenant des zones touchées.

Traitement de la dermatose allergique

Quoi et comment traiter la dermatose allergique devrait être déterminée que par un médecin. La thérapie doit être complète et des mesures sont également prises pour éliminer le contact répété du patient avec l'allergène. Un régime hypoallergénique est prescrit, des recommandations sont formulées en vue d’éliminer les risques professionnels et d’éviter le contact quotidien avec des sensibilisants. Afin de réduire la charge du système immunitaire, le traitement des maladies chroniques, l’élimination de la dysbiose et des foyers d’infection sont effectués.

Le schéma thérapeutique de la dermatite allergique comprend l’utilisation locale et systémique de divers médicaments. Au stade aigu avec une prédominance d'imprégnation de la peau, des pansements séchant à l'eau sont recommandés. Après eux, les zones touchées sont des fonds appliqués (liniments, pâtes, onguents conformes aux recommandations du médecin) à effet anti-inflammatoire, antiprurigineux et régénérant. Lorsque l'infection bactérienne secondaire montre des médicaments antibactériens locaux.

Pour les éruptions cutanées graves, courantes et progressives, des pommades aux glucocorticoïdes peuvent être prescrites pour le traitement de la dermatose allergique. Dans le même temps, il est nécessaire de respecter scrupuleusement le schéma thérapeutique recommandé par le médecin pour éviter le développement d'une atrophie cutanée et l'ajout d'une infection fongique. Les glucocorticoïdes topiques (locaux) ont un puissant effet anti-inflammatoire, antiprurigineux et anti-œdème, inhibant la libération de médiateurs inflammatoires et la migration des cellules immunitaires vers la lésion.

Si nécessaire, un traitement systémique est ajouté au traitement local. L'hyposensibilisation est réalisée à l'aide d'antihistaminiques, d'infusions de solutions cristalloïdes, d'hémodez et de polyglucine. Les formes sévères de dermatose allergique sont une indication du traitement systémique aux corticostéroïdes.

En cas de troubles secondaires de type névrose et insomnie, des sédatifs sont prescrits. Les tranquillisants les plus couramment utilisés, mais les antidépresseurs peuvent être recommandés par un médecin. Leur utilisation permet également d’influencer la composante neuro-végétative de la pathogenèse.

Prévisions

Toutes les mesures thérapeutiques entreprises permettent de réduire l'activité du processus inflammatoire allergique, mais n'éliminent pas la sensibilisation. Par conséquent, toutes les dermatoses allergiques - maladies sujettes à des récidives. Une exacerbation peut être déclenchée par un contact répété avec un allergène ou même par l'apparition de troubles neuropsychiatriques fonctionnels. Le stress, le surmenage, les troubles névrotiques réactifs conduisent souvent à l'apparition de symptômes aigus dans la dermatite atopique.

Néanmoins, dans la plupart des cas, une thérapie rationnelle vous permet de faire face rapidement aux manifestations de la dermatose allergique. Eviter tout contact avec l'allergène est la principale mesure préventive, permettant au patient de se sentir bien pendant longtemps.

Que faire avec la dermatose allergique

La dermatose allergique se produit lorsque la réponse immunitaire pathologique en réponse à un irritant. Le mécanisme de développement de la maladie provoque les symptômes de tout groupe de lésions cutanées. Cependant, dans ce cas, il joue un rôle majeur. Les dermatoses allergiques sont la pathologie la plus commune de l'épiderme, elles peuvent apparaître chez les hommes et les femmes et les enfants à tout âge.

Les causes

Toutes les causes susceptibles de provoquer des lésions cutanées peuvent être divisées en deux grands groupes. Les facteurs liés à la première cause de dermatose allergique en tout. Tout d’abord, il s’agit du contact direct avec des substances toxiques (acides ou alcalis), du contact avec des objets chauds, de la réaction à la température (à la fois une brûlure et une engelure modérée). Le deuxième groupe de facteurs conduit à une dermatose allergique uniquement chez les personnes présentant une hypersensibilité à une substance.

Dans la littérature médicale, ils sont appelés allergènes. Les manifestations cliniques sur la peau apparaissent non seulement au contact d'un irritant, mais également lors de la consommation de certains aliments, drogues et boissons. Les dermatoses allergiques chez les enfants et les adultes résultent de nombreuses causes. C'est:

  • des éraflures causées par des vêtements serrés et inconfortables (souvent situés sur le cou, les poignets);
  • l'érythème fessier des couches dans les plis de la peau, des couches, des couches, etc.
  • long séjour au soleil;
  • contact avec certaines plantes (ortie, Renoncée, dittum, etc.) ou contact avec le pollen de la peau;
  • colorants chimiques, sels métalliques (le plus souvent, des dermatoses allergiques similaires apparaissent chez les travailleurs des ateliers de production);
  • des bijoux contenant des substances telles que le nickel, le chrome, le bronze;
  • composants chimiques des cosmétiques décoratifs et médicaux, hygiéniques et détergents;
  • ingestion ou utilisation topique de médicaments (généralement, une réaction similaire est provoquée par un traitement aux antibiotiques et aux sulfamides).

Les allergènes alimentaires les plus courants sont les œufs, le chocolat, le poisson et les fruits de mer, les légumes rouges, les fruits et les baies (fraises, tomates, groseilles, framboises), les agrumes et les noix. Chez les enfants, la dermatose allergique est souvent causée par une réaction aux protéines contenues dans le lait de vache. De plus, une prédisposition héréditaire joue un certain rôle. Il est prouvé que la probabilité d'apparition de divers types de pathologies cutanées similaires est plus élevée si les cas de cette maladie appartenaient à la famille immédiate.

Types de dermatose allergique et leurs signes cliniques

Selon la raison de l'apparition d'une réaction systémique ou locale du corps et les manifestations cliniques, il existe plusieurs types de dermatoses allergiques. Tout d’abord, c’est la dermatite de contact. Il se pose en réponse au contact direct avec un irritant et se manifeste à la place de son impact. Un léger gonflement se produit sur la peau, des démangeaisons sont possibles, mais les rougeurs ne se propagent pas davantage. Les symptômes disparaissent sans traitement après 1 à 2 semaines. L'érythème fessier est l'une des formes de dermatite allergique de contact, qui survient chez presque tous les enfants. En plus des rougeurs et des démangeaisons, une telle lésion est accompagnée de douleur au toucher.

Un autre type de ce groupe de dermatoses est le contact allergique. Contrairement à la dermatite de contact simple, cette forme se produit lorsque la peau est en contact répété avec un irritant. Les premiers symptômes apparaissent sur les mains, les jambes, les pieds, les épaules, le cou et le visage, et l'éruption continue de se propager rarement. Le tableau clinique correspond à l’apparition de rougeurs, de taches sur la peau et de démangeaisons graves; les symptômes peuvent s’apaiser, mais réapparaître à la reprise du stimulus.

Dermatose: tout sur la maladie désagréable et son traitement complexe

Aujourd'hui, la médecine officielle connaît plus de deux mille maladies de peau différentes. Ils sont combinés dans un groupe de maladies sous le nom général de dermatose. Afin de classer correctement les manifestations de chaque affection, les médecins les divisent en sous-groupes en fonction de certains symptômes, manifestations et causes.

Quelle est cette maladie

Les maladies de la peau caractérisées par des causes spécifiques et le tableau clinique sont appelés dermatoses. En fait, il s’agit de groupes de maladies de la peau associées à une réaction allergique du corps, à une malnutrition, à la reproduction de microbes et de bactéries, à une inflammation ou, dans certains cas, à la génétique.

La science explique pourquoi les maladies de la peau sont si énormes:

  1. La peau humaine elle-même a une structure très complexe. Cela inclut les glandes sébacées et divers vaisseaux, les cheveux, les ongles, les tissus conjonctifs, etc. Tous ces composants dans les chaînes de la structure épithéliale ont des origines différentes. Par conséquent, ses dommages se produisent toujours de différentes manières.
  2. L'épithélium est la protection du corps contre les facteurs externes. Il est le premier à être exposé à l'environnement, aux produits chimiques, aux radiations, à la poussière et chacun de ces facteurs peut déclencher une maladie distincte.

Les types les plus courants de dermatite sont les effets du stress, de la perturbation du système endocrinien ou de la réduction de l'immunité humaine, de lésions aux organes internes.

Aux facteurs externes peuvent être attribués à toutes sortes de blessures, morsures. En outre, une dermatose peut se développer en raison d'autres maladies réduisant l'immunité.

Classification

Pour le moment, les médecins vont diviser la dermatose en plusieurs groupes. Parmi eux:

  • pétillante;
  • allergique;
  • démangeaisons;
  • troubles cutanés associés à des troubles mentaux.

Type de maladie allergique

Il existe une classification de la dermatose selon la nature du tableau clinique:

  • les maladies de la peau, dont les symptômes sont exprimés par une intoxication du corps et une hyperthermie, et les manifestations sur l'épithélium sont assez insignifiantes;
  • au premier plan, au contraire, les éruptions cutanées et autres symptômes locaux prévalent.

La dermatose et les maladies professionnelles sont classées:

  • contact constant de la peau avec un environnement agressif;
  • contact fréquent avec la source d'infection;
  • réaction aux effets du courant, température ambiante élevée, rayonnement;
  • réaction de la peau au sable, au ciment, à la pierre concassée, à la laine de verre.

A quoi ressemble la maladie

La dermatite se caractérise par une éruption cutanée sous forme de bulles. Selon le degré de la maladie, ils peuvent couvrir tout le corps ou apparaître dans une partie du corps, ils peuvent atteindre différentes tailles, de petites vésicules à de très gros taureaux (sur la photo).

Si l'éruption cutanée a été causée par une allergie, des poches et des éruptions cutanées chaotiques peuvent apparaître.

Identifiez la dermatose qui démange, rien que par la croûte, l’épaississement de la peau, son motif hydratant et renforcé d’éruptions cutanées. De plus, il est très caractéristique des démangeaisons sévères, accompagnées d'un peignage de la peau.

Symptomatologie chez un adulte et un enfant

Selon l'âge d'une personne, les symptômes de la dermatose peuvent varier considérablement.

Dans l'enfance, la dermatose se manifeste généralement par un facteur héréditaire. Par conséquent, si les parents souffrent d'eczéma ou de psoriasis, l'enfant risque alors de commencer à développer des symptômes sur la peau dès la toute petite enfance.

Il est important que les parents surveillent de près la peau du bébé. Le plus souvent, si ce ne sont pas des maladies de peau héréditaires, alors des maladies telles que la dermatite pelenochny ou séborrhéique.

Le lit emmailloté provoque un contact prolongé de la peau de l'enfant avec les selles ou l'urine. Tout cela à cause du remplacement tardif ou usé des couches.

La séborrhéique est due à une infection fongique recouvrant le cuir chevelu d’une croûte jaunâtre. L'enfant ne le ressent généralement pas, mais il n'est pas facile de guérir cette dermatite.

L’adolescence est caractérisée par l’apparition de séborrhée, d’acné ou de gale, pouvant survenir aux pieds, ainsi que chez les enfants, même au visage, ce qui n’est pas le cas chez les adultes qui n’en souffrent pas.

Par conséquent, dans le cas de diverses maladies de la peau, il est nécessaire de prendre en compte l'âge de la personne, ses manifestations caractéristiques. Les principaux symptômes incluent:

  • l'apparition d'éruptions rouges sur la peau, dont la taille, la couleur, la couleur, le jaunissement, la croûte et les démangeaisons peut varier;
  • les éruptions cutanées peuvent être de nature différente - ampoules, plaies, érosion, plaques;
  • érythème;
  • brûlure, démangeaisons;
  • éplucher;
  • acné, verrues, séborrhée;
  • névrose et insomnie.

Diagnostic des maladies

Pour poser un diagnostic correct, le médecin doit d’abord examiner la peau du patient, puis lui demander ce qui le dérange. À ce stade, si la maladie est la même pour tous les symptômes, le diagnostic peut alors être complété. Le dermatologue peut alors immédiatement prescrire un traitement.

Cependant, dans la plupart des cas, un examen superficiel ne suffit généralement pas. Généralement effectué une analyse biochimique du sang et de l'urine, ainsi qu'un examen médical complet.

Pour déterminer la microflore, des raclures sont prélevées sur la peau touchée et envoyées pour des tests de laboratoire.

Méthodes modernes de traitement

Pour un traitement correct de la dermatose, un examen complet du patient, médicamenteux et non médicamenteux, doit être effectué. Cela signifie que le patient doit bien manger, respecter ses habitudes de sommeil, éviter le stress et rester plus à l’air libre que dans une pièce encombrée.

La santé mentale du patient est un autre point important du traitement. Pour le traitement des maladies de la peau causées par des substances psychosomatiques, on utilise l'autoformation, la relaxation, le repos et éventuellement le retrait du travail.

Bien entendu, l’un des points importants du traitement sera le traitement topique des maladies de la peau. Appliquer des crèmes et des onguents. Ils agissent localement et éliminent les démangeaisons, renouvellent la stimulation de la peau, ont un effet anti-inflammatoire, attaquent l'infection, les parasites, les champignons et autres bactéries.

Dans les cas plus graves, la thérapie systémique est utilisée. Les maladies chroniques de la peau nécessitent des recherches plus approfondies et des médicaments plus sérieux - antibiotiques, médicaments anti-allergiques.

Afin de se débarrasser d'une maladie de peau chronique dans un complexe, le patient est invité à se rendre dans des sanatoriums, à se reposer dans des centres médicaux, à suivre un régime quotidien spécial, à se nourrir et à suivre un programme de physiothérapie.

Pratiquement tous les médicaments pour le traitement des maladies de la peau agissent sur le corps en tant que moyen de régénérer et de nettoyer l'épithélium. Par conséquent, seul un dermatologue expérimenté peut prescrire le bon remède, compte tenu de l'évolution de la maladie, de tous les symptômes, des contre-indications et des lésions supplémentaires.

Ce n’est que de cette manière que, grâce à une sélection de traitements appropriée, vous pourrez vous débarrasser des maladies de la peau, qui entraînent généralement un inconfort physique et esthétique.

Des médicaments

Si la maladie de la peau a été provoquée dans le contexte d’une maladie générale du corps, le traitement doit commencer par l’élimination de la cause de la maladie et ensuite seulement par ses conséquences.

Pour éliminer un symptôme aussi désagréable que les démangeaisons, une irritation grave, une inflammation, un gonflement de la peau, un médicament tel que le dermazole, le diazoline, la claritine est utilisé.

Si les manifestations cutanées sont causées par un allergène - pollen de graminées, irritant alimentaire - l’éruption doit être immédiatement traitée avec un antiseptique. Cela évitera une infection ultérieure des plaies.

Pour renforcer l'immunité et normaliser le travail du corps, certaines vitamines et certains oligo-éléments sont écrits - A, C, B1, B2, B3, E, fer et phosphore.

Remèdes populaires pour le traitement

Avant de commencer à traiter des remèdes populaires, vous devez obtenir l’autorisation de votre médecin.

Un bon traitement pour la dermatose sont les décoctions d'herbes médicinales. Avec leur aide, vous pouvez créer des gadgets efficaces:

  1. Une succession. Il est nécessaire de prendre une cuillère à soupe du contenu du sac, de le remplir avec de l'eau bouillie, de laisser l'herbe abandonner toutes ses propriétés cicatrisantes et de l'appliquer plusieurs fois par jour sur le site de la lésion à l'aide d'un chiffon ou d'une gaze humide.
  2. Aloe. Cette teinture doit être préparée pendant 12 jours. Twist les feuilles épaisses dans un hachoir à viande. Faire des lotions sur les zones touchées pendant 20 minutes. La durée du traitement est de 3 semaines.
  3. Celandine On sait depuis longtemps qu'il traite bien les verrues et autres dermatites. Le jus de cette plante est dilué avec de l'eau et fait des lotions pendant 15 minutes.
  4. Sokkartoshipetruschki. Ces composants sont mélangés, ajoutent une décoction de menthe et font des lotions 4 fois par jour.
  5. Arbre à thé. Il a un effet bénéfique en cas de manifestations cutanées infectieuses.
  6. Boue thérapeutique. Excellent régénère la peau et guérit tous les ulcères. Il est préférable de suivre un cours dans des sanatoriums spécialisés.
  7. Chardon-Marie. Il nettoie bien le corps et a un effet positif sur le foie. Neutralise les effets de certains médicaments dans le corps.

Prévisions

Habituellement, le temps nécessaire à la récupération varie. Tout dépend de la gravité de l'éruption cutanée, de l'évolution de la maladie. Par conséquent, si le traitement a été démarré sans délai et à temps, les médecins donnent un pronostic favorable pour la guérison. Si tout va bien, la dermatose peut disparaître complètement en une semaine ou plusieurs.

Tous les ulcères vont guérir, et il n'y aura bien sûr aucune trace de l'éruption cutanée sous réserve de la création de toutes les conditions favorables au traitement et à un traitement régulier.

Cependant, le traitement peut être retardé pendant des mois voire des années de traitement difficile, tandis que le patient subira de nombreux inconvénients de nature différente. Dans ce cas, il est très important de se débarrasser de la maladie et de mener régulièrement des actions de prévention.

Des complications

Presque toutes les maladies peuvent causer certaines complications. La dermatose ne fait pas exception. Dans ce cas, vous devez surveiller attentivement l'état du patient et ne pas commencer le cours d'éruptions cutanées.

Complications telles que:

  • acquisition de forme chronique. Il sera difficile de se débarrasser de la maladie avec des onguents ordinaires. Constamment effectuer des traitements et des traitements médicamenteux spéciaux;
  • progression. À partir du stade facile, la maladie peut rapidement devenir beaucoup plus compliquée.
  • choc anaphylactique;
  • Angioedema;
  • Sepsis;
  • infection supplémentaire du corps.

Prévention

Tout d'abord, vous devez suivre les règles habituelles d'hygiène personnelle, connues de tous depuis la maternelle - lavez-vous les mains après la rue.

Il convient de choisir avec soin les aliments qui quittent le régime alimentaire de votre nourriture. Voici l'essentiel pour se débarrasser des allergènes et des aliments nocifs.

Nous devrons abandonner toutes les mauvaises habitudes connues - fumer, boire de l'alcool.

Dans la prévention des dermatites de nature différente, il est important d'éviter les situations stressantes régulières. Par conséquent, si vous êtes souvent stressé au travail, vous devrez changer de travail ou au moins prendre régulièrement des vacances.

Évitez les contacts fréquents avec des produits agressifs tels que les produits chimiques ménagers, les alcalis, les sels.

Répondez immédiatement à la maladie et ne vous en tirez pas chez votre médecin. Cela réduira le coût du traitement, mais plutôt la durée de la thérapie elle-même.

Types de dermatose allergique prurigineuse et leur manifestation

Les dermatoses allergiques sont un groupe de maladies de nature allergique et sont des symptômes prononcés sous la forme de diverses lésions cutanées. La dermatose allergique est une sorte de réaction du corps d'un malade à un allergène externe.

L'une des variétés courantes de ce groupe de maladies est la dermatose allergique provoquant des démangeaisons, qui se manifeste sous la forme de lésions cutanées résultant de l'influence de tout irritant.

Cette maladie devient plus courante. Les dermatoses allergiques provoquant des démangeaisons touchent les gens, peu importe leur âge. Une tendance à la rechute et la présence de symptômes graves font de la maladie un problème urgent en médecine.

Les personnes souffrant d'allergies de formes diverses doivent connaître les causes, les symptômes et les méthodes de traitement.

Causes de la dermatose allergique

La principale cause de la dermatose allergique prurigineuse est l’interaction directe d’une personne avec un allergène.

Dans certains cas, le contact avec l'allergène dure longtemps, et dans d'autres cas, une courte interaction avec un irritant suffit.

Un certain nombre de causes externes et internes ont conduit au développement de cette maladie.

Les causes externes de dermatose allergique prurigineuse incluent:

  • lésions cutanées de nature différente. Ceux-ci incluent des blessures de la peau causées par divers objets, des brûlures, un refroidissement excessif ou une surchauffe du corps;
  • pénétration dans la peau de nombreux micro-organismes négatifs différents;
  • irritation de la peau causée par des substances acides ou alcalines;
  • piqûres d'insectes.

Les causes internes de la dermatose allergique prurigineuse incluent:

  • maladie vasculaire;
  • maladies infectieuses aiguës;
  • la présence de la maladie sous une forme chronique;
  • prédisposition génétique;
  • problèmes endocriniens;
  • perturbations du système nerveux central;
  • régime alimentaire inapproprié;
  • dysbiose intestinale.

Une dermatose allergique provoquant des démangeaisons survient à la suite d'un contact constant avec divers animaux. L'environnement dans lequel vit une personne joue un grand rôle.

Les personnes les plus exposées au développement de la dermatose sont:

  1. Travailler dans les industries lourdes ou chimiques.
  2. Vivre en milieu urbain.
  3. Mangez des additifs artificiels avec un goût prononcé.
  4. Utilisez des préparations nocives pour la culture de la volaille et du bétail.
  5. Appliquer, pour l'agriculture, des pesticides.

La dermatose allergique survient non seulement chez les adultes mais aussi chez les enfants. Et ils résultent d’une alimentation artificielle irrationnelle, d’une introduction précoce d’aliments complémentaires.

Le développement de la dermatite allergique chez les enfants résulte de l'allergie à la mère pendant la grossesse et la période d'allaitement. Pollen, poussière, laine, venin d'insecte, cosmétiques et produits chimiques - tous ces facteurs, parmi d'autres, sont à l'origine du développement d'une maladie aussi désagréable que la dermatose allergique provoquant des démangeaisons.

Processus de développement de la maladie

Avant le développement de la maladie, il y a sensibilisation, c'est-à-dire le premier contact du corps avec un irritant. Le système immunitaire conserve les informations sur ce contact pendant une longue période.

Cette condition prépare le corps à une réaction rapide à une nouvelle rencontre avec un irritant. La sensibilisation est asymptomatique, la personne continue à se sentir en bonne santé. Mais le contact répété avec l'allergène provoque une réaction anormale du système immunitaire, entraînant la défaite de la peau.

La dermatose allergique provoquant des démangeaisons se développe rapidement et se déroule en plusieurs étapes:

  • une énorme quantité d'histamine est libérée;
  • les parois des vaisseaux sanguins deviennent perméables;
  • les allergènes entrent dans le corps;
  • les substances nocives s'accumulent dans le corps, des dysfonctionnements se produisent dans le système digestif;
  • une enflure se développe, des signes de dermatose allergique apparaissent sur la peau.

Symptômes d'une dermatose allergique provoquant des démangeaisons

Les dermatoses allergiques qui démangent sont de nature allergique, mais l'irritant peut être différent et strictement individuel.

Il est important de déterminer la cause de la maladie et d’exclure le contact du patient avec l’allergène.

Les principales caractéristiques de la dermatose allergique incluent:

  • éruption rouge qui peut se développer;
  • les éruptions cutanées changent de couleur et se recouvrent d'une croûte jaune;
  • démangeaisons sévères de la peau affectée;
  • insomnie ou aggravation significative du sommeil;
  • état mental excité.

En plus de ces symptômes, il existe des signes ressemblant à une intoxication. Et si l'effet sur la peau se manifeste sur une longue période, la peau commence à devenir sèche, dure, la sensibilité superficielle peut changer et la croissance des poils sera perturbée.

Chez les enfants atteints de dermatose allergique provoquant des démangeaisons, le comportement peut changer, ils deviennent aliénés et isolés socialement.

De fortes démangeaisons conduisent au fait qu'une personne, en particulier un enfant, peigne la peau endommagée, ce qui entraîne l'apparition d'érosions susceptibles de s'infecter et de s'enflammer.

Si le traitement de la maladie n’est pas commencé à temps, l’état général du patient se détériore et des complications surviennent sous la forme d’une suffocation grave et d’un œdème de Quincke. C'est rare, mais un traitement rapide réduira le risque de conséquences.

Types de dermatose allergique

Il existe une classification des dermatoses allergiques, dont les symptômes sont quelque peu différents.

Il existe de telles variétés:

  • contact La réaction sur la peau n'apparaît que dans les zones en contact avec l'allergène. Il y a une éruption cutanée, des rougeurs, des démangeaisons, une desquamation de la peau. Cela peut être le résultat d'interactions avec des produits cosmétiques ou ménagers.
  • toxique-allergique. Il s’agit d’une forme grave de la maladie caractérisée par des éruptions cutanées presque partout dans le corps. Outre les éruptions cutanées, la température corporelle peut augmenter, ainsi que les démangeaisons, les inflammations et les irritations de la peau.
  • érythème. De petites taches roses se forment sur la peau. Elles se dressent au-dessus de la peau et ressemblent à des cloques.
  • dermatose des femmes enceintes. Au cours du troisième trimestre de la grossesse, une femme peut développer une dermatose. Mais ce type de maladie va aussi vite qu'il apparaît. Après quelques semaines, tous les symptômes disparaîtront. Cela se produit à la suite de changements dans les niveaux hormonaux.

Mais dans tous les cas, vous devez consulter un médecin. Après tout, même la dermatose allergique la plus innocente causant des démangeaisons provoque un inconfort et peut avoir des conséquences négatives.

Diagnostic et traitement de la maladie

Après la suspicion d'une dermatose allergique provoquant des démangeaisons, il est nécessaire de contacter un dermatologue dès que possible afin d'établir le diagnostic correct.

Après un examen externe, le médecin peut demander une étude immunologique qui permettra de déterminer le type d'allergène et la gravité de la maladie.

Il est impératif de donner du sang pour les allergènes et des tests cutanés sont recommandés. Et si, à la suite du diagnostic, une sensibilité accrue aux stimuli est détectée, un allergologue est engagé dans un traitement supplémentaire.

Après avoir posé un diagnostic précis, il est nécessaire de commencer immédiatement un traitement qui doit être complet.

Le premier et le plus important point dans le traitement de la dermatose allergique prurigineuse est l'identification et l'élimination de l'irritant. S'il est impossible de l'éliminer complètement, il est nécessaire de réduire son impact au minimum.

Le traitement est établi en fonction de la cause de la maladie et contient:

  • correction alimentaire. Nécessaire pour exclure les produits pouvant conduire au développement d’allergies;
  • renforcer le système immunitaire, éliminer les maladies chroniques;
  • utilisation d'antihistaminiques;
  • hygiène personnelle;
  • l'utilisation de diverses préparations locales qui éliminent les réactions cutanées;
  • réception des sorbants pour allergies;
  • médicaments à effet sédatif.

Le traitement de la dermatose allergique est prescrit exclusivement par l’allergologue ou le dermatologue traitant, en fonction des caractéristiques individuelles du patient.

Dans certains cas, peuvent être nommés par la médecine traditionnelle. Mais vous devez les appliquer uniquement avec les ordonnances du médecin. L'auto-traitement peut entraîner des complications.

Et il convient de rappeler que la thérapie ne peut que réduire l'activité de la maladie, mais pas la guérir complètement. Par conséquent, d'autres rechutes sont possibles, en particulier en cas de contact répété avec l'allergène.