Traitement de la dermatite atopique chez l'adulte, symptômes et prévention

La dermatite allergique est une réaction cutanée spécifique au contact d'une substance perçue par le système immunitaire comme un allergène. Ses manifestations - démangeaisons de la peau, rougeurs et éruptions cutanées, causant souvent des larmes, ne sont que la manifestation extérieure d'un processus complexe de sensibilisation allergique.

Le traitement des manifestations cutanées d’une réaction allergique comprend un traitement de désensibilisation, qui est complété par l’utilisation de remèdes populaires et d’un régime hypoallergénique.

Qu'est ce que c'est

La dermatite allergique est une maladie de la peau qui se développe en raison de l'influence des irritants sous forme d'allergènes et de sensibilisants. Les personnes présentant une hypersensibilité à ces substances en souffrent. Il est établi que la cause de la pathologie est une réaction allergique à action lente.

Les causes

La dermatite de contact, qui est en fait une allergie, est une réaction accrue de l'organisme aux allergènes agissant sous une forme ou une autre.

Le plus souvent, ces types d'allergènes comprennent les types de substances suivants:

  • nickel (boucles d'oreilles, chaînes, bagues, bijoux, etc.);
  • latex (tétines, gants, préservatifs, etc.);
  • vêtements (en particulier certains matériaux à la base: synthétique, caoutchouc, latex, etc.);
  • les cosmétiques utilisés dans les soins de la peau (shampooings, savons, crèmes, gels, etc.);
  • certains médicaments (antibiotiques, crèmes corticostéroïdes, etc.);
  • autres types de substances (encres, peintures, etc.).

En général, la maladie peut avoir des effets sur le corps de toutes les substances et le facteur déterminant en la matière n'est pas basé sur la composition chimique de ces substances, mais sur la sensibilité du corps à chaque cas particulier.

Mécanisme de développement

Le résultat inférieur est une réaction allergique retardée semblable à la tuberculine. La sensibilité se forme sur un certain intervalle de temps après le premier contact avec l'allergène.

Lorsque le niveau critique de la réponse immunitaire est atteint, la maladie se manifeste. Les molécules d'allergènes sont très petites pour être reconnues par les cellules immunitaires, mais les composants protéiques y contribuent, qui les rejoignent quand ils pénètrent dans l'organisme et leur confèrent des propriétés antigéniques.

Les propriétés allergiques d’une substance dépendent de la capacité de ses molécules à pénétrer dans l’organisme et à créer des liens stables avec ses protéines. Dans ce cas, un rôle important dans la réponse immunitaire n'appartient pas aux anticorps, comme d'habitude, mais aux lymphocytes et aux cellules de Langerhans. Depuis le premier contact avec l'allergène, les lymphocytes T reconnaissant l'antigène s'accumulent depuis deux semaines. Après cela, ils deviennent soi-disant. cellules de mémoire et migrent vers toutes les régions périphériques du système immunitaire.

Un contact répété avec un facteur allergique entraîne une activation rapide de la mémoire immunologique et une réponse cellulaire.

Classification

Plusieurs types de pathologies cutanées peuvent survenir à la suite d'une réaction allergique et entraîner une inflammation importante de la peau.

Types de dermatite atopique:

  1. Atopique. Caractérisé par une étiologie neuro-allergique. Les symptômes de la dermatite atopique de cette forme ressemblent à une combinaison de manifestations respiratoires et d’eczéma. Parmi toutes les variétés de la maladie, celle-ci a le parcours le plus facile.
  2. Toxidermia. On peut l'observer lorsque l'allergène pénètre dans le tube digestif, par inhalation ou lors de son introduction par injection. Cela est souvent dû aux médicaments et les symptômes cliniques dépendent du type de principe actif. Le syndrome de Lyela est une forme dangereuse de toxicidémie avec nécrolyse aiguë caractéristique des phanères, détérioration du bien-être général et apparition de bulles spécifiques aux aisselles. L'ouverture de ces tumeurs provoque l'érosion. Environ 20 à 40% de la surface de la peau peut être exfoliée.
  3. Contact Peut se développer après un contact secondaire avec un irritant spécifique. La réponse de l'organisme à son influence est une réaction externe expansive. La principale caractéristique de ce type de dermatite est que l’éruption cutanée disparaît spontanément après l’élimination du contact avec l’allergène.
  4. Phytodermite. Dans le pollen et la sève de plantes de différentes familles (fleurs, renoncules, primevères, lilium, euphorbes), ainsi que dans les agrumes contiennent des substances dont le contact avec les phanères peut provoquer une réaction aiguë.

Dermatite allergique sur le visage

La dermatite allergique sur le visage gêne le plus souvent les femmes. Le fait est que sa principale cause est le contact cutané avec les allergènes qui composent les produits cosmétiques et de soin. Bien que les hommes puissent être confrontés à ce problème, les stimuli sont présents dans les lotions de rasage.

Comme exemples frappants d'agents sensibilisants qui provoquent des allergies sur le visage et le cou, les substances suivantes peuvent être identifiées:

  • les métaux (en particulier le nickel, qui est l’un des matériaux les plus courants pour la fabrication de bijoux);
  • le caoutchouc (partie de l'éponge avec laquelle le maquillage est appliqué);
  • acrylates (utilisés dans la fabrication de montures de lunettes);
  • résine de pin (allergène fort, qui est un ingrédient dans de nombreux produits cosmétiques).

La dermatite allergique sur le visage peut provoquer le pollen des plantes (à la maison et dans la rue), les engelures, les obvetrivanie, l'exposition prolongée à la lumière directe du soleil, la prise de certains médicaments.

Les étapes de la dermatite atopique sur le visage et le cou:

  • des éruptions cutanées sous forme de bulles et de cloques;
  • rougeur, démangeaisons et gonflement de la peau affectée;
  • stade bulleux, caractérisé par la formation de cicatrices et la mort de la peau.

Une forme bénigne de dermatite atopique sur le visage se manifeste par des éruptions vésiculaires qui forment une croûte au séchage.

Dermatite allergique chez les enfants

Souvent, dans la petite enfance, il existe une intolérance alimentaire et des réactions allergiques chez un enfant qui reçoit l'un ou l'autre des aliments. Cela est dû en grande partie à l'immaturité de certains organes et systèmes (par exemple gastro-intestinal), à l'absence de production d'enzymes et à la prédisposition héréditaire aux allergies.

  1. On pense que la consommation régulière de certains produits ou médicaments par la mère pendant la grossesse peut influer sur l'apparition d'une dermatite allergique chez le nouveau-né, même en cas de pénétration d'irritants dans le lait maternel.
  2. Lorsque des allergènes pénètrent dans le corps de l'enfant, le système immunitaire produit et accumule des anticorps spécifiques qui déclenchent l'inflammation de la peau. Eruptions cutanées fréquentes sur le visage, appelées parents "diathèse". La zone de localisation de la dermatite peut affecter les épaules, les jambes et les fesses.

À l'âge de 1,5 à 2 ans, la dermatite peut passer à l'étape suivante du développement. La dermatite infantile, à la différence du nourrisson, se caractérise par des éruptions cutanées sur tout le corps, avec des manifestations particulièrement fortes au niveau des coudes genou-coude, de la partie supérieure de la poitrine et du dos. Souvent, à l'âge de 7 à 10 ans, la dermatite allergique se transforme en phase chronique, rarement une rechute, surtout au printemps et à l'automne.

Symptômes de la dermatite atopique chez l'adulte, photos

Les symptômes de la dermatite atopique chez l'adulte apparaissent en fonction de la forme de la maladie (voir photo).

1) Dans la forme de contact de la maladie, les symptômes sont exprimés:

  • taches rouge vives d'éruptions dans différentes zones de la peau en contact avec l'allergène;
  • le remplacement ultérieur des taches par des bulles remplies de liquide;
  • lésions focales constamment irritantes;
  • la propagation de l'éruption sur les tissus sains, avec une influence prolongée du stimulus, accompagnée de douleurs articulaires, de maux de tête et d'indicateurs de température élevée.

Les symptômes de diathèse (forme atopique) se manifestent:

  • démangeaisons sévères sur différentes parties du corps;
  • insomnie et troubles nerveux avec démangeaisons continues;
  • léthargie ou agitation intense;
  • l'ajout d'une infection à staphylocoques ou à streptocoques dans les éclosions de grattage;
  • la formation de foyers purulents, d'œdèmes, de fissures et de croûtes jaunâtres et sèches à la place de bulles peignées éclatées.

Les signes de toxicodermie sont accompagnés de:

  • faiblesse générale avec perte de conscience possible;
  • sueurs froides et gonflement;
  • douleurs articulaires et lombaires;
  • ampoules sanglantes sur certaines zones de la peau;
  • dommages au cerveau et à la moelle épinière;
  • dysfonctionnement des poumons et du foie.

Les signes de nécrolyse toxique épidermique se manifestent très peu de temps après le contact avec un agent pathogène antigénique. Dans un délai de trois jours, le patient peut mourir.

  • une augmentation soudaine de la température à des taux très élevés, sans raison apparente;
  • éruptions cutanées sur le tronc, les bras et les jambes;
  • de multiples taches rouges enflées se fondant progressivement en de grands foyers;
  • la formation sur les foyers de bulles de différentes tailles (de la paume du malade) recouvrant sa peau devient fine, lâche, facilement déchirée par une action mécanique;
  • implication dans le processus de destruction des muqueuses des organes internes et génitaux.

Stades de développement de la dermatite atopique:

  1. Épicé Après 1-2 jours ou immédiatement après un contact étroit avec un irritant sur la peau, un gonflement, une inflammation, une éruption cutanée se produit, le patient se plaint de fortes démangeaisons.
  2. Subaiguë. Sur le site de l'éruption cutanée se forment des signes de trempe, puis des croûtes et des signes de desquamation.
  3. Chronique. La peau, sujette à une inflammation fréquente, devient rugueuse et s'épaissit.

La peau des bébés est particulièrement affectée par des facteurs négatifs. Les signes externes de dermatite chez les enfants au cours de la première année de vie apparaissent différemment.

Des complications

La dermatite allergique non traitée peut provoquer diverses complications chez l’adulte et l’enfant, se manifestant ainsi:

  • le développement de lésions purulentes de la peau;
  • modifications irréversibles de la peau causées par une atrophie cutanée;
  • infections fongiques;
  • lésion des voies respiratoires sous la forme du développement de la bronchite asthmatique;
  • le développement des maladies ORL;
  • invasions helminthiques, furonculose;
  • perte de mémoire.

Traitement de la dermatite allergique

Attendre que la réaction cutanée disparaisse d'elle-même n'est absolument pas la bonne approche. Personne n'est à l'abri de ses manifestations répétées plus violentes et de ses complications possibles.

Traitement de la dermatite atopique:

  1. Élimination de l'allergène.
  2. Les antihistaminiques. Tavegil, diphenhydramine, suprastin ont un effet secondaire sérieux: somnolence, altération de la coordination, diminution de l'attention. Par conséquent, le traitement antihistaminique doit être effectué avec une nouvelle génération de médicaments ne causant pas de tels effets (Zyrtec, Erius, etc.). Les allergies qui provoquent des démangeaisons cutanées graves nivellent parfaitement le fencarol.
  3. Traitement antiprurigineux (sédatifs - novopassit, teinture mère d’aile, comprimés de valériane).
  4. Préparations détoxifiantes et enzymes (charbon actif, mezim-forte, Linex dans la dysbactériose).
  5. Thérapie locale. On utilise des pommades et des gels à action anti-inflammatoire, antifongique et antiprurigineuse (le médicament à action combinée - acriderm). Les médicaments hormonaux ne sont pas recommandés pour les enfants et ne sont utilisés que si les autres médicaments sont inefficaces. Leur durée d'utilisation ne doit pas dépasser 5 jours.

Dans le traitement des remèdes populaires, l’utilisation d’herbes médicinales ne fait qu’aplanir la réaction cutanée et réduire l’humeur allergique du corps, mais ne guérit pas l’allergie elle-même.

Règles de puissance

Le respect des règles de nutrition pour les dermatites est inclus dans le traitement de la maladie et vous permet d’obtenir une rémission stable. Un régime spécialement conçu pour la dermatite allergique chez les adultes avec un menu quotidien rationnel élimine les allergènes et accélère le processus d'élimination de la maladie.

Les produits irritants très probables comprennent:

  • les noix;
  • café
  • choucroute;
  • des fruits de mer;
  • agrumes;
  • les légumineuses;
  • des chocolats;
  • fraises.

En outre, ne permettent pas la présence dans le régime alimentaire d'aliments contenant des conservateurs, des émulsifiants et des colorants. Les aliments dangereux pour les personnes allergiques sont des bouillons riches, tous des plats frits, salés et épicés qui augmentent la perméabilité du tube digestif à l'absorption de substances irritantes.

En cours de cuisson, il est important d'observer les particularités de la technologie et de ne pas utiliser de produits périmés. Les légumes et les fruits doivent être achetés à ceux cultivés sans engrais. Si les plats sont préparés à partir de céréales, ils doivent être trempés dans de l'eau pendant au moins 10 heures. Il est recommandé de réduire la consommation de sucre et de sel de 2 fois. Quant à la viande, il est recommandé de la faire bouillir deux fois.

Remèdes populaires

Les méthodes de la médecine traditionnelle aident à soulager l'aggravation de la dermatite allergique, des démangeaisons et des larmes, et contribuent également à la restauration rapide de la peau:

  1. Bains et essuyage des infusions de la série, camomille, écorce de viorne, racine d'elecampane.
  2. Bien guéri et adoucit la peau de crème d'argousier, mélangée à de la graisse d'oie dans des proportions égales.
  3. Dans un moulin à viande, broyer 5 feuilles de plantain et verser 70 ml de gruau. vin blanc sec, partez pour une journée. Lubrifier les manifestations de la dermatite 2 fois par jour.
  4. Les feuilles de basilic frais sont broyées et ensuite appliquées sous un bandage de gaze sur la peau touchée.
  5. Le gruau de céleri haché est un remède efficace pour les processus humides sur la peau.

Cependant, dans certains cas, les remèdes populaires ne peuvent qu'aggraver la situation, il convient donc de s'y engager avec prudence.

Code 10 de la CIM

La dermatite de contact allergique est classée dans la CIM 10 selon les types de diagnostic suivants:

  • la maladie provoquée par l'exposition aux métaux - L23.0;
  • Allergie provoquée par des adhésifs - L23.1;
  • dermatite esthétique - L23.2;
  • dermatite médicamenteuse - L23.3;
  • dermatite allergique de contact provoquée par l'exposition à des colorants - L23.4;
  • dermatite causée par l'influence de divers produits chimiques - L23.5;
  • dermatite alimentaire due au contact avec la peau - L23.6;
  • dermatite causée par des plantes non comestibles - L23.7;
  • dermatite provoquée par l'exposition à d'autres substances - L23.8;
  • dermatite d'étiologie incertaine - L23.9.

Prévention

Pour la prévention de la dermatite allergique, toute sensibilisation éventuelle (besoin de production, médicaments, etc.) doit être évitée.

L'application locale fréquente de préparations contenant des composants ayant un pouvoir sensibilisant élevé n'est pas recommandée:

  • antibiotiques bêta-lactamines;
  • les sulfonamides;
  • anesthésiques locaux, etc.

En cas de nécessité de production pour le contact avec des substances de faible poids moléculaire, il est nécessaire d’utiliser un équipement de protection individuelle (gants, vêtement de protection, masque).

Si vous êtes allergique aux gants de caoutchouc, remplacez-les par du vinyle. Lors de la planification d'interventions chirurgicales chez un patient allergique au latex, cela doit être pris en compte. Ces personnes sont des préservatifs en latex contre-indiqués. En cas d'hypersensibilité au formaldéhyde, il est nécessaire d'être très sélectif dans le choix des produits cosmétiques. Il est nécessaire d’exclure les produits cosmétiques contenant ce conservateur.

Si une personne a une dermatite allergique, il convient de décrire en détail les sources de l’allergène et les substances à réaction croisée afin d’empêcher les récidives et les complications de la maladie.

Prévisions

Si vous détectez une dermatite de contact allergique, le pronostic à vie est bon, mais vous devez absolument commencer à le traiter. Après avoir éliminé le contact avec l'allergène, le patient est complètement guéri.

Parfois, le développement d'une dermatite professionnelle nécessite un changement de profession, de lieu de travail.

Types de dermatite atopique. Principes de traitement

La dermatite allergique est une maladie de la peau qui se développe en raison de l'influence des irritants sous forme d'allergènes et de sensibilisants. Les personnes présentant une hypersensibilité à ces substances en souffrent. Il est établi que la cause de la pathologie est une réaction allergique à action lente.

Lorsque des substances provoquantes pénètrent dans les tissus cutanés, un organisme qui ne possède pas d'anticorps contre celles-ci devient sensible à leurs effets. C'est le début d'un processus défavorable pour la peau, qui gâche l'apparence du corps humain.

Variétés de la maladie, leurs causes

Les scientifiques n'ont identifié aucun allergène qui affecte différents organismes de la même manière. Les allergies se manifestent toujours individuellement en raison de divers facteurs et causes. Ils sont souvent en contact avec des plantes, des injections de médicaments, des additifs alimentaires, des produits chimiques industriels ou ménagers, etc.

Examinez plus en détail les types et les causes de la dermatite atopique.

1. La phytodermatite se développe suite à l'exposition à des substances contenues dans le pollen et le jus de certaines plantes. Les plus dangereux à cet égard sont les herbes et les fleurs des familles des liliacées, des renoncules, des euphorbes et des agrumes. La maladie peut également se développer en raison de plantes d'intérieur - primevères ou de verdure de la famille des primevères.

2. Toksidermiya - une pathologie dont le développement est dû à la pénétration de l'allergène dans le corps par le système respiratoire, le tractus gastro-intestinal ou des médicaments. La dernière option est la plus commune. Les sulfamides, les antibiotiques, les anesthésiques peuvent provoquer des réactions indésirables.

Il est à noter que, chez différentes personnes, les signes d'une forme toxique de dermatite ne constituent pas le même tableau clinique. Par exemple, après traitement aux sulfamides, la réaction est exprimée par un érythème sur la membrane muqueuse de la cavité buccale, dans la région de l'aine et sur les mains. La prise d'antibiotiques peut avoir des effets secondaires sous forme de desquamation, d'éruptions cutanées et d'ampoules.

Regardez la photo - elle ressemble à une dermatite allergique aux mains après l’utilisation de médicaments.

3. La dermatite de contact se développe sur le fond du contact secondaire avec une substance nocive. Après l’application d’un sensibilisant, le corps se immunise contre le stimulus, mais à chaque contact, il réagit par des allergies. Selon ce type, la maladie se développe du fait des cosmétiques, des additifs alimentaires, des sels de nickel, de chrome et de cobalt et des produits chimiques ménagers.

4. Le syndrome de Lyell, ou nécrolyse aiguë de la peau, est une forme dangereuse de toksidermii. La pathologie se développe quelques heures ou quelques jours après la prise du médicament. Ses symptômes caractéristiques sont une aggravation de l’état général de la personne, des maux de tête, une faiblesse, des nausées et des vomissements. Dans les zones axillaires et inguinales, des bulles spécifiques se forment qui, lors de l'ouverture, s'érodent. Au dernier stade, la peau exfolie, touchant 20 à 90% de la surface totale du corps.

Les personnes qui portent des lunettes pendant longtemps présentent souvent des signes de dermatite atopique. Lorsque la sueur s'accumule sous les lunettes, des réactions indésirables entre produits chimiques biologiques se produisent.

Des signes évidents de dermatite allergique sur le visage chez les personnes sensibles peuvent apparaître après une piqûre d’insecte. Avec leur poison sur la peau, une réaction locale est déclenchée ou une intoxication grave se produit. Cela conduit au développement de l'urticaire ou de l'anaphylaxie.

En outre, la défaite des épidermes peut provoquer des parasites intestinaux. Les helminthiases développées à la suite de leur activité provoquent une sensibilisation prononcée et des éruptions cutanées sur la peau du visage. Les champignons pathogènes, les cocci et diverses infections constituent un autre groupe responsable du développement ou de l'exacerbation des dermatoses.

Le stress émotionnel ne fait pas référence à des facteurs étiologiques. Cependant, ils peuvent affecter l’état de la peau. De nombreux patients signalent une détérioration significative de l’apparence du tissu nerveux.

Vidéo: dermatite allergique.

Manifestations cliniques de nature dermatite allergique

Les principaux symptômes de la dermatite atopique, apparus après le contact avec des plantes, incluent:

Lorsque la forme de contact de la dermatite commence à se manifester avec rougeur de la peau après avoir touché l'allergène. Ensuite, la zone touchée devient enflée et boursouflée. La présence d'éruptions vésiculaires est jugée par la formation de cloques liquides. Sur la place des bulles éclatantes, la peau s’exfolie.

La forme de contact de la dermatite présente également un œdème de Quincke, dont la résolution conduit à la formation de petites vésicules. Lorsqu'ils sont ouverts, un liquide clair expire et des ulcères se forment. L’évolution de cette maladie est semblable à celle de l’eczéma. Il est donc important de bien différencier afin de prescrire le traitement approprié. Si la pathologie est provoquée par le port de vêtements de mauvaise qualité, des foyers enflammés se formeront dans les zones de frottement étroit des tissus sur le corps ou dans les zones de transpiration.

Chez les enfants plus âgés et les patients adultes, les changements cutanés allergiques sont très différents de ceux observés chez les nouveau-nés. En plus de la rougeur générale du tégument, il existe un gonflement notable des tissus mous du visage. La boursouflure est localisée ou due à l'utilisation de produits cosmétiques contenant des ingrédients allergènes. Certains patients se plaignent que tout le visage ou une partie de celui-ci est recouvert de boutons:

Les processus d'éruption cutanée et de desquamation sont accompagnés de démangeaisons. Regardez à quoi ressemble la dermatite allergique sur le visage - la photo montre diverses variations de la manifestation de la maladie.

Lorsque la pathologie n'affecte que le visage, elle entraîne rarement une détérioration de l'état général du corps. Cependant, en raison de dommages à l'apparence, il provoque un inconfort psychologique et provoque un névrotisme. À leur tour, les expériences constantes entraînent une aggravation du processus. Le problème est exacerbé par une exposition prolongée au soleil ou à la lumière directe du soleil, ainsi que par l'application de produits cosmétiques contenant de l'alcool.

Dans les cas graves de maladie, une personne note des écarts de santé tels que:

La progression des allergies secondaires sur le visage se caractérise par les anomalies cutanées suivantes:

  • croûtes - croûtes formées à partir de tissus morts et de contenus liquides séchés. Ils accompagnent souvent le cours chronique de la dermatoallergie.
  • Revêtements écaillés. Le défaut de la peau est formé de particules d'épiderme séché et a l'aspect de flocons gris ou jaunes. Leur taille peut être microscopique (jusqu'à 1 mm) et grande (plus de 5 mm).
  • Sites érosifs - le résultat des ampoules d'ouverture. Les centres répètent la forme et la taille des éléments liquides.

Une éruption primaire indique un processus aigu. Si une allergie est exprimée par différents types d’éruptions cutanées, elle indique son caractère multifactoriel ou une complication avec des lésions cutanées causées par la microflore, les virus ou les bactéries fongiques.

Dermite allergique chez le nouveau-né

Au cours de la première année de vie, la peau des enfants est tendre et sensible aux effets de facteurs indésirables. La dermatite allergique chez les nourrissons se développe généralement sur la base d'une intolérance à certains aliments, médicaments, facteurs héréditaires ou dysbiose.

À un âge précoce, l’allergie se manifeste de deux manières:

La photo montre l’apparition d’une dermatite allergique chez les bébés.

Le traitement de la dermatoallergie à un jeune âge est difficile en raison de la possibilité limitée de prescrire des médicaments efficaces, quelle que soit la manière dont ils sont utilisés. Les préparations orales ne conviennent pas en raison d'une étude insuffisante de leurs effets sur le petit corps et des effets indésirables qu'elles provoquent. Le traitement local des épidermes n'est également pas toujours souhaitable, car les ingrédients de certains médicaments pénètrent rapidement dans la peau et produisent des effets systémiques indésirables. Par conséquent, la lutte contre la maladie chez le bébé commence par la création de conditions de vie hypoallergénique.

L'irritant le plus nocif pour le bébé est la poussière domestique. Il peut contenir des tiques qui se déposent sur la literie, les tapis, les meubles rembourrés et les jouets. Les animaux domestiques sont une autre source d'allergènes pour le nouveau-né.

Que faire pour que l'enfant n'entre pas en contact avec des allergènes domestiques? Ici, les experts donnent un certain nombre de conseils:

  • achetez des oreillers et des couvertures en matériaux synthétiques - les acariens ne s'y développent pas. Ils sont également faciles à nettoyer.
  • La chambre de l’enfant ne doit pas être rembourrée ni tapissée. Il est conseillé de porter une housse épaisse sur le matelas, qui ne soit pas perméable aux parasites.
  • Si possible, abandonnez les animaux domestiques et les peluches.
  • Lavez les sous-vêtements de bébé à l'eau à une température ne dépassant pas 50 degrés.
  • Il est conseillé de ranger tous les vêtements dans des armoires aux portes bien fermées.
  • Il est recommandé de maintenir l'humidité à un niveau acceptable.

En ce qui concerne la nutrition dans la dermatite allergique, alors que l'allaitement est en cours, la mère devrait abandonner les produits hautement allergènes. Ceux-ci incluent les fruits de mer, le chocolat, les noix, les agrumes, le miel, les fraises, etc. Si le bébé mange des mélanges artificiels, vous devez choisir son achat de manière sélective. Ainsi, dans le régime alimentaire devrait être présent mélange sans les protéines du lait de vache.

Un enfant souffrant d'allergies graves aux composants du lait de vache est transféré dans des mélanges thérapeutiques. Leur incapacité à provoquer des allergies s'explique par les particularités de la production: la protéine est décomposée en acides aminés. Les mélanges spécifiques comprennent:

Dans les formes bénignes de la maladie, le problème est résolu avec des mélanges d'acide lactique: mélanges de bifimil, NAN au lait acide, mélanges d'Acidomil, Agu et Nanny. De produits de soja pour enfants montrent:

Les antihistaminiques sont prescrits comme médicaments pour les bébés (Suprastin, Fenistil, Zyrtec). En tant que thérapie externe, il est recommandé d'utiliser des lotions et des pansements contenant de l'ichtyol, de la décoction de racines d'Althea, des tanins, du laurier et une infusion de thé forte pour améliorer l'apparence de la peau qui pleure.

Le manque de foyers d'imprégnation facilite le traitement. Dans ce cas, les pédiatres prescrivent des corticostéroïdes externes - Emolium, Lokoid et pommade d'hydrocortisone. Protopic et Elidel donnent un bon effet. Tous les médicaments sont appliqués en couche mince exclusivement sur les lésions. Mais si des microtraumatismes et des fissures sont visibles sur eux, le traitement externe devra être abandonné.

Vidéo: dermatite chez un enfant (Dr. Komarovsky).

Principes de traitement de la dermatoallergie

Le traitement de la dermatite allergique s'effectue de différentes manières, en fonction du facteur qui l'a provoquée. Lorsqu'une substance irritante entre en contact avec la peau, il convient de l'éliminer immédiatement, sans attendre le développement du processus pathologique. La peau rouge affectée peut être nettoyée à l'alcool éthylique. Pour soulager l'inflammation des lésions touchées, il est utile d'utiliser des pommades contenant des corticostéroïdes.

En raison de la teneur en acide borique, ils ont un effet atténuant. En outre, les médecins prescrivent des antihistaminiques.

La forme de contact de la dermatite allergique (selon le diagnostic en ukrainien) nécessite l'élimination immédiate de l'interaction avec une substance nocive. Si l'allergène est complètement abandonné en raison de la nature des activités de production, il est nécessaire d'utiliser un équipement de protection individuel sous la forme d'une combinaison, de gants et de masques. À la fin du quart de travail, il est conseillé de laver le corps sous la douche avec un savon antibactérien.

Le traitement par la toxidermie chez l’adulte consiste essentiellement en une désensibilisation du corps ou en une neutralisation de l’effet du médicament et de son élimination de celui-ci. Des médicaments antihistaminiques et anti-inflammatoires sont prescrits à cette fin.

Les patients atteints du syndrome de Lyell sont transférés à l'unité de soins intensifs. On leur montre un traitement à haute dose avec des glucocorticoïdes et des antihistaminiques. Désintoxication au goutte à goutte par conduite intraveineuse. Si les éruptions cutanées sur les paupières et la conjonctivite deviennent des complications de la dermatite atopique au visage, des gouttes pour les yeux à la dexaméthasone ou une pommade à l’hydrocortisone sont incluses dans le traitement.

Les spécialistes tentent d'obtenir les résultats suivants en prescrivant des médicaments anti-allergiques locaux pour la peau:

Des crèmes et des onguents corticostéroïdes pour le traitement de la dermatite atopique s’appliquent en 2 à 3 semaines. Afin d'éviter un séchage excessif des tissus, un traitement local est souhaitable pour accompagner l'application d'un hydratant léger. Ce sera bien si le produit appartient à des produits de soin pour enfants ou hypoallergéniques.

Les onguents efficaces sont:

  • Lipokrem Elobayz et Lokobeyz - combattants avec une sécheresse accrue et une desquamation de la peau. Parmi les médicaments domestiques, un tel effet a une crème à la glycérine.
  • Bepanten et D-Panthénol - onguents anti-inflammatoires sans stéroïdes. Ils soulagent les démangeaisons et font face aux autres symptômes de la maladie.
  • Tsinovit n’est pas un médicament hormonal contenant du zinc et du glycyrrhizinate de dikaliy. L'agent, enrichi d'huiles de karité, de jojoba et d'olives, agit comme un antiseptique pour la peau. La pommade élimine la desquamation, l'irritation, les démangeaisons et l'hyperémie.

Les dermatologues recommandent, parmi les corticostéroïdes locaux:

Dans le processus de traitement de la maladie, il est important de maîtriser ses propres réactions. Une personne doit enregistrer tous les changements avant l’apparition d’allergies et les signaler à votre médecin. Il est également souhaitable d’ajuster les aliments en tenant compte des allergies.

La crème Physiogel AI pour la dermatite allergique soulage l'inflammation et les démangeaisons de la peau et l'apaise.

Le médicament se compose d'un tiers de lipides, qui nourrissent intensément les zones sèches du derme. Il a des qualités antioxydantes et combine les radicaux libres. La formule hypoallergénique unique résout parfaitement les problèmes de peau sensible. Les indications pour l'utilisation du physiogel sont:

  • neurodermatite;
  • le psoriasis;
  • toute dermatose accompagnée de démangeaisons;
  • démangeaisons et irritation de la peau;
  • l'évolution de la dermatite par le type allergique de contact.

Vidéo: traitement de la dermatite atopique.

Classification des allergies dermatoa par la CIM 10

Des techniques de diagnostic spéciales sont utilisées pour déterminer l’allergène spécifique ayant provoqué la maladie. L'identification de facteurs irritants peut survenir lors du processus de consultation d'un allergologue qui, par le biais de questions, attire l'attention du patient sur des moments malheureux (parfois, les gens l'ignorent).

Sur la base des réponses reçues, un diagnostic approprié sera établi. La dermatite de contact allergique est classée dans la CIM 10 selon les types de diagnostic suivants:

Nutrition des patients souffrant de dermatite allergique

Le respect des règles de nutrition pour les dermatites est inclus dans le traitement de la maladie et vous permet d’obtenir une rémission stable. Un régime spécialement conçu pour la dermatite allergique chez les adultes avec un menu quotidien rationnel élimine les allergènes et accélère le processus d'élimination de la maladie.

Les produits irritants très probables comprennent:

  • les noix;
  • café
  • choucroute;
  • des fruits de mer;
  • agrumes;
  • les légumineuses;
  • des chocolats;
  • fraises.

En outre, ne permettent pas la présence dans le régime alimentaire d'aliments contenant des conservateurs, des émulsifiants et des colorants. Les aliments dangereux pour les personnes allergiques sont des bouillons riches, tous des plats frits, salés et épicés qui augmentent la perméabilité du tube digestif à l'absorption de substances irritantes.

En cours de cuisson, il est important d'observer les particularités de la technologie et de ne pas utiliser de produits périmés. Les légumes et les fruits doivent être achetés à ceux cultivés sans engrais. Si les plats sont préparés à partir de céréales, ils doivent être trempés dans de l'eau pendant au moins 10 heures. Il est recommandé de réduire la consommation de sucre et de sel de 2 fois. Quant à la viande, il est recommandé de la faire bouillir deux fois.

Vidéo: régime alimentaire pour la dermatite.

Des boissons seront utiles décoction préparée à partir d'une série de 3 séparés, écorce de viburnum rouge et cassis, fleurs de camomille (1 c. À thé). Dans la collection de phyto obtenue, entrez 2 c. racines de réglisse. Après avoir bien mélangé, mesurez 1 c. collection et tamponnez sa tasse d'eau bouillante.

Ensuite, placez la masse au bain-marie pendant 15 minutes à ébullition. Enfin, le bouillon est infusé pendant une heure, filtré et pris froid quatre fois par jour.

Dermatite allergique: caractérisation et traitement de la maladie

La dermatite allergique est une maladie de la peau qui se forme sous l’influence d’allergènes. Ses symptômes s'observent chez les personnes sensibles à diverses substances. Dans la Classification internationale des maladies (CIM), un code de 10 lui est attribué. Une telle maladie, qui est une réaction à action lente, n'est pas facile à soigner en raison du degré élevé de sensibilisation de l'organisme. Avant de commencer le traitement, il est important de connaître les raisons de son apparition et les principaux signes.

Classification des maladies

Lors de la clarification de la cause de la maladie peut être attribué à diverses études de diagnostic. L'examen de l'allergologue et la collecte de l'anamnèse jouent un rôle particulier. Le médecin pose des questions qui l’aideront à identifier la source de l’irritation.

Après avoir collecté toutes les informations et analyses, un diagnostic peut être établi. Il est basé sur les données de la Classification internationale des maladies (CIM). La division est nécessaire pour systématiser les connaissances et les diagnostics qui ont été faits aux patients. Selon le tableau, la dermatite allergique porte le code 10 de la CIM. Cela signifie qu'au numéro 10, sont collectées les maladies allergiques courantes provoquées par divers irritants.

Tous sont réunis dans le concept général de "dermatite allergique" (CIM 10). Cependant, selon le type d'irritant, ils ont leur propre nom et leur propre numéro d'identification dans le groupe de maladies. Ceux-ci comprennent:

Après avoir évalué les symptômes et les causes de la maladie, le médecin se reporte au tableau en choisissant le diagnostic approprié dans le dixième groupe.

Cette classification ne représente aucune information précieuse pour le patient. L'attribution de la maladie au 10ème groupe est nécessaire pour systématiser les connaissances sur les dermatites d'étiologies diverses. Conformément à cela, il sera plus facile pour le médecin de remplir la documentation et de conserver des statistiques sur le nombre de cas observés chez les patients. Ainsi, vous pouvez savoir combien de personnes ont une réaction allergique sur la peau, qui appartient au 10ème groupe.

Le groupe et la classification de la dermatite atopique chez l’adulte dépendent de la substance qui a provoqué une irritation de la peau.

Causes et types de maladie

La dermatite allergique est responsable de diverses causes. Un trait distinctif de cette maladie est un caractère de contact. Sous l'influence de substances provoquantes à la surface de la peau, une sensibilisation de l'organisme peut survenir. En raison de l’absence d’anticorps, la réaction cutanée peut être très forte. Les symptômes apparaissent à un moment où une certaine quantité de stimulus s'est accumulée, ce qui est suffisant pour une réaction.

La dermatite de la peau peut apparaître sous l'influence de divers allergènes. Une telle influence agaçante a:

Selon la nature de l'effet irritant, différents types de maladies peuvent apparaître. La dermatite allergique est divisée en 4 types.

Selon la nature de l'évolution de la maladie peut être exprimé en plusieurs étapes:

Après avoir contacté un établissement médical, le médecin évalue les symptômes et explique comment traiter une dermatite allergique d'un type particulier.

Le type de rhinite allergique chez l'adulte est déterminé par la nature de l'éruption cutanée et de l'allergène.

Symptômes de la maladie

Une dermatite allergique peut ne pas apparaître immédiatement, mais progressivement, à mesure que l'organisme stimule le stimulus. Les symptômes de la maladie par contact direct avec l'allergène peuvent être exprimés comme suit:

En cas de réaction cutanée, des modifications sont observées sur la partie du corps qui a été en contact direct avec l'irritant. Après un certain temps, les tissus gonflent et des bulles apparaissent dessus. Si les ampoules éclatent, il se produit alors une desquamation de la peau.

Un œdème de Quincke peut être observé lors d'une dermatite de contact. À la suite de ce processus, de petites formations de cloques se forment. Des ulcères peuvent apparaître lorsqu'ils sont perforés et que du liquide s'écoule.

La localisation des lésions est déterminée en fonction de la nature du contact. Le plus souvent, l'éruption apparaît dans les endroits où la friction ou la transpiration augmente.

La dermatite allergique chez l'adulte se manifeste par des poches localisées ou induites par des cosmétiques. Tout d'abord, il est caractéristique de la région du visage. Une éruption cutanée et un gonflement peuvent être observés sur:

En plus de l'éruption cutanée, le patient présente une desquamation et des démangeaisons.

Si la zone touchée se dilate, d'autres symptômes de la maladie apparaissent. L'état général d'une personne s'aggrave. Il peut devenir nerveux, irritable. Dans ce cas, l'évolution de la dermatite peut être compliquée. En outre, vous pouvez voir les signes sous la forme:

Si la dermatite allergique ne se manifeste pas pour la première fois, les symptômes peuvent apparaître sous la forme de:

Caractéristiques de divers types de maladies

La dermatite de la peau peut présenter des symptômes variables selon le type de maladie.

Traitement de la maladie

Le traitement de la dermatite allergique se déroule en plusieurs étapes. Le patient doit identifier un irritant et éliminer tout contact avec celui-ci.

En cas de dermatite de contact, il est nécessaire de changer de vêtements en vêtements naturels, préférant les tissus mous. Il est nécessaire d'abandonner les bijoux, les cosmétiques et les produits de nettoyage agressifs. En cas de réaction aux drogues, aux aliments, il est important d'identifier le stimulus afin de se protéger totalement de ses effets.

Après l'élimination de l'effet négatif, le traitement de la dermatite allergique commence. Cela inclut la normalisation de la nutrition et des médicaments.

Régime hypoallergénique

Pour soigner la dermatite allergique, vous devez adhérer à un certain régime alimentaire. Un régime hypoallergénique est nécessaire pour réduire le risque de complications de la maladie.

Le patient doit limiter l'utilisation de produits nocifs pouvant affecter l'apparition d'une éruption cutanée. Il est nécessaire d'exclure du régime les aliments frits, cuits au four, fumés, gras, salés et épicés. Les repas doivent être cuits à la vapeur ou bouillis.

Il convient de revoir la composition des produits utilisés lors de la cuisson. Sous la chute d'interdiction:

Dermatite allergique

La dermatite allergique est une inflammation de la peau résultant de son contact direct (parfois à court terme) avec un irritant éventuel, c'est-à-dire une substance qui, chez la plupart des personnes en bonne santé, ne provoque pas de pathologies. Le deuxième nom de cette maladie est la dermatite de contact.

Causes et facteurs de risque

La dermatite allergique fait référence à des réactions allergiques de type retardé dans lesquelles le rôle principal n'est pas joué par les anticorps, mais par les cellules du système immunitaire et, surtout, les lymphocytes.

Les symptômes de la dermatite atopique peuvent être des produits chimiques:

  • produits de peinture;
  • poudres à laver;
  • produits cosmétiques et produits de parfumerie;
  • tissus synthétiques;
  • latex.

Les allergènes peuvent également être des médicaments (antibiotiques, vitamines, émulsion de syntomycine), des bijoux en nickel. Très souvent, la cause de la dermatite atopique sur les mains devient le contact avec des plantes (plantule blanche, primevère, ascension à la perverse). Cette forme de la maladie s'appelle la phytodermatite.

Un rôle particulier dans le développement d'une réaction allergique par contact direct de l'irritant et de la peau est joué par les cellules phagocytaires qu'il contient. Ils absorbent et digèrent les allergènes et les complexes immuns qui pénètrent dans la peau. Après l'application d'un irritant spécifique sur la peau d'une personne sensibilisée, le nombre de cellules phagocytaires augmente rapidement à plusieurs reprises.

Les cellules phagocytaires non seulement digèrent les allergènes, mais contribuent également à leur contact avec des cellules spécifiques du système immunitaire, ce qui provoque une réponse immunitaire développée, à savoir le développement d'une réaction allergique.

Réduire le risque de développer une dermatite allergique en limitant le contact avec les produits chimiques ménagers. Lorsque vous travaillez avec eux, utilisez un équipement de protection individuelle (respirateur, gants en caoutchouc).

Le contact répété de l’allergène avec la peau provoque une réaction allergique plus vive et violente que la première fois. En effet, il existe déjà dans le corps du patient des anticorps et des cellules immunitaires dirigés contre cet allergène.

Les phagocytes et les lymphocytes dans le foyer de l'inflammation contribuent également à la rougeur et au gonflement de la peau, à la dilatation des vaisseaux sanguins et à l'augmentation des démangeaisons.

Les facteurs prédisposant au développement de la dermatite atopique sont:

  • amincissement de la couche cornée;
  • transpiration excessive (hyperhidrose);
  • maladies inflammatoires chroniques associées à une réponse immunitaire altérée;
  • prédisposition au développement de réactions allergiques.

Symptômes de la dermatite atopique

Les lésions cutanées dans la dermatite allergique sont toujours localisées au point de contact avec un irritant. Par exemple, si l'allergène est un détergent à lessive, il faut s'attendre à l'apparition d'une dermatite allergique sur les mains. En même temps, les symptômes de la dermatite atopique sur le visage sont le plus souvent causés par une intolérance individuelle aux produits cosmétiques (poudre, mascara, fond de teint, rouge à lèvres, blush).

Dans la dermatite allergique, la lésion a toujours des limites clairement définies. Initialement, il y a un gonflement de la peau et de ses rougeurs. Viennent ensuite les papules (nodules serrés), qui se transforment rapidement en bulles remplies d'un liquide transparent. Après un certain temps, les bulles s'ouvrent et l'érosion apparaît à leur place. Tous ces changements cutanés sont accompagnés de démangeaisons graves.

Un contact cutané répété avec l'allergène peut entraîner la formation d'une dermatite allergique chronique. Dans ce cas, la lésion acquiert une frontière floue et le processus inflammatoire peut également se propager à des zones lointaines de la peau, y compris celles qui n'ont pas été en contact avec le stimulus. Les symptômes de la forme chronique de la dermatite atopique sont les suivants:

  • épaississement de la peau;
  • la sécheresse
  • éplucher;
  • formation de papules;
  • lichénisation (augmentation de la sévérité du motif cutané).

En raison de démangeaisons prononcées, les patients peignent constamment leurs lésions, lesquelles s'accompagnent d'un traumatisme cutané et peuvent conduire à l'adhérence de lésions secondaires purulentes-inflammatoires.

Caractéristiques de la dermatite allergique chez les enfants

Dermatite allergique - pathologie assez souvent observée dans l'enfance. La maladie se caractérise par une évolution chronique caractérisée par une alternance de périodes de rémission et d'exacerbations. Après la puberté chez la plupart des adolescents, les signes de la dermatite atopique disparaissent complètement.

Le rôle principal dans le développement de la maladie chez les enfants appartient aux facteurs génétiques. Si l’un des parents souffre d’allergies, la probabilité que l’enfant contracte la maladie est de 50%, si les deux sont égales à 80%. Si père et mère sont en bonne santé, le risque de dermatite atopique chez leur progéniture ne dépasse pas 20%. Cependant, la maladie ne se développe que chez les enfants lorsque les effets d’un stimulus particulier, c’est-à-dire un allergène, sont liés au facteur héréditaire. Les facteurs d'allergie peuvent être:

  • facteur respiratoire (inhalation de poussières, aérosols, pollen de plantes);
  • facteur alimentaire (certains aliments perçus par le système immunitaire de l’enfant comme des irritants nocifs);
  • facteur de contact (substance agressive, par exemple, savon, shampoing ou crème pour bébé).

La dermatite allergique chez les nourrissons se manifeste initialement comme une variante de l'allergie alimentaire résultant du non-respect par une femme allaitante d'un régime hypoallergénique ou de l'introduction précoce d'aliments complémentaires dans le régime de l'enfant (œufs, lait, céréales). À l'avenir, les exacerbations de la maladie sont provoquées non seulement par des allergènes alimentaires, mais également par d'autres irritants (poussière domestique, spores de champignons, épiderme d'animaux, pollen de plantes). Chez de nombreux enfants des premières années de vie, le développement de la dermatite allergique est une infection par certains types de staphylocoques, qui provoquent une inflammation chronique de la peau.

Les principaux symptômes de la dermatite atopique chez les enfants sont les suivants:

  • rougeur locale ou généralisée de la peau (hyperémie);
  • taches d'irritation et / ou desquamation de la peau;
  • démangeaisons ou brûlures;
  • larmoiement;
  • troubles du sommeil;
  • dysfonctionnement du système digestif.

Au cours de la dermatite allergique chez les enfants, plusieurs stades d’âge sont distingués:

  1. Dermatite infantile. Il survient dès les premiers mois de la vie du bébé et dure jusqu’à l’âge de deux ans. La maladie se manifeste par l'apparition sur la surface du fléchisseur des mains et des pieds d'un enfant, dans les plis naturels de la peau présentant des éruptions cutanées caractéristiques. Souvent chez les enfants atteints de dermatite allergique sur le visage dans les joues apparaît abondante petite éruption cutanée, ce qui entraîne les joues ont l'air douloureusement pourpre. Les lésions sont souvent mouillées et recouvertes de croûtes.
  2. Dermatite infantile. Observé chez les enfants de 2 à 12 ans. Elle se caractérise par l'apparition de zones de rougeur de la peau, avec plaques, fissures, griffures, érosions et croûtes. Dans la plupart des cas, ces lésions sont localisées aux coudes et au cou.
  3. Dermatite adolescente. Il est diagnostiqué chez les adolescents de 12 à 18 ans. À cet âge, dans la plupart des cas, les manifestations de la dermatite allergique disparaissent d'elles-mêmes, mais chez certains adolescents, les symptômes de la maladie, au contraire, augmentent leur gravité. Dans ces cas, le contact avec l'allergène provoque des éruptions cutanées sur le visage, le cou, les fosses cubitales, les mains, les pieds, les doigts et dans les plis naturels de la peau.
Voir aussi:

Diagnostics

Le diagnostic est posé en identifiant la combinaison de trois grands critères et d'au moins trois petits critères chez un patient. Les grands critères de diagnostic de la dermatite allergique comprennent:

  • caractère récurrent de la maladie;
  • antécédents familiaux ou individuels d'allergies;
  • localisation typique des éruptions cutanées (sous les lobes d'oreille, le cuir chevelu, l'aine, les fosses poplitées et ulnaires, les aisselles, le cou et le visage);
  • démangeaisons sévères de la peau, même avec un petit nombre d’éléments de l’éruption.

Les critères de diagnostic supplémentaires ou petits incluent:

  • l'apparition de la maladie dans les premières années de la vie;
  • augmentation des niveaux d'anticorps IgE;
  • hyperkératose folliculaire affectant la peau des coudes, des avant-bras et des surfaces latérales des épaules);
  • plaques blanchâtres sur la peau de la ceinture scapulaire et du visage (Pityriasis alba);
  • le pliage des semelles et des paumes (hyperlinéarité);
  • plier la surface avant du cou;
  • dermographisme blanc;
  • lésions infectieuses fréquentes de la peau de l'herpès, étiologie fongique ou staphylococcique;
  • dermatite non spécifique des jambes et des bras;
  • ichtyose, xérose, desquamation;
  • rougeur et démangeaisons de la peau après le bain (ce symptôme est détecté chez les enfants des deux premières années de la vie);
  • le symptôme de "rayonnement allergique" (cernes autour des yeux);
  • transpiration accrue (hyperhidrose), accompagnée de démangeaisons.

Pour identifier l'allergène à l'origine du développement de la maladie, des tests cutanés spéciaux sont effectués. Pour leur performance, des bandelettes réactives imprégnées de divers allergènes sont utilisées. Ces bandes sont fixées sur une peau bien nettoyée. Au bout d'un certain temps, ils sont éliminés et la présence ou l'absence d'une réaction allergique est évaluée par gonflement et rougeur de la peau.

Des études de diagnostic supplémentaires peuvent être nécessaires pour identifier les comorbidités:

Si nécessaire, le patient est conseillé par un gastro-entérologue, un endocrinologue.

Traitement de la dermatite allergique

Sous l'influence d'allergènes présents dans le corps du patient, de nombreux processus biochimiques complexes sont lancés. Le traitement de la dermatite allergique doit donc être long et complexe, notamment dans les domaines suivants:

  • identifier et éliminer le contact avec l'allergène;
  • thérapie diététique;
  • pharmacothérapie systémique (stabilisants membranaires et antihistaminiques, corticostéroïdes, antibiotiques, immunomodulateurs, vitamines, médicaments régulant le fonctionnement du tractus gastro-intestinal et du système nerveux central);
  • thérapie externe (causeurs, onguents, lotions);
  • réhabilitation.

Les principaux objectifs du traitement de la dermatite allergique sont les suivants:

  • restauration des fonctions et de la structure de la peau (normalisation de l'humidité, amélioration du métabolisme et réduction de la perméabilité des parois des vaisseaux sanguins dans le foyer de la lésion);
  • élimination du prurit et des manifestations de la réaction inflammatoire;
  • prévention de la transition de la maladie vers la forme sévère, pouvant entraîner une perte de capacité de travail des patients;
  • traitement concomitant de pathologie.

Considérant que l'inflammation allergique est principalement à la base du mécanisme pathologique du développement de la dermatite allergique, la thérapie de base est réalisée avec des antihistaminiques et des anti-inflammatoires.

Au cours de l'évolution chronique de la maladie, il est important d'observer la mise en phase et la durée du traitement.

Le schéma général du traitement de la dermatite allergique dans la phase aiguë comprend la nomination des médicaments suivants:

  • antihistaminiques à action stabilisatrice et anti-médiateur supplémentaire (deuxième génération) pendant 4 à 6 semaines;
  • antihistaminiques de première génération (à effet sédatif) la nuit;
  • lotion avec une solution à 1% de décoction de tanin ou d'écorce de chêne en présence d'exsudation;
  • crèmes et pommades avec corticostéroïdes (prescrit un traitement de courte durée ne dépassant pas 7 à 10 jours);
  • corticothérapie systémique (uniquement en l'absence de l'effet de la thérapie décrite ci-dessus).

Le traitement de la dermatite allergique chronique comprend:

  • antihistaminiques de deuxième génération au long cours (3-4 mois);
  • acides gras polyinsaturés;
  • les médicaments immunosuppresseurs (médicaments qui suppriment l'activité excessive du système immunitaire);
  • topique pommade avec des corticostéroïdes et des antibiotiques.

Une fois la rémission atteinte, il est nécessaire de traiter la dermatite allergique, visant à prévenir la survenue d'exacerbations de la maladie. Dans ce cas, le schéma suivant est généralement appliqué:

  • antihistaminiques de troisième génération (métabolites actifs) administrés pendant 6 mois ou plus;
  • immunomodulateurs;
  • immunothérapie spécifique aux allergènes;
  • médicaments contenant des acides gras polyinsaturés.

Traitement expérimental de la dermatite allergique

Actuellement en cours d'essais cliniques dans le traitement du nemizizumab, un médicament contre la dermatite allergique. Il est un représentant d'un groupe d'anticorps monoclonaux humanisés spécifiques de l'interleukine-31.

Les résultats de la deuxième phase ont été publiés en 2017 dans le New England Journal of Medicine. Le médicament a été administré pendant trois mois à 264 patients adultes atteints de dermatite allergique grave, chez lesquels le traitement traditionnel n’avait pas eu d’effet positif durable. Les patients ont été divisés en deux groupes, l’un recevant du non-molizumab, l’autre (contrôle) - un placebo. L'évaluation de l'efficacité du traitement a été réalisée sur la base de la mesure de la surface de la lésion et de la sévérité de l'intensité des démangeaisons (évaluée par une échelle visuelle analogique spéciale).

Au cours du traitement par le nemolizumab, l’intensité des démangeaisons a diminué chez 60% des patients, dans le groupe témoin chez 21%. La réduction de la surface lésionnelle dans le groupe principal a été enregistrée chez 42% des patients et dans le groupe témoin, dans 27% des cas. Ces résultats ont permis de considérer le nemizizab comme un médicament prometteur dans le traitement de la dermatite allergique.

Nutrition pour la dermatite allergique

La diététique dans le traitement complexe de la dermatite allergique joue un rôle important. Il vous permet de réduire le temps de traitement et contribue à obtenir une rémission. Exclus des produits de régime qui renforcent la sensibilisation du corps. Ceux-ci comprennent:

  • café
  • le cacao;
  • du chocolat;
  • les noix;
  • agrumes;
  • marinades et marinades;
  • les légumineuses;
  • fraises;
  • fruits de mer

Ne consommez pas d'aliments contenant des colorants, des émulsifiants, des conservateurs, car toutes ces substances sont de puissants allergènes.

En outre, les patients souffrant de dermatite allergique ne sont pas recommandés les aliments frits et les bouillons riches et forts. Cela s'explique par le fait qu'ils améliorent l'absorption des substances irritantes par la membrane muqueuse des organes du tractus gastro-intestinal.

Très souvent, la cause de la dermatite atopique sur les mains devient le contact avec des plantes (plantule blanche, primevère, ascension à la perverse). Cette forme de la maladie s'appelle la phytodermatite.

Il est recommandé de réduire l’utilisation de sel et de sucre de 2 à 3 fois, et même mieux, si possible, d’abandonner complètement leur utilisation pendant le traitement. Les céréales avant utilisation doivent être lavées à plusieurs eaux et trempées pendant plusieurs heures.

Pour les dermatites allergiques, les nutritionnistes recommandent de manger:

  • viande maigre cuite ou cuite à la vapeur;
  • pain noir;
  • produits laitiers naturels (sans conservateurs, édulcorants et colorants);
  • jus de pomme frais;
  • les verts (aneth, persil);
  • céréales (riz, flocons d'avoine, sarrasin);
  • huile d'olive (pas plus de 25-30 grammes par jour).

Traitement populaire de la dermatite atopique

En coordination avec le médecin traitant, plusieurs méthodes de médecine traditionnelle peuvent être utilisées dans le traitement complexe de la dermatite atopique, par exemple:

  • lotions avec des décoctions d'herbes (camomille, écorce de viorne ou de chêne, écorce de cassis, succession);
  • compresses avec décoctions de bardane en feutre, de calendula, de mélisse médicinale, de racines d'elecampane;
  • lubrification des lésions pommade à partir d'un mélange de crème pour bébé ou de graisse d'oie fondue et d'huile d'argousier;
  • aromathérapie à l'huile de santal, de géranium ou de lavande;
  • bains médicinaux avec décoctions de feuilles de romarin sauvage des marais, de plantes médicinales à base de valériane, de fleurs de bleuet bleu ou de camomille pharmaceutique, de feuilles d’ortie et d’origan.

Conséquences possibles et complications

Les lésions cutanées dans la dermatite allergique sont accompagnées de démangeaisons graves. Des microtraumatismes se forment lors du grattage de la peau. Ils constituent la porte d'entrée des microorganismes pathogènes (champignons, bactéries). Leur pénétration provoque le développement de complications purulentes-inflammatoires (abcès, phlegmon).

Prévisions

S'il est possible d'identifier et d'éliminer le contact avec l'allergène, le pronostic de la dermatite atopique est favorable, la maladie se termine par une guérison complète.

Dans les cas où il n'est pas possible d'éliminer le contact avec l'allergène, la dermatite allergique devient chronique et exacerbée périodiquement. La sensibilisation du corps du patient augmente progressivement, ce qui devient finalement la cause de la généralisation du processus et du développement de réactions allergiques systémiques, même menaçant le pronostic vital.

Prévention

Il n'y a pas de prophylaxie primaire visant à prévenir la maladie avec la dermatite atopique. Réduire le risque de son développement en limitant le contact avec les produits chimiques ménagers. Lorsque vous travaillez avec eux, utilisez un équipement de protection individuelle (respirateur, gants en caoutchouc).

Lors de l’achat de vêtements et de bijoux, la préférence devrait être donnée à des produits de qualité, des fabricants fiables. Cela réduira le risque de contact de la peau avec des métaux et des colorants toxiques, qui deviennent souvent des allergènes.

En cas de maladie déjà existante, il est nécessaire de mener un traitement actif visant à atteindre un état de rémission. Pour ce faire, vous devez d’abord identifier l’allergène et exclure tout contact futur du patient avec lui.